Audi France Media
Audi connectAssistance à la conduitePiloted drivingÉclairagee-tronÉnergies alternativesNouvelles technologies
Communiqué de presse (07/01/20)

Audi au CES 2020 : la mobilité devient intelligente et personnalisée

• L'AI:ME montre la voiture comme un partenaire de mobilité empathique • Affichage tête haute 3D en réalité mixte et Audi Intelligence expérience • De l'expérience de conduite à l'expérience personnelle avec Audi

Ingolstadt le 7 janvier 2020, Au salon Consumer Electronics Show (CES) 2020, Audi présentera à nouveau des expositions passionnantes - des véhicules de visionnaires aux technologies prêtes pour la production en série. Ce faisant, le constructeur haut de gamme définit l'expérience numérique du futur. Le CES est l'un des plus grands salons spécialisés au monde de l'électronique grand public et est considéré comme un indicateur des futures tendances. Il a lieu du 7 au 10 janvier 2020 à Las Vegas.

Ouvrez la porte, asseyez-vous et oubliez le stress urbain: l'Audi AI:ME entièrement automatisée représente un «troisième espace de vie» personnel, en complément de nos maisons et lieux de travail,  familier avec les désirs et les besoins de ses utilisateurs. Les passagers peuvent utiliser un oculomètre pour communiquer intuitivement avec la voiture d'exposition et lui faire commander leur nourriture préférée, par exemple. Ils peuvent également profiter d'une expérience de bien-être dans l'AI:ME, une paire de lunettes VR dans la voiture permet aux occupants de profiter d'un vol virtuel à travers un paysage montagneux spectaculaire. La technologie adapte le contenu virtuel aux mouvements du véhicule en temps réel. Résultat : les passagers peuvent se détendre complètement et s'éloigner de leur vie quotidienne trépidante. Ils reviennent à la réalité lorsqu'ils sont arrivés à destination. La nourriture commandée a été livrée à temps, coordonnée par AI:ME sur la base des préférences personnelles des utilisateurs et des données de navigation de la voiture. Les journalistes peuvent tester ce concept de partenaire de mobilité empathique dans le cadre d'une conduite automatisée au CES 2020.

 

Audi Intelligence Experience: la voiture empathique

Une voiture qui pense par elle-même et qui est même empathique ? L’expérience «Audi Intelligence» montre comment cela se fait : la voiture connaît son utilisateur et ses habitudes et utilise des fonctions intelligentes combinées à l’intelligence artificielle pour accroître la sécurité, le bien-être et le confort des passagers. Le système de navigation qui s’adapte à vos habitudes est déjà intégré dans la génération actuelle des systèmes MMI. Il enregistre les destinations préférées, les connecte avec la date, l'heure et la situation actuelle du trafic et dérive des itinéraires suggérés à partir de ces données. À l'avenir, la voiture effectuera également une analyse précise des fonctions et des paramètres que son utilisateur préfère, allant de la position du siège, des supports, du guidage d'itinéraire et de la température, au parfum de l'intérieur. Après un court instant, l'Audi empathique connaît les préférences de l'utilisateur et les met en œuvre de manière autonome. Si vous le souhaitez, il base même ses paramètres sur l'état de l'utilisateur en observant son style de conduite et ses fonctions vitales. Au CES 2020, les visiteurs peuvent découvrir les fonctions de base de l'Audi Intelligence Experience dans un prototype.

Deux écrans, deux innovations: vision spatiale et offre à la demande

Une flèche de navigation qui pointe exactement dans la route que vous devez emprunter : cela est une réalité dans une exposition en 2020 avec l'affichage tête haute en réalité mixte 3D. Audi présentera la nouvelle technologie développée en coopération avec Samsung au CES. Tout comme avec un téléviseur 3D, deux vues sont générées pour chaque image: un pixel pour l'œil gauche et le pixel voisin pour l'œil droit. Pour le conducteur, les images de l'affichage tête haute 3D en réalité mixte semblent flotter à une distance de 8 à 10 mètres; grâce à une représentation intelligente, la distance apparente est même augmentée à plus de 70 mètres. Avantage: les yeux, habitués à une vision à longue portée, n'ont pas à se recentrer.

L'affichage transparent à la demande est un autre point fort: l'écran mesure 15 cm de haut, 122 cm de large et est partiellement intégré au tableau de bord. Il propose deux couches: un écran OLED transparent et une couche noire pour une nuance de noir particulièrement profonde. Le point culminant: les sections de l'affichage qui ne sont pas nécessaires pour afficher des informations restent transparentes. Ils donnent l'impression d'une vitre et offrent ainsi une vue imprenable sur la route.


