Audi France Media
Communiqué de presse (15/04/19)

La mobilité dans les mégapoles : l’Audi AI:ME

• Vision de la citadine autonome du futur • Peu d’espace sur la route, beaucoup de confort • Un refuge high-tech aux heures de pointe Ingolstadt/Shanghai, le 16 avril 2019 - Au Salon de l’automobile de Shanghai 2019, Audi présente un concept de mobilité visionnaire imaginé pour les mégapoles du futur : le show car, baptisé Audi AI:ME, présente des dimensions compactes et un intérieur spacieux et futuriste. Il est doté d’un système de conduite autonome de niveau 4, si bien que ses occupants peuvent faire ce qu’ils veulent pendant leur temps à bord. L’Audi AI:ME offre un large éventail de fonctionnalités high-tech pour la communication, le divertissement ou tout simplement la relaxation.

Les lignes de l’Audi AI:ME sont la preuve qu’émotion et habitabilité peuvent créer une synthèse parfaite dans une voiture électrique compacte. Le nom AI:ME évoque la relation que le véhicule entretient avec l’Audi AIcon, le concept de voiture autonome pour les longues distances présenté en 2017. Le lien entre les lignes et le concept de ces deux véhicules deviendra évident à Shanghai, où l’AIcon sera installée aux côtés de la toute nouvelle voiture, présentée pour la première fois au stand Audi d’Auto Shanghai 2019.

Le concept : architecture compacte, transmission électrique

Avec une longueur de 4,30 mètres et une largeur de 1,90 mètre, l’Audi AI:ME prend à peu près le même espace sur la route qu’une voiture compacte actuelle. Néanmoins, son empattement de 2,77 mètres et sa hauteur de 1,52 mètre témoignent de dimensions intérieures dignes d’un véhicule de catégorie supérieure. Cela est rendu possible par l’architecture de la transmission électrique, dépourvue d’arbre de transmission, ce qui permet que les porte-à-faux soient courts et que l’intérieur soit spacieux. L’unité motrice, positionnée sur l’essieu arrière, offre 125 kW (170 ch).

Pour les occupants, le pack de transmission compact offre beaucoup d’espace disponible, de confort spatial et une grande polyvalence. L’Audi AI:ME est conçue comme une voiture à 2 places plus x, qui peut être aménagée selon diverses configurations pour laisser la place aux sièges ou au chargement. Les sièges individuels de l’avant seront utilisés pour la plupart des trajets, mais la voiture offre de l’espace pour jusqu’à quatre personnes à l’avant et sur la banquette arrière si nécessaire.

Audi AI : en route vers la mobilité automatisée

Audi AI:ME et Audi AIcon : deux concept cars dont le nom fait référence à la toute nouvelle abréviation en deux lettres sous laquelle Audi regroupe un ensemble complet de technologies mobiles innovantes. Audi AI est le code désignant un éventail de systèmes électroniques qui déchargent les conducteurs et leur offrent la possibilité d’occuper différemment leur temps en voiture. Pour cela, Audi AI utilise également des stratégies et des technologies issues du domaine de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique. Audi AI combine aussi l’intelligence artificielle pour l’automobile, qui permet la conduite autonome, et l’intelligence des interactions, qui transforme le véhicule en partenaire pour les occupants. Le nom Audi AI:ME fait donc déjà le lien entre l’intelligence artificielle (« AI » selon le sigle en anglais) et les utilisateurs.Les systèmes Audi AI sont capables d’apprendre et de réfléchir tout en étant proactifs et personnels. Grâce à Audi AI, à l’avenir, les modèles du constructeur d’Ingolstadt sauront faire preuve à la fois d’intelligence et d’empathie. Ils pourront continuer à interagir avec leur environnement et leurs passagers, et sauront ainsi s’adapter mieux que jamais aux contraintes des personnes se trouvant à bord.

Conduite automatisée de niveau 4 : parcourez la ville en toute tranquillité

Si la conduite automatisée est déjà bien établie dans le secteur du transport ferroviaire et de l’aviation, elle en est encore au seuil de la faisabilité dans le transport automobile avec la conduite autonome. L’Audi AI:ME est conçue pour être utilisée en ville et pour la conduite à ce que l’on appelle le niveau 4. C’est le deuxième niveau le plus haut sur une échelle internationale normalisée d’automatisation. Même si les systèmes de niveau 4 n’exigent aucune assistance de la part du conducteur, leurs fonctions sont limitées à une zone spécifique, par exemple les autoroutes ou les zones spécialement équipées dans les villes. Dans ces situations, le conducteur peut entièrement transférer la conduite au système. Le conducteur n’est obligé de reprendre la conduite que lorsque le véhicule quitte cette zone conçue pour la conduite autonome. À la différence de l’Audi AIcon,
un véhicule de niveau 5 entièrement autonome, l’Audi AI:ME est donc équipée du traditionnel volant et de pédales.

