Audi France Media
Dossier de presse (27/05/19)

Les modèles Audi S TDI : une agilité qui tient la distance

Diesel haute performance pour les longues distances - résolument électrique : dans ses modèles S, Audi tire parti des avantages d’un système de transmission TDI et de l’électrification. Les Audi S4*, S5*, S6*, S7* et SQ5* débarquent avec un moteur V6 TDI trois litres, un système hybride léger de 48 volts et un compresseur électrique. Un couple maximal de 700 Nm et une puissance jusqu’à 257 kW (349 ch) donnent aux modèles S une réelle performance pour les longs trajets, avec une consommation de carburant faible et une autonomie conséquente. Leur agilité exceptionnelle en fait le choix numéro un pour les clients en quête de performance. De nouveaux modules de suspension, tels que la direction dynamique intégrale des quatre roues motrices ainsi qu’un design saisissant, donnent aux Audi S6 et S7 Sportback une présence forte et imposante sur la route.

Diesel haute performance pour les longues distances - résolument électrique : dans ses modèles S, Audi tire parti des avantages d’un système de transmission TDI et de l’électrification. Les Audi S4*, S5*, S6*, S7* et SQ5* débarquent avec un moteur V6 TDI trois litres, un système hybride léger de 48 volts et un compresseur électrique. Un couple maximal de 700 Nm et une puissance jusqu’à 257 kW (349 ch) donnent aux modèles S une réelle performance pour les longs trajets, avec une consommation de carburant faible et une autonomie conséquente. Leur agilité exceptionnelle en fait le choix numéro un pour les clients en quête de performance. De nouveaux modules de suspension, tels que la direction dynamique intégrale des quatre roues motrices ainsi qu’un design saisissant, donnent aux Audi S6 et S7 Sportback une présence forte et imposante sur la route.

Quelles que soient les circonstances, de la conduite sportive sur les routes de montagne sinueuses aux longs voyages sur autoroute en passant par les trajets du quotidien, les modèles Audi S TDI combinent une agilité formidable, une puissance instantanée et une importante puissance de traction, ainsi qu’une faible consommation de carburant et une grande autonomie. L’interaction entre le moteur 3.0 V6 TDI à couple élevé, un compresseur électrique et un système hybride léger de 48 volts constitue la base idéale pour cela.

Puissance douce et sensation de conduite sportive

Grâce au moteur V6 TDI  3 litres qui génère jusqu’à 700 Nm de couple dès 2 500 tr/min, le compresseur électrique très réactif et le système électrique principal de 48 volts qui l’alimente, le conducteur bénéficie de l’importante puissance du système de transmission sur une large plage de vitesse. Le résultat : une réactivité instantanée dès le ralenti et une accumulation de puissance exceptionnelle jusqu’à 3 100 tr/min, une valeur élevée. De plus, en conjonction avec le système hybride léger de 48 volts, le moteur V6 TDI offre une fourchette inégalée : par exemple, avec son réservoir de 73 litres, la berline S6 peut parcourir 1 170 km avec une consommation de carburant de 6,2 l/100 km.

Dans les catégories moyenne et grande, avec les modèles S TDI, Audi propose une sélection de véhicules haute performance qui couvrent un large spectre, de la sportivité affirmée au confort total en termes de concept, de système de transmission et d’équipement. Ces modèles, d’élégantes voitures pour les longues distances, affichent une touche sportive : la S4 et la S5, deux modèles de la catégorie moyenne, accélèrent rapidement, la S6 est une berline familiale puissante, la S6 Avant est son élégante variante break et la S7 Sportback affiche le charisme de la Gran Turismo à quatre portes. L’Audi SQ5 TDI, dont la deuxième génération vient d’être dévoilée, suit la tradition du SUV puissant.

Découvrez l'intégralité des informations en téléchargeant le dossier de presse.

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

DP_Modèles S6 S7 SQ5 TDI.pdf
(23/05/19)
Communiqué de presse (18/04/19)

L’Audi A7 est élue la « Voiture de Luxe de l’Année 2019 »

• Audi remporte un prix prestigieux • Le dixième prix Voiture de l’Année pour le constructeur d’Ingolstadt • Membre du Comité de Direction du Développement Technique d’Audi AG, Hans-Joachim Rothenpieler : « C’est un grand honneur pour Audi de gagner le prix « Voiture de Luxe de l’Année » deux fois d’affilée. » L’Audi A7 Sportback est élue « Voiture de Luxe de l’Année 2019 ». L’A7 Sportback est la seconde Audi à remporter ce prix après la victoire de l’Audi A8 l’année dernière. Les prix étaient décernés hier au Salon Automobile International de New York.

Le jury, composé de 86 membres de 24 pays, ont voté pour élire l’Audi A7 Sportback comme la meilleure voiture de luxe sur le marché international. C’est la dixième victoire pour Audi dans l’une des catégories Voiture de l’Année.

« C’est un grand honneur pour Audi de gagner le prix « Voiture de Luxe de l’Année » deux fois d’affilée, » déclare Hans-Joachim Rothenpieler, Membre du Comité de Direction du Développement Technique d’Audi AG. « Nous sommes très fiers de ce prix car il démontre la capacité d’Audi à développer les meilleures voitures premium dans plusieurs catégories. »

Le design d’un coupé, la taille d’une berline, et la polyvalence d’une Avant – la nouvelle Audi A7 Sportback combine le meilleur de ces 3 aspects. C’est un nouveau style de Gran Turismo, offrant une digitalisation systématique, une expérience de conduite dynamique, et un concept d’espace qui répond à un large éventail d’exigences de la clientèle.

