Audi France Media
Audi talentsAudi et le cinémaPartenariats culturelsAudi Urban Future InitiativePartenariats sportifsProduits dérivésAudi Lunar quattroforgetthetime A8
Dossier de presse (20/06/18)

Chroniques Parallèles - Exposition des lauréats Audi talents 2017

Depuis 2007, le programme Audi talents soutient les artistes émergents en Arts visuels. Cet engagement sociétal traduit la volonté de soutenir la création artistique contemporaine et les visions artistiques avant-gardistes. Tous les ans, à l’issue d’un appel à candidature, un jury indépendant composé de professionnels désigne les lauréats de l’année. Les lauréats Audi talents 2017, Anne Horel, Hugo L’ahelec, Emmanuel Lagarrigue et Eric Minh Cuong Castaing, ont ainsi bénéficié d’un accompagnement humain et financier, en vue de la réalisation et de l’exposition de leur projet en 2018. Cette année est marquée par la première exposition simultanée des projets des lauréats et par deux nouvelles associations avec des institutions culturelles de renom, le Palais de Tokyo et la Friche la Belle de Mai. Ces dernières accueilleront successivement : Chroniques Parallèles - Exposition des lauréats Audi talents 2017

Depuis 2007, le programme Audi talents soutient les artistes émergents en Arts visuels*.

Cet engagement sociétal traduit la volonté de soutenir la création artistique contemporaine et les visions artistiques avant-gardistes.

Tous les ans, à l’issue d’un appel à candidature, un jury indépendant composé de professionnels désigne les lauréats de l’année. Les lauréats Audi talents 2017, Anne Horel, Hugo L’ahelec, Emmanuel Lagarrigue et Eric Minh Cuong Castaing, ont ainsi bénéficié d’un accompagnement humain et financier, en vue de la réalisation et de l’exposition de leur projet en 2018. Cette année est marquée par la première exposition simultanée des projets des lauréats et par deux nouvelles associations avec des institutions culturelles de renom, le Palais de Tokyo et la Friche la Belle de Mai. Ces dernières accueilleront successivement : Chroniques Parallèles - Exposition des lauréats Audi talents 2017

*Arts plastiques, design et arts appliqués, musique et image, arts numériques, productions audiovisuelles

Télécharger le dosser de presse pour découvrir l'ensemble des informations

Communiqué de presse (05/06/18)

Audi talents annonce ses lauréats 2018 : Marielle Chabal, Grégory Chatonsky et Léonard Martin. Leurs projets seront présentés à l’occasion d’une exposition en 2019, une première fois à Paris puis en région.

• Un jury indépendant a élu les nouveaux lauréats Audi talents : Marielle Chabal, Grégory Chatonsky et Léonard Martin • Trois nouveaux projets avant-gardistes vont être produits puis exposés via le programme d’accompagnement culturel • Une exposition en deux temps en 2019 : à Paris puis en région Lors de la troisième édition de la Soirée Audi talents, lundi 4 juin, au Tokyo Art Club (Palais de Tokyo, Paris), les membres du jury 2018 (Christophe Chassol, compositeur et réalisateur, Vittoria Matarrese, responsable des projets spéciaux au Palais de Tokyo, Felipe Ribon, designer et Paula Aisemberg, directrice de La Maison Rouge) ont annoncé les noms des trois lauréats de la 12ème édition des Audi talents : Marielle Chabal pour son projet Al Qamar, Grégory Chatonsky pour Terre Seconde et Léonard Martin pour son projet Picrochole.

  • Un jury indépendant a élu les nouveaux lauréats Audi talents : Marielle Chabal, Grégory Chatonsky et Léonard Martin
  • Trois nouveaux projets avant-gardistes vont être produits puis exposés via le programme d’accompagnement culturel
  • Une exposition en deux temps en 2019 : à Paris puis en région

 

Lors de la troisième édition de la Soirée Audi talents, lundi 4 juin, au Tokyo Art Club (Palais de Tokyo, Paris), les membres du jury 2018 (Christophe Chassol, compositeur et réalisateur, Vittoria Matarrese, responsable des projets spéciaux au Palais de Tokyo, Felipe Ribon, designer et Paula Aisemberg, directrice de La Maison Rouge) ont annoncé les noms des trois lauréats de la 12ème édition des Audi talents : Marielle Chabal pour son projet Al Qamar, Grégory Chatonsky pour Terre Seconde et Léonard Martin pour son projet Picrochole.