L'avenir de l'automobile est entièrement électrique et intelligemment connecté

Le futur est déjà en route : les modèles Audi actuels utilisent déjà la mise en réseau. La nouvelle plateforme d'info divertissement modulaire de 3e génération, ou MIB 3 pour faire court, est le cœur du système. Son processeur principal fonctionne dix fois plus vite que le MIB 2. Cela apporte des améliorations significatives en termes de planification d'itinéraire et de prévisions de trafic, par exemple. Audi présentera également les dernières innovations dans le domaine de la technologie d'éclairage au CES 2020. Si le conducteur est fatigué, une lumière spéciale peut apporter un remède : une lumière bleue ou un blanc froid, par exemple, cela a un effet stimulant et vivifiant. Le projet Audi «Human-Centric Lighting» illustre la façon dont les lumières et des couleurs spécifiques influent sur votre bien être, vous aident à soutenir la concentration ou la mémoire des passagers, par exemple.

La variété des objets exposés sur le stand Audi au CES, du véhicule de vision Audi AI: ME et du concept Audi Q4 e-tron, proche de la production en série avec un écran tactile de 12,3 pouces jusqu'à l'Audi e-tron Sportback (consommation électrique combinée en kWh / 100 km *: 26,0-21,9 (WLTP); 22,7-20,6 (NEDC); émissions de CO2 combinées en g / km: 0) avec des phares à LED à matrice numérique, qui seront déjà disponibles en au printemps 2020.

– Fin –

 

Tarif (13/12/19)

Nouvelle Audi e-tron Sportback : Ouverture des commandes.

• Nouvelle l’Audi e-tron Sportback disponible à la commande • Premières livraisons début mai 2020 • Disponible à partir de 72 300 € TTC

Roissy-en-France le 3 janvier 2020. Lancée au début de cette année, l’Audi e-tron marquait le passage d’Audi  vers la mobilité « zéro émission ». C’est aujourd’hui l’enrichissement de la gamme e-tron qui continue avec l’ouverture des commandes de la nouvelle Audi e-tron Sportback.

Le premier SUV coupé 100% électrique Audi est disponible à partir de 72 300 €.

Marquant un pas de plus dans le plan produit 100% électrique d’Audi, ce nouveau

SUV au design affirmé, fluide et dynamique reprend tous les éléments qui en font une véritable Audi : technologie de haut niveau, transmission intégrale quattro, plaisir de conduire, confort avancé….

Reprenant l’intégralité des caractéristiques techniques de l’Audi e-tron, la nouvelle Audi e-tron Sportback adopte un style Coupé encore plus dynamique et sportif.

A partir de 72 300 €, l’Audi e-tron Sportback sera disponible à la commande chez votre partenaire Audi le plus proche dès le mois de janvier 2020. Les premières voitures seront dans le réseau Audi France à l’arrivée du printemps.

– Fin –

Communiqué de presse (04/12/19)

Après un an, Audi CO2 Program annonce un potentiel de réduction des émissions de CO2 de 1,2 tonne par véhicule

En 2018, Audi a réduit ses émissions de CO2 de 90 000 tonnes grâce à un approvisionnement en aluminium en cycle fermé à l’usine de Neckarsulm. • 50 mesures identifées avec les fournisseurs à l’issue de 30 ateliers : une première année réussie pour le « CO2 Program » selon le service Achats d’Audi • L’aluminium, l’acier et les composants des batteries comme pistes prioritaires • Bernd Martens, membre du directoire en charge des achats : « Nous sommes plus transparents dans la chaîne d’approvisionnement. »

Du fait de l’électrification continue du portefeuille de produits du constructeur, une grande partie des émissions de CO2 n’est plus imputable aux systèmes d’échappement des voitures, mais à la chaîne d’approvisionnement et aux processus de production en amont. En collaboration avec ses fournisseurs, Audi développe ainsi des mesures de réduction des émissions de CO2 dès cette phase. Le CO2 Program met l’accent sur les matériaux particulièrement gourmands en énergie utilisés dans la production, comme l’aluminium, l’acier et les composants des batteries.

Lors de 30 ateliers organisés avec les fournisseurs, 50 mesures ont été identifiées à ce jour avec un potentiel de réduction des émissions de CO2 de 1,2 tonne par voiture. Parmi ces mesures : le recours à des cycles de matériaux fermés, l’usage accru de matériaux secondaires, l’utilisation de matériaux recyclés dans les composants plastiques et d’électricité d’origine renouvelable. Pour les futures commandes, Audi entend se mettre d’accord avec ses fournisseurs sur la mise en œuvre de ces mesures, qui devraient être pleinement en vigueur d’ici 2025. Le recours à une énergie verte est un élément clé des accords d’approvisionnement avec les fabricants de cellules de batterie haute tension depuis 2018. Le constructeur analyse l’efficacité de ces mesures tout au long du cycle de vie et les fait certifier par des tiers indépendants. Audi prévoit d’organiser d’autres ateliers l’année prochaine afin d’identifier des mesures de réduction complémentaires. Le programme complet inclut les fournisseurs directs et indirects.

