Audi France Media
Communiqué de presse (13/09/19)

Le Grand Tourisme parmi les hybrides rechargeables : l’Audi A7 Sportback 55 TFSI e quattro

• 367 ch, 500 Nm de couple et transmission quattro • Autonomie électrique de plus de 40 km jusqu’à 135 km/h • Équipement sportif : S line, vitres surteintées et suspension sport • Charge pratique avec le service de charge de l’Audi e tron et l’application myAudi

  • 367 ch, 500 Nm de couple et transmission quattro
  • Autonomie électrique de plus de 40 km jusqu’à 135 km/h
  • Équipement sportif : S line, vitres surteintées et suspension sport
  • Charge pratique avec le service de charge de l’Audi e‑tron et l’application myAudi

 

Ingolstadt, le 9 septembre 2019 – Audi poursuit sa stratégie d’électrification de façon systématique et offre maintenant son grand coupé quatre portes en version véhicule électrique hybride rechargeable puissant et efficient. La gestion intelligente de la conduite, qui intègre une stratégie prédictive, permet une grande autonomie électrique, une faible consommation de carburant et des performances dynamiques. La nouvelle Audi A7 Sportback 55 TFSI e quattro associe toutes ces caractéristiques à une puissance de 270 kW (367 ch) (consommation de carburant combinée en L/100 km* : 1,9-2,1 ; consommation électrique combinée en kWh/100 km*: 17,5-18,1 ; émissions de CO2 combinées en g/km* : 44-48). Une longue liste d’équipements de série avec le pack S line extérieur et la suspension sport complètent le design sportif.

 

La transmission de la nouvelle hybride rechargeable Audi A7 Sportback 55 TFSI e quattro comprend un moteur essence turbo quatre cylindres 2.0 qui délivre 185 kW (252 ch) et 370 Nm de couple, ainsi qu’un moteur électrique (consommation de carburant combinée en L/100 km* : 1,9-2,1 ; consommation électrique combinée en kWh/100 km*: 17,5-18,1 ; émissions de CO2 combinées en g/km* : 44-48). Le moteur synchrone à excitation permanente développe une puissance maximale de 105 kW et un couple maximal de 350 Nm. Ce moteur et l’embrayage séparateur sont intégrés dans la boîte S tronic à 7 rapports, qui utilise la technologie ultra pour transférer le couple à la transmission quattro ultra. La puissance totale du système est de 270 kW (367 ch) et le couple de 500 Nm est disponible à seulement 1 250 tr/min. Le véhicule électrique hybride rechargeable réalise l’accélération standard en 5,7 secondes et atteint une vitesse maximale de 250 km/h.

En tant que voiture d’entreprise, l’hybride rechargeable est soumis à des taxes plus faibles en Allemagne en raison du fait que son autonomie électrique selon le cycle WLTP est supérieure à 40 kilomètres. L’A7 Sportback peut rouler à une vitesse maximale de 135 km/h en mode tout électrique, ce qui permet de rouler sans émissions sur l’autoroute.

Dotée de 104 cellules de type poche, la batterie au lithium-ion stocke 14,1 kWh d’énergie à une tension nominale de 381 volts sous le sol du coffre. Pour un contrôle optimal de la température, sa boucle de refroidissement est reliée à la fois à la boucle de refroidissement du système de réglage de la température et à la boucle de refroidissement basse température dans laquelle le moteur électrique et le module électronique de puissance sont également intégrés.

La batterie au lithium-ion est intégrée dans l’arrière du véhicule, sous le sol du coffre, de sorte que le coffre est plat. Grâce à cette configuration, avec les sièges arrière baissés, le coffre présente un volume de 1 235 litres.

 

Transmission intégrale quattro dans un hybride rechargeable

En bonne Audi, l’A7 Sportback 55 TFSI e** est également équipée de la transmission intégrale quattro avec technologie ultra. L’essieu arrière est activé à la vitesse de l’éclair et de façon prédictive, quand c’est nécessaire. La récupération de l’énergie électrique se fait toujours via l’essieu avant. Le concept de transmission intégrale quattro et le concept global du véhicule électrique hybride rechargeable A7 offrent donc à la fois performance et efficience. Avec ce Gran Turismo quatre portes, Audi est le seul constructeur haut de gamme de son environnement concurrentiel direct à offrir un hybride rechargeable à transmission intégrale.

