Audi France Media
Audi GroupProductionRessources HumainesCommerceCommunicationEnvironnementRéseauAudi fleet solutionAudi Occasion Plus
Communiqué de presse (09/11/17)

Audi commence le quatrième trimestre par une hausse de ses ventes

• Environ 158 750 livraisons dans le monde entier au cours du mois d’octobre, soit une hausse de 5,3 % • Bram Schot, responsable des ventes : « Nous aspirons à rester sur cette lancée d’augmentation des ventes » • Première mondiale de la nouvelle Audi A7 : lancement sur le marché à partir de mars 2018 Audi a enregistré un bon début de quatrième trimestre. En effet, au mois d’octobre, AUDI AG a vendu environ 158 750 voitures dans le monde entier, soit une hausse de 5,3 % par rapport à la même période l’an dernier. Le mois dernier, les livraisons ont connu une embellie en Amérique du Nord (+10,2 %) et en Chine (+14,5 %), tandis qu’elles ont reculé en Europe (-1,6 %). Depuis qu’Audi a renoué avec la croissance, au mois de juin, elle a réussi à réduire de façon constante la chute cumulée de ses ventes mois après mois en année courante. Toutefois, les 1 539 500 livraisons dans le monde entier depuis janvier restent en deçà du chiffre de 2016 (-1,3 %).

Ingolstadt, le 9 novembre 2017 - Audi a enregistré un bon début de quatrième trimestre. En effet, au mois d’octobre, AUDI AG a vendu environ 158 750 voitures dans le monde entier, soit une hausse de 5,3 % par rapport à la même période l’an dernier. Le mois dernier, les livraisons ont connu une embellie en Amérique du Nord (+10,2 %) et en Chine (+14,5 %), tandis qu’elles ont reculé en Europe (-1,6 %). Depuis qu’Audi a renoué avec la croissance, au mois de juin, elle a réussi à réduire de façon constante la chute cumulée de ses ventes mois après mois en année courante. Toutefois, les 1 539 500 livraisons dans le monde entier depuis janvier restent en deçà du chiffre de 2016 (-1,3 %).

 « Au cours des prochains mois, nous allons tout faire pour confirmer notre bon début de quatrième trimestre malgré les conditions difficiles », a déclaré Bram Schot, membre du directoire d’AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing. « Notre initiative portant sur les modèles constitue une base solide pour notre réussite future. Dans la droite ligne de l’Audi A8, la nouvelle Audi A7 a atteint de nouveaux sommets en matière de sportivité et d’esthétique sur le segment du luxe. Même avant son entrée sur le marché, ce concept unique a créé la sensation et a été bien reçu par nos clients. »

 Mi-octobre, Audi a dévoilé son nouveau coupé quatre portes à son siège d’Ingolstadt. Avec son design dynamique et tourné vers l’avenir, la nouvelle Audi A7 (consommation de carburant combinée en l/100 km : 7,2 - 6,8, émissions de CO2 combinées en g/km : 163 - 154) est destinée aux clients soucieux de suivre les tendances et qui s’intéressent au design et à la technologie. Ce modèle sera commercialisé chez les premiers concessionnaires en Europe dès mars 2018.

 L’Audi Q2 a une fois encore été le véhicule le plus plébiscité par les clients européens le mois dernier, puisque pas moins de 6 600 clients européens se sont offert le SUV urbain courant octobre. Pour l’ensemble des modèles, l’Espagne et l’Italie ont largement contribué au bon résultat mensuel : dans la péninsule ibérique et aux Îles Canaries, 4 393 clients ont acquis une Audi (soit 10,5 % de plus qu’à la même période l’an dernier). En Italie, les livraisons ont enregistré une hausse de 23,4 %, avec 5 993 voitures. Par contraste, la tendance à la baisse du marché au Royaume-Uni a eu un impact négatif sur l’activité en Europe le mois dernier, avec des ventes 5,5 % en dessous de celles d’octobre 2016. En baisse de 0,6 % sur l’année cumulée par rapport à 2016, les ventes britanniques sont, toutefois, presque au même niveau que l’année dernière et sont bonnes par rapport à l’ensemble du marché. En France, 5 374 clients ont acheté une Audi, soit 8,5 % de moins qu’au mois d’octobre dernier. Dans toute l’Europe, la marque a livré environ 68 450 unités (-1,6 %) pendant le premier mois du quatrième trimestre, pour atteindre une hausse cumulée de 0,5 % par rapport à 2016, année où les ventes d’Audi avaient établi un nouveau record sur le marché européen.

