Audi France Media
Communiqué de presse (19/10/17)

Ouverture des commandes pour la Nouvelle Audi A8

• Disponible à la commande dès le 18 octobre 2017 • Deux motorisations essence et Diesel disponibles sur les versions A8 et A8L Audi France ouvre les commandes pour les Nouvelles A8 et A8L dont le lancement officiel est le 7 décembre. Les premières livraisons clients arriveront en février 2018. Pour cette première phase de commandes, deux motorisations essence et Diesel seront disponibles.

Paris, le 18 octobre 2017 – Audi France ouvre les commandes pour les Nouvelles A8 et A8L dont le lancement officiel est le 7 décembre. Les premières livraisons clients arriveront en février 2018. Pour cette première phase de commandes, deux motorisations essence et Diesel seront disponibles.

Pour sa quatrième génération, la Nouvelle A8 s’impose une nouvelle fois comme la référence en matière de progrès technologiques – avec un tout nouveau design encore plus expressif, un système tactile innovant, et système Mild Hybrid permettant une conduite plus efficiente et plus confortable. Cette technologie repose sur l'utilisation d'un alterno-démarreur 48V couplé à une batterie Lithium Ion de 10 Ah.

La nouvelle Audi A8 est également la première voiture de production au monde à être développée pour une conduite hautement autonome. Suivant l’évolution de la législation, Audi intégrera progressivement des fonctions de conduite autonome dans ses modèles de série, telles que le parking pilot (stationnement automatique), garage pilot (retour au garage) et le traffic jam pilot (assistant de conduite dans les embouteillages).

La Nouvelle A8 est disponible au prix suivants :

A8 Limousine

V6 55 (3.0) TFSI 340ch

A partir de 97 900 €

V6 50 (3.0) TDI 286ch

A partir de 92 600 €

A8 Limousine

V6 55 (3.0) TFSI 340ch

A partir de 105 800 €

V6 50 (3.0) TDI 286ch

A partir de 100 500 €

 

– Fin –

Communiqué de presse (08/09/17)

Une navigation riche et détaillée développée par Audi et Here Technologies

• Nouvelle Audi A8 équipée d’une version améliorée des logiciels et services HERE • Des calculs d’itinéraires rapides et plus d’informations sur les routes • Nouvelle représentation des cartes de navigation et modélisation des villes en 3D Audi et HERE Technologies continuent d’intégrer leurs services pour un avantage client toujours plus grand. Dans la nouvelle berline de luxe, l’Audi A8, le constructeur offre une gamme de technologies et de services créés par le développeur de cartes HERE. Comme d’autres constructeurs automobiles, Audi possède des parts de HERE. Les deux entreprises envisagent d’intensifier leur collaboration à l’avenir afin de proposer encore plus de services.

Ingolstadt, le 7 septembre 2017 – Audi et HERE Technologies continuent d’intégrer leurs services pour un avantage client toujours plus grand. Dans la nouvelle berline de luxe, l’Audi A8, le constructeur offre une gamme de technologies et de services créés par le développeur de cartes HERE. Comme d’autres constructeurs automobiles, Audi possède des parts de HERE. Les deux entreprises envisagent d’intensifier leur collaboration à l’avenir afin de proposer encore plus de services.

En regardant la carte d’une ville, les progrès du système de navigation sont évidents : la dernière version de la plateforme modulaire d’info-divertissement d’Audi (MIB2+) offre une carte de navigation avec des graphiques beaucoup plus clairs et précis. Elle combine des modèles 3D détaillés des villes à travers le monde à des représentations réalistes de nombreux bâtiments.

La nouvelle navigation hybride est l’une des grandes nouveautés. Le calcul de l’itinéraire est dans un premier temps effectué par les serveurs HERE, et en parallèle à bord du véhicule. Il prend en compte le trafic global dans une région. Le système inclut même des évènements de circulation loin de l’itinéraire prévu qui pourraient potentiellement l’impacter. L’information est mise à jour en permanence et à intervalles réguliers. Le transfert de données entre le véhicule et le système HERE utilise la norme de communication mobile la plus rapide existant aujourd’hui : le LTE Advanced. Cet échange constant et la puissance de calcul des serveurs HERE rendent possible la création de nouvelles fonctions : si le conducteur découvre qu’une partie de sa route a été récemment bloquée, une déviation locale est directement et facilement proposée. S’il souhaite modifier l’itinéraire suggéré, il peut agrandir la section en question puis tracer un nouvel itinéraire avec son doigt et l’activer.

