Audi France Media
Audi connectAssistance à la conduitePiloted drivingÉclairagee-tronÉnergies alternativesNouvelles technologies
Communiqué de presse (05/12/16)

Le stationnement intelligent automatisé : Audi au congrès sur l’intelligence artificielle (NIPS) à Barcelone

• Un modèle réduit de l’Audi Q2 maîtrise de façon autonome les situations complexes de stationnement • L’apprentissage automatique (machine learning) : une technologie cruciale pour la conduite autonome • Rencontre avec des spécialistes de l’intelligence artificielle et des responsables RH d’Audi

Ingolstadt, le 5 décembre 2016 – C’est l’un des congrès sur l’intelligence artificielle les plus importants au monde : tous les ans, les conférences et ateliers du NIPS (Neural Information Processing Systems) présentent les dernières avancées en matière de machine learning et neurosciences computationnelles. Pour la première fois, Audi présentera son expertise lors de ce congrès. Du 5 au 10 décembre 2016 à Barcelone, le constructeur premium démontre à l’aide d’un modèle réduit la façon dont un véhicule élabore des stratégies intelligentes de stationnement. Le constructeur automobile donnera également aux spécialistes et candidats potentiels des informations sur les emplois liés aux domaines innovants.

Les systèmes d’auto-apprentissage sont essentiels à la conduite autonome. C’est pourquoi Audi a déjà accumulé un savoir-faire considérable en ce domaine. L’entreprise est d’ailleurs le seul constructeur automobile présent au NIPS avec son propre stand et son animation. Un modèle réduit à échelle 1:8 baptisé « Audi Q2 deep learning concept » (concept-car de travail et d’apprentissage) assure la démonstration d’une manœuvre intelligente de stationnement. Sur une superficie de 3 x 3 mètres, il recherche seul une place de parking adéquate (matérialisée par un cadre métallique) et, une fois qu’il l’a trouvée, s’y gare de lui-même.

Son dispositif de détection se compose de deux mono-caméras dirigées vers l’avant et l’arrière, ainsi que de dix capteurs à ultrasons disposés tout autour du véhicule. Un ordinateur central embarqué convertit leurs données en signaux de commande envoyés à la direction et au moteur électrique. Sur l’espace de démonstration, le modèle réduit détermine d’abord sa position par rapport à la place de stationnement puis, dès qu’il l’a évaluée, calcule comment procéder pour atteindre en toute sécurité l’emplacement visé. Il effectue les manœuvres de braquage, de marche avant et marche arrière en fonction de la situation.

Si le modèle réduit parvient à se garer seul, c’est grâce à l’apprentissage par expérimentation (deep reinforcement learning en anglais). Autrement dit, le système apprend essentiellement au travers de ses essais et ses erreurs. Au début, le véhicule choisit sa trajectoire au hasard. Un algorithme identifie automatiquement les actions qui ont réussi, ce qui lui permet d’affiner constamment la stratégie de stationnement. Au final, le système est ainsi capable de résoudre seul les problèmes, même difficiles.

Le concept-car Audi Q2 « Deep reinforcement learning » est un projet de pré-développement d’Audi Electronics Venture (AEV), une filiale d’AUDI AG basée à Gaimersheim, en Allemagne. L’étape suivante consistera pour les développeurs à transposer le processus de recherche d’une place de stationnement à une vraie voiture.

Outre des instituts de recherche, le réseau mondial des Partenaires d’Audi comprend des sociétés implantées dans des pôles technologiques en Europe, en Israël et dans la Silicon Valley en Californie. Il compte notamment Mobileye, leader mondial de la reconnaissance d’image. Dans le cadre de ce partenariat, les deux entreprises ont allié leur expertise pour développer un logiciel d’apprentissage par renforcement profond destiné aux systèmes de perception de l’environnement. Audi l’utilisera pour la première fois en 2017 dans l’unité centrale de contrôle des systèmes d’aide à la conduite (zFAS), sur l’Audi A8 de nouvelle génération. Pour sa part, NVIDIA – l’un des leaders de l’informatique visuelle – a joué un rôle important dans la mise au point du zFAS en accompagnant son développement. Ces solutions techniques permettront aux clients de bénéficier de la conduite autonome dans les embouteillages, ainsi que du stationnement automatisé.

