Audi France Media
Audi talentsAudi et le cinémaPartenariats culturelsAudi Urban Future InitiativePartenariats sportifsProduits dérivésAudi Lunar quattroforgetthetime A8
Communiqué de presse (20/06/19)

Audi et Sony Pictures Entertainment s'associent pour le contenu numérique «Spider-Man ™: Far From Home»

• Audi sponsorise en première mondiale à Hollywood le film «Spider-Man: Far From Home» de Sony Pictures • L’Audi e-tron * s’ajoute à l’Audi A7 * et à la toute nouvelle Audi Q8 * dans «Spider-Man : Far From Home» • Tom Holland incarne Peter Parker dans le dernier contenu numérique d'Audi, avec le concept tout électrique de l'Audi e-tron GT Audi s'est associé à Sony Pictures Entertainment pour diffuser du contenu numérique exclusif en prévision du prochain film de cet été, «Spider-Man: Far From Home».

Le court-métrage numérique intitulé «Science Fair» met en scène Peter Parker (Tom Holland) et son meilleur ami Ned (Jacob Batalon), aux prises avec une concurrence très sérieuse à la foire scientifique de l'école. Pour sauver sa présentation, Peter joue contre la montre pour acquérir l'avancée scientifique parfaite : le concept tout électrique de l'Audi e-tron GT.

Regardez le court métrage numérique ici.

«L’association avec Sony Studios nous offre l’occasion idéale de mettre en scène l’offensive électrique d’Audi dans un environnement spectaculaire et de personnaliser cette technologie importante pour un public très motivé. Par conséquent, le placement de produit joue un rôle important dans notre nouvelle stratégie de marque », a déclaré Sven Schuwirth, responsable de la marque Audi, Digital Business et Expérience Consommateur chez AUDI AG.

Le placement des véhicules Audi dans «Spider-Man : Far Frome Home» comprend l’Audi e-tron tout électrique, ainsi que les toutes nouvelles Audi A7 et Audi Q8. Les véhicules Audi feront également une apparition à la première à Hollywood de «Spider-Man : Far From Home» cet été.

À PROPOS DE SPIDER-MAN ™: FAR FROM HOME

Après le lancement de Avengers : Endgame, Spider-Man doit s’attaquer aux nouvelles menaces dans un monde en perpétuel mutation. Dirigé par Jon Watts et écrit par Chris McKenna et Erik Sommers. D'après le livre de bandes dessinées MARVEL de Stan Lee et Steve Ditko. Produit par Kevin Feige et Amy Pascal. Louis D’Esposito, Victoria Alonso, Thomas M. Hammel, Eric Hauserman Carroll, Rachel O’Connor, Stan Lee, Avi Arad et Matt Tolmach sont les producteurs exécutifs. Le film met en vedette Tom Holland, Samuel L. Jackson, Zendaya, Cobie Smulders, Jon Favreau, JB Smoove, Jacob Batalon, Martin Starr, avec Marisa Tomei et Jake Gyllenhaal.

- Fin -

Communiqué de presse (05/06/19)

Audi talents annonce ses lauréats 2019 : Camille Menard, Teddy Sanches et Rowan Weil. Leurs projets inédits seront présentés à l’occasion d’une exposition en 2020.

• Trois nouveaux lauréats sélectionnés par un jury indépendant : Camille Menard, Teddy Sanches et Roman Weil • Trois nouveaux projets avant-gardistes vont être produits grâce à l’accompagnement du programme Audi talents pendant un an • Une exposition des projets sera organisée en 2020 Mardi 4 juin, lors de la Soirée Audi talents au Tokyo Art Club (Palais de Tokyo, Paris), les noms des trois lauréats de la 13ème édition de l’appel à projets Audi talents ont été annoncés, en présence des membres du jury : - Camille Menard pour son projet Self esteem shapers - Teddy Sanches pour son projet Envahisseurs battle - Roman Weil pour son projet Unité festive expérimentale

Le jury 2019 était composé de professionnels indépendants : Félicie d’Estienne d’Orves, artiste plasticienne ; Jérôme Delormas, directeur de l’Institut supérieur des arts de Toulouse ; Constance Rubini, directrice du musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux et Nathalie Vallois, directrice de la Galerie Vallois à Paris.

3 jeunes artistes designers à l’aube de leur carrière

Camille Menard – Self Esteem Shapers

La collection des Self Esteem Shapers de Camille Menard convoque le design comme un moyen de garantir une conscience critique. Diplômée de l’Ecole Boulle, la jeune femme a fait son mémoire de recherche sur les formes de conditionnement que peuvent produire les objets domestiques sur l’humain. Un champ qui la passionne. Elle a identifié les accessoires de fitness comme des objets de notre environnement domestique susceptibles d’altérer nos représentations.

Aguichants mais trompeurs dans leur efficacité sportive, les appareils de fitness Self Esteem Shapers font démonstration par les comportements révélés et l’absurdité des situations produites.

Ainsi, le « Wind Stepper Selfie » éprouve la pression liée aux réseaux sociaux ; le « Pulldown Check-up Mirror » révèle notre niveau de narcissisme et la « Brain Dropping Remote », celui de notre nihilisme.