 

Utilisation facile avec trois modes de conduite

Le concept d’entraînement de l’A7 Sportback 55 TFSI e quattro est conçu de façon à ce que les clients puissent réaliser la majorité de leurs déplacements à l’électrique, que ce soit des trajets locaux sans émission ou des longs trajets. La combinaison du moteur électrique et du moteur à combustion interne assure une expérience de conduite sportive et dynamique. Avec ses trois modes de conduite différents, l’hybride rechargeable est facile à utiliser au quotidien.

Par défaut, l’électrique hybride rechargeable A7 démarre en mode EV. Cela signifie que la voiture fonctionne en tout électrique tant que le conducteur n’appuie pas sur l’accélérateur plus que jusqu’à un point de pression perceptible variable. Le mode EV est le paramètre de base au moment du démarrage. Dans le deuxième mode de conduite, le mode Battery Hold, le système de gestion de la conduite maintient la capacité de la batterie au niveau actuel pour qu’une distance définie puisse être couverte entièrement de façon électrique par exemple.

Le mode hybride est automatiquement activé avec le guidage dans le système de navigation ou par le conducteur à l’aide du bouton de réglage des modes. Dans ce mode, l’A7 utilise l’interaction entre le moteur électrique et le moteur à combustion intérieur
pour réaliser autant de segments que possible de façon électrique pour que la consommation de carburant pendant le trajet soit la plus faible possible. Par exemple, dans la circulation urbaine, la voiture peut fonctionner à l’électrique la plupart du temps. Selon la situation, le système choisit entre la circulation en roue libre avec le moteur éteint ou la récupération de l’énergie cinétique, qui permet de récupérer jusqu’à 35 kW. Le moteur électrique est responsable des freinages légers de jusqu’à 0,1 g, c’est-à-dire de la majorité des freinages du quotidien. Un maximum de 80 kW d’énergie cinétique peut être généré via la récupération lors des freinages de jusqu’à 0,2 g.

 

Stratégie prédictive et efficiency assist prédictif

Pour une efficience maximale, l’A7 utilise la gestion prédictive de la conduite, la stratégie prédictive. Elle utilise des informations de l’efficiency assist prédictif, que l’on trouve également dans d’autres modèles Audi moyens et grands, pour contrôler le moteur électrique, la batterie au lithium-ion et le moteur à combustion interne.

Si le guidage est actif dans le système MMI navigation, la stratégie prédictive contrôle la transmission de façon à ce que la voiture effectue le dernier segment urbain de l’itinéraire en tout électrique et arrive à destination avec la batterie presque vide. Si l’A7 Sportback TFSI e s’approche d’une ville, la gestion de la conduite recharge la batterie pour que la dernière partie en ville soit effectuée avec le moteur électrique. Le conducteur peut ainsi utiliser toute l’énergie électrique pour ne produire aucune émission lors de l’arrivée en ville.

La gestion de la conduite repose sur une grande quantité de données, réparties entre les informations de champ proche et les informations d’itinéraire pour une planification globale et de précision de l’itinéraire. La planification globale repose sur les informations de circulation obtenues en ligne, le profil de l’itinéraire choisi, des informations précises sur les environs immédiats issues des données de navigation (limitations de vitesse, types de routes, pentes montantes et descendantes) et les dernières données des capteurs embarqués. La planification globale du contrôleur de conduite est ainsi principalement basée sur les informations d’itinéraire telles que la circulation, la topographie et le type de route. La planification de précision, avec laquelle l’A7 gère le contrôleur de conduite dans la situation de conduite actuelle, est réalisée par l’efficiency assist prédictif que l’on trouve également dans d’autres modèles Audi moyens et grands.

L’efficiency assist prédictif adapte le comportement de récupération en roue libre en fonction de la situation de conduite. Il utilise les données d’itinéraire de la base de données de navigation et surveille la distance par rapport au véhicule précédent en utilisant les signaux de la caméra et du radar.