Audi talents, soutien à la création émergente depuis plus de 10 ans 

Créé en 2007, le programme Audi talents accompagne, chaque année, des artistes émergents, reconnus pour leur aptitude à innover, en leur donnant les moyens de réaliser leur projet. Depuis plus de dix ans, Audi talents a ainsi permis à plus de quarante projets de voir le jour.

Le programme accompagne la création contemporaine dans toute sa diversité. Regroupées sous la bannière Arts visuels, les pratiques artistiques suivantes sont ainsi représentées : arts plastiques, design et arts appliqués, musique et image, arts numériques, productions audiovisuelles. La dotation par projet est de 70 000 euros, complétée par un accompagnement humain et artistique. Une équipe dédiée, tout au long de l’année, soutient, depuis la conception jusqu’à l’exposition en passant par la production et la médiatisation, les lauréats élus.

Afin de poursuivre un rayonnement national, les projets lauréats seront présentés lors d’une exposition au sein de deux institutions partenaires : une première fois à Paris suivi d’une seconde en région. Ainsi, cette année, les lauréats 2017 présentent leurs projets dans l’exposition « Chroniques Parallèles » à partir du 22 juin au Palais de Tokyo à Paris et du 1er septembre à la Friche la Belle de Mai à Marseille (commissariat : Gaël Charbau).

Audi talents, catalyseur de talents

« Audi talents a pour ambition de promouvoir les valeurs d’avant-garde, d’innovation et de prospection dans la création. C’est une initiative originale née d’une conviction : une marque innovante se doit de soutenir une activité où l’avant-garde est une composante essentielle. 

Par quoi passe ce soutien ? Pour Audi talents, par un engagement total auprès des lauréats.

Bien au-delà d’un simple concours, le programme a pour ambition d’ouvrir le champ des possibles.

Ce n’est donc pas une œuvre qui est primée mais une vision - un projet qui existe uniquement dans l’imagination de l’artiste - et qui aura un an pour se concrétiser.

Une confiance totale est accordée, chaque lauréat ayant carte blanche pour développer sa pensée. Les idées ont besoin de temps et d’attention pour grandir : accompagnement artistique, aide à la production, soutien à la médiatisation, pendant douze mois, c’est toute une équipe qui travaille à leurs côtés. De la liberté, du temps et de l’écoute, autant de moyens pour créer un environnement propice à la créativité. »  Sacha Farkas, Responsable du programme Audi talents 

Découvrez l'intégralité des informations en téléchargeant le communiqué de presse

Communiqué de presse (02/03/18)

12ème édition - Appel à projets Audi talents - Dossiers à déposer avant le 17 avril 2018

Audi talents lance la 12ème édition de son appel à projets. Chaque année le programme accompagne les projets d’artistes émergents en arts visuels. Les candidats ont jusqu’au 17 avril 2018 pour déposer leur dossier sur le site auditalents.fr.

Audi talents lance la 12ème édition de son appel à projets. Chaque année le programme accompagne les projets d’artistes émergents en arts visuels.

Les candidats ont jusqu’au 17 avril 2018 pour déposer leur dossier sur le site auditalents.fr.

Créé en 2007, le programme Audi talents accompagne, chaque année, des artistes émergents, reconnus pour leur aptitude à innover, en leur donnant les moyens de réaliser leur projet. Depuis plus de dix ans, Audi talents a ainsi permis à plus de quarante projets de voir le jour.

Depuis 2017, le programme accompagne la création contemporaine dans toute sa diversité. Regroupées sous la bannière – Arts visuels – les pratiques artistiques suivantes sont ainsi représentées : design et art appliqués, arts plastiques, arts numériques, musique et image et productions audiovisuelles. La dotation par projet est de 70 000 euros, complétée par un accompagnement humain et artistique. Une équipe dédiée, tout au long de l’année, soutient, depuis la conception jusqu’à l’exposition en passant par la production et la médiatisation, le lauréat du projet élu.

Afin de développer un rayonnement au niveau national, les projets lauréats seront présentés lors de deux expositions au sein d’institutions partenaires : une première à Paris suivi d’une seconde en région. Ainsi, en 2018, les lauréats de l’année précédente présenteront leur projet en juin au Palais de Tokyo à Paris et en septembre à la Friche la Belle de Mai à Marseille.