Cela signifie qu’à l’avenir, la voiture sera autonome dans une zone de trafic définie équipée de l’infrastructure correspondante. L’autorégulation et l’autocontrôle des flux de circulation permettent au véhicule de s’insérer dans le trafic de façon fluide et d’éviter les accélérations longitudinales ou latérales. Ainsi, les occupants de la voiture peuvent se détacher mentalement de la circulation autour d’eux.

L’intérieur : un refuge de luxe et un centre de commande high-tech

Audi AI modifie fondamentalement la façon dont les automobiles sont utilisées et améliore considérablement le temps passé à bord. La voiture devient de plus en plus un « troisième espace de vie », en plus de nos foyers et de nos lieux de travail. Cela explique pourquoi les designers d’Audi n’ont pas subordonné l’intérieur de l’Audi AI:ME à la forme de la carrosserie. Ils ont même fait le contraire : ils ont accordé la priorité à l’intérieur et ont conçu le véhicule autour. Ici, l’accent est moins mis sur la connexion traditionnelle entre le conducteur et le véhicule (volant, instruments, pédales) et plus sur le temps passé dans le véhicule autonome. C’est pourquoi les éléments de commandes se rétractent dans une chorégraphie élégante et sophistiquée et sont ensuite presque complètement dissimulés par un compartiment de stockage avec une surface en noyer à pores ouverts.

De façon générale, l’espace de rangement deviendra plus important qu’avant dans les véhicules autonomes.
Dans l’Audi AI:ME, de grandes zones à la fois sur la surface du cockpit et entre les sièges avant dissimulent un autre détail innovant : des aimants font office de porte-gobelet et permettent de maintenir des gobelets ou des assiettes en place. Les occupants pourront ainsi profiter d’un repas tout en circulant à bord de l’Audi AI:ME automatisée.

Quoi qu’ils fassent, les passagers trouveront toujours une position confortable. Les sièges avant sont inspirés d’un fauteuil de salon classique et sont dotés d’un siège coussiné large et confortable, tapissé d’un textile dans des teintes de gris chaudes. Les dossiers sont conçus comme des coquilles courbées qui ne sont reliées au coussin du siège que par un support vertical. Quand le conducteur n’a pas besoin des pédales, il peut reposer ses pieds sur les supports situés sous le tableau de bord, comme sur une méridienne. Sur la banquette arrière, qui s’étend jusqu’aux sections latérales de la voiture, les occupants peuvent adapter la position de leur siège presque comme ils le veulent.

L’angle horizontal des grandes fenêtres est un élément important de la section latérale, récupéré de l’Audi AIcon. Il offre un avantage ergonomique évident pour les occupants : il favorise la liberté de mouvement du bras posé sur la porte et agrandit visuellement la taille de l’intérieur.

Le véhicule et les systèmes de communication et d’interaction sont opérés au moyen du suivi du regard, de la commande vocale et des champs tactiles dans le rail de porte. Ils sont parfaitement positionnés en termes d’ergonomie et sont normalement intégrés dans la surface, ce qui les rend invisibles. L’éclairage n’est activé qu’à l’approche et guide le regard de l’utilisateur vers les surfaces fonctionnelles.

Un écran OLED 3D multifonctions, qui s’étend sur toute la longueur sous le pare-brise, est utilisé principalement en dialogue avec la commande avec suivi du regard. Les menus avec fonctions codées terminologiquement, par exemple pour la navigation ou l’infotainment, peuvent être activés avec l’œil, puis s’ouvrir sur plusieurs niveaux.

Un masque de VR présent à bord permet de visualiser le système d’infotainment. Il transforme l’utilisation d’Internet, les films ou même le gaming interactif en une expérience fascinante pour les passagers. Audi a démontré les possibilités que réserve l’avenir avec son système Holoride au CES 2019, à Las Vegas. Ici, le mouvement du véhicule est détecté par un système de capteur, puis intégré de façon interactive dans l’action visuelle d’un jeu. Les passagers ont littéralement l’impression d’être au cœur de l’action.