Dans une société fondée sur la valeur « Liberté », Camille Menard envisage « la possibilité pour l’usager de comprendre les mécanismes à l’œuvre dans ses choix afin d’échapper à l’aliénation sociale ». Elle aspire, non sans humour, à « promouvoir un design d’un genre nouveau, vecteur d’émancipation, afin de supplanter celui qui sature le marché sans posture critique ou réflexive. »

Teddy Sanches – Envahisseurs Battle

Marier le design et la danse Hip-Hop ? C’est l’idée rare qui a généré le projet Envahisseurs Battle de Teddy Sanches. Diplômé de l’ENSCI – Les Ateliers et danseur lui-même, le jeune designer a voulu questionner la forme de la battle, événement emblématique dans lequel les danseurs s’affrontent en danse improvisée sur des musiques choisies par des DJ.

Après avoir fait le constat que l’absence de scénographie dans les battles était en réalité la force du hip hop, il s’est demandé comment envahir l’espace uniquement avec le corps. Replongeant dans les origines du Bronx des années 1970, il a éprouvé le désir de renouer avec la forme du cercle qui permet au spectateur de participer ; qui autorise l’envahissement et le vivre ensemble, valeurs fondamentales du genre.

Envahisseurs Battle comprend ainsi les accessoires nécessaires à l’exercice des divers rôles à l’œuvre dans les battles : le ou la DJ, le MC qui anime, le jury, les danseurs, les sauceurs/ses qui diffusent la musique, les voyants qui filment, les ambianceurs, les sabliers qui surveillent le temps… Inspirés des valeurs portées par la rue et d’un quotidien transculturel, les équipements convoquent plusieurs champs du design : graphisme, produit, numérique, direction artistique, son, interface ou textile.

Roman Weil – Unité Festive Expérimentale

C’est un espace semi-ouvert d’environ 100 m2, composé de dispositifs dynamiques, lumineux et sonores impliquant le corps et ses sens… Fruit d’une forme de création à la croisée de la technique et des voyages mentaux, l’Unité Festive Expérimentale (U.F.E) de Roman Weil s’ancre dans une démarche de recherche, entre design industriel, expérience spatiale et sonore, entre technicité et plasticité.

Diplômé à la fois de CentraleSupelec en Ingénierie de la Conception des Systèmes Complexes et de l’ENSCI-Les Ateliers en Création Industrielle, le jeune designer explore la fête, et notamment la rave, comme un espace d’expérimentation total non seulement pour le public, mais également pour les artistes. Miroir de la science-fiction, elle est à ses yeux, aujourd’hui, « l’un des seuls laboratoires socio-techniques et utopistes de notre monde ».

Constituée de machines interactives où les paramètres sonores interagiront avec la cinétique et la programmation des lumières, son Unité Festive Expérimentale vise la mise au point d’un prototype social, d’une zone dédiée au lâcher-prise, d’une enclave sensitive activée par une célébration joyeuse de la technique.

Audi talents, soutien à la création émergente depuis 12 ans

Créé en 2007, le programme Audi talents accompagne, chaque année, des artistes émergents, reconnus pour leur aptitude à innover, en leur donnant les moyens de réaliser leur projet. Depuis plus de dix ans, Audi talents a ainsi permis à près de cinquante projets de voir le jour.

Le programme Audi talents soutient les artistes émergents en Arts visuels en mettant à leur disposition pendant un an les moyens : financiers - une dotation de 70 000 euros par projet -, artistiques - l’accompagnement d’un commissaire -, humains et médiatiques - des équipes dédiées -, pour leur permettre de concevoir, produire et exposer leur projet inédit. Cet engagement traduit la volonté de soutenir les visions artistiques avant-gardistes, tout en donnant aux artistes les meilleures conditions pour mener à bien leur vision. Grâce au partenariat noué avec une institution phare de la création contemporaine en France, chaque projet est assuré de rencontrer son public et de bénéficier ainsi d’une importante visibilité, les lauréats bénéficiant d’une exposition collective l’année suivante.

Pour la seconde année consécutive, l’exposition des projets des lauréats 2018 : Marielle Chabal, Grégory Chatonsky et Léonard Martin, intitulée alt+R, Alternative Réalité, est accueillie au Palais de Tokyo, sous le commissariat de Gaël Charbau, du 21 juin au 14 juillet 2019.

Audi talents, catalyseur de talents

« Audi talents encourage l’innovation, l’audace et la prise de risque en accompagnant des artistes prometteurs aux visions avant-gardistes. Le programme a pour ambition de soutenir des artistes émergents, de les accompagner dans la réalisation de leurs projets, de l’ébauche à l’exposition. »

Pour Audi, leader technologique dans son domaine, soutenir ceux qui ont une vision du monde de demain est une évidence. Interagir avec son environnement, dialoguer avec la société civile, collaborer avec les institutions et experts est une nécessité.