Selon la situation, le système décide si la voiture doit avancer en roue libre avec le moteur éteint ou récupérer de l’énergie cinétique pour la convertir en énergie électrique. Quand l’adaptive cruise control est actif, l’efficiency assist prédictif assiste le conducteur en freinant et accélérant automatiquement afin d’améliorer l’efficience et le confort.

Une réaction haptique de la pédale d’accélérateur active et un signal optique dans le système d’information du conducteur, ainsi qu’un affichage tête haute en option, offrent une assistance supplémentaire pour la plus haute efficience possible. La pédale d’accélérateur active comprend à la fois un point de pression haptique qui signale la fin de la conduite tout électrique et une réaction haptique qui indique au conducteur qu’il peut retirer son pied de l’accélérateur.

 

Pratique : charge rapide

Le système de charge Compact est livré de série sur l’Audi A7 Sportback 55 TFSI e quattro**. En option, le client peut commander un câble Mode 3 avec une prise Type 2 pour une utilisation aux stations de charge publiques. Le système de charge Compact comprend des câbles pour une utilisation à domicile et sur des prises industrielles, ainsi qu’une unité de contrôle. Le système comprend un indicateur de charge LED et des fonctions de sécurité telles que le contrôle de la température et du courant résiduel. En option, Audi offre le clip de charge, un support verrouillable à fixer au mur pour le système de charge.

Une charge complète sur une prise industrielle CEE à 400 volts et 16 ampères par phase prend seulement 2,5 heures. Le véhicule se charge à un maximum de 7,4 kW. Avec une prise domestique de 230 volts, une batterie vide peut être chargée complètement pendant la nuit, en sept heures environ. La charge est également possible sur la route grâce à l’e-tron Charging Service d’Audi, qui donne accès à plus de 100 000 points de charge en Europe. Pour charger son véhicule, le client n’a besoin que d’une carte, quel que soit le fournisseur.

 

Toujours un œil sur l’état de la charge : l’application myAudi

L’application myAudi permet aux clients d’utiliser les services du portefeuille Audi connect depuis leur smartphone, ce qui est particulièrement pratique pour les modèles électriques. À l’aide de l’application, le client peut contrôler le niveau de batterie et l’autonomie de son véhicule, lancer le processus de charge et le programmateur de charge, et consulter les statistiques de charge et de consommation. De plus, la planification des itinéraires dans l’application et le système MMI navigation de la voiture affichent les stations de charge.

L’application myAudi permet également de prérégler la température avant même le démarrage. Le compresseur de la climatisation et le chauffage auxiliaire de la voiture sont alimentés de façon électrique et le client peut définir la température exacte pendant le chargement de la batterie. Selon les équipements en option choisis, il en va de même pour le chauffage des sièges et du volant, du pare-brise, de la lunette arrière et des rétroviseurs, et pour la ventilation des sièges.

 

Un système de gestion thermique intelligent

La climatisation s’associe à une pompe à chaleur très efficiente, ce qui permet à la voiture de bien utiliser la chaleur résiduelle du moteur électrique. Ce système particulièrement économique permet non seulement de chauffer ou de rafraîchir l’intérieur rapidement mais aussi de parcourir de longues distances en tout électrique même lorsque la température extérieure est très haute ou très basse.

 

Apparence sportive et équipement complet

L’Audi A7 Sportback 55 TFSI e** marque des points face à ses concurrents directs grâce à ses performances sportives, mais aussi grâce à son pack de style dynamique et à sa longue liste d’équipements de série. Le pack S line extérieur de série, le pack noir et les glaces assombries soulignent l’aspect général sportif du Gran Turismo quatre portes même lorsqu’il est à l’arrêt.

Les phares LED Audi Matrix HD, les sièges sport, la climatisation quatre zones automatique, la clé, le virtual cockpit d’Audi, les affichages spécifiques aux modèles électriques hybrides rechargeables et les étriers de freins rouges à l’avant et à l’arrière sont de série.