Chaque année, un jury composé de professionnels choisit les lauréats. Les jurés 2018 seront dévoilés sous peu.

Les dossiers de participation sont à déposer en ligne jusqu’au 17 avril via le site : http://www.auditalents.fr/appelaprojets/

Le nom des lauréats sera annoncé au printemps.

-Fin-

Communiqué de presse (14/02/18)

« En coulisses avec Gabriel Yared », une rencontre intime avec le compositeur à l’occasion de son premier concert à la Philharmonie de Paris lors du Week-end des Musiques à l’image 2017

Dans le cadre du 6ème Week-end des Musiques à l’image, Audi talents et la Philharmonie de Paris présentaient en décembre dernier un concert symphonique de Gabriel Yared. A cette occasion, le compositeur a été suivi lors de son concert et de ses préparatifs, pour la réalisation d’un documentaire inédit, En coulisses avec Gabriel Yared.

Dans le cadre du 6ème Week-end des Musiques à l’image, Audi talents et la Philharmonie de Paris présentaient en décembre dernier un concert symphonique de Gabriel Yared. A cette occasion, le compositeur a été suivi lors de son concert et de ses préparatifs, pour la réalisation d’un documentaire inédit, En coulisses avec Gabriel Yared.

Le travail de création de Gabriel Yared

Gabriel Yared revient dans ce documentaire sur son parcours hors du commun. D’abord orchestrateur pour les plus grands noms de la variété française, il évoque avec passion les rencontres déterminantes qui ont offert un tournant à sa carrière d’autodidacte, l’ont conduit à une féconde création de bandes originales et à tisser des relations privilégiées avec d’immenses réalisateurs tels que Xavier Dolan, Jean-Luc Godard, Jean-Jacques Beineix, Anthony Minghella ou encore Jean-Jacques Annaud. A travers son approche originale, Gabriel Yared explique également sa démarche pour concevoir son premier concert philharmonique à Paris accompagné par les extraits de films dont il a été le compositeur.

Des répétitions au Jour J, de Londres à Paris, cette rencontre avec Gabriel Yared est l’occasion de faire connaissance avec un grand compositeur de musiques de film. Traditionnellement plus habitué à l’ombre qu’au feu des projecteurs, sa pratique et son inspiration sont dévoilées dans les coulisses d’un concert exceptionnel à la Philharmonie de Paris.

Un concert inédit

37,2 Le Matin, Le Patient anglais, L’Amant, Juste la fin du monde, Le Talentueux M. Ripley, Camille Claudel… Interprété par le prestigieux London Symphony Orchestra, dirigé par Dirk Brossé et Gabriel Yared, avec Catherine Ringer et Yael Naim au chant et les solistes Lewis Morison et Juanjo Mosalini, le concert donné dans le cadre du 6e Week-End des Musiques à l’image proposé par Audi talents et la Philharmonie de Paris, mettait à l’honneur quelques-unes de ses plus belles bandes originales, jouées sur des extraits de films. Un hommage brillant qui s’est achevé sur une standing-ovation. Les 2 400 personnes présentes dans la Grande Salle Pierre-Boulez de La Philharmonie de Paris ont ainsi salué près de 40 ans de composition musicale singulière et de création pour le cinéma international.

Visionnez le documentaire En coulisses avec Gabriel Yared

 

Titre : En coulisses, avec Gabriel Yared à la Philharmonie de Paris

 

Production : Audi talents

Avec le soutien de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris

Date de sortie : 6 février 2018

Durée : 18,11 minutes

Année : 2017

Genre : documentaire

Conception et réalisation : Audi talents, Agnès Binet (MullenLowe Paris) et Olivier Lambert (Lumento Films)

Télécharger le dossier de presse du Week-end des Musiques à l’image 2017

- Fin -

 

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP En coulisses avec Gabriel Yared 070218.pdf
(14/02/18)
Communiqué de presse (30/01/18)

Exposition "Learning from New Jersey" de Théodora Barat, lauréate Audi talents

• Une exposition personnelle de Théodora Barat, résultat de son accompagnement avec le programme Audi talents et de sa résidence à la Friche la Belle de Mai • Learning from New Jersey, une exploration de cette banlieue new-yorkaise entre documentaire et installation (commissariat Gaël Charbau) • Un nouveau partenariat Audi talents avec une institution culturelle en région : La Friche la Belle de Mai Lauréate Audi talents 2016, Théodora Barat nous entraîne dans une étrange exploration du New Jersey, une méta-banlieue à la fois unique et universelle. Terrain d’expérimentations diverses devenu décor de science-fiction, ce paysage est questionné au travers d’un film et de plusieurs sculptures hybrides réalisées lors de la résidence de l’artiste à la Friche la Belle de Mai (Marseille).