Audi intensifie actuellement ses collaborations avec des industries high-tech, en augmentant le degré d’intégration de l’intelligence artificielle (IA) dans ses composants. Ces formes d’intelligence artificielles sont importantes pour faire face aux situations difficiles telles que le trafic urbain par exemple. Elles permettent aux voitures autonomes d'évaluer leur environnement complexe et d'effectuer les manœuvres de conduite nécessaires.

Parmi les visiteurs du NIPS se trouveront des spécialistes de l’IA, venus s’informer sur toutes ces évolutions passionnantes. S’ils sont intéressés par un poste chez Audi dans les différents secteurs de l’innovation, des experts de ces domaines et des responsables des Ressources Humaines seront présents sur place afin de les renseigner sur les différentes opportunités de carrière au sein de l’entreprise. Chez Audi, les spécialistes auront la possibilité de contribuer au rôle de l'IA dans l'industrie automobile en appliquant leurs connaissances dans les domaines de machine learning, du cloud computing, de l'analyse de données et de l'architecture des véhicules.

– Fin –

Dossier de presse (07/01/16)

Audi au CES 2016 - Dossier de presse

At the 2016 Consumer Electronics Show (CES), Audi is presenting its latest technologies – in the form of attractive solutions for today and visionary ideas for tomorrow. The world’s most important electronics show takes place January 6–9, 2016, in Las Vegas, Nevada (USA). The focus of the Audi appearance at CES is on three future trends of the automotive industry: electrification, digitalization and piloted driving.

At the 2016 Consumer Electronics Show (CES), Audi is presenting its latest technologies – in the form of attractive solutions for today and visionary ideas for tomorrow. The world’s most important electronics show takes place January 6–9, 2016, in Las Vegas, Nevada (USA). The focus of the Audi appearance at CES is on three future trends of the automotive industry: electrification, digitalization and piloted driving.

Pour consulter l'intégralité de ce dossier de presse, vous pouvez le télécharger ci-dessous.

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

DP Audi au CES 2016.pdf
(05/01/16)
Communiqué de presse (16/09/15)

Audi à la pointe des nouvelles technologies embarquées

• Des solutions innovantes de connectivité avec l’Audi virtual cockpit, l’Audi Phone Box, l’Audi smartphone interface et l’Audi Mobile Key • Une offre riche d’assistants à la conduite sur la nouvelle Audi A4 • Audi, pionnier des technologies d’éclairage automobile • La mobilité du futur avec les énergies alternatives C’est à l’occasion du salon de Francfort qui a ouvert ses portes hier, qu’Audi présente sa nouvelle Audi A4 et le concept car e-tron quattro, de véritables concentrés des toutes dernières innovations technologiques. Concernée par les nouvelles technologies et leur valeur ajoutée à bord des véhicules, Audi a d’ailleurs pris le parti de venir exposer, chaque année lors du CES de Las Vegas, les innovations, qui équiperont ses véhicules dans les mois qui suivent leur présentation. Quatre grands axes définissent l’innovation au sein de l’Audi A4 : la connectivité, l’assistance à la conduite, l’éclairage et les énergies alternatives.

Ingolstadt, le 16 septembre 2015 – C’est à l’occasion du salon de Francfort qui a ouvert ses portes hier, qu’Audi présente sa nouvelle Audi A4 et le concept car e-tron quattro, de véritables concentrés des toutes dernières innovations technologiques.

Concernée par les nouvelles technologies et leur valeur ajoutée à bord des véhicules, Audi a d’ailleurs pris le parti de venir exposer, chaque année lors du CES de Las Vegas, les innovations, qui équiperont ses véhicules dans les mois qui suivent leur présentation.