Les victoires d’Audi

2005

Audi A6

Meilleure Voiture de l’Année

2007

Audi RS4

Audi TT

Meilleure Sportive

Meilleur Design

2008

Audi R8

Audi R8

Meilleure Sportive

Meilleur Design

2010

Audi R8 V10

Meilleure Sportive

2014

Audi A3

Meilleure Voiture de l’Année

2016

Audi R8

Meilleure Sportive

2018

Audi A8

Meilleure Voiture de Luxe

2019

Audi A7 Sportback

Meilleure Voiture de Luxe

 

Données de consommation :

Audi A7

Consommation mixte combinée en l/100km : 4,4-7,3 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 122-167 ; Les chiffres sur la consommation et les émissions de CO2 varient selon le type de combinaison jantes/pneus.

Audi A8

Consommation mixte combinée en l/100km : 5,6 –7,9; émissions de CO2 combinées en g/km : 148-181 ; Les chiffres sur la consommation et les émissions de CO2 varient selon le type de combinaison jantes/pneus.

La consommation de carburant et les émissions de CO2 dépendent des pneus/roues utilisés ainsi que de l’équipement choisi.

- Fin -

Communiqué de presse (11/04/19)

Une agilité long-courrier : les Audi S6 et S7 maintenant équipées d’un TDI avec compresseur électrique

• Performance, caractère et confort : S6 Berline, S6 Avant et S7 Sportback • Un couple impressionnant de 700 Nm grâce à la combinaison du compresseur électrique, du système électrique 48 volts et d’un moteur V6 TDI • Design S : look sportif et pedigree sophistiqué La sportivité rencontre l’efficience : les nouvelles Audi S6 et S7 font leur entrée avec des moteurs V6 TDI généreux en couple, offrant aux clients européens des performances idéales pour les longues distances. Pour la première fois, Audi a combiné un compresseur électrique et un système électrique primaire de 48 volts. La suspension S sport avec amortissement contrôlé, la direction dynamique des quatre roues motrices et le système de freins en céramique cochent toutes les cases pour des virages et une décélération dynamiques. Le design flamboyant, avec les détails sophistiqués d’un modèle S, confère à ces grands véhicules sportifs une présence toute particulière.

Un couple puissant : compresseur électrique et 700 Nm de couple

L’impressionnant couple culminant à 700 Nm, constamment disponible à la demande dans une fourchette de 2 500 à 3 100 tr/min, est la base idéale pour les clients européens en quête de performances. Les modèles S TDI offrent une dynamique et une efficience exceptionnelles, ce qui est particulièrement intéressant sur les longues distances. Avec les modèles S6 et S7 TDI (consommation de carburant combinée en L/100 km : 7,6 – 7,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 199 - 189*), Audi entraîne le concept de conduite réussi de la SQ7 TDI (consommation de carburant combinée en L/100 km : 7,2 - 7,6* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 189 - 199*) vers de nouveaux sommets. Pour la première fois, les ingénieurs Audi ont associé un compresseur électrique et un système électrique primaire de 48 volts. Cela porte la puissance totale du V6 TDI 3 litres à 257 kW (349 ch). La transmission est gérée par la transmission automatique de la boîte tiptronic à 8 rapports, qui fonctionne toujours en tandem avec la transmission intégrale quattro permanente.

Aide spontanée : le compresseur électrique 

Le compresseur électrique offre d’excellentes performances au démarrage. Il assure une fonction de suralimentation reproductible lors de l’accélération en éliminant les latences du turbo, garantissant une réaction instantanée et une accélération puissante dans toutes les situations de conduite.

 Le délai de réponse du compresseur électrique est de moins de 250 millièmes de seconde, sa puissance de pointe est de 7 kilowatts et son régime maximal est de 70 000 tr/min. La fonction de suralimentation du turbocompresseur électrique se prolonge jusqu’à un régime moteur de 1 650 tr/min. Grâce à la double suralimentation, c’est-à-dire à l’association du compresseur électrique et du turbocompresseur de gaz d’échappement, les grandes Audi S atteignent un couple constant de 700 Nm à 2 500 à 3 100 tr/min. Le compresseur électrique soutient le turbocompresseur du TDI lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’énergie dans les gaz d’échappement pour une accumulation de couple spontanée lors du démarrage ou l’accélération à faible charge, à partir d’un régime moteur bas.

Le compresseur électrique, qui ressemble à un turbocompresseur conventionnel, est directement fixé sur le moteur, sur le chemin du flux d’air entrant, derrière l’intercooler. Dans la plupart des scénarios, il est détourné par une dérivation. Néanmoins, si la charge requise par l’accélérateur est élevée et que l’énergie disponible côté turbine est faible, la soupape de dérivation se ferme, guidant l’admission dans le compresseur électrique. L’air comprimé circule directement vers la chambre de combustion.

Il en résulte une réponse spontanée et une impressionnante puissance de traction lors de l’accélération, des dépassements et des changements de charge. Ainsi, toute la puissance du moteur 3.0 TDI est immédiatement à la disposition du conducteur lorsqu’il en a besoin. Dans les situations de conduite du quotidien, la technologie permet d’éviter les rétrogradations fréquentes. 

Le compresseur électrique est à l’origine de performances de démarrage impressionnantes. Le V6 TDI, combiné au compresseur électrique, propulse la nouvelle S6 Berline de 0 à 100 km/h en 5 secondes ; pour l’Audi S6 Avant et l’Audi S7 Sportback, il faut compter un dixième de seconde de plus. La vitesse maximale, limitée électroniquement, est de 250 km/h.