Audi accepte maintenant les commandes de l’Audi A7 Sportback 55 TFSI e quattro**, au prix de base de 77 850 EUR en Allemagne. Les livraisons commenceront au troisième trimestre 2019.

– Fin –

Communiqué de presse (10/09/19)

Le tout-terrain du futur – l’Audi AI:TRAIL quattro

• Conduite sans émissions dans les grands espaces • Quatre moteurs électriques et transmission quattro • Aicon et les autres : Audi présente quatre véhicules visionnaires à l’IAA

  • Conduite sans émissions dans les grands espaces
  • Quatre moteurs électriques et transmission quattro
  • Aicon et les autres : Audi présente quatre véhicules visionnaires à l’IAA

 

Ingolstadt/Francfort, le 10 septembre 2019 – Audi complète son quatuor de véhicules visionnaires et sera à l’IAA 2019 pour présenter un véhicule tout-terrain électrique qui définira l’avenir du transport sur route : l’Audi AI:TRAIL quattro, un concept complet pour la mobilité durable en dehors des sentiers battus. Les quatre véhicules (Audi Aicon, AI:ME, AI:RACE et AI:TRAIL) seront présentés ensemble sur le stand Audi, dans le Hall 3, pendant toute la durée de l’IAA 2019.

 

L’Audi AI:TRAIL quattro, une voiture quatre places, associe les capacités requises pour la conduite autonome et de formidables qualités pour le tout-terrain. La vitre qui entoure la cabine va jusqu’au niveau du sol, assurant une visibilité unique sur tout le tour. L’impressionnante capacité de la batterie assure une autonomie suffisante pour les escapades en dehors des zones à forte densité de stations de charge.

La partie « Trail » du nom évoque l’idée d’explorer la nature. C’est pour cela que l’habitacle ne contient pas de grand écran permettant de regarder des séries ou de participer à des conférences vidéo et que de grandes surfaces vitrées permettent de regarder le paysage. Voici comment Marc Lichte, responsable du design chez Audi, décrit le scénario d’utilisation : « Avec l’AI:TRAIL, nous présentons un concept tout-terrain avec transmission électrique sans émissions afin de proposer une expérience de conduite innovante sur les sentiers. Dans cette optique, nous avons conçu une carrosserie monolithique basique avec de grandes vitres afin de créer une connexion intense avec l’environnement du véhicule. Un concept pour la mobilité durable à la demande. »

 

Les véhicules visionnaires d’Audi

L’Audi AI:TRAIL quattro est la quatrième de la série de concept cars avec système de transmission électrique, dont la première représentante était l’Audi Aicon, présentée lors de l’édition 2017 de l’IAA. Après ce véhicule de luxe imaginé pour une conduite largement automatisée sur les longues distances, une monoplace sans émissions conçue pour le circuit, l’Audi PB18 e-tron, a été introduite à Pebble Beach en 2018. Elle a été rebaptisée avant l’IAA 2019, afin que son nom comprenne le préfixe « AI », qui indique qu’elle fait aussi partie de la famille. Elle s’appelle maintenant l’AI:RACE, un nom qui ne laisse aucun doute sur la destination de la voiture de sport électrique.

La troisième de la série, l’Audi AI:ME, présentée lors du Salon de l’automobile de Shanghai 2019, est une voiture urbaine autonome conçue pour les mégalopoles du monde entier. Elle permet aux passagers de ne pas avoir à se soucier des embouteillages inévitables dans les zones urbaines, et leur offre une connectivité parfaite et une gamme complète de services d’infotainment, ce qui leur permet de passer un moment aussi tranquille que possible dans leur véhicule.

Enfin, avec l’AI:TRAIL, Audi commence à élargir ses véhicules visionnaires au tout-terrain. La voiture est équipée de quatre moteurs électriques, de systèmes de conduite autonome et assistée et, comme c’est la norme chez Audi, d’une transmission intégrale quattro permanente.