La nouvelle application myAudi pour smartphone utilise également le logiciel de navigation HERE et synchronise les destinations de navigations et les favoris du véhicule via le cloud. Cela permet au client d’entrer une destination sur son smartphone avant même de s’introduire dans le véhicule. L’application myAudi transmet l’information au véhicule, le système de navigation prend le relai et continue le guidage sans action supplémentaire. L’application sur smartphone guide ensuite le conducteur à sa destination une fois le véhicule stationné.

Le logiciel de navigation embarqué utilise la base de données HERE et évalue les informations liées au parcours sur la route. Cela comprend le nombre et la direction des voies, les bords de la chaussée, les virages, les descentes et les inclinaisons, les jonctions, les carrefours giratoires et les limites géographiques de la ville. Ces données sont utilisées par diverses fonctions de sécurité, de confort et d’efficience comme l’adaptative cruise control (pACC) et l’assistant d’efficacité prédictive (PEA). Le calculateur central (zFAS) traite également les différentes données. Le calculateur reçoit les données routières tout au long de l’itinéraire à partir du système de navigation, les fusionne avec celles recueillies par les capteurs embarqués et utilise les résultats pour déterminer, par exemple, la position exacte du véhicule dans sa voie. Les données cartographiques de l’Audi A8 sont mises à jour automatiquement tous les trois mois via la connexion en ligne permanente.

A moyen terme, Audi s’associera à HERE pour les informations des panneaux de signalisations et les divers dangers, qui seront des services car-to-X de connectivité. Les Audi A4, A5, Q5 et Q7 utilisent leurs capteurs embarqués pour recueillir des informations sur les limitations de vitesse et les zones dangereuses. Aujourd’hui, les informations sont collectées sur les serveurs Audi, traitées et mises à la disposition des conducteurs Audi.

AUDI AG, dans un consortium avec BMW Group et Daimler AG, a acheté HERE Technologies, l’une des principales sociétés de logiciels pour les cartes de navigation numériques et les services de localisation, à Nokia Corporation à la fin de l’année 2015. HERE est conçue comme une plate-forme ouverte et emploie actuellement 8 000 personnes à travers le monde. Depuis sa reprise par le consortium, la société a régulièrement étendu son réseau d’expertise en IT grâce à de nouvelles participations et à des partenariats stratégiques.

L’un des principaux projets de HERE est la carte HD Live Map. Très précise, elle fournit la base numérique nécessaire à la conduite autonome du futur. La nouvelle plate-forme de données représente l’espace de circulation comme un modèle tridimensionnel avec une précision sans précédent. La précision est de l’ordre du centimètre, et dynamique plutôt que statique. Le système HERE HD Live Map est en phase d’installation et la nouvelle Audi A8 est déjà prête à accueillir cette nouvelle technologie.

– Fin –

Dossier de presse (08/09/17)

TechDay Conduite Pilotée – Le traffic jam pilot dans la nouvelle Audi A8

Avec l’Audi AI traffic jam pilot, Audi présente le tout premier système au monde permettant une automatisation conditionnelle SAE de niveau 3. Le véhicule est capable de prendre en charge la conduite dans un embouteillage ou des conditions de circulation lente sur voie rapide ne dépassant pas les 60 km/h. Lorsque le traffic jam pilot est enclenché, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence le véhicule et la route. Il doit simplement rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire.

Avec l’Audi AI traffic jam pilot, Audi présente le tout premier système au monde permettant une automatisation conditionnelle SAE de niveau 3. Le véhicule est capable de prendre en charge la conduite dans un embouteillage ou des conditions de circulation lente sur voie rapide ne dépassant pas les 60 km/h. Lorsque le traffic jam pilot est enclenché, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence le véhicule et la route. Il doit simplement rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire.