« Puissance propre » : roue libre pendant 40 secondes maximum avec le système hybride léger de 48 volts
Si le compresseur électrique booste les performances, le système hybride léger contribue à améliorer l’efficience du carburant. Le système hybride léger de 48 volts comprend un alterno-démarreur et une batterie au lithium-ion avec une capacité de 10 Ah située dans le sol du véhicule, sous le coffre. L’alterno-démarreur est relié au vilebrequin. Pendant la décélération, il peut récupérer jusqu’à 8 kW de puissance, ensuite stockée dans la batterie au lithium-ion.

Quand le conducteur accélère à nouveau, l’alterno-démarreur redémarre le moteur instantanément. La technologie MHEV permet d’actionner la fonction start-stop à partir de 22 km/h. Grâce notamment à l’intégration du système hybride léger et des capteurs du véhicule, les modèles S économisent jusqu’à 0,4 litre de carburant dans les conditions de conduite réelle et peuvent circuler en roue libre pendant 40 secondes maximum avec le moteur à combustion désactivé. 

Sur cette base, les modèles S TDI combinent une dynamique de conduite impressionnante, une grande efficience, une faible consommation de carburant et de faibles émissions. Tous les modèles S TDI sont conformes à la norme européenne d’émission Euro 6d-TEMP.  Pour l’Audi S6 Berline, les valeurs de la norme WLTP correspondent à une consommation de carburant (NEDC) de 6,2 ou 6,3 litres de diesel aux 100 kilomètres et à des émissions de CO2 de 164-165 grammes par kilomètre. Pour l’Audi S6 Avant, les chiffres sont les suivants : 6,5 litres aux 100 kilomètres et 171 grammes de CO2 par kilomètre. Pour l’Audi S7 Sportback, ils sont de 6,5 litres aux 100 kilomètres et 170 grammes de CO2 par kilomètre.

Concentré de haute technologie : le moteur
Le moteur 3.0 TDI se caractérise par une puissance harmonieuse et une grande efficience. Son déplacement de 2 967 cm3 développe 257 kW (349 ch) de puissance. Sa puissance spécifique est de 117,9 ch par litre de cylindrée et son couple spécifique est de 235,9 Nm par litre.

Le moteur V6 TDI pèse environ 190 kilogrammes et est riche en haute technologie. Son système de rampes courant injecte le carburant à une pression de jusqu’à 2 500 bars. Le vilebrequin, les pistons, les bielles et la gestion de l’huile répondent à un besoin de haute performance, et des mesures sophistiquées ont été adoptées pour réduire la friction dans le vilebrequin et l’arbre à cames. Les circuits de refroidissement du carter et des culasses sont séparés pour que l’huile du moteur chauffe rapidement au démarrage (les culasses ont des chemises d’eau en deux parties). Le liquide de refroidissement est distribué au refroidisseur d’huile, à l’EPC, à l’alterno-démarreur et au carter du turbocompresseur selon les besoins.

Le turbocompresseur de gaz d’échappement, doté d’une turbine de 50 millimètres de diamètre, génère une pression de suralimentation relative de 2,4 bars. Sa géométrie de turbine variable est optimisée pour un débit avec peu de perte. La recirculation des gaz d’échappement à faible pression externe ne draine les gaz d’échappement qu’après le filtre à particules, de sorte que le flux de masse puisse alimenter le compresseur, augmentant significativement son efficacité. Le fonctionnement du 3.0 TDI est ainsi ultra efficace.

Virages dynamiques et agilité : pour la première fois, un modèle S est doté de la direction dynamique des quatre roues motrices
Comme tous les modèles S d’Audi, la transmission intégrale quattro permanente est de série. Dans les conditions de conduite normales, son différentiel central à verrouillage automatique distribue le couple entre les essieux avant et arrière selon un rapport de 40:60. Si une roue dérape, une grande partie du couple est dirigée vers l’essieu présentant la meilleure traction.

À l’extrême, 70% du couple peuvent être orientés vers les roues avant et 85% vers les roues arrière. Pour la conduite sportive, le contrôle du couple au volant améliore la tenue de route : il fait ralentir les deux roues à la charge réduite à l’intérieur d’un virage, légèrement avant la perte d’adhérence. Dans sa configuration de base, la direction assistée progressive de série est déjà configurée selon des rapports sportifs ; plus la butée est grande, plus la direction est directe. Son assistance électromécanique, spécifique aux modèles S, supprime les secousses désagréables, mais communique des informations utiles au conducteur.

Par rapport aux modèles précédents, les nouveaux grands modèles S offrent une dynamique encore meilleure dans les virages. Sur demande, Audi peut proposer la direction dynamique des quatre roues motrices, qui combine la direction dynamique avec un rapport variable de 9,5:1 et de 16,5:1 sur l’essieu avant et un système de direction avec entraînement de broche et des tiges de voie sur l’essieu arrière. Jusqu’à 60 km/h, les roues arrière contrebraquent à 5°. Cela réduit le diamètre de braquage de jusqu’à 1,1 mètre. À partir de 60 km/h, les roues arrière tournent dans la même direction que les roues avant à 2°. Cela rend les modèles S bien plus maniables et agiles à basse vitesse, et offre plus de stabilité directionnelle à grande vitesse et lors des changements de voie.

La suspension S sport, développée spécialement pour les nouveaux modèles S, est dotée, de série, de l’amortissement contrôlé, soulignant le caractère sportif de ces véhicules. Elle abaisse la carrosserie de la S6 de 20 millimètres et celle de la S7 de 10 millimètres, plaçant les deux modèles S à la même hauteur. La suspension pneumatique adaptative, la version à suspension pneumatique avec amortissement ajustable, fait ses débuts sur les modèles S. Cette alternative pensée pour le confort peut être configurée sur trois modes et comprend une position « lift » pour les routes en mauvais état et une adaptation automatique du niveau. En mode « auto », la carrosserie est abaissée de 10 millimètres supplémentaires à partir de 120 km/h, tandis qu’en mode « dynamique », le véhicule reste toujours bas. 