 En Chine, Audi a réalisé le meilleur mois d’octobre de son histoire avec 53 828 voitures vendues. De plus, la croissance de la marque aux anneaux sur le marché chinois a été de 14,5 %, son meilleur chiffre depuis le début de l’année. Les concessionnaires Audi en Chine ont observé une demande particulièrement forte pour la version à long empattement de l’Audi A4. Depuis janvier, le constructeur d’Ingolstadt a vendu 472 498 voitures dans le pays, soit une baisse cumulée des ventes ramenée à 3 %. Mi-novembre, Audi célébrera le lancement de l’Audi S4 (consommation de carburant combinée en l/100 km : 7,5 - 7,3, émissions de CO2 combinées en g/km : 170 - 166) en Chine lors du Guangzhou International Motor Show. À partir du printemps 2018, le dynamique modèle S viendra enrichir le portefeuille de la marque aux anneaux dans l’empire du Milieu.

 Le mois dernier, l’Amérique a une fois encore été un important moteur de croissance pour Audi, puisque la marque y a établi un nouveau record de 23 800 voitures vendues dans la région. Aux États-Unis, l’entreprise a enregistré son 82e meilleur mois consécutif (+9,6 %, avec 19 425 voitures). Le Canada, quant à lui, a connu une nouvelle fois une croissance à deux chiffres (+11,3 % avec 3 063 voitures). En 2017, le goût des Nord-Américains pour les SUV s’est encore confirmé. En effet, depuis le début de l’année, la moitié des clients Audi aux États-Unis a opté pour un SUV.

 

 

Ventes pour AUDI AG

En octobre

Cumulé

 

2017

2016

Évolution depuis 2016

2017

2016

Évolution depuis 2016

Monde

158,750

150,712

+5,3 %

1,539,500

1,559,540

-1,3 %

Europe

68,450

69,525

-1,6 %

730,000

726,550

+0,5 %

- Allemagne

21,682

23,109

-6,2 %

254,200

253,999

+0,1 %

- Royaume-Uni

13,543

14,337

-5,5 %

152,413

153,376

-0,6 %

- France

5,374

5,871

-8,5 %

52,128

53,098

-1,8 %

- Italie

5,993

4,855

+23,4 %

57,758

51,786

+11,5 %

- Espagne

4,393

3,977

+10,5 %

46,815

43,899

+6,6 %

États-Unis

19,425

17,721

+9,6 %

180,339

169,900

+6,1 %

Mexique

1,314

1,118

+17,5 %

11,445

12,375

-7,5 %

Brésil

860

1,100

-21,8 %

8,044

10,932

-26,4 %

Chine(y compris Hong Kong)

53,828

47,031

+14,5 %

472,498

487,264

-3.0

 

– Fin –

Communiqué de presse (09/11/17)

Audi considérée comme la marque européenne la plus fiable selon le classement Consumer Reports 2017

• Le magazine de consommateurs américain a recueilli l’avis de ses lecteurs sur près de 640 000 automobiles • Werner Zimmermann, responsable de la qualité chez Audi : « La qualité est notre principale compétence. » Audi a été élue meilleure marque européenne pour la sixième année consécutive dans l’enquête de fiabilité menée par Consumer Reports. Le célèbre magazine de consommateurs américain interroge chaque année ses lecteurs et publie les résultats. En 2017, Audi est arrivée en 4e place, devant tous ses concurrents européens.

Yonkers/Ingolstadt, le 9 novembre 2017 – Audi a été élue meilleure marque européenne pour la sixième année consécutive dans l’enquête de fiabilité menée par Consumer Reports. Le célèbre magazine de consommateurs américain interroge chaque année ses lecteurs et publie les résultats. En 2017, Audi est arrivée en 4e place, devant tous ses concurrents européens.