Quatre grands axes définissent l’innovation au sein de l’Audi A4 : la connectivité, l’assistance à la conduite, l’éclairage et les énergies alternatives.

Audi virtual cockpit

L’Audi virtual cockpit est un combiné d'instruments numériques aux graphiques polyvalents et aux représentations détaillées. Le conducteur peut choisir entre 2 modes d’affichage sur l'écran de 12,3 pouces. Le système est équipé d’un processeur Nvidia Tegra 3 ultra rapide.

L’Audi virtual cockpit est déjà disponible sur l’Audi TT, l’Audi Q7 et la nouvelle Audi A4.

Audi mobile key

Grâce à cette technologie présentée au CES de Las Vegas en janvier dernier, il sera bientôt possible d’ouvrir son véhicule via un smartphone ou une smartwatch. Audi mobile key utilise le Near Field Communication (NFC), permettant ainsi de fonctionner même si la batterie de l’appareil mobile est vide.

Audi phone box

Située dans la console centrale avant, l’Audi phone box permet de connecter facilement son smartphone à la voiture mais également de le recharger par induction sous le standard Qi. L’Audi phone box améliore la qualité de réception du téléphone et diminue le rayonnement SAR dans l’habitacle grâce au raccordement à l’antenne du véhicule. En combinaison avec Audi connect, elle permet la fonction de « téléphone de voiture » via lecteur de carte SIM ou profil rSAP.

L’Audi phone box est déjà disponible sur les nouvelles Audi Q7 et Audi A4.

Pour consulter l'intégralité de ce communiqué, vous pouvez le télécharger ci-dessous.

Communiqué de presse (02/09/15)

Crash-tests Euro NCAP : 5 étoiles pour l’Audi Q7

• La meilleure note pour la sécurité active et passive • L’Audi pre sense city avec freinage d’urgence de série • La meilleure sécurité pour les enfants : jusqu’à 6 sièges auto peuvent être installés L'organisme de crash-tests Euro NCAP a remis la note maximale de 5 étoiles à la nouvelle Audi Q7 pour sa sécurité. Les résultats des tests de la protection adulte en cas de collision frontale et latérale, la protection des piétons et la sécurité des enfants placent l’Audi Q7 parmi les voitures les plus sûres de sa catégorie.

·         La meilleure note pour la sécurité active et passive

·         L’Audi pre sense city avec freinage d’urgence de série

·         La meilleure sécurité pour les enfants : jusqu’à 6 sièges auto peuvent être installés

Ingolstadt, le 2 septembre 2015 – L'organisme de crash-tests Euro NCAP a remis la note maximale de 5 étoiles à la nouvelle Audi Q7 pour sa sécurité. Les résultats des tests de la protection adulte en cas de collision frontale et latérale, la protection des piétons et la sécurité des enfants placent l’Audi Q7 parmi les voitures les plus sûres de sa catégorie.

Les résultats des tests pour les passagers arrière montrent qu’ils sont, eux aussi, très bien protégés en cas d’impact frontal. La voiture offre un habitacle spacieux et un haut niveau de sécurité pour les enfants. Jusqu’à 6 sièges auto peuvent être installés dans le SUV. L’espace rend leur installation simple et confortable. Les sièges individuels sur la troisième rangée optionnelle sont également certifiés pour les sièges auto de groupe 3 (norme ECE), pour des enfants pesant jusqu’à 36 kg.

Le modèle a reçu le prix spécial « Euro NCAP advanced » pour son système de freinage multi-collision qui initie le freinage automatiquement  en cas d’accident, afin de réduire les risques de dérapage et de collisions successives ainsi que pour son système de protection des passagers Audi pre sense basic, qui tend les ceintures de sécurité et ferme les fenêtres et le toit ouvrant en cas de danger. Ces deux systèmes sont de série sur l’Audi Q7.