Pour une tenue de route encore plus sportive, la transmission quattro peut être associée au différentiel sportif sur l’essieu arrière. Dans les courbes prises de façon dynamique, le différentiel sport pousse littéralement la voiture dans le virage, offrant beaucoup d’agilité. Le conducteur peut adapter la stratégie de contrôle du différentiel sport via l’Audi drive select.

Le comportement sportif sur la route est également permis par le design à cinq maillons sur les essieux, qui sont principalement fabriqués en aluminium. Deux sous-structures relient les maillons au berceau du véhicule (les silent blocs sont fermement réglées).

Tous les composants du châssis sont contrôlés par la plateforme de châssis électronique (ECP), qui coordonne l’action des amortisseurs à des intervalles de quelques millisecondes. La plateforme de châssis électronique collecte des informations complètes sur le mouvement de la voiture et les données des systèmes de contrôle du châssis concernés. À partir de là, elle calcule et coordonne précisément le fonctionnement optimal de ces composants dans un contrôleur de conduite intégré. Les conducteurs des nouvelles Audi S profitent de la tenue de route précise et de l’excellente dynamique dans les virages qu’offre ce système.

Outre les amortisseurs, la plateforme de châssis électronique contrôle la direction dynamique des quatre roues motrices et le différentiel sport. Le conducteur peut configurer les réglages de ces modules dans le système de sélection du mode de conduite Audi drive select, qui propose une configuration spécifique aux modèles S, ainsi que les modes « confort », « auto », « dynamique », « efficience » et « individuel ».

Soutien fort : le système de freins en céramique en option

Les étriers de freins à six pistons des nouveaux modèles S sont ultra performants. Fabriqués en aluminium, ils sont peints en noir (ou en rouge, en option) et ornés de logos S. Six pistons sur chaque roue serrent des disques en acier de 400 millimètres de diamètre à l’avant et de 350 millimètres à l’arrière. En option, Audi peut installer un système de freins à six pistons fabriqués en céramique renforcée de fibre de carbone légère et résistante à l’abrasion, avec des disques de 400 millimètres à l’avant et de 370 millimètres à l’arrière. Le système de freins en céramique pèse 9kg de moins que celui avec freins en acier, il réduit significativement les masses non suspendues, améliorant encore la dynamique de conduite, notamment dans les virages. Le correcteur électronique de trajectoire (ESC) offre un contrôle encore plus précis que sur le modèle précédent. Le conducteur peut opter pour le mode Sport ou l’éteindre complètement. 

Les nouvelles Audi S6 Berline, S6 Avant et S7 Sportback sont dotées de roues de 20 pouces avec des pneus 255/40 de série. Des versions de 21 pouces sont disponibles en option. Des absorbeurs en forme de tore (des protections en mousse collées dans les pneus) éliminent les bourdonnements indésirables, de sorte que ces pneus offrent un grand confort acoustique malgré leur taille. Étant donné la gamme de roues disponibles chez Audi Sport GmbH, des pneus Performance de 20 pouces peuvent être commandés pour une traction et une tenue de route encore meilleures.

Présence : le design des modèles S

Les modèles S se caractérisent par un design et une sophistication avancés, à l’extérieur comme à l’intérieur. La nouvelle identité stylistique d’Audi amplifie encore leur look déjà plus sportif. Le style dynamique de la bordure avant, des larges bas de caisse et du large diffuseur arrière avec quatre bordures de pot d’échappement confèrent aux modèles S une formidable présence sur la route. Des éléments caractéristiques des modèles S en chrome foncé et aluminium sur les lamelles de la grille du radiateur, la lame avant, les admissions d’air latérales, les rétroviseurs extérieurs et le diffuseur arrière témoignent des qualités sportives de ces véhicules.

Sur l’Audi S6, le diffuseur horizontal en aluminium crée une impression de largeur à l’avant. Il relie les deux admissions d’air et s’achève avec les deux winglets au niveau des conduits d’air. À l’arrière, la S6 comprend un spoiler intégré qui rejoint le couvercle de coffre, mettant subtilement en avant son caractère sportif. Des applications en aluminium dans le diffuseur relient les quatre bordures de pot d’échappement spécifiques aux modèles S. Elles soulignent également la largeur du véhicule.

Sur l’Audi S7, la calandre Singleframe, large et basse, comprend des lamelles en aluminium de série et des détails en chrome foncé mat. Les grosses admissions d’air, aux contours très marqués, et leur grille alvéolée sont en noir titane. La lame qui les traverse est de couleur aluminium, tout comme les boîtiers des rétroviseurs extérieurs. Le coupé quatre portes se distingue des modèles S6 par les entonnoirs dans les admissions d’air et les bandes anguleuses des bas de caisse.

Sur les côtés, le style sportif des trois voitures est appuyé par les grandes roues, des caractéristiques typiques des modèles S. Un diffuseur en chrome foncé noir apporte une touche de finition à l’extrémité inférieure basse. Les quatre bordures de pot d’échappement sont en chrome brillant.

« Loft de designer » : un design intérieur à l’esthétique sportive et sophistiquée

À l’intérieur, un design typique des modèles S attend le conducteur : un intérieur noir, des appliques sportives et sophistiquées, des surpiqûres contrastantes ainsi que des détails spécifiques aux modèles qui amplifient encore l’expérience de conduite.