Werner Zimmermann, responsable de la qualité chez Audi : « Nous sommes ravis de ce résultat qui envoie un signal fort à nos clients, à savoir que la qualité est une compétence fondamentale chez Audi. »

Dans son enquête annuelle, le magazine Consumer Reports demande à tous ses abonnés possédant une voiture de signaler les problèmes rencontrés avec leur véhicule au cours des douze derniers mois. Des informations sur le type de dommage, les frais engendrés ou les délais de réparation sont également intégrées au classement, et Consumer Reports tient compte des données relatives aux modèles des trois dernières années.

Cette année, Consumer Reports a recueilli l’avis des propriétaires de près de 640 000 automobiles. Les résultats de l’enquête de fiabilité ont été combinés aux résultats des tests menés par le magazine pour créer un classement général des véhicules à l’essai. Les huit modèles Audi testés (les Audi A3, A4, A6, A8, Q3, Q5, Q7 et TT) ont fait l’objet d’une recommandation d’achat en 2017.

– Fin –

Communiqué de presse (03/11/17)

Audi met en place une prime de conversion des véhicules diesel les plus anciens

• Une proposition en soutien des décisions annoncées par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire • ECO-PRIME Audi allant jusqu’à 5 000€ • Prime de conversion selon le modèle et prime complémentaire pour l’acquisition d’un véhicule plug-in hybrid Audi France propose dès aujourd’hui une prime de conversion des véhicules diesel les plus anciens afin d’encourager le renouvellement du parc automobile par des véhicules neufs dotés des dernières technologies en matière d’efficience. Cette action de reprise anticipe ainsi les décisions de mise en place d’une prime de conversion annoncée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire en France. Des primes allant jusqu’à 5 000 € selon les véhicules pourront-être proposées aux clients du constructeur.

Paris, le 3 novembre 2017 – Audi France propose dès aujourd’hui une prime de conversion des véhicules diesel les plus anciens afin d’encourager le renouvellement du parc automobile par des véhicules neufs dotés des dernières technologies en matière d’efficience. Cette action de reprise anticipe ainsi les décisions de mise en place d’une prime de conversion annoncée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire en France. Des primes allant jusqu’à 5 000 € selon les véhicules pourront-être proposées aux clients du constructeur.

 Si un client souhaite profiter de cette offre, sa voiture diesel sera retirée de la circulation. Il obtiendra pour cela une ECO-PRIME Audi qui dépendra du véhicule et de la motorisation sélectionnés. Un client qui achète une Audi A3 recevra ainsi une ECO-PRIME de 4 000 € et même 5 000 € si son choix se porte sur la version plug-in hybrid Audi A3 Sportback e-tron. 

Cette prime s’applique aussi dans le cadre d’une offre de financement et permet l’accès à une Audi A3 Sportback pour 199€/mois au lieu de 314€/mois sans ECO-PRIME Audi. Cette prime est financée par Audi France et est valable pour tout véhicule neuf éligible** immatriculé jusqu’au 28 décembre 2017.

 Retrouvez le détail de l’ECO-PRIME Audi sur www.Audi.fr/eco-primeAudi

 * Normes EU1-EU4

** véhicule neuf éligible à l’ECO-PRIME Audi : gammes A1, Q2, A3, Q3 et TT

 – Fin –

Communiqué de presse (30/10/17)

Résultats financiers après trois trimestres : Audi en route vers le renouvellement complet de ses modèles et technologies

• Le groupe Audi au neuvième mois de l’année : 44,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires, 3,9 milliards d’euros de bénéfices d’exploitation, un taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent • Rupert Stadler, Président du Directoire : « Nous sommes en passe d’atteindre nos objectifs de rentabilité grâce à un ambitieux programme d’actions » • Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge des finances : « Nous sommes bien préparés pour un quatrième trimestre qui s’annonce exigeant » Le groupe Audi publie des résultats financiers solides à l’issue du troisième trimestre 2017 et poursuit la transformation de son activité. Au cours des neuf premiers mois de l’année, malgré les nombreux défis que l’entreprise a dû relever, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 44,2 milliards d’euros et un bénéfice opérationnel de 3,9 milliards d’euros, ce qui représente un taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent. Dans les mois à venir, Audi lancera son riche programme de mise en production pour 2018, préparera l’introduction sur le marché d’un éventail de nouveaux modèles et renforcera sa stratégie pour l’avenir.

