Audi France Media
Audi GroupProductionRessources HumainesCommerceCommunicationEnvironnementRéseauAudi fleet solutionAudi Occasion Plus
Communiqué de presse (04/09/17)

En Allemagne, Audi transporte ses véhicules à l’électricité verte

• Le transport ferroviaire avec DB Cargo s’effectue à l’électricité verte en Allemagne • Heiko Schultz, Responsable de la logistique transport : « Nous contribuons à la protection du climat » • Une réduction supplémentaire de 13 000 tonnes de CO2 par an Le département logistique Audi est pionner en matière de protection du climat. Aujourd’hui, l’intégralité du transport ferroviaire AUDI AG est neutre en CO2. Audi est la première entreprise allemande à organiser sa logistique afin de ne plus émettre de CO2. Grâce à l’offre « DBeco plus » de DB Cargo, Audi réduira ses émissions de 13 000 tonnes de CO2 par an, une étape importante vers la production neutre.

Ingolstadt, le 4 septembre 2017 – Le département logistique Audi est pionner en matière de protection du climat. Aujourd’hui, l’intégralité du transport ferroviaire AUDI AG est neutre en CO2. Audi est la première entreprise allemande à organiser sa logistique afin de ne plus émettre de CO2. Grâce à l’offre « DBeco plus » de DB Cargo, Audi réduira ses émissions de 13 000 tonnes de CO2 par an, une étape importante vers la production neutre.

Depuis 2010, Audi utilise un système respectueux de l’environnement, le transport « DBeco plus ». Depuis le 1er août 2010, des « trains verts » circulent d’Ingolstadt au port d’Emden à la mer du Nord.  Audi est la première entreprise à utiliser des trains fonctionnant à l’électricité verte. Depuis 2012, ils transportent également des véhicules depuis Emden jusqu’à l’usine Audi de Neckarsulm. Depuis la mise en place du système, près de 1 600 000 véhicules ont été transporté à l’énergie verte, économisant ainsi 63 000 tonnes de CO2.

« Avec cette transition, nous réduisons significativement les émissions de CO2 de nos opérations logistiques et nous apportons une contribution à la protection du climat » a déclaré Heiko Schultz, Responsable de la logistique transport AUDI AG. Sept ans après le lancement du projet, l’ensemble des transports DB Cargo pour Audi, depuis et vers les deux usines de productions allemandes, s’effectuent sans émettre de CO2. Cela s’applique aux trains quittant les deux usines allemandes, mais également au transport ferroviaire de marchandises, incluant les composants de production et les matériaux des fournisseurs. Chaque jour, environ 25 trains sont chargés ou déchargés de matériaux ou de véhicules sur les deux sites de production : « Nous sommes heureux d’être la première entreprise de logistique ferroviaire à rendre nos opérations de transport sans émissions de CO2, et donc à apporter une importante contribution à l’objectif de production neutre d’Audi » a ajouté Jens Nöldern PDG de DB Cargo Logistics GmbH.

DB Cargo a dans un premier temps calculé l’énergie nécessaire aux opérations de transport avec son produit « DBeco plus ». Pour le transport ferroviaire actuel, DB Cargo remplace l’énergie nécessaire par de l’électricité verte, obtenue uniquement à partir de sources d’énergies renouvelables en Allemagne. DB Cargo réalise ainsi un transport sans CO2 pour Audi et investit 10% de ses revenus dans le développement d’installations visant à produire et à stocker de l’énergie régénérative. Avec ce transport, Audi protège deux fois plus le climat.

Avec le passage au transport ferroviaire, Audi poursuit l’objectif de rendre sa production automobile neutre en CO2 dans un avenir proche. En 2014, Audi a été la première entreprise à voir son empreinte CO2 certifiée selon la norme internationale ISO 14064 et à utiliser les résultats de cette certification pour mettre en place des mesures visant à réduire son empreinte environnementale. Audi a analysé en détail les émissions d’un véhicule tout au long de son cycle de vie pour mettre en place des systèmes réduisant toujours plus leurs émissions Les experts DEKRA Certification GmbH et DEKRA Certification Inc. ont examiné et confirmé les sources de données et calculs sur lesquels ils étaient basés.