Plus qu’un simple concours, le programme a pour ambition d’ouvrir le champ des possibles. Ce n’est donc pas une œuvre qui est primée mais une vision – un projet présenté par l’artiste – et qui aura un an pour se concrétiser. Une confiance totale est accordée, chaque lauréat ayant carte blanche pour développer sa pensée. Les idées ont besoin de temps et d’attention pour grandir : accompagnement artistique, aide à la production, médiatisation, pendant douze mois, c’est toute une équipe qui travaille aux côtés des artistes. Audi a, en effet, su s’attacher l’expertise de professionnels référents dans leur discipline et fédérer depuis douze ans une véritable communauté autour de son programme.

Avoir su détecter et accompagner des artistes émergents, aujourd’hui reconnus, est pour nous une fierté. Celle d’être un véritable catalyseur de talents. Nous espérons continuer à apporter, de manière concrète et originale, notre contribution à la scène culturelle française. »

Déborah Barbe, responsable du programme Audi talents

- Fin -

Communiqué de presse (15/04/19)

Dossier de presse - Audi talents 2019

Depuis 2007, le programme Audi talents soutient les artistes émergents en Arts visuels. Cet engagement sociétal traduit la volonté de soutenir la création artistique contemporaine et les visions artistiques avant-gardistes.

Tous les ans, à l’issue d’un appel à candidature, un jury indépendant composé de professionnels désigne les lauréats de l’année. Lauréats en 2018, Marielle Chabal, Grégory Chatonsky et Léonard Martin ont ainsi bénéficié d’un soutien humain et financier en vue de la réalisation et de l’exposition de leur projet respectif en 2019. Après un accompagnement d’un an, leur exposition alt-R Alternative Réalité - Exposition des lauréats Audi talents est accueillie, du 21 juin au 14 juillet, par le Palais de Tokyo, institution culturelle majeure.

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

Affiche
(15/04/19)
photo
logo
(24/08/18)
photo
Communiqué de presse (30/01/19)

13ème édition - Appel à projets Audi talents - Dossiers à déposer avant le 2 avril 2019

Audi talents lance la 13ème édition de son appel à projets. Chaque année le programme accompagne les projets d’artistes émergents en arts visuels. Les candidats ont jusqu’au 2 avril 2019 pour déposer leur dossier sur le site auditalents.fr.

Audi talents lance la 13ème édition de son appel à projets. Chaque année le programme accompagne les projets d’artistes émergents en arts visuels. Les candidats ont jusqu’au 2 avril 2019 pour déposer leur dossier sur le site auditalents.fr.

Créé en 2007, Audi talents accompagne chaque année des artistes émergents, reconnus pour leur aptitude à innover, en leur donnant les moyens de réaliser leur projet. Depuis douze ans, Audi talents a ainsi permis à plus de cinquante projets de voir le jour.

Le programme accompagne la création contemporaine dans toute sa diversité. Regroupées sous la bannière – Arts visuels – les pratiques artistiques suivantes sont ainsi représentées : design et art appliqués, arts plastiques, arts numériques, musique et image.

Les projets récompensés bénéficient alors d’un accompagnement financier, logistique, humain et médiatique. La dotation par projet est de 70 000 euros, complétée par un accompagnement humain et artistique. Tout au long de l’année, une équipe dédiée soutient le lauréat du projet élu, de sa conception à son exposition en passant par la production et la médiatisation.

Grâce à l’intervention du commissaire d’exposition et au travail d’équipes dédiées en gestion de projet, en communication et grâce aux partenariats noués avec des institutions phares de la création contemporaine en France, chaque projet rencontre son public.

Ainsi, en 2018, les lauréats de l’édition 2017 ont présenté leur projet dans le cadre de l’exposition « Chroniques Parallèles » au Palais de Tokyo à Paris, puis à la Friche la Belle de Mai à Marseille, accompagnés par le commissaire Gaël Charbau.

Les jurés 2019 seront dévoilés prochainement.

Les dossiers 2019 sont à déposer en ligne jusqu’au 2 avril 18h00 via le site : http://www.auditalents.fr/appelaprojets/

Le nom des lauréats sera annoncé le 4 juin 2019 au Palais de Tokyo.

 

Contacts médias Audi talents

L’art en plus - Olivia de Smedt - 01 45 53 62 74 – o.desmedt@lartenplus.com

Audi France – Déborah Barbe - deborah.barbe@audi.fr

 

Pour plus d’informations : www.auditalents.fr

Facebook / YouTube / Instagram / Twitter via #auditalents

 

- Fin -

Communiqué de presse (13/11/18)

Audi émerveille le Noël des petits pilotes

Audi propose une sélection de cadeaux pour les fêtes de fin d'année.

Derrière le volant de l'Audi Junior, les plus petits découvriront le plaisir du quattro tandis que les grands enfants se mettront dans la peau d'un pilote aux commandes du modèle ultra sportif Audi R8 Coupé version télécommandée.

Et à la place des traditionnels chaussons devant la cheminée, Audi propose de déposer les chaussures Audi Sport au pied du sapin !

 

Télécharger le communiqué de presse pour découvrir l'ensemble des informations

MÉDIATHÈQUE