Le conducteur active le traffic jam pilot à l’aide du bouton AI situé sur la console centrale. Sur autoroute ou une route à voies multiples dotée d’un terre-plein central séparant les deux sens de circulation, le système prend en charge la conduite si le véhicule se déplace à une vitesse inférieure à 60 km/h dans des conditions de circulation ralentie. Le traffic jam pilot est capable de démarrer, d’accélérer, de diriger et de freiner dans sa voie. Il est également capable de gérer des situations plus complexes, par exemple un véhicule faisant une queue de poisson. Les signaux de commande requis par le système pour la conduite automatisée conditionnelle sont récupérés par le contrôleur d’assistance à la conduite centrale (zFAS) et par l’unité de contrôle radar, qui offre un ensemble de données supplémentaire.

Lorsque le traffic jam pilot est activé, le conducteur peut lever le pied de l’accélérateur et retirer ses mains du volant. Il doit en revanche rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire. Il n’est plus tenu de surveiller le véhicule en permanence et peut même se concentrer sur une autre activité proposée par le système d’infotainment embarqué, selon la situation juridique du pays concerné. Le cockpit virtuel d’Audi affiche une vue stylisée du véhicule depuis l’arrière et des marquages flous sur la route qui symbolisent le mouvement et l’environnement immédiat de la nouvelle A8. Une caméra vérifie si le conducteur est prêt à reprendre la conduite si nécessaire. Elle analyse la position et le mouvement de la tête et des yeux afin de générer des données anonymisées. Par exemple, si les yeux du conducteur restent fermés pendant une période prolongée, le système invite le conducteur à reprendre la conduite en main. Cette incitation à reprendre la conduite s’effectue en plusieurs étapes. Si la vitesse dépasse les 60 km/h ou si la circulation reprend, le traffic jam pilot informe le conducteur qu’il est temps pour lui de reprendre la conduite. Si le conducteur ignore cette incitation et les avertissements ultérieurs, l’A8 freine jusqu’à s’arrêter complètement dans sa voie.

L’introduction de l’Audi AI traffic jam pilot nécessite une clarification des paramètres juridiques pour chaque pays et une adaptation spécifique du système, y compris pour ses essais. En outre, quel que soit le pays, les différentes procédures d’homologation ainsi que leurs dates butoirs doivent être respectées. C’est pourquoi Audi lancera progressivement la production en série du traffic jam pilot sur la nouvelle A8, en fonction de la situation juridique de chaque pays.

Découvrez l'intégralité du document en téléchargeant le dossier de presse

Communiqué de presse (24/08/17)

Une expérience audio saisissante - Son 3D dans la nouvelle Audi A8

• Le son 3D est pour la première fois disponible à l’arrière de la quatrième génération de la berline de luxe • 23 haut-parleurs, dont quatre dédiés à la dimension spatiale • En étroite collaboration avec Bang & Olufsen et Fraunhofer Institute Ecouter de la musique devient une expérience sensorielle unique dans la nouvelle Audi A8. Le système Bang & Olufsen Advanced Sound System permet aujourd’hui aux passagers des sièges arrière de profiter de l’acoustique unique du son 3D. Audi offre une qualité sonore de premier ordre dans le segment haut-de-gamme.

Ingolstadt, le 24 août 2017 – Ecouter de la musique devient une expérience sensorielle unique dans la nouvelle Audi A8. Le système Bang & Olufsen Advanced Sound System permet aujourd’hui aux passagers des sièges arrière de profiter de l’acoustique unique du son 3D. Audi offre une qualité sonore de premier ordre dans le segment haut-de-gamme.

Le luxe est audible. La nouvelle génération de l’Audi A8 le démontre avec style grâce au Bang & Olufsen 3D Advanced Sound System. Le système possède 23 haut-parleurs ultralégers et à faible distorsion produisant une qualité sonore harmonieuse et précise. L’effet produit est impressionnant, en particulier pour l’écoute d’un concert classique enregistré en haute qualité : l’habitacle se transforme en une vaste scène où la musique est restituée dans les conditions de l’enregistrement, sans effets artificiels. Priorité des spécialistes audio Audi, le son est clair et saisissant, faisant ainsi de la qualité audio le reflet de la philosophie du constructeur.

Le système son en détail

Audi a dans un premier temps introduit le son 3D dans l’Audi Q7 en 2015. Dans la nouvelle Audi A8, Audi étend la technologie afin d’y inclure la partie arrière du véhicule. Deux haut-parleurs placés dans les montants A et deux autres situés au-dessus des sièges arrière fournissent la dimension spatiale et permettent de vivre une expérience phonique parfaite de son surround. L’ampli 1 920 watts de Bang & Olufsen - fonctionnant de manière efficiente grâce à la technologie ICEpower – génère le son 3D à l’aide d’un processeur digital. Il produit peu de chaleur perdue, et par conséquent, une sortie audio plus puissante comme détaillé dans le schéma. Surtout, il amplifie le signal des baffles qui transmettent un son particulièrement chargé d’énergie, à l’image de la note grave d’un instrument de musique.