Pour ses occupants, l’Audi AI:ME n’est pas qu’un simple moyen de transport, mais un lieu à l’ambiance luxueuse offrant de nombreuses fonctions high-tech. La voiture constitue aussi un filtre, qui tient le trafic tout autour à distance. En effet, le système audio de haute qualité est associé à une compensation des bruits, qui peut complètement supprimer le bruit extérieur grâce à un contrôle actif. Cela permet aux occupants de profiter d’un silence méditatif ou d’écouter de la musique avec un son d’une qualité digne d’un concert.

En termes de matières, les surfaces et structures sont inspirées de l’univers du foyer. Des textiles haute qualité, dont certains sont fabriqués en produits recyclés, du bois et du Corian, un matériau minéral composite sur les pavés tactiles des rails de portes, confèrent au véhicule éminemment technique une touche confortable et luxueuse. L’intérieur doit son ambiance spéciale à la tension entre les éléments naturels et technologiques. Les grandes vitres latérales et le toit rendent l’intérieur lumineux et transparent. La commande électrochromatique peut empêcher la lumière et la chaleur d’entrer, si nécessaire, et protéger l’intérieur avec les vitres teintées. Des baguettes en bois filigrané dans la zone du toit créent une pergola au-dessus de l’habitacle. 

La présence de véritables plantes à l’intérieur de l’automobile est une première. La végétation, que l’on trouve rarement dans les environnements urbains hostiles, donne aux occupants une impression de proximité avec la nature et contribue à améliorer la qualité de l’air dans la voiture. Une technologie de filtre sophistiquée empêche les odeurs de la circulation et de la ville d’entrer dans l’habitacle de
l’Audi AI:ME.

Des systèmes qui déterminent les niveaux de stress des paramètres vitaux contribuent également au bien-être des occupants. Des algorithmes intelligents permettent à l’Audi AI:ME de mieux connaître le conducteur et d’améliorer ses options de façon spécifique.

L’extérieur : un nouveau visage dans la foule

L’Audi AI:ME est immédiatement reconnaissable, même dans le rétroviseur : l’avant se caractérise par une calandre Singleframe hexagonale, à la forme et à la surface typiques d’une Audi électrique. L’architecture de la carrosserie est totalement nouvelle chez Audi. Néanmoins, lorsque l’on s’approche, on remarque des liens avec le concept car Audi AIcon présenté en 2017. Malgré les proportions complètement différentes, on repère clairement des similitudes dans la précision des graphismes et la longue arche de la ligne de toit. Mais le lien principal entre les deux véhicules autonomes est l’angle très marqué au niveau des vitres latérales.

L’extérieur diffère grandement de celui de ses principales concurrentes. L’Audi AI:ME affiche un design alternatif ciblé. Très affirmés, les passages de roues proéminents typiques et les formes surprenantes des vitres créent une forme générale très puissante émotionnellement. Prenant peu de place sur la route, avec sa longueur de 4,30 mètres et sa largeur de 1,90 mètre, l’Audi AI:ME correspond au segment des voitures compactes. Grâce à sa hauteur de 1,52 mètre les occupants peuvent facilement s’installer dans le véhicule et ont beaucoup d’espace au-dessus de la tête. Les grandes portes latérales, qui s’ouvrent dans des directions opposées et sont fixées à l’avant et à l’arrière, facilitent aussi l’entrée dans la voiture. Néanmoins, l’Audi AI:ME ne présente pas l’apparence d’un van cubique. Au contraire, elle dégage beaucoup de dynamisme, même à l’arrêt. De grandes roues de 23 pouces amplifient son style.

L’éclairage : voir et être vu

Avec les voitures autonomes du futur, les phares auront, au mieux, un travail à temps partiel, puisque le conducteur sera occupé à faire autre chose que conduire et aura rarement besoin que la route soit bien éclairée. C’est donc une autre fonction de l’éclairage qui prend un rôle important ici : communiquer avec les autres utilisateurs de la route. L’Audi AIcon a déjà montré comment les surfaces lumineuses à matrice digitale pouvaient utiliser les graphismes en mouvement pour envoyer des signaux faciles à comprendre selon les conditions de conduite et, bien sûr, pour marquer le véhicule en lui-même.