Bernd Martens, membre du directoire en charge des achats et de l’informatique chez AUDI AG, a déclaré : « Dès la première année du CO2 Program, nous avons identifié 50 mesures concrètes avec nos partenaires qui contribuent à la décarbonisation sur le long terme de notre groupe. Nous sommes également plus transparents dans la chaîne d’approvisionnement. »

Dans un premier temps, Audi se concentre sur l’aluminium, dont la production consomme beaucoup d’énergie. Pour cela le constructeur aux anneaux a lancé plusieurs innovations.

L’entreprise a notamment mis en place le « cycle fermé de l’aluminium » dans son usine de Neckarsulm en 2017. Les chutes de tôle d’aluminium produites dans l’usine de presse sont directement renvoyées au fournisseur, où elles sont préparées et retraitées. Audi récupère ensuite les nouvelles tôles d’aluminium pour sa production. Au total, Audi a ainsi réduit ses émissions de CO2 d’environ 90 000 tonnes rien qu’en 2018. Audi déploiera ensuite son « circuit fermé de l’aluminium » dans ses autres usines.

Sur le plan de l’utilisation économique des ressources, Audi étudie actuellement la possibilité d’augmenter la proportion de composants fabriqués à partir d’aluminium recyclé. En outre, le constructeur incite ses fournisseurs directs à utiliser de l’électricité d’origine renouvelable aux niveaux inférieurs de la production des composants.

Audi exige de ses fournisseurs d’éléments de batterie qu’ils emploient de l’électricité verte dans la production et cette condition est désormais un élément contraignant de toute nouvelle commande de cellules de batterie haute tension. Avant qu’une commande ne soit approuvée, les fournisseurs doivent présenter un concept d’alimentation verte adapté.

Audi entend faire sa part pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Le groupe poursuit son ambition d’atteindre la neutralité en termes d’émissions de CO2 d’ici 2050. Pour cela, Audi met en place des mesures dès le début de la chaîne d’approvisionnement et, à l’occasion de 30 ateliers organisés avec ses fournisseurs, le constructeur a identifié un total de 50 mesures présentant un potentiel de réduction des émissions de CO2 de 1,2 tonne par voiture.

Communiqué de presse (28/11/19)

Efficacité améliorée et autonomie accrue : mise à niveau technique de l’Audi e-tron

• Consommation réduite grâce à des mesures d’efficience • 25 kilomètres d’autonomie en plus pour les conducteurs selon la norme WLTP • Un look encore plus dynamique grâce au pack extérieur S line

Ingolstadt, 28 novembre 2019 – Coïncidant avec le lancement de l’e-tron Sportback**, Audi présente une mise à niveau technique standard de son premier SUV électrique. Le constructeur a cherché à améliorer l’efficacité du véhicule en optimisant le système de transmission et en réalisant des ajustements logiciels. Toutes les versions du SUV e-tron qui quitteront la chaîne de montage afficheront donc une autonomie d’environ 25 kilomètres de plus. Les nouveaux modèles sont désormais disponibles en Europe. 

« Chaque détail compte ». C’est l’approche que les ingénieurs ayant travaillé sur l’Audi e-tron ont suivi pour améliorer l’autonomie du véhicule. Les versions futures de l’Audi e-tron 55 quattro** offriront une autonomie de jusqu’à 436 kilomètres avec une charge complète (norme WLTP), soit 25 kilomètres de plus que les versions précédentes. Grâce à un nouveau type du système de freinage de roue, les développeurs ont pu encore réduire le couple résiduel de freinage, les pertes dues à la proximité entre les étriers et les disques de freins. Le système de transmission a également gagné en efficacité. En conditions de conduite normales, le moteur sur l’essieu arrière assure normalement la propulsion. Désormais, grâce à une série d’optimisations, le moteur électrique avant est presque entièrement déconnecté de l’alimentation électrique. Ce n’est que lorsque le conducteur le sollicite que les deux moteurs entrent en action. Fonctionnant sans perte de puissance ou frictions, le moteur asynchrone est encore plus efficace. La plage utilisable de la batterie haute tension a également augmenté. La batterie de l’Audi e-tron 55 quattro** affiche une capacité totale de 95 kWh et permet désormais aux conducteurs de profiter d’une puissance nette de 86,5 kWh. Tous les modèles produits récemment bénéficieront de cette amélioration technique. Le prix de l’Audi e-tron 55 quattro** reste inchangé : 83 880 € en entrée de gamme (Tarifs France).

