Elégante, efficiente et évolutive : la Nouvelle Audi A3 Berline

  • Design : lignes latérales prolongées et style coupé
  • Efficience et performances supérieures grâce à l’hybridation légère
  • Cockpit digital et écran tactile de série offrant un éventail de services connectés
Ingolstadt, le 21 Avril 2020 – La deuxième génération du best-seller est là : l’Audi A3 Berline. La compacte à quatre portes est entièrement connectée, de l’infotainment aux systèmes d’assistance. Sous l’élégante carrosserie, des moteurs à hybridation légère et une suspension aux réglages précis garantissent une expérience de conduite aussi efficiente que dynamique. L’Audi A3 Berline sera disponible dans les points de vente européens à compter de l’été 2020.
 
La Nouvelle Audi A3 Berline affiche un look sportif et élégant. Avec 4,5 mètres de long, elle mesure 4 centimètres de plus que la précédente génération, mais son empattement reste inchangé. 2 centimètres plus large (1,82 mètre) et 1 centimètre plus haute (1,43 mètre), elle offre 2 bons centimètres de plus à l’avant grâce au siège du conducteur positionné plus bas, et plus d’espace pour les coudes. Le coffre de 425 litres affiche exactement la même capacité que le modèle antérieur.
 
Puissante et élégante : l’extérieur
L’avant se caractérise par une large calandre Singleframe à grille alvéolée, flanquée de superbes phares de forme trapézoïdale orientés vers le bas. Sur le modèle haut de gamme équipé de la technologie Matrix LED (en option), c’est là que les nouveaux feux de jour numériques viennent se loger. Ceux-ci consistent en une matrice de pixels composée jusqu’à 15 segments, qui peuvent être activés individuellement et créent une signature propre à chaque version de l’Audi A3 Berline.
Sur l’Audi A3 Sportback, la ligne de carrosserie au-dessus des passages de roues est orientée vers le haut au niveau des feux arrière, mettant en valeur l’extrémité arrière. Par contraste, sur la Berline, la ligne de carrosserie se prolonge en une ligne droite jusqu’au pare-chocs arrière, ce qui accentue sa longueur (15 centimètres de plus que la Sportback) et donne à son flanc une allure élégante. La surface concave sous la large ligne d’épaule accentue encore plus les quattro blisters et les passages de roues, créant un jeu d’ombre et de lumière intense. La ligne de toit est orientée vers le bas à partir des montants de vitres, comme sur un coupé, et se termine par un superbe spoiler sur le hayon. Disponible en carbone en option, il attire l’œil et souligne l’aspect puissant du modèle à quatre portes.
 
Une carrosserie épurée
L’extrémité arrière, plus haute que sur le modèle précédent, et le grand diffuseur profitent à l’aérodynamique du véhicule. Ainsi, la nouvelle Audi A3 Berline avec moteur 2.0 TDI 110 kW (150 ch) offre un coefficient de traînée (Cd) de 0,25 (soit 0,04 point de mieux que la première génération). Deux volets électriques situés derrière la calandre Singleframe contribue égalementà réguler intelligemment le flux d’air en fonction de la situation. Par ailleurs, le soubassement caréné, les rétroviseurs extérieurs plus aérodynamiques et le système de refroidissement actif des freins réduisent la résistance de l’air et confèrent au véhicule une allure épurée.
 
Bien pensé et numérisé : le cockpit
Le cockpit de l’Audi A3 Berline a entièrement été pensé autour du conducteur, du design intérieur à l’écran ainsi qu’aux éléments de contrôle. De la sorte, le tableau de bord, assorti d’un écran tactile MMI central, est légèrement incliné vers le conducteur. Il affiche une diagonale de 10,1 pouces et fonctionne de manière intuitive. De série, il inclut la reconnaissance de la saisie manuelle et la commande vocale basée sur le langage naturel, également capable de puiser dans le cloud (en option). Situé derrière le volant, le bloc d’instruments de 10,25 pouces est entièrement numérique, y compris sur le modèle d’entrée de gamme. Avec l’option virtual cockpit plus d’Audi, il mesure 12,3 pouces et propose trois vues différentes, dont un affichage sportif avec les chiffres inclinés et une disposition particulièrement dynamique. La vitesse et le nombre de tr/min sont indiqués sous la forme de diagrammes à barres avec des éléments graphiques rouges angulaires. Sur demande, un affichage tête haute est disponible et projette les informations importantes sur le pare-brise, directement dans le champ de vision du conducteur.
 
Ultra connectée : de l’infotainment aux systèmes d’assistance à la conduite
Le système d’infotainment haut de gamme de la nouvelle Audi A3 Berline est le MMI navigation plus (en option), fondé sur la troisième génération de la plateforme d’infotainment modulaire (MIB 3). Cette dernière, qui fournit dix fois plus de puissance de calcul que la plateforme qui équipait le modèle précédent, connecte la voiture via débit LTE Advanced et relie les smartphones des passagers à Internet via une borne Wi-Fi. De série, le système MMI navigation plus offre un éventail de services Audi connect, notamment des données en ligne sur la circulation et sur l’actualité, et d’autres informations (photos, heures d’ouverture et avis des utilisateurs) concernant des sites d’intérêt.
 
Les services Car-to-X, qui s’appuient sur l’intelligence combinée de la flotte Audi, font également partie de l’équipement proposé. Ils signalent les zones dangereuses et les limitations de vitesse aux véhicules équipés, ou identifient les places de stationnement libres sur le bord de la route. Lorsque le moteur est coupé, l’application myAudi poursuit la navigation sur le smartphone du conducteur, qui peut ainsi rejoindre directement sa destination.
 