L’AI:ME entraîne cette approche un cran plus loin : quand les usagers de la route sont très proches les uns des autres, ce qui est souvent le cas en ville, les phares sont peu visibles dans leur position traditionnelle. C’est pour cela que les concepteurs de l’éclairage Audi ont intégré des éléments LED à un endroit inhabituellement haut dans la carrosserie, au-dessus des passages de roues, où ils sont visibles depuis tous les angles. Cette communication à 360 degrés est une fonctionnalité de sécurité supplémentaire importante pour les piétons ou les cyclistes.

Comme dans l’AIcon, les unités LED à l’avant et les micro projecteurs de matrice peuvent utiliser des symboles facilement identifiables pour indiquer aux piétons quand l’AI:ME les laisse traverser la route. Les graphismes sont alors projetés sur la route ou un mur. Cette fonction est également utilisable pour illuminer l’espace de la porte, afin que les occupants puissent entrer dans le véhicule ou en sortir en toute sécurité, mais aussi pour marquer le véhicule pour les autres usagers de la route. Les projecteurs de matrice constituent également une sécurité supplémentaire pour les autres usagers de la route, dont les phares sont moins puissants puisqu’ils illuminent automatiquement leur entourage.

L’Audi AI:ME comprend une autre innovation : elle peut interpréter des signaux d’autres véhicules et utiliser sa propre technologie d’éclairage pour les amplifier si cela est bénéfique pour les alentours. Exemple :
un véhicule situé devant signale un danger avec des feux de détresse faibles. L’AI:ME est alors capable de détecter ce signal et de l’amplifier avec des projections et les unités LED de la carrosserie pour qu’il soit clairement visible pour tous les usagers de la route

En tant que véhicule de niveau 4, l’Audi AI:ME est équipée de puissants phares LED et de feux de freinage parfaitement visibles dans toutes les situations dans lesquelles un occupant du véhicule prend le volant. En cas de conduite active, même dans le futur, il sera important de voir aussi bien de nuit que de jour.

L’architecture de traction : mobilité pendant des heures

Audi a adopté une approche spécifique pour adapter le cahier des charges de l’AI:ME aux utilisations d’une citadine. Cela signifie que les valeurs d’accélération extrêmes et les vitesses maximales sur autoroute sont aussi obsolètes que les virages rapides et qu’une autonomie adaptée aux longues distances. Une voiture comme l’AI:ME sera le plus souvent conduite entre 20 et 70 km/h et aura besoin de rester mobile pendant plusieurs heures sans être rechargée. Néanmoins, il est moins important qu’elle puisse parcourir de longues distances qu’elle soit capable d’optimiser son temps d’utilisation.

C’est pourquoi les ingénieurs l’ont dotée d’une configuration de base relativement simple et légère. Avec sa capacité de stockage de 65 kW, la batterie est suffisante pour répondre à ce besoin.
L’AI:ME est également dotée d’un moteur synchrone à excitation permanente situé dans la zone de l’essieu arrière, qui peut mobiliser jusqu’à 125 kW (170 ch) si besoin. Toutefois, seule une fraction de cette valeur suffit généralement pour s’intégrer dans la circulation urbaine. Grâce à la récupération de l’énergie de freinage et à son poids relativement faible, l’Audi AI:ME consomme extrêmement peu d’énergie, même dans le trafic en ville.

Les essieux et d’autres composants de la suspension se retrouvent dans certains des modèles compacts du portefeuille Audi. La combinaison testée et approuvée des amortisseurs adaptatifs et des faibles masses non suspendues assurent un bon confort en ville. La carrosserie est fabriquée dans un composé léger de plusieurs matériaux (acier, aluminium, composants plastiques high-tech), en particulier au niveau des détails.

Audi sur demande : des concepts d’offres innovants

Après l’Audi AIcon, qui a été présentée lors du Salon international de l’automobile de 2017, et le radical concept car Audi PB18, dévoilé à l’été 2018, l’Audi AI:ME est le troisième véhicule de la marque à présenter une offre pour une utilisation dans des zones clairement définies (« cas d’utilisation ») : l’Audi AIcon offre les qualités d’une voiture business pour les longs trajets, l’Audi PB18 est le véhicule parfait pour les virées occasionnelles sur la piste de course et l’Audi AI:ME est le compagnon idéal dans les zones urbaines. Un quatrième véhicule viendra compléter le quatuor des concepts lors de l’IAA de Francfort 2019.