Lorsque le système d’info divertissement est activé, les deux haut-parleurs sont électriquement positionnés hors du tableau de bord. Grâce à l’Acoustic Lens Technology de Bang & Olufsen, ils assurent une diffusion du son à 360 degrés à l’horizontal. Des canaux amplificateurs individuels fournissent chaque haut-parleur. Afin de produire le son 3D, le nouveau système sonore s’appuie sur un algorithme développé par Audi en partenariat avec le Fraunhofer Institute à Erlangen. Il utilise des enregistrements stéréo ou 5.1 pour calculer les informations nécessaires à la troisième dimension et la transmettre aux autres haut-parleurs 3D. Le processus est dynamique : l’algorithme s’adapte au cas par cas à l’enregistrement pour éviter toute distorsion sonore.

Absorption acoustique configurable

A l’aide du système MMI et d’une unité d’exploitation séparée pour les passagers arrière, le réglage du son peut être optimisé en fonction des préférences de chacun – axé vers les sièges avant, arrière ou vers tous les sièges. Lorsque le réglage est orienté vers l’arrière, les passagers profitent de la meilleur qualité sonore 3D possible et du son surround. En plus des aigües et des graves, les passagers peuvent ajuster le volume du caisson de baisse indépendamment des autres haut-parleurs. Il existe une fonction dédiée aux pistes sonores de films, Movie Set. La piste 5.1 est ainsi restituée avec la même qualité qu’au cinéma. Le système localise chaque voix individuellement et ajuste la balance en conséquence. Par exemple, si un personnage apparait à la droite de l’image, sa voix sera jouée du côté droit.

Défis de développement

Les recherches sur le système sonore de la nouvelle Audi A8 ont débuté très tôt dans le processus de développement. « L’intégration des haut-parleurs aux bons endroits dans le véhicule représente 80% de la qualité sonore » explique Wolfram Jähn, développeur acoustique pour l’Audi A8. « Ils doivent être montés aussi rigidement que possible Nous avons donc fixé le caisson de basse dans un caisson à l’arrière, constitué en polymère renforcé de fibres de carbone. L’objectif est d’isoler le haut-parleur du corps afin d’éviter que les vibrations ne soient transmises. » Les grilles des enceintes sont un autre facteur essentiel. Pour les composants, les concepteurs et ingénieurs du son Audi ont travaillé en étroite collaboration avec les équipes Bang & Olufsen. Les grilles doivent avoir une transparence acoustique optimale tout en étant protectrices. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre les surfaces ouvertes et fermées. Dans l’Audi A8, les surfaces perforées en aluminium doublement adonisés ornent les haut-parleurs des portières avant et arrière. Des lumières LED blanches illuminent les caissons. Des composants de qualité permettent de constituer un système sonore d’une qualité supérieure.

Une équipe dédiée

Le son haut-de-gamme est une compétence essentielle d’Audi. La collaboration du constructeur avec Bang & Olufsen a débuté au début des années 2000. A partir de 2005, l’Audi A8 disposait de l’option Advanced Sound System du spécialiste danois. Audi était le premier constructeur automobile à fournir un système son haut de gamme sur un modèle produit en série.

Dans la nouvelle Audi A8, Bang & Olufsen fournit maintenant les systèmes Advanced et Premium Sound System. Lorsqu’une portière est ouverte, un jingle audio composé spécialement pour le véhicule accueille les passagers. Par ailleurs, l’éclairage ambiant présente l’intérieur de la berline de luxe dans un style unique.

« Nous recherchons le meilleur partenaire pour chaque projet » remarque Mario Fresner, responsable du développement sonore AUDI AG. L’institut Fraunhofer joue un rôle décisif dans ce processus. Mario Fresner explique : « Bang & Olufsen effectue un réglage de base du système dans ses locaux. Nous menons indépendamment des recherches pour le développement du système et de ses composants ici à Ingolstadt. Le travail de coordination 3D se déroule à Erlangen. Toute l’équipe à le même but ambitieux : offrir à nos clients le meilleur système son possible, techniquement sophistiqué et capable de transmettre toutes les émotions de la musique ».