L’Audi A3 Berline est également connectée au smartphone du conducteur via l’interface Audi smartphone (en option), qui relie les téléphones iOS et Android au système MMI via Apple Car Play et Android Audi, ou encore via l’Audi phone box (en option). Cette dernière relie l’appareil à l’antenne de la voiture et est capable de charger le smartphone par induction. Par ailleurs, l’Audi A3 Berline peut être verrouillée/déverrouillée et démarrée via un smartphone Android grâce à la clé Audi connect. Jusqu’à six utilisateurs peuvent enregistrer leurs préférences dans des profils individuels, notamment pour le réglage des sièges, le contrôle de la température et le système multimédia. La radio numérique DAB+ est proposée de série. En option figurent la radio en ligne et la radio hybride, qui basculent automatiquement entre la bande FM, la DAB et le flux en ligne en fonction de la qualité du signal de la station, afin de garantir une réception optimale. À compter du deuxième semestre de l’année, l’assistant vocal Alexa d’Amazon viendra étoffer l’offre.
 
Grâce à une étroite mise en réseau, les systèmes d’assistance à la conduite sont, eux aussi, particulièrement efficaces. Dans le système Audi pre sense front, la caméra située derrière le rétroviseur intérieur interagit avec le radar avant pour éviter les accidents ou en réduire la gravité. L’assistance anti-collision de série se sert également des données de ce système de capteurs. L’adaptive cruise assist simplifie le contrôle latéral et longitudinal pour le conducteur. L’assistant de conduite efficiente indique à ce dernier quand retirer le pied de l’accélérateur en analysant tout un ensemble d’informations, dont les données de navigation. L’assistant de sortie du véhicule, l’assistant de croisement et les caméras surround, qui seront proposées peu après la mise sur le marché initiale, sont également utiles pour la circulation en ville.
 
Trois nouveaux moteurs au lancement
À son lancement, la nouvelle Audi A3 Berline sera proposée avec, au choix, deux moteurs TFSI et un moteur TDI. Tous ont en commun un niveau d’efficience élevé. Le 35 TFSI, un moteur de 1,5 litre à injection directe produisant 110 kW (150 ch) de puissance, est disponible dans deux versions : avec une nouvelle transmission manuelle à six vitesses (consommation de carburant combinée en l/100 km : 5 – 4.7* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 114 – 108*) et avec une boîte S tronic sept vitesses à changement rapide (consommation de carburant combinée en l/100 km : 4.9 – 4.7* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 113 – 172.2*).
 
En plus de la technologie de cylindres à la demande, le moteur, associé à la transmission S tronic à double embrayage, utilise un système hybride léger de 48 volts. Celui-ci récupère l’énergie pendant le freinage, envoie jusqu’à 50 Nm de couple au moteur au démarrage et en cas d’accélération depuis une faible vitesse, et permet à l’Audi A3 Berline d’avancer en roue libre avec le moteur éteint dans de nombreuses situations. Au quotidien, il permet de réduire la consommation jusqu’à 0,4 litre sur 100 kilomètres.
 
Le 2.0 TDI délivrant 110 kW (150 ch) de puissance (consommation de carburant combinée en l/100 km : 3.9 – 3.6* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 101 – 96*) fonctionne également avec une boîte S tronic sept vitesses, où les changements de vitesses sont effectués via la technologie « shift-by-wire ». Deux autres moteurs suivront quelques semaines après le lancement. Sur le 2.0 TDI délivrant 85 kW (116 ch) de puissance, la même transmission manuelle à six vitesses que celle de série sur le 35 TFSI transfère la puissance aux roues avant. Comme sur le 1.5 TFSI, le moteur trois cylindres 1.0 TFSI délivrant 81 kW (110 ch) sera disponible avec une transmission manuelle et dans une version hybride légère de 48 volts avec une transmission à double embrayage.
 
Confortable et dynamique : la suspension
La suspension de la nouvelle Audi A3 Berline offre des réglages sportifs et harmonieux, légèrement plus précis que sur le modèle antérieur. Cette précision et cette vitesse de réaction sont en grande partie permises par le système de sélection du mode de conduite central, qui assure une interaction optimale entre l’ensemble des composants de la dynamique transversale.
En dehors de l’équipement standard, une suspension sport et une suspension avec amortissement piloté sont également disponibles. Cette dernière offre des types d‘amortissement très variables, allant du mode confort à la tenue plus agile grâce au mode dynamique. Le système de sélection du mode de conduite Audi drive select permet aussi au conducteur d’ajuster le niveau de suspension de son Audi A3 Berline pour privilégier une conduite confortable et dynamique ou moins gourmande en carburant. Ces réglages induisent également une modification des caractéristiques de la réponse de l’accélération et de la direction assistée, dont le ratio varie en fonction de l’angle de braquage.
 
À partir de 28 750 EUR : prix et mise sur le marché
Les préventes de la nouvelle Audi A3 Berline débuteront fin avril 2020. Les premières livraisons auront lieu pendant l’été. La 35 TFSI BVM6 110 kW (150 ch) sera commercialisée à partir de 29 750 EUR en France. La 30 TFSI BVM6 à trois cylindres, qui sera mise sur le marché peu après, sera proposée au prix de 28 750 EUR.
 
– Fin –
 

Médias associés

A3Berline

A3Berline2

A3Berline3

A3Berline4

A3Berline5

A3Berline6

A3Berline7

A3Berline8

A3Berline9

A3Berline10

A3Berline11

A3Berline12

A3Berline13

A3Berline14

A3Berline15

A3Berline16

A3Berline17

A3Berline18

A3Berline20

A3Berline21

A3Berline22

A3Berline23

A3Berline24

A3Berline25

A3Berline26

A3Berline27

A3Berline28

A3Berline29

A3Berline30

Footage_A3_Berline.mp4

A3_Berline_Design.mp4

Trailer_A3_Berline.mp4