Dans les spécifications pour ces véhicules tests, il est apparu qu’ils ne devraient pas être conçus comme des modèles polyvalents adaptés à une clientèle variée et pour une utilisation à long terme. Au contraire, ces véhicules ont vocation à être des voitures haut de gamme très spécialisées à commander pouvant être largement personnalisées dans le cadre d’une offre à la demande. Cette approche est basée sur les attentes de nombreux clients, en particulier dans les zones urbaines, qui traversent une transition. Les voitures doivent être disponibles et prêtes à être utilisées sur demande et devraient, dans l’idéal, être conçues sur mesure sans pour autant correspondre aux besoins d’une seule et unique personne de façon définitive. Néanmoins, les clients premium souhaitent toujours pouvoir commander leur voiture avec le plus de fonctionnalités uniques possible, et bien sûr avec le même niveau de qualité que celui auquel ils ont été habitués de la part d’Audi.

Ainsi, les clients qui réservent un véhicule auront non seulement le véhicule de leur choix, mais ils pourront également le faire configurer pour qu’il réponde au mieux à leurs attentes. La couleur, l’intérieur et les options techniques seront préconfigurés en ligne avec l’application ou via les détails du conducteur stockés dans le système myAudi. Quand le conducteur monte dans la voiture, le véhicule sélectionne même sa température intérieure préférée, l’ajustement des sièges qui lui convient parfaitement et sa bibliothèque musicale personnelle.

Cette offre est accessible et facile à utiliser via une application qui connecte le véhicule, les préférences de l’utilisateur et les nombreuses options qui peuvent être utilisées pendant la conduite. Les utilisateurs se servent de cette application pour commander leur Audi AI:ME et ont la possibilité de précommander la voiture avec deux sièges ou plus, et même un siège pour les enfants, sur demande. Ils trouveront l’AI:ME à l’heure et au lieu prévus, et pourront la garer n’importe où après l’avoir utilisée. Dans les zones équipées à cet effet, le véhicule peut même aller du dépôt à l’adresse du client sans conducteur.

L’application, accessible sur un smartphone ou dans la voiture elle-même, fait office d’assistant et d’intermédiaire pour de nombreux autres services, par exemple, pour communiquer de façon spontanée avec des amis sur Internet ou les réseaux sociaux. Les utilisateurs peuvent faire des selfies à bord et les partager sur les réseaux sociaux. Ils ont accès à tout Internet pour se divertir, faire des recherches et utiliser des services. De plus, ils ont la possibilité de commander de la nourriture et de faire une pause rapide et automatisée à un restaurant pour récupérer les plats, qu’ils dégusteront par exemple dans la voiture en route vers chez eux.

La connexion entre le réseau du domicile de l’utilisateur et l’Audi AI:ME permet même à l’utilisateur de continuer à regarder un film avec le masque de réalité virtuelle (VR) dans la voiture, en reprenant là où il s’était arrêté chez lui. Sur la route pour le travail, l’utilisateur est invité à femer les yeux, à profiter du silence à bord et à se détendre.

L’Audi AI:ME devient un point fixe dans l’environnement digital personnel de son utilisateur. L’ennuyeux trajet quotidien de A à B devient un trajet agréable avec du temps libre.  Une fois arrivés à destination, les utilisateurs sortent de la voiture détendus et de bonne humeur, et n’ont même pas besoin de chercher une place de stationnement ou une station de charge. L’Audi AI:ME trouvera son chemin pour retourner au dépôt.

« Audi on demand » est disponible dans des métropoles de plusieurs continents et est déjà l’exemple parfait de la transformation future d’Audi en un prestataire de services de mobilité mondial. Avec l’expansion et la spécialisation simultanées de la flotte de véhicules, ce programme va devenir de plus en plus intéressant pour les clients ayant des attentes élevées à l’avenir. L’offre de véhicules haut de gamme et l’intégration digitale de l’automobile et de l’environnement de vie donneront à Audi un avantage sur les autres sur ce segment aussi : « Vorsprung durch Technik ».

  – Fin –

 

Communiqué de presse (03/04/19)

Audi AI:ME (2019)

Audi AI:ME est le nom d’une nouvelle étude de design que le constructeur allemand présentera au Shanghai Motor Show le 15 Avril 2019. Le concept car illustre la vision d’une voiture compacte autonome pour les mégalopoles de demain.

MÉDIATHÈQUE