Paris, le 30/01/2018 - Lauréate Audi talents 2016, Théodora Barat nous entraîne dans une étrange exploration du New Jersey, une méta-banlieue à la fois unique et universelle. Terrain d’expérimentations diverses devenu décor de science-fiction, ce paysage est questionné au travers d’un film et de plusieurs sculptures hybrides réalisées lors de la résidence de l’artiste à la Friche la Belle de Mai (Marseille).

Le New Jersey, laboratoire de la Modernité 

« Learning from New Jersey est une exposition dans laquelle Théodora Barat explore les impressions complexes qu’elle a éprouvées au contact du New Jersey. À l’origine du projet, l’artiste est partie de la mention récurrente de cet État dans les textes d'artistes de l'Art Minimal comme Tony Smith ou Robert Smithson. Ces textes évoquent les différentes transformations urbaines dont ce territoire a été l’objet. Livrant un portrait actuel du laboratoire de la Modernité que fut le New Jersey, son documentaire expérimental Pay-Less Monuments qui nous plonge dans l’étonnante atmosphère de cette région du nord-est des États-Unis où l’on croise des sites de recherches scientifiques abandonnés, des anciens militaires devenus conférenciers, des ufologues et d’étranges chercheurs de pierres phosphorescentes... Affirmant également des liens formels avec la Seine-Saint-Denis, banlieue où elle a elle-même grandit, l’exposition présente en parallèle une série de sculptures hybrides que l’artiste a réalisée en résonance avec différentes typologies de mobilier urbain ou d’éléments de construction de cette banlieue en constante mutation. Le dispositif, pensé comme un ensemble immersif, nous entraîne dans une perception à la fois réflexive et sensorielle de ce voyage déroutant...»

Gaël Charbau, commissaire de l’exposition

« Sillonnant le territoire, le film se concentre sur des lieux qui matérialisent les différentes strates historiques du New Jersey, couvrant la période de la fin du XIXème à la Guerre Froide. Plutôt que de raconter les faits, il s’agit de dévoiler la manière dont ils sont communiqués, utilisés, détournés... Le film se situe dans les coulisses, révélant la relation particulière que le New Jersey entretient avec sa propre Histoire », explique l’artiste.

Théodora Barat, artiste lauréate Audi talents 2016

Née en 1985, Théodora Barat a étudié aux Beaux-Arts de Nantes avant d’intégrer en 2010 Le Fresnoy – Studio National des arts contemporains. Elle mène depuis un travail de films, de sculptures et d’installations. Son travail a été montré, entre autres, au Palais de Tokyo (Paris), au Centre Pompidou (Paris), à Glassbox (Paris), La Fabrique (Toulouse), au Contemporary Art Center (Vilnius, Lituanie), LABoral (Gijón, Espagne), au Museum of Fine Arts (Boston, États-Unis). Mains d'Œuvres (Saint-Ouen) l'accueillera également pour une exposition personnelle du 17 mai au 24 juin. 

Lauréate Audi talents en 2016, l’artiste a depuis été accompagnée dans la réalisation de ce projet qui sera présenté pour la première fois à la Friche la Belle de Mai.

Audi talents, un nouveau partenariat avec la Friche la Belle de Mai à Marseille

En 2018, le programme Audi talents s’expose en région. Pour ce premier volet du partenariat avec la Friche la Belle de Mai, Théodora Barat présente son projet dans la galerie de la Salle des Machines de la Friche, après avoir été accueillie en résidence pendant un mois à Marseille, lui permettant de produire ses sculptures.

Learning from New Jersey, de Théodora Barat

Exposition Arts visuels

Du 11 mars au 8 avril 2018 – Vernissage public le samedi 10 mars à partir de 18h00

Galerie de la Salle des Machines - Friche la Belle de Mai

Entrée libre

41 rue Jobin – 13003 Marseille

Lundi de 11h00 à 18h00 / Du mardi au samedi de 11h00 à 19h00


Dimanche de 12h30 à 19h00

 

- Fin - 

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP Theodora Barat 020218 .pdf
(14/02/18)
MÉDIATHÈQUE