Les différents sièges mettent aussi en valeur l’allure sportive des voitures. Outre les sièges sport avec logo S embossé, les clients recherchant un style ouvertement sportif peuvent choisir des sièges S sport aux contours marqués avec des appuie-têtes intégrés, un logo S embossé et un motif en losanges. Pour un confort optimal, Audi propose, en option, des sièges multi-ajustables aux contours customisés et avec fonction ventilation et massage. La sellerie, toujours agrémentée de surpiqûres contrastantes, est disponible dans une combinaison de cuir et d’Alcantara ou en Valcona très haut de gamme. Les clients peuvent faire leur choix entre du noir, du gris rotor et du rouge Arras. Divers packs cuir sont disponibles pour personnaliser encore plus l’intérieur. En remplacement des appliques en aluminium brossé standard, des appliques fine grain ash sont disponibles en option. Parmi les autres détails spécifiques aux modèles S, on trouve une configuration graphique dédiée du virtual cockpit d’Audi avec le compte-tours au centre. Une autre option est un volant à méplat. Le repose-pied et les pédales sont fabriqués en acier inoxydable, et lorsque le conducteur monte dans la voiture, il est accueilli par des bas de caisse en aluminium illuminés ornés du logo S. 

Équipement tout confort, l’idéal pour les longues distances

Avec la S6 Berline, la S6 Avant et la S7 Sportback, Audi propose un grand modèle sportif adapté à toutes les situations : la berline classique, le break pratique et le coupé quatre portes.  Tous les modèles offrent un confort complet, une bonne connectivité et des équipements d’assistance à la conduite, ce qui en fait des voitures au style sportif parfaites pour les longues distances.

Les modèles S sont livrés avec de nombreux équipements de série : des jantes de 20 pouces spécifiques aux modèles S, le système de navigation MMI navigation plus avec le cockpit virtuel d’Audi sur un écran de 12,3 pouces. De série, la S6 comprend également des sièges sport en Alcantara et la S7 est équipée de sièges super sport.

La climatisation automatique quatre zones complète le cahier des charges standard.

Les nouveaux modèles Audi S sont d’excellentes voitures pour les longues distances, notamment du fait de la structure de leur carrosserie qui supprime largement les interférences, de leur aérodynamique et leur aéroacoustique avancées, ainsi que de leur intérieur et leur coffre spacieux. Selon la version de la carrosserie, ce dernier présente un volume de 530 litres (S6 Berline), jusqu’à 1 390 litres (S7 Sportback) et jusqu’à 1 680 litres (S6 Avant).

Les nouveaux grands modèles S arriveront sur les marchés européens durant l’été 2019. En Allemagne, le prix de départ est de 76 500 EUR pour la S6 Berline, de 79 000 EUR pour la S6 Avant et de 82 750 EUR pour la S7 Sportback.

Pour les États-Unis, l’Asie et le Moyen-Orient : les S6 et S7 avec moteur  2.9 TFSI
Sur les marchés étrangers, conformément aux préférences et aux profils de conduites des clients locaux, la S6 et la S7 seront disponibles avec un moteur 2.9 TFSI avec 450 ch de puissance et 600 Nm de couple. Comme les modèles TDI, la version essence du V6 sera équipée d’un compresseur électrique et du système hybride léger pour des performances et une efficience accrues.

– Fin –

 

Communiqué de presse (15/12/17)

Ouverture des commandes pour la Nouvelle Audi A7 Sportback

• Disponible à la commande dès le 13 décembre 2017 • Une motorisation 6 cylindres TFSI de 340 ch • D’autres motorisations Diesel arrivent prochainement Audi France ouvre les commandes de la Nouvelles A7 Sportback dont le lancement commercial est prévu pour le 8 mars 2018. Les premières livraisons clients interviendront à la fin du mois de mars 2018. Pour cette première phase de commandes, une motorisation sera disponible et 4 finitions

Paris, le 15 décembre 2017 – Audi France ouvre les commandes de la Nouvelles A7 Sportback dont le lancement commercial est prévu pour le 8 mars 2018. Les premières livraisons clients interviendront à la fin du mois de mars 2018. Pour cette première phase de commandes, une motorisation sera disponible et 4 finitions

Pour sa deuxième génération, L’A7 Sportback est à la hauteur des promesses dévoilées avec l’Audi Prologue et incarne pleinement la nouvelle identité Audi. En matière d’avant-gardisme, le coupé quatre portes place la barre haute dans le segment Grand Tourisme. Avec ses lignes dynamiques, son système d’Infotainment innovant, son expérience de conduite sportive et un concept d’espace modulable, il incarne un nouveau style de coupé quatre portes. Elle intègre la nouvelle plateforme MHEV, Mild Hybrid permettant une conduite plus efficiente et plus confortable. Cette technologie repose sur l'utilisation d'un alterno-démarreur 48V couplé à une batterie Lithium Ion de 10 Ah.

La nouvelle Audi A7 Sportback est disponible à la commande selon 4 finitions différentes (A7, A7 S line, A7 Avus et A7 Avus extended) avec un moteur V6 3.0 de 340 ch à partir de 74 000 €.

Retrouvez dès aujourd’hui la nouvelle A7 Sportback sur le configurateur Audi.fr.

 

– Fin –

Communiqué de presse (19/10/17)

Nouvelle Audi A7 Sportback : la vision sportive d’Audi pour le segment luxe

• Le coupé quatre portes incarne l’avant-gardisme en matière de design et de technologie • Un système de commande entièrement digital, une connectivité complète et une technologie hybride légère • Une Gran Turismo équipée de fonctionnalités améliorées et offrant plus de confort sur longue distance L’A7 Sportback est à la hauteur des promesses dévoilées avec l’Audi Prologue et incarne pleinement la nouvelle identité stylistique d’Audi. En matière d’avant-gardisme, le coupé quatre portes place la barre haut dans le segment du luxe. Avec ses lignes dynamiques, la digitalisation systématique, son expérience de conduite sportive et un concept d’espace modulable, il incarne un nouveau style de Gran Turismo.