– Fin –

Communiqué de presse (31/08/17)

Audi utilise la réalité virtuelle pour former ses employés logistiques

• Un concept de formation virtuelle pour l’enseignement des processus d’emballage • Une approche « gaming » favorisant la motivation et l’attention • Phase pilote terminée avec succès : une formation appliquée sur plusieurs sites de production Le centre de formation du futur tient dans une valise : un casque de réalité virtuelle et deux commandes sont tout ce qu’il faut pour utiliser le nouveau système de formation interactif pour la logistique d’emballage Audi. Le programme rend l’apprentissage du processus CKD Logistics amusant. Les exercices sont conçus comme un jeu vidéo et l’équipement peut s’installer partout.

  • Un concept de formation virtuelle pour l’enseignement des processus d’emballage
  • Une approche « gaming » favorisant la motivation et l’attention
  • Phase pilote terminée avec succès : une formation appliquée sur plusieurs sites de production

 Ingolstadt, le 31 août 2017 – Le centre de formation du futur tient dans une valise : un casque de réalité virtuelle et deux commandes sont tout ce qu’il faut pour utiliser le nouveau système de formation interactif pour la logistique d’emballage Audi. Le programme rend l’apprentissage du processus CKD Logistics amusant. Les exercices sont conçus comme un jeu vidéo et l’équipement peut s’installer partout.

Le casque VR permet aux employés de visualiser de façon réaliste leur poste de travail du Hall L du Centre Logistique d’Ingolstadt. A la façon d’un jeu vidéo, ils tiennent une commande dans chaque main. Ils utilisent les commandes pour saisir et déplacer virtuellement certains de leurs outils, tels que des connecteurs ou des pièces. Préparer les boites en carton, placer correctement des protections solaires et des étiquettes sur les conteneurs : étape par étape, les employés suivent les processus d’emballage comme ils s’enchaînent dans la réalité. Ils apprennent les mouvements requis tout en se familiarisant avec les programmes informatiques correspondants. La formation, ne nécessitant plus d’outils ou de pièces, est flexible et peut être suivie partout. Audi économise ainsi de l’espace, du temps, et de l’argent.

La formation VR dispose de plusieurs niveaux de difficultés. Ainsi, l’employé peut avancer à son rythme et est invité à mettre immédiatement en pratique ce qu’il a appris. Alors que les formés du premier niveau reçoivent des instructions détaillées, ils doivent au second niveau « emballer » plus indépendamment et se rappeler de l’ensemble du processus. Le programme de formation fait un retour immédiat aux employés qui peuvent répéter l’exercice aussi souvent qu’ils le souhaitent. Un formateur est présent pour soutenir les employés lors de la formation. Ces formateurs peuvent utiliser une application associée sur tablette pour suivre la progression de chacun et proposer de l’aide.

Le nouveau programme de formation permet également de surmonter la barrière de la langue et de la distance : il permet aux employés de se former en espagnol ou en anglais. Il fonctionne également partout dans le monde : un employé d’Ingolstadt Logistics peut se former dans l’usine Audi de San José Chiapa au Mexique, et vice versa. Les programmes utilisent les données 3D issues des plans de chaque usine afin de recréer des représentations réalistes.

« Le retour des employés ayant suivi une formation virtuelle est extrêmement positif » a déclaré Mirko Göres », chef de projet au Brand Logistics Information Process Planning. « Après une phase pilote de six mois, deux programmes de formations sont maintenant utilisés en permanence dans CKD Logistics. Nous travaillons avec les centres de formation d’Ingolstadt et de Neckarsulm afin de développer trois programmes de formation VR supplémentaires concernant les sujets pick-by-light, pick-by-tablet et pick-by-voice. » Les sites de San José Chiapa et Bruxelles seront de plus en plus impliqués dans le futur.

La réalité virtuelle est utilisée par Audi dans de nombreux domaines allant des ventes aux techniques de développement de la production. Certains partenaires Audi proposent déjà une « Audi VR experience ». Avec ce système, les acheteurs potentiels peuvent configurer virtuellement la voiture de leur rêve et en découvrir une représentation réaliste.

– Fin –

Dossier de presse (21/08/17)

Audi. Vorsprung.