La sécurité est une priorité pour Audi, qui va plus loin que les mesures évaluées par l’institution. Un élément central dans l’Audi Q7 est l’Audi pre sense city en série, un système de freinage et de warning d’urgence afin d’éviter l’accident et de protéger les piétons. Jusqu’à 85 km/h, le système surveille la route et prenant toujours en compte les autres automobilistes. En cas de danger de collision, il prévient le conducteur de manière progressive : un avertissement, une secousse d’avertissement et un freinage d’urgence automatique.

Si nécessaire, il initie une décélération complète. Jusqu’à 40 km/h, les accidents peuvent être complètement évités, dans les limites du système. À des vitesses supérieures (jusqu’à 85 km/h), le conducteur est averti. De plus, l’Audi pre sense city intervient sur les freins afin de réduire la vitesse de l’impact et donc de réduire les conséquences d’un accident.

D’autres nouveaux systèmes d’assistance à la conduite renforcent la sécurité de l’Audi Q7, tels que l’assistant d’évitement collision, l’assistant de changement de direction et l’avertisseur de sortie. L’assistant d’évitement collision aide le conducteur à éviter un obstacle et l’assistant de changement de direction repère les véhicules en sens inverse lors d’un virage à gauche. En cas de danger, l’Audi Q7 freine automatiquement jusqu’à l’arrêt total si un véhicule arrive en face. Grâce à l’avertisseur de sortie, une bande rouge LED prévient les occupants du véhicule des voitures, cyclistes ou motos en approche à l’arrière avant l’ouverture de la portière.

Etabli en 1997, l’Euro NCAP est composé de représentants internationaux des ministères européens des transports, d’associations d’automobilistes, d’assureurs et d’organisations de consommateurs. Le conseil teste les performances en cas de crash des nouvelles voitures. Les critères de test pour les impacts frontaux et latéraux sont encore plus stricts depuis 2015 afin de refléter plus précisément les cas d’accidents actuels.

Pour plus d’informations :

http://www.euroncap.com

– Fin –

Communiqué de presse (13/08/15)

AUDI AG, BMW Group et Daimler AG ont trouvé un accord avec Nokia pour l’acquisition commune de HERE

• L’acquisition renforcera le statut de société indépendante de HERE, au service de clients de tous les secteurs • Les services de cartographie en temps réel seront au cœur de la mobilité de demain • La transaction sera conclue au premier trimestre 2016

• L’acquisition renforcera le statut de société indépendante de HERE, au service de clients de tous les secteurs
• Les services de cartographie en temps réel seront au cœur de la mobilité de demain
• La transaction sera conclue au premier trimestre 2016

Ingolstadt, Munich, Stuttgart – 13 août 2015. AUDI AG, BMW Group et Daimler AG ont trouvé un accord avec Nokia Corporation pour l’acquisition de ses services de cartographie et de localisation HERE. Cette acquisition a pour but d’assurer sur le long terme la mise à disposition des produits et services de HERE, plateforme ouverte, indépendante et créant de la valeur ajoutée pour des cartes disponibles en ligne et d’autres services de mobilité, accessibles à tous les clients du secteur automobile et d’autres secteurs. Les trois partenaires détiendront chacun une part égale dans HERE ; aucun d’entre eux ne souhaite acquérir une participation majoritaire. Sous réserve de l’approbation des autorités antitrust compétentes, la transaction sera conclue au premier trimestre 2016.

HERE jette les bases de la nouvelle génération de services de localisation et de mobilité. Ces services servent de base au secteur automobile pour de nouveaux systèmes d’assistance et une conduite entièrement autonome. Des cartes numériques extrêmement précises seront utilisées parallèlement à des données générées en temps réel dans les véhicules, favorisant ainsi la sécurité routière et la création de produits et services innovants. A partir de données brutes et partagées, tous les constructeurs automobile pourront offrir à leurs clients des services différenciants et spécifiques à leur marque.