L’Aicon, l’AI:ME, l’AI:RACE et l’AI:TRAIL sont unies par plus que le simple concept de système de transmission durable et une carrosserie du futur. Elles incarnent également un tout nouveau concept de mobilité pour la marque aux anneaux. À la différence des voitures d’aujourd’hui, ces véhicules ne sont pas contraints de faire des compromis entre divers scénarios et utilisations. Au contraire, ces voitures de demain pourront être conçues pour des applications bien plus spécifiques. À l’avenir, les clients pourront commander n’importe lequel de ces modèles Audi spécialisés dans une flotte de véhicules Audi à la demande en fonction de leurs préférences et besoins personnels et les louer pour une période limitée.

Ainsi, ils ne passeront pas à côté du haut niveau de personnalisation qui est considéré comme normal sur le segment haut de gamme. Et cela sera rendu possible grâce à la prise en compte de toutes les données et préférences des utilisateurs lors de la configuration et de la préparation du véhicule loué. De ce fait, les clients qui réservent un véhicule auront non seulement le véhicule de leur choix, mais ils pourront également le faire configurer pour qu’il réponde au mieux à leurs attentes. La couleur, l’intérieur et les options techniques seront préconfigurés en ligne avec l’application ou via les détails du conducteur stockés dans le système myAudi. Quand le conducteur montera dans la voiture, le véhicule sélectionnera même sa température intérieure préférée, l’ajustement des sièges qui lui convient parfaitement et sa bibliothèque de musique personnelle.

Cette offre est accessible et facile à utiliser via une application qui connecte le véhicule, les préférences de l’utilisateur et les nombreuses options qui peuvent être utilisées sur la route.

 

Une technologie visible : l’extérieur

Avec une longueur de 4,15 mètres et une largeur de 2,15 mètres, l’Audi AI:TRAIL affiche fièrement son potentiel sur les sentiers. La hauteur de 1,67 mètre et les immenses roues de 22 pouces avec des pneus de 850 mm sont autant d’indices des excellentes capacités du véhicule même à l’arrêt. Avec une impressionnante garde au sol de 34 centimètres, l’AI:TRAIL peut passer dans des rivières de 50 centimètres de profondeur.

Sur les terrains rocheux, cette architecture offre beaucoup d’agilité sans que la batterie intégrée dans le soubassement entre en contact avec le sol.

L’habitacle, un espace largement vitré, est entouré de formes polygonales, et peut accueillir jusqu’à quatre personnes. Une fonction caractéristique, qui indique la parenté avec l’Aicon et l’AI:ME, est l’arête située à mi-hauteur des vitres latérales.  Cette ligne se poursuit à l’avant et à l’arrière et unit toute la carrosserie en un tout monolithique. Avec le système de transmission électrique organisé autour des essieux et la batterie dans le soubassement, il n’est pas nécessaire d’avoir des sections en saillie ou des accessoires séparés pour le moteur ou les batteries. À l’IAA 2019, les quatre véhicules visionnaires d’Audi montreront également que le design monolithique est en train de devenir le mètre étalon à l’ère du véhicule électrique.

La légèreté et la rigidité optimales de la carrosserie sont, bien entendu, des objectifs techniques importants pour les véhicules tout-terrain en particulier. C’est la raison pour laquelle la carrosserie de l’Audi AI:TRAIL est fabriquée dans un mélange d’acier, d’aluminium et de fibre de carbone high-tech. Par conséquent, la voiture ne pèse que 1 750 kilogrammes malgré sa batterie haute capacité.

Avec l’Audi AI:TRAIL, la forme suit la fonction. À l’intérieur, les arêtes des vitres latérales offrent beaucoup d’espace aux passagers là où ils en ont objectivement le plus besoin, c’est-à-dire au niveau des épaules et des coudes. Elles donnent aussi plus de place là où on le remarque le plus, puisque la façon dont les vitres se prolongent vers le bas ouvre le champ de vision vers le sol, même entre les roues. L’objectif des designers était de donner aux passagers la meilleure vue possible sur la nature et l’environnement du véhicule, et de briser les barrières entre l’intérieur et le monde autour. Quand la voiture roule, les occupants peuvent non seulement regarder le terrain qui se déroule devant eux mais aussi découvrir les petits détails des grands espaces qui les entourent. Dans l’AI:TRAIL, les passagers se détendent et profitent de la tranquillité du trajet sans même avoir à y pense