Ingolstadt, le 19 octobre 2017 - L’A7 Sportback est à la hauteur des promesses dévoilées avec l’Audi Prologue et incarne pleinement la nouvelle identité stylistique d’Audi. En matière d’avant-gardisme, le coupé quatre portes place la barre haut dans le segment du luxe. Avec ses lignes dynamiques, la digitalisation systématique, son expérience de conduite sportive et un concept d’espace modulable, il incarne un nouveau style de Gran Turismo.

Données de consommation pour l’Audi A7 Sportback 55 TFSI quattro S tronic :
Consommation de carburant combinée en L/100 km : 7,2 – 6,8
Émissions de CO2 combinées en g/km : 163 – 154

 Design extérieur : la dynamique sous son plus beau jour

Le design extérieur de l’A7 Sportback est l’expression d’une nouvelle identité stylistique, présentée dans le concept Audi Prologue et entrée en production en série avec la nouvelle Audi A8. Avec ses larges surfaces, ses bords aiguisés et ses lignes athlétiques tendues, l’A7 respire le dynamisme et l’avant-gardisme quel que soit l’angle d’où on l’observe. 

À l’avant, la calandre Singleframe, plus large et plus basse que celle de l’Audi A8, les phares étroits, l’admission d’air au contour audacieux et la face avant verticale évoque au premier regard la sportivité d’une Gran Turismo. Trois versions de phares sont disponibles. Sur les projecteurs milieu et haut de gamme, la signature visuelle évoque la digitalisation : 12 segments lumineux adjacents séparés par d’étroits rappellent visuellement les chiffres binaires 0 et 1. La version haut de gamme inclut les phares LED Audi Matrix HD avec laser light Audi.

Avec son long capot moteur, son long empattement et ses courts porte-à-faux, l’Audi A7 Sportback constitue une sculpture toute en muscles. Les contours prononcés mettent en valeur les roues, qui peuvent atteindre 21 pouces de diamètre, dans la droite lignée de l’esprit Audi quattro. C’est cet esprit qui détermine les proportions de la carrosserie du véhicule. Sa silhouette se caractérise par un toit dynamique, qui plonge brutalement à l’arrière. Quatre chiffres décrivent le caractère sportif du grand coupé : Il mesure 4 969 millimètres de long et 1 908 millimètres de large, affiche un empattement de 2 926 millimètres, pour seulement 1 422 millimètres de hauteur.

Comme dans le modèle précédent, le train arrière est fuselé comme celui d’un yacht. Le long coffre se termine en un bord arrondi prononcé, d’où un aileron arrière rétractable se déploie automatiquement à 120 km/h. Une bande lumineuse plate (commune à tous les modèles haut de gamme d’Audi) relie les feux arrière, composés de 13 segments verticaux. Lorsque l’on déverrouille ou verrouille les portes, les phares arrière et avant s’animent en des jeux de lumière rapide, soulignant le dynamisme du grand coupé même à l’arrêt. La gamme de peinture offre un choix de 15 couleurs, dont huit nouvelles. Le pack extérieur S line en option, qui comprend des modifications de la calandre, de l’admission d’air avant, des bas de caisse et des diffuseurs avant et arrière, affiche une apparence aiguisée, davantage sculptée, et avec des bordures noires brillantes. 

 Intérieur : le design du concept car entre en production en série

L’intérieur allie design et technologie de façon originale. L’intérieur de la nouvelle Audi A7 Sportback éblouit par son atmosphère à la fois feutrée et futuriste. Son design minimaliste et épuré se fonde sur un équilibre unique entre flegme et tension. Les lignes horizontales et l’élégant tableau de bord dégagent un sentiment d’espace. La console centrale est orientée en direction du conducteur, mettant en avant la sportivité de la Gran Turismo. Quatre valeurs essentielles caractérisent le concept de l’intérieur : l’avant-gardisme, la sportivité, l’intuitivité et la sophistication. De la version de base au choix du design, de la finition S line au luxueux cuir Valcona, tous les matériaux, couleurs et finitions de l’habitacle incarnent cette nouvelle esthétique. Le pack éclairage d’ambiance en option souligne les contours et met subtilement l’espace en valeur. 

L’écran supérieur de 10,1 pouces (associé au système de navigation MMI Navigation plus) est incliné vers le conducteur. Avec ses panneaux optiques noirs encadrés d’aluminium gris graphite, il se fond presque dans le tableau de bord lorsqu’il est éteint et son support est en lui-même une sculpture géométrique. L’interface utilisateur apparaît dès que la voiture est ouverte. Dans l’esprit du design intérieur, son aspect est minimaliste. Tout le contenu de l’écran peut être enregistré rapidement. 

 Système de commande digital MMI et commande vocale en ligne : la commande au bout des doigts

La nouvelle Audi A7 poursuit sur la lancée de la stratégie de digitalisation de l’A8. L’architecture intérieure se mêle harmonieusement au nouveau système de navigation à commande digitale MMI Touch qui remplace le bouton rotatif et les boutons et commandes traditionnels du modèle précédent par deux grands écrans tactiles haute résolution.

Le conducteur contrôle le système d’infotainment depuis l’écran supérieur. Monté sur la console asymétrique du tunnel central, l’écran inférieur de 8,6 pouces permet d’accéder au système de commande de climatisation, aux fonctions de confort et à la saisie de texte. Pour les utiliser, le conducteur peut laisser reposer son poignet sur le large pommeau du levier de vitesse de la transmission automatique. 