« Notre environnement évolue constamment. Les informations des cartes numériques se doivent donc d’être mises à jour régulièrement, afin d’être les plus utiles possible à nos clients », affirme Rupert Stadler, président du directoire de AUDI AG. Les caméras et capteurs haute-précision installés sur les voitures modernes permettent de mettre à jour les données et cartes de mobilité ; ils reconnaissent déjà les informations telles que les limitations de vitesse et les situations critiques pendant la conduite. Toutes les données récupérées seront traitées en accord avec les lois de protection des données.

« HERE jouera un rôle capital dans la révolution numérique de la mobilité, en associant des cartes et des données haute définition dans les véhicules, pour que tous les automobilistes roulent en toute sécurité,» explique Harald Krüger, président du directoire de BMW AG.

Ces informations bénéficieront à tous les constructeurs et à tous leurs clients. « Les cartes numériques de haute précision sont indispensables à la mobilité du futur. En faisant l’acquisition commune de HERE, nous souhaitons renforcer l’indépendance de ce service indispensable, destiné aux constructeurs de véhicules, aux fournisseurs et aux clients d’autres secteurs, » affirme Dieter Zetsche, président du directoire de Daimler AG.

Les données partagées au service de la création d’informations pour les cartes

« HERE offrira aux utilisateurs un produit constamment amélioré et permettra d’aller plus loin en matière de conduite autonome et de services de localisation. Compte tenu de l’augmentation du volume de données anonymes dans les véhicules, ces services seront plus pratiques, plus connectés et plus adaptés aux besoins de chaque utilisateur, » affirment Ulrich Hackenberg, membre du directoire de AUDI AG en charge du développement technique, Klaus Frölich, membre du directoire de BMW AG en charge du développement et Thomas Weber, membre du directoire de Daimler AG en charge de la recherche. Tous les clients de HERE doivent pouvoir bénéficier d’une optimisation constante de ces services.

Les données partagées présentent de nombreux avantages : elles facilitent en permanence l’alerte de dangers sur route verglacée par exemple, à l’aide de données individuelles telles que l’activation des ABS ou encore la température extérieure. A l’avenir, les embouteillages à proximité seront identifiés de façon plus précise, ce qui réduira les risques d’accident de façon significative. Le rêve d’une conduite sans accident devient ainsi un peu plus réalité. A un stade ultérieur, les données pourront servir à détecter une route abîmée, pour ensuite avertir les conducteurs au bon moment ou activer les systèmes d’assistance. L’anticipation des moments où les feux tricolores sont verts permettra aux automobilistes de rouler sur une « vague verte » en zone urbaine, avec en plus une performance moteur adaptée et une consommation de carburant plus basse.

Les cartes de haute précision sont indispensables à la conduite autonome et à plusieurs autres types de systèmes d’assistance car ces technologies requièrent une carte à jour du lieu où se trouve le véhicule, au centimètre près, afin de fournir des informations en temps réel. HERE produit d’ores et déjà des cartes statiques extrêmement précises mais elles peuvent être vérifiées de façon encore plus exacte et mises à jour régulièrement à l’aide d’un flux constant de données sur le lieu où se trouve le véhicule.

HERE continuera de proposer ses services et produits à divers secteurs

HERE dispose de données de cartographie et de localisation sur près de 200 pays dans plus de 50 langues et est l’un des principaux fournisseurs de services de cartographie et de localisation au monde. La société continuera d’asseoir sa position de grand fournisseur indépendant de services de cartographie et de localisation, d’étendre son offre produit et de les mettre à disposition de clients de divers secteurs.

Le management de HERE demeurera indépendant(e) et aura pour objectif de transformer la société HERE en une plateforme ouverte à tous les clients. Le consortium n’interfèrera pas dans les activités d’exploitation.

-Fin-

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

A15717_large.jpg
(18/08/15)
CP_Acquisition commune_HERE.pdf
(18/08/15)
MÉDIATHÈQUE