 

Visibilité panoramique de type hélicoptère

Le pare-brise enveloppe l’avant du véhicule comme le cockpit d’un hélicoptère. Les passagers bénéficient ainsi d’une vue imprenable sur la route ou le sentier, à l’avant et sur les côtés. Mais l’avant et les côtés ne sont pas les seuls à être transparents et vitrés. Presque tout le toit, du haut du pare-brise au spoiler arrière, permet de regarder le ciel et le paysage. Même la calandre Singleframe verticale est vitrée, avec seuls les quatre anneaux du logo dans leur position habituelle, au milieu d’un octogone vitré.

Le pare-brise et le hayon s’ouvrent en grand, ce qui permet d’accéder facilement à de grands compartiments de stockage, avec des sangles pour fixer les bagages pendant le trajet. À l’arrière, dans le pare-choc, se trouve un autre compartiment conçu pour accueillir les objets sales, comme des chaussures de randonnée, un équipement d’escalade ou des vêtements mouillés.

Les bas de caisse sous les portes font office de marchepieds rétractables, ce qui facilite le chargement et le déchargement du coffre de toit. À la place de passages de roues volumineux, Audi a installé des ailes horizontales au-dessus des quatre roues. Cela permet de voir la suspension en action depuis le cockpit, même pendant le trajet.

De gros maillons transverses et des suspensions MacPherson avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs adaptatifs offrent une robustesse adaptée et garantissent une stabilité sécurisée. Le design spécial des pneus se voit dès le premier coup d’œil puisque le profil semble dessiné du bas vers le haut jusqu’aux hauts flancs de pneus. Néanmoins, en dessous se trouve une structure de lames de soutiens, qui sont intégrées dans les chapes et à la surface. Ce design permet aux pneus eux-mêmes, en plus des lames de suspension, de contribuer à hauteur de 60 millimètres supplémentaires à la garde au sol. Outre des capacités tout-terrain améliorées, cela offre aux occupants un confort considérablement amélioré.

Les pneus comprennent aussi une régulation de la pression de l’air variable et contrôlée par des capteurs. Des capteurs optiques et le contrôle de stabilité ESC travaillent ensemble pour détecter la condition de la surface de la route et ajuster la pression des pneus en fonction. Pour favoriser la traction, il peut être utile de réduire la pression, notamment lors de la conduite sur le sable, afin d’augmenter la surface de contact des pneus. De la même manière, augmenter la pression à nouveau lorsque le véhicule retrouve l’asphalte améliore la stabilité.

 

Le minimalisme comme principe de style : l’intérieur

L’intérieur de l’Audi AI:TRAIL est ordonné et spacieux et ne comprend que quelques commandes visibles. Les deux coques de siège à l’aspect confortable, presque délicat, situées à l’avant sont toutes deux équipées de ceintures à quatre points. Des couleurs claires dominent le haut de l’intérieur, jusqu’au niveau du coussin des sièges et du bas du tableau de bord. L’ouverture sur le monde extérieur n’en est que plus présente ; l’œil de l’occupant est attiré vers les grandes zones vitrées de l’avant et des côtés et guidé jusqu’au toit presque entièrement vitré.

Plusieurs éléments permettent des interactions entre le conducteur et le véhicule : les pédales, un manche en guise de volant, quelques boutons et un smartphone fixé sur la colonne de direction faisant office de centre d’affichage et de commande pour les fonctions du véhicule et la navigation.

Tout le concept de couleurs, avec ses surfaces bleues et grises et ses tons naturels, souligne le lien entre l’intérieur et la nature environnante. Le sens du toucher ajoute à cette perception, avec des surfaces rugueuses et granuleuses indiquant des qualités fonctionnelles. Du feutre de laine douce dans le coffre crée un contraste confortable. Comme dans les précédents concept cars, les designers Audi ont utilisé des matériaux recyclés pour fabriquer l’AI:TRAIL. Le tapis est confectionné en laine retransformée et en cuir recyclé, tous deux durables, et offre d’excellentes propriétés acoustiques et climatiques.