Ingolstadt, le 30 octobre 2017 – Le groupe Audi publie des résultats financiers solides à l’issue du troisième trimestre 2017 et poursuit la transformation de son activité. Au cours des neuf premiers mois de l’année, malgré les nombreux défis que l’entreprise a dû relever, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 44,2 milliards d’euros et un bénéfice opérationnel de 3,9 milliards d’euros, ce qui représente un taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent. Dans les mois à venir, Audi lancera son riche programme de mise en production pour 2018, préparera l’introduction sur le marché d’un éventail de nouveaux modèles et renforcera sa stratégie pour l’avenir.

« Grâce à ces performances exceptionnelles, réalisées dans un contexte difficile, nous avons confiance en notre capacité à relever les défis qui nous attendent », a déclaré Rupert Stadler, Président du Directoire AUDI AG. « Nous lançons plus de modèles que jamais auparavant, tout en préparant chaque service de l’entreprise en vue de la future ère de la propulsion électrique et de la conduite autonome. Et grâce à notre ambitieux programme d’actions, nous rationalisons les coûts et ouvrons de nouveaux horizons en termes de revenus. Cela nous permettra d’atteindre nos objectifs de rentabilité, y compris avec la mobilité du futur. »

Le programme d’actions accélérera la transformation stratégique d’Audi en augmentant sa marge de manœuvre financière pour le développement des technologies du futur telles que la mobilité électrique. Dès l’année à venir, Audi lancera l’Audi e-tron, son premier modèle entièrement électrique, avec une autonomie de plus de 500 kilomètres. D’ici 2025, Audi proposera à ses clients plus de 20 modèles électriques différents, dont environ la moitié tout électrique. À cette fin, l’entreprise prévoit de préparer toutes ses infrastructures à la production de voitures électriques.

Aux trois-quarts de l’année en cours, le chiffre d’affaires et le bénéfice opérationnel du groupe Audi sont tous deux en progression par rapport à la même période l’an dernier, malgré une faible baisse des livraisons cumulées depuis le début de l’année. Le chiffre d’affaires du groupe au cours des neuf premiers mois de l’année s’élève à 44,235 milliards d’euros (44,017 milliards d’euros en 2016). Le bénéfice opérationnel avant éléments exceptionnels, quant à lui, atteint 3,941 milliards d’euros, contre 3,918 milliards d’euros l’an dernier. Si l’on prend en compte le provisionnement des risques créé au cours de la période précédente en lien avec l’affaire du diesel et les airbags potentiellement défectueux fabriqués par Takata, le bénéfice opérationnel après éléments exceptionnels à la fin du troisième trimestre 2016 était de 3,033 milliards d’euros.

Après une chute des ventes au début de l’année, le groupe Audi a désormais repris le chemin de la croissance et a vu les ventes de sa marque phare augmenter mois après mois depuis juin. En cumulé, le chiffre des ventes est néanmoins inférieur à celui de 2016, avec 1 380 778 véhicules Audi livrés aux clients (1 408 828 en 2016). Les bénéfices ont également été pénalisés par les investissements dans l’expansion du réseau de production international et l’extension du portefeuille de modèles et de technologies. En parallèle, les chiffres de l’année en cours ont bénéficié du lancement réussi de nouveaux modèles tels que la famille A5 et l’Audi Q2, mais aussi de la gestion des devises. Les robustes performances financières reflètent également le succès des mesures d’efficacité déjà mises en place, notamment la baisse des coûts de distribution.

À l’issue du troisième trimestre, le taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent (8,9 pour cent en 2016 avant éléments exceptionnels) se trouve dans la fourchette cible de 8 à 10 pour cent.