Le premium signifie « plus ». Ce « plus » est présenté lors de l’Audi Summit à Barcelone. Audi présente tous les aspects de sa nouvelle promesse de marque, de la voiture en elle-même à la société et à son engagement social. Le changement apporté par le digital et les technologies connectées transforment fondamentalement le marché automobile. Avec elle se crée une grande opportunité pour Audi d’inspirer avec le « Vorsprung » et les nouvelles technologies.

Le premium signifie « plus ». Ce « plus » est présenté lors de l’Audi Summit à Barcelone. Audi présente tous les aspects de sa nouvelle promesse de marque, de la voiture en elle-même à la société et à son engagement social. Le changement apporté par le digital et les technologies connectées transforment fondamentalement le marché automobile. Avec elle se crée une grande opportunité pour Audi d’inspirer avec le « Vorsprung » et les nouvelles technologies.

Audi marque un jalon important afin de créer un véhicule digital, premium et durable. L’Audi A8 est le fer de lance du constructeur par son design, sa sportivité, son confort, et son regard vers l’avenir.

Avec ses technologies et  systèmes intelligents, Audi AI ouvre la voie d’une conduite entièrement automatisée. La voiture devient autonome et empathique dans le contexte de la mobilité du futur. La voiture premium de demain réfléchira avec nous, facilitera notre vie et nous permettra de gagner du temps.

Les clients, collaborateurs et la société dans son ensemble gagneront ainsi en valeur ajoutée, par le premier contact avec le client, en travaillant dans une Smart Factory ou dans un environnement urbain. Avec la révolution digitale, l’ensemble des valeurs ont changé. Audi intègre parfaitement le style de vie moderne de ses clients en créant un espace personnel dans un monde durable.

Trois points essentiels de cette stratégie sont présentés à Barcelone.

Audi. Vorsprung. 2025. – toujours digital, durable et urbain.

 

Dossier de presse (11/07/17)

Audi.Vorsprung.

Le premium signifie « plus ». Ce « plus » est présenté lors de l’Audi Summit à Barcelone. Audi présente tous les aspects de sa nouvelle promesse de marque, de la voiture en elle-même à la société et à son engagement social. Le changement apporté par le digital et les technologies connectées transforment fondamentalement le marché automobile. Avec elle se crée une grande opportunité pour Audi d’inspirer avec le « Vorsrpung » et les nouvelles technologies.

Le premium signifie « plus ». Ce « plus » est présenté lors de l’Audi Summit à Barcelone. Audi présente tous les aspects de sa nouvelle promesse de marque, de la voiture en elle-même à la société et à son engagement social. Le changement apporté par le digital et les technologies connectées transforment fondamentalement le marché automobile. Avec elle se crée une grande opportunité pour Audi d’inspirer avec le « Vorsrpung » et les nouvelles technologies.

Audi marque un jalon important afin de créer un véhicule digital, premium et durable. L’Audi A8 est le fer de lance du constructeur par son design, sa sportivité, son confort, et son regard vers l’avenir.

Avec ses technologies et  systèmes intelligents, Audi AI ouvre la voie d’une conduite entièrement automatisée. La voiture devient autonome et empathique dans le contexte de la mobilité du futur. La voiture premium de demain réfléchira avec nous, facilitera notre vie et nous permettra de gagner du temps.

Les clients, collaborateurs et la société dans son ensemble gagneront ainsi en valeur ajoutée, par le premier contact avec le client, en travaillant dans une Smart Factory ou dans un environnement urbain. Avec la révolution digitale, l’ensemble des valeurs ont changé. Audi intègre parfaitement le style de vie moderne de ses clients en créant un espace personnel dans un monde durable.

Trois points essentiels de cette stratégie sont présentés à Barcelone.

Audi. Vorsprung. 2025. – toujours digital, durable et urbain.

L'intégralité du dossier de presse sera disponible en français à la fin du mois de juillet.