 

Gestion thermique haute efficacité

Les ingénieurs ont également apporté des améliorations au système de refroidissement. Le système de gestion thermique hautement flexible, composé de quatre circuits distincts, a été revu et régule désormais la température des composants haute tension avec une efficacité accrue. Les débits de volume dans le circuit de refroidissement ont été réduits, de sorte que la pompe requiert moins de puissance. Le système de refroidissement sophistiqué favorise une charge rapide en courant continu, un cycle de vie de la batterie plus long et des performances excellentes même avec d’importantes charges. La pompe à chaleur de série exploite la chaleur dissipée de la batterie haute tension pour chauffer l’intérieur. Selon la température extérieure, l’autonomie de l’Audi e-tron peut ainsi augmenter de jusqu’à 10 % en conditions de conduite réelle.

Récupération accrue en roue libre

Le système de récupération innovant contribue à augmenter de près de 30 % l’autonomie globale du véhicule. L’Audi e-tron peut récupérer de l’énergie de deux façons : en roue libre, quand le conducteur lève le pied de l’accélérateur, ou par le freinage, lorsque la pédale de frein est enfoncée. Dans les deux situations, les moteurs électriques font office de générateurs et transforment l’énergie cinétique en électricité. Lors de freinages jusqu’à 0,3 g (soit 90 % d’entre eux dans la conduite de tous les jours), la batterie haute tension est rechargée par les moteurs électriques, qui font office de générateurs. Le système de récupération assure une régulation variable de la récupération d’énergie entre les deux modules électriques, à la fois en roue libre et pendant le freinage. Le degré de récupération en roue libre peut être ajusté selon trois niveaux via les palettes au volant et la différenciation entre ces trois niveaux est encore plus importante, offrant au conducteur une sensation « une pédale » plus prononcée. Lors d’un freinage depuis une vitesse de 100 km/h, l’Audi e-tron peut récupérer jusqu’à 300 Nm de couple et 220 kW de puissance, ce qui correspond à plus de 70 % de sa puissance de fonctionnement.

S line : des finitions sportives 

Le pack S line extérieur met l’accent sur l’ADN sportif de l’Audi e-tron. Une nouvelle version de l’équipement est désormais disponible avec des jantes de 20 pouces et une suspension pneumatique aux réglages sportifs. Le pare-chocs aux contours plus marqués est flanqué de prises d’air plus grandes et plus expressives, qui améliorent l’aérodynamique et se prolongent jusque sous les phares, conférant une allure dynamique au véhicule, même de loin. Un emblème S line vient orner la grille du radiateur, tandis que les bas de caisse en aluminium illuminés affichent le logo #S. Le spoiler de série et un superbe diffuseur à l’arrière contribuent à l’aérodynamique remarquable de l’e-tron. Par contraste avec le modèle de base, les appliques sur l’extérieur de la version S line sont peintes de la même couleur que la carrosserie, y compris les bordures des passages de roues, les bas de caisse, les pare-chocs et les rétroviseurs extérieurs. Le pack noir en option accentue également la calandre Singleframe, les vitres et le pare-chocs. En option, les boîtiers des rétroviseurs extérieurs sont également disponibles en noir.

 

– Fin –

Communiqué de presse (26/11/19)

Audi France lance son application vocale disponible sur Google Home & Amazon Alexa

• 1er constructeur en France à lancer son application vocale sur Google Home • L’application vocale permet de prendre rendez-vous pour l’entretien de son véhicule • Fonctionnalité disponible aussi sur Amazon Alexa

Roissy-en-France, le 26 Novembre 2019 – Audi France lance son application vocale pour répondre aux usages actuels. Google Home et Amazon Alexa présentent la gamme Audi, permettent de trouver le Partenaire Audi le plus proche de chez soi et prendre rendez-vous pour l’entretien de son Audi (possible uniquement sur Amazon Alexa).

Une étude a été réalisée en Décembre 2018 auprès des inscrits à myAudi, la plateforme d’accès aux services numériques dédiée aux prospects et clients d’Audi France, afin de connaitre leur intérêt et leur utilisation de ces assistants vocaux : 60% des myAudistes utilisent l’assistant vocal de leur téléphone, 18% d’entre eux possèdent déjà une enceinte connectée et près de 42% des myAudistes sont prêts à interagir avec Audi via une enceinte connectée.

Fort de ces usages et de plus de 50 milliards de recherches vocales effectuées chaque mois selon Amazon, Audi France, en collaboration avec ADN.AI, start-up française spécialisée sur les assistants vocaux, a lancé la 1ère application vocale automobile sur le marché français.

Les fonctionnalités proposées via cet assistant répondent autant aux besoins des prospects Audi qui se renseignent sur les modèles de véhicules disponibles ou souhaitent faire une demande d’essai qu’aux besoins des clients Audi qui souhaitent prendre rendez-vous pour l’entretien de leur véhicule.

– Fin –

MÉDIATHÈQUE