Audi propose un affichage tête haute en option qui projette les informations importantes sur le pare-brise. Le système de navigation MMI Navigation plus inclut également le virtual cockpit d’Audi avec un écran de 12,3 pouces.

Le système de navigation à commande digitale MMI Touch comprend un retour acoustique et tactile, et il est tout aussi intuitif qu’un smartphone en matière d’utilisation. L’utilisateur entend et ressent un clic en guise de confirmation lorsque son doigt déclenche une fonction. Avec sa structure de menu horizontale et logique, le système permet un accès rapide aux diverses fonctions du véhicule et peut également être personnalisé grâce à des boutons de favoris configurables et déplaçables. 

La commande vocale en option de la nouvelle A7 Sportback facilite encore un peu plus les opérations. Avec MMI Navigation plus, le système de dialogue vocal traite les questions et les instructions de deux façons : grâce à l’information stockée à bord, d’une part, et grâce aux informations détaillées disponibles dans le cloud, d’autre part.

 Infotainment et fonctions de connexion : un système entièrement connecté pour plus de confort et de sécurité

Grâce à sa connectivité complète, l’Audi A7 est parfaitement équipée pour les trajets longue distance. Elle offre aux clients plus de confort, de sécurité et d’options de personnalisation. La Gran Turismo propose la même gamme de fonctionnalités de connectivité et d’infotainment que l’Audi A8. Jusqu’à sept conducteurs peuvent enregistrer leurs paramètres préférés dans un profil d’utilisateur individuel, et jusqu’à 400 paramètres peuvent être personnalisés. Les services en ligne d’Audi connect se sont développés. Parmi les nouveautés se trouvent les services Car-to-X, qui utilisent l’intelligence en réseau de la flotte Audi pour donner des informations sur la signalisation et les dangers potentiels. 

La nouvelle Audi A7 est équipée de série du système MMI Navigation (MMI Navigation plus disponible en option). Il existe trois systèmes audio : le meilleur, le Bang & Olufsen Advanced Sound System, offre un son 3D exceptionnel même à l’arrière. 

 Systèmes Audi AI : intelligents et pratiques

Grâce au bouton AI, le conducteur active les fonctions de pilote automatique Audi AI Remote Parking Pilot et Audi AI Remote Garage Pilot, qui seront disponibles courant 2018. Ceux-ci permettent à l’Audi A7 Sportback de se garer, de quitter une place de stationnement, d’entrer dans un parking ou d’en sortir de façon autonome. Le conducteur peut sortir du véhicule avant de lancer la fonction via l’application myAudi sur son smartphone. Pour contrôler la manœuvre, il n’a qu’à maintenir le bouton Audi AI enfoncé pendant toute sa durée. Le contrôleur d’assistance à la conduite centrale (zFAS) fusionne les données provenant d’un ensemble sophistiqué de capteurs pour créer en continu une image de l’environnement du véhicule. Selon le niveau d’équipement, il peut y avoir jusqu’à cinq détecteurs radar, cinq caméras, douze capteurs à ultrasons et un scanner laser. 

En plus des systèmes Audi AI, la nouvelle A7 Sportback comprend 39 systèmes d’assistance à la conduite pour faciliter la tâche du conducteur. Ceux-ci sont répartis en trois packs : l’Audi AI parking package (mise en place progressive à partir de début 2018), le Pack Assitance City avec le nouvel assistant au passage piéton, et le Pack Assitance Route. Ce dernier inclut des fonctionnalités telles que l’Assistant prédictif de conduite efficiente, qui encourage un style de conduite visant à réduire la consommation de carburant, et l’Assistant de conduite adaptatif (ADA), qui complète le régulateur de vitesse Adaptive Cruise Control (ACC) grâce à des interventions de direction utiles pour conserver sa place dans la voie. Tous les systèmes d’aide à la conduite comportent des mécanismes de contrôle améliorés.

 Le châssis : confort de conduite sur longue distance

La nouvelle A7 fait encore un peu plus la synthèse entre sportivité et confort. La direction dynamique des quatre roues motrices en option, le nouveau programme électronique du châssis (ECP) (la commande centrale du châssis) et la nouvelle suspension pneumatique la rendent encore plus agile, souple et confortable. L’A7 est ainsi la Gran Turismo parfaite : agile et dynamique sur les routes de campagne sinueuses, mais aussi confortable sur les longues portions d’autoroute.

De nombreux aspects des essieux avant et arrière ont été développés de A à Z. La direction assistée progressive standard, dont le calibrage sportif se fait encore plus direct au fur et à mesure que l’on tourne le volant, réagit encore plus vite aux conditions de circulation. Les freins à étrier fixe en aluminium, dotés de disques de 400 millimètres de diamètre, sont montés derrière de grandes roues (jusqu’à 21 pouces et pneus 255/35) et offrent un meilleur confort de roulement. Le client peut choisir entre quatre configurations de suspension : une suspension à ressorts en acier traditionnelle, une suspension sportive qui abaisse le niveau du véhicule de 10 millimètres, un amortissement à commande électronique et une suspension pneumatique qui adapte la garde au sol de façon autonome.

L’innovation relative au châssis la plus impressionnante est la direction dynamique des quatre roues motrices, qui associe une réactivité immédiate et sportive à une stabilité à toute épreuve, résolvant ainsi le conflit d’intérêts entre agilité et confort. Le rapport de direction varie en fonction de la vitesse entre 9,5:1 et 16,5:1, au moyen d’interventions actives sur les essieux avant et arrière. Sur l’essieu avant, l’engrenage à onde de déformation est utilisé pour les superposer en réaction aux instructions de direction du conducteur. Sur l’essieu arrière, un entraînement de broche permet de tourner les roues jusqu’à 5 degrés. À faible vitesse, il contrebraque l’essieu avant pour augmenter l’agilité du grand coupé lors du stationnement ou de la conduite en environnement urbain, par exemple. Cela réduit le diamètre de braquage de 1,1 mètre en butée. À 60 km/h et plus, il braque les deux essieux dans la même direction pour augmenter la stabilité en ligne droite et faciliter le changement de voie.