« Cela nous prépare pour un quatrième trimestre qui s’annonce exigeant, au cours duquel les dépenses d’investissement pour notre renouveau auront un impact plus marqué », indique Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge des finances, de l’informatique et de l’intégrité AUDI AG. « L’an prochain, nous poursuivrons sur notre lancée de façon encore plus décisive, dans la foulée des A8 et A7 nouvelle génération. En effet, nous prévoyons de commencer la production d’un nouveau modèle Audi toutes les trois semaines. »

Au cours de trois premiers trimestres, le bénéfice avant impôts du groupe Audi s’est chiffré à 4,054 milliards d’euros, contre 2,839 milliards en 2016. Cette hausse s’explique non seulement par les éléments exceptionnels qui ont affecté le chiffre de l’année dernière, mais aussi par le fait que le résultat financier est substantiellement meilleur cette année. Ce résultat financier est lié à l’engagement d’un nouvel investisseur dans le fournisseur de solutions cartographiques HERE au premier trimestre, ce qui a mené à un effet positif de 183 millions d’euros de revenus grâce à l’utilisation de la mise en équivalence.

Sur la période juillet-septembre, le constructeur aux anneaux a livré 471 826 voitures (455 535 en 2016), le chiffre d’affaires a atteint 14,092 milliards d’euros (13,883 milliards d’euros en 2016) et le bénéfice opérationnel s’est fixé à 1,261 milliard d’euros (1,252 milliard d’euros en 2016 avant éléments exceptionnels). Au cours du même trimestre l’année passée, l’entreprise a augmenté ses provisions pour risques de 620 millions d’euros en réaction à l’affaire du diesel, faisant passer le bénéfice opérationnel après éléments exceptionnels à 632 millions d’euros pour cette période. À la fin du troisième trimestre 2017, le taux de rentabilité opérationnelle a atteint 8,9 pour cent (9 pour cent en 2016 avant éléments exceptionnels).

Le flux net de trésorerie du groupe Audi reste inférieur au chiffre de la même période l’an dernier à 2,489 milliards d’euros (3,086 milliards d’euros en 2016) en raison de paiements anticipés en lien avec l’affaire du diesel. Pour l’année 2017 dans son ensemble, le groupe Audi continue à tabler sur un taux de rentabilité opérationnelle dans sa fourchette cible de 8 à 10 pour cent. L’entreprise prévoit une légère hausse des livraisons de véhicules Audi et du chiffre d’affaires du groupe Audi.

 

 Quelques chiffres de performances du groupe Audi

 

 

3e trimestre

Janv.-Sept.

2017

2016

2017

2016

Livraisons

Marque Audi

471 826

455 535

1 380 778

1 408 828

Chiffre d’affaires

milliards d’euros

14,092

13,883

44,235

44,017

Bénéfice opérationnel

avant éléments exceptionnels

milliards d’euros

1,261

1,252

3,941

3,918

Taux de rentabilité opérationnelle

avant éléments exceptionnels

Pourcent

8,9

9,0

8,9

8,9

 

Bénéfice opérationnel

milliards d’euros

1,261

0,632

3,941

 

3,033

 

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Résultats financiers après trois trimestres .pdf
(30/10/17)
Communiqué de presse (11/10/17)

AUDI AG : en septembre, les ventes continuent d’augmenter en Amérique du Nord et en Chine

• La demande progresse en Chine (+7,2 %) et les livraisons sont en hausse de 2,6 % dans le monde • Record de ventes en Amérique du Nord en septembre • Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing : « un déploiement de modèles unique se met en place »

Ingolstadt, le 11 octobre 2017 - AUDI AG termine le troisième trimestre avec des ventes en hausse de 2,6 % par rapport à 2016. Au cours du mois écoulé, le constructeur a vendu 178 350 véhicules. Le tableau est inégal sur les principaux marchés : tandis que les ventes ont augmenté aux États-Unis (+9,6 %) et en Chine (+7,2 %), elles accusent en Allemagne un retrait de 0,5 % en année glissante. Depuis janvier, Audi a livré près de 1 380 800 automobiles premium à ses clients, réduisant la baisse cumulée à 2 % comparé à 2016, l’année où Audi a affiché des ventes record.