– Fin –

Communiqué de presse (23/08/17)

Deux chiffres pour signifier l'avenir - Nouvelles désignations de puissance pour Audi

• Désignations prenant effet dans le monde entier pour tous les types de véhicules • Une hiérarchie clairement discernable pour chaque modèle • Audi A8 le premier modèle avec une nouvelle désignation de ce type Audi adopte une nomenclature normalisée pour les désignations de puissance de sa gamme mondiale d'automobiles. Les noms des modèles resteront inchangés. Pour chaque modèle, des combinaisons de deux chiffres remplaceront les différentes désignations de type utilisées précédemment. Les nouvelles désignations représentent la puissance spécifique et s'appliquent à la fois aux voitures avec moteurs à combustion et aux modèles hybrides et électriques e-tron.

Ingolstadt, le 23 août 2017 - Audi adopte une nomenclature normalisée pour les désignations de puissance de sa gamme mondiale d'automobiles. Les noms des modèles resteront inchangés. Pour chaque modèle, des combinaisons de deux chiffres remplaceront les différentes désignations de type utilisées précédemment. Les nouvelles désignations représentent la puissance spécifique et s'appliquent à la fois aux voitures avec moteurs à combustion et aux modèles hybrides et électriques e-tron.

La valeur de référence pour les nouvelles désignations de modèle est la puissance du modèle individuel en kilowatts (kW). Audi subdivise ainsi sa gamme de modèles en différents niveaux de performance - chacun identifié par une combinaison à deux chiffres. Par exemple, la combinaison numérique « 30 » apparaît à l'arrière de tous les modèles avec une puissance comprise entre 81 et 96 kW, et « 45 » signifie une puissance entre 169 et 185 kW. Le sommet de la gamme de modèles Audi, supérieure à 400 kW, sera identifiable par le nombre « 70 ». Dans chaque cas, les chiffres apparaissent avec la technologie du moteur : TFSI, TDI, g-tron ou e-tron.

Les combinaisons de chiffres indiquant les niveaux de performance de la gamme Audi augmentent par incréments de cinq, respectivement pour chaque modèle de la gamme Audi. Selon la nouvelle nomenclature, le spectre ira dans le futur, de l'Audi Q2 30 TFSI 85 kW (consommation de carburant combinée en l/100 km: 5.4 - 5.1*, émissions de CO2 en g/km: 123-117*) à l'Audi Q7 50 TDI 200 kW (consommation de carburant combinée en l / 100 km: 6.4 - 5.9 *; émissions de CO2 en g/km: 168 - 154*).

Une place spéciale dans la gamme est occupée par les modèles S, RS et R8 (consommation de carburant combinée en l / 100 km: 12,5 à 11,4, émissions combinées de CO2 en g / km: 292 - 272). Ils conservent leurs nomenclatures classiques en référence à leur position supérieure dans la gamme.

« À mesure que les technologies alternatives deviennent de plus en plus pertinentes, le positionnement du moteur en tant qu'attribut de performance devient moins important pour nos clients. La clarté et la logique des désignations en fonction de la puissance permettent de distinguer les différents niveaux de performance », explique Dr. Dietmar Voggenreiter, membre du directoire en charge des ventes et du marketing chez AUDI AG.
Les changements débuteront avec la nouvelle génération de l’Audi A8 à l'automne 2017. Les premiers à changer seront les deux moteurs six cylindres, le 3.0 TDI avec 210 kW – qui sera  désigné : « Audi A8 50 TDI » (consommation combinée de carburant en l/100 km: 5,8 à 5,6 *, émissions combinées de CO2 en g/km: 152 à 145 *) et le 3,0 TFSI avec 250 kW - désigné « Audi A8 55 TFSI » (consommation de carburant combinée en l/100 km: 7,8 à 7,5 *, Émissions combinées de CO2 en g/km: 178-171*).

Au cours des prochains mois, toutes les nouveautés Audi lancées sur le marché recevront les nouvelles désignations de performance. Audi changera les désignations des modèles restants de la gamme actuelle pour l'été 2018.

 – Fin –

MÉDIATHÈQUE