Le différentiel sport en option améliore encore la conduite. Il répartit activement le couple moteur entre les roues arrière, complétant le système de quatre roues motrices quattro. Comme la direction dynamique des quatre roues motrices, l’amortissement contrôlé et la suspension pneumatique, le différentiel sport est intégré à la fonction de commande de la plateforme électronique du châssis (ECP). Ces systèmes sont étroitement reliés en réseau pour une précision optimale. Enfin, le conducteur peut utiliser le système Audi drive select pour activer différents profils de conduite, avec une différence plus prononcée entre le confort et la sportivité que dans le modèle précédent. 

 Électrification globale : un système hybride léger pour plus de confort et d’efficacité

Tous les moteurs disponibles sur l’A7 Sportback sont équipés en série d’un système hybride léger (MHEV) pour plus de confort et d’efficacité. Avec les deux moteurs V6, c’est un système électrique primaire de 48 volts qui est utilisé. Un alterno-démarreur fonctionnant avec une batterie au lithium-ion atteint un niveau de récupération jusqu’à 12 kW au freinage. Entre 55 et 160 km/h, le coupé quatre portes peut avancer en roue libre, le moteur coupé, et l’alterno-démarreur peut le redémarrer en douceur lorsque c’est nécessaire. 

La fonction start-stop s’est considérablement développée et s’active désormais dès 22 km/h. Lorsque le moteur est à l’arrêt, il peut être redémarré préventivement lorsque le véhicule précédent commence à avancer, grâce à la caméra frontale standard qui détecte ses mouvements. En conditions de conduite réelle, la technologie MHEV réduit la consommation de carburant de près de 0,7 litre aux 100 km.  

La nouvelle Audi A7 Sportback sera initialement lancée avec un moteur 3.0 V6 TFSI. Le V6 turbo au son discret affiche une puissance de 250 kW (340 chevaux) et 500 Nm de couple. Le coupé quatre portes accélère de 0 à 100 km/h en 5,3 secondes et atteint une vitesse maximale de 250 km/h. En conditions de circulation normales sur les routes européennes, la version de base de l’Audi A7 55 TFSI consomme 6,8 litres de carburant aux 100 km, ce qui correspond à 154 g d’émissions de CO2. Le moteur 3.0 TFSI est associé à une boîte de vitesse S tronic à 7 rapports. Sa transmission quattro utilise la technologie ultra qui active la propulsion arrière en cas de besoin. D’autres moteurs à six et quatre cylindres, essence et diesel, seront rapidement disponibles après le début de la production.

 Une carrosserie 3-en-1 : à la fois coupé, berline et Avant

L’A7 Sportback associe le meilleur de chaque modèle pour offrir une grande polyvalence. Elle affiche le design d’un coupé tout en offrant l’espace d’une berline et l’adaptabilité d’une Avant. L’intérieur de l’A7 Sportback impressionne par son espace supplémentaire et ses sièges plus confortables, malgré sa ligne de toit profilée. Comparée au modèle précédent, la longueur de l’intérieur a augmenté de 21 millimètres, offrant plus de place pour les genoux à l’arrière. L’espace autour de la tête des passagers arrière est également plus grand. La largeur de chargement au niveau du coffre est aussi supérieure à celle du précédent modèle (1 050 millimètres).

Incarnant le meilleur d’une toute nouvelle gamme de sièges, les sièges avant offrent de multiples possibilités de réglage, un contour personnalisé ainsi que des fonctions de ventilation et de massage. L’espace aux places arrière (3 places de série ou 2 places en option) offre beaucoup de confort. Les nouvelles options haute technologie rendent la vie à bord de l’Audi A7 Sportback plus simple et plus confortable. Le pack qualité de l’air améliore la qualité de l’air à l’intérieur de l’habitacle au moyen de parfums subtils, d’un ioniseur et d’un filtre efficace. 

La carrosserie, dotée d’une structure composite en acier et aluminium et comprenant de grands éléments tels que des pièces rapportées en aluminium, est un facteur essentiel de l’amélioration de la conduite et du confort. Le coupé quatre portes obtient les meilleures notes en matière de rigidité de la carrosserie, d’aéroacoustique et d’aérodynamique. La Gran Turismo choie ses passagers avec un plus grand confort acoustique et un bruit de vent minimisé grâce à une aérodynamique sophistiquée. 

Le toit ouvrant panoramique a lui aussi été amélioré à l’aide d’éléments vitrés particulièrement grands, qui laissent entrer davantage de lumière dans l’habitacle. Le pare-brise chauffant et les essuie-glaces à gicleurs intégrés sont disponibles en option pour plus de commodité.  

Malgré ses lignes dynamiques marquées, le coffre affiche une contenance de 535 litres. Celle-ci atteint 1 390 litres lorsque les sièges arrière sont abaissés. Le coffre a été optimisé de façon à ce que deux sacs de golf puissent y loger horizontalement, en plus de la roue de secours. Le hayon arrière peut s’ouvrir et se fermer automatiquement en réaction à un mouvement du pied grâce à un système de commande par capteurs en option. 

La nouvelle Audi A7 Sportback sort actuellement de la chaîne de montage du site de Neckarsulm et sera lancée sur le marché français courant mars 2018.

MÉDIATHÈQUE