« En septembre, notre vaste gamme de modèles a à nouveau permis de démontrer le caractère attractif de la marque : la famille Audi A5, sportive et progressiste, affiche une croissance spectaculaire, tandis que l’Audi Q5 et notre dernier SUV, l’Audi Q2, ont reçu un bon accueil », a déclaré Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing. « Avec la présentation de la nouvelle Audi A8, nous sommes à l’aube d’un déploiement de modèles tout à fait unique. Cette perspective nous permet d’envisager l’avenir avec confiance. »

En Amérique du Nord, Audi a enregistré des ventes record en septembre, avec 23 600 véhicules livrés. En dépit des épisodes météorologiques exceptionnels, la marque aux anneaux a continué à se développer aux États-Unis. Depuis janvier 2011, la demande de modèles Audi dans le pays augmente de façon continue. Au cours du dernier mois, une augmentation de 9,6 % a permis d’atteindre un nouveau record à 19 308 véhicules vendus. Les chiffres des ventes de l’Audi Q5 en particulier sont très positifs : les 4 596 véhicules vendus correspondent à une croissance de 16,1 % sur l’année glissante. Près d’un client américain sur quatre en moyenne a opté pour ce SUV depuis janvier. Sur l’ensemble de la gamme produit, 160 914 véhicules ont été livrés aux États-Unis depuis janvier, soit une hausse de 5,7 %.

La demande est également à nouveau en forte hausse au Canada en septembre. Depuis mai 2017, le pays enregistre une croissance à deux chiffres pour ses livraisons. Avec 3 277 automobiles vendues, la croissance en septembre en année glissante s’élève à 19,6 %

En Chine, la tendance positive pour les ventes des derniers mois se poursuit en septembre. Avec 58 445 véhicules livrés, Audi a atteint ses plus fortes ventes mensuelles de l’année 2017 à ce jour, les ventes enregistrant une hausse de 7,2 %. Outre le taux toujours élevé de ventes pour l’Audi A6L, l’Audi Q7 et l’Audi A5 affichent également de bons résultats. Les ventes du SUV premium et du modèle milieu de gamme supérieur ont augmenté de 42,1 et 55,4 % respectivement en année glissante. 418 670 clients chinois ont pris possession d’une nouvelle Audi depuis le début de l’année. De ce fait, les ventes depuis janvier sont en recul de 4,9 % seulement par rapport à la même époque l’année dernière.

En Europe, les ventes en septembre ont augmenté en Espagne (+16,2 % à 3 952 véhicules) et en Italie (+13,1 % à 6 055 véhicules). Une tendance nette au SUV se dessine sur ces deux marchés. En Espagne,

1 711 clients ont acheté un modèle de la famille Q le mois dernier. La demande a été particulièrement forte pour l’Audi Q5, qui a enregistré des ventes en hausse de 18,2 % en année glissante. Chez les acheteurs italiens, c’est le modèle Audi Q2 qui remporte un beau succès, avec 1 131 unités vendues. Au cours des trois premiers trimestres, le constructeur allemand a vendu 9 013 unités de son dernier SUV en Italie.

En Allemagne, Audi a livré 22 406 automobiles (-0,5 %) au cours du mois dernier. Toutefois, le marché allemand reste stable sur l’ensemble de l’année : les ventes ont augmenté de 0,7 % depuis janvier en année glissante, établissant un nouveau record à 232 518 véhicules. Au Royaume-Uni, les livraisons ont diminué de 4,6 % par rapport à septembre 2016, à 29 763 voitures. Malgré cette baisse, depuis janvier, les ventes restent supérieures à celles enregistrées en Allemagne.

Bien que les ventes en septembre en Europe aient diminué de 1,1 % par rapport à l’année précédente, le solde global est positif. Tous modèles confondus, Audi a livré près de 661 550 unités au cours des trois premiers trimestres, ce qui représente une hausse des ventes cumulées de 0,7 %.

 

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

A1610584_medium.jpg
(11/10/17)
CP - AUDI AG ventes septembre 2017.pdf
(11/10/17)
MÉDIATHÈQUE