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

DP - Audi Summit .pdf
(12/07/17)
Communiqué de presse (04/05/17)

Nouveau système d’évaluation chez Audi : la durabilité devient un critère de choix des fournisseurs

• Audi va contrôler l’engagement en faveur du développement durable de ses fournisseurs • Bernd Martens, membre du conseil d’administration d’Audi pour l’approvisionnement : « Le développement durable est tout aussi important que les coûts, la qualité et la technologie » • Le système d’évaluation des fournisseurs sera utilisé pour la première fois pour l’Audi e-tron et la nouvelle Audi A3 Au mois d’avril de cette année, AUDI AG a adopté un nouveau système d’évaluation de ses fournisseurs prenant en compte leur engagement en faveur du développement durable. L’objectif final pour le constructeur est de ne plus passer de commandes qu’auprès de fournisseurs ayant une note positive, afin que l’ensemble de sa chaîne de valeur soit durable. Les notes attribuées le sont sur la base d’évaluations effectuées dans les usines de production des fournisseurs et des informations données par les sociétés concernées. Ce nouveau système sera utilisé par le constructeur automobile haut de gamme pour la sélection des fournisseurs qui travailleront sur le nouveau SUV électrique Audi e-tron ainsi que sur la nouvelle Audi A3.

Ingolstadt, le 4 mai 2017 – Au mois d’avril de cette année, AUDI AG a adopté un nouveau système d’évaluation de ses fournisseurs prenant en compte leur engagement en faveur du développement durable. L’objectif final pour le constructeur est de ne plus passer de commandes qu’auprès de fournisseurs ayant une note positive, afin que l’ensemble de sa chaîne de valeur soit durable. Les notes attribuées le sont sur la base d’évaluations effectuées dans les usines de production des fournisseurs et des informations données par les sociétés concernées. Ce nouveau système sera utilisé par le constructeur automobile haut de gamme pour la sélection des fournisseurs qui travailleront sur le nouveau SUV électrique Audi e-tron ainsi que sur la nouvelle Audi A3.

« Nous nous sommes fixés comme objectif stratégique de développer une chaîne d’approvisionnement durable », a déclaré Bernd Martens, membre du conseil d’administration d’Audi pour l’approvisionnement. « C’est pourquoi nous mettons en œuvre une approche plus proactive que jamais à cet égard. Nous allons réaliser des audits, à la fois en amont et au cours du contrat, pour nous assurer que nos fournisseurs travaillent de façon durable. Seuls les fournisseurs qui respectent nos normes peuvent être des partenaires d’Audi. » Avec son nouveau système d’évaluation, Audi entend être encore plus transparente et prendre en compte la protection de l’environnement et les bonnes conditions de travail lors du passage de ses commandes. « Ainsi, le développement durable deviendra un critère de sélection tout aussi important que les coûts, la qualité, l’expertise technologique et l’innovation. »

L’entreprise a commencé à adopter son nouveau système au mois d’avril, en évaluant en premier lieu les fournisseurs de pièces. À compter de 2018, Audi s’intéressera également à ses prestataires de services et à ses fournisseurs de machines. Si l’un des fournisseurs du constructeur se voit attribuer une note négative, il peut tout à fait prendre les mesures nécessaires pour parvenir à une note positive et être de nouveau sélectionné par Audi.

Les audits réalisés dans les locaux des fournisseurs comprennent des visites des installations de production et des entretiens avec les employés. Ils permettront à Audi et à un prestataire de services extérieur d’évaluer douze critères dans les domaines de l’environnement, des questions sociales et de l’intégrité à l’aune des exigences en matière de durabilité de la marque aux anneaux. Ces prérequis ont été inscrits dans un code de conduite pour les partenaires commerciaux en 2006, et sont repris dans les contrats d’approvisionnement depuis 2014.

Les audits à réaliser au niveau local ont été développés par Audi. Pour recueillir les informations fournies par ses prestataires, Audi s’appuie sur un questionnaire normalisé élaboré par le groupe de travail European Automotive Working Group, que certains constructeurs utilisent déjà.

À moyen terme, Audi souhaite que les constructeurs automobiles et leurs fournisseurs créent une norme relative aux audits qui pourrait s’appliquer à l’ensemble des acteurs du secteur. Cette norme favoriserait l’efficacité de toutes les parties prenantes et permettrait de garantir la durabilité dans toute la chaîne de valeur. De plus, une norme partagée éviterait qu’un même fournisseur soit évalué plusieurs fois par divers constructeurs. Enfin, cette norme pourrait être appliquée par les fournisseurs eux-mêmes à l’égard de leurs propres fournisseurs. 

– Fin –

MÉDIATHÈQUE