L’espace de rangement entre les sièges ainsi que sous le pare-brise comporte des sangles maintenant les objets, lesquels peuvent également être rangés depuis l’extérieur via le pare-brise qui s’ouvre vers le haut. Des rétracteurs de ceinture de sécurité permettent que les sangles présentent une tension optimale.

À l’arrière, les sièges sont conçus comme des hamacs, une nouveauté. Lorsqu’ils sont tendus dans un cadre tubulaire transportable, des pans de tissu forment une assise et un dossier confortables, et le dossier enveloppant assure même un soutien latéral. Ces sièges permettront aux passagers de se détendre aussi bien dans le véhicule qu’en dehors, puisqu’ils peuvent être sortis de l’AI:TRAIL et utilisés comme des chaises extérieures mobiles.

 

Les yeux vers le ciel

La mobilité et la polyvalence caractérisent également les sources de lumière de l’Audi AI:TRAIL. Au lieu de phares conventionnels, des sources de lumière indépendantes sont situées sous les montants de pare-brise et peuvent éclairer vers l’extérieur ou vers l’intérieur. Ces éléments LED, dont l’intensité est réglable, peuvent être utilisés pour éclairer l’intérieur ou l’extérieur du véhicule. Il en va de même pour le feu arrière. Situé sur toute la largeur de l’arrière, cet élément peut être utilisé pour illuminer le coffre ou comme une signature lumineuse pour l’extérieur.

Au lieu de feux de croisement et de feux de route, l’Audi AI:TRAIL est équipée d’un total de cinq drones triangulaires sans rotor opérés électriquement et dotés d’éléments Matrix LED intégrés. Ces drones sont capables d’atterrir sur une galerie de toit ou directement sur le toit du véhicule et de se fixer sur les éléments de charge inductifs.

Ces objets volants sont des Audi Light Pathfinders, qui génèrent leur ascension de la même manière que des ventilateurs sans lames produisent de l’air. Grâce à leur design léger, ils peuvent survoler l’AI:TRAIL, en consommant relativement peu d’énergie, et illuminer le chemin de devant, remplaçant ainsi complètement les phares. Si le client le souhaite, des caméras placées à bord génèrent une image vidéo qui peut être transmise à l’écran devant le conducteur par Wi-Fi, ce qui fait des Pathfinders des yeux tournés vers le ciel.

Lorsque l’AI:TRAIL est à l’arrêt, des drones peuvent également illuminer les alentours depuis leur position sur le toit, par exemple lorsque les occupants pique-niquent près du véhicule. Ils ont aussi la possibilité d’éclairer l’intérieur à travers le toit panoramique transparent si les occupants préfèrent rester dans le véhicule.

Les drones, qui sont coordonnés de façon entièrement automatique par l’AI:TRAIL, volent généralement au moins à deux. Si nécessaire, ils peuvent aussi fournir plus d’intensité lumineuse ou éclairer les alentours du véhicule en se regroupant pour former des groupes de jusqu’à cinq drones. Pour ce faire, les occupants n’ont qu’à utiliser le logiciel de commande sur leur smartphone pour définir le scénario souhaité.

L’Audi Light Companion est tout aussi facile à utiliser. Il s’agit d’une source de lumière qui présente la forme d’une grosse lampe de poche mais offre des fonctions bien plus nombreuses. Il est généralement aimanté à l’avant du siège, où il crée une lumière d’ambiance. Néanmoins, vous pouvez aussi emporter le Light Companion avec vous quand vous quittez l’AI:TRAIL. C’est là qu’il vous montrera vraiment ce qu’il sait faire. Dans son boîtier se trouvent trois pieds constituant un trépied qui permettent de le poser près de vous telle une torche près d’un feu de camp ou d’un projecteur de faible portée. Le boîtier comprend aussi plusieurs caméras qui scannent le terrain de devant ou font des vidéos du paysage, qui sont ensuite directement téléchargeables sur les réseaux sociaux.

Et l’Audi Light Companion a d’autres talents. Quand il est intégré au système de navigation de l’AI:TRAIL, il est capable de projeter des symboles directionnels et même des informations écrites sur un itinéraire, aidant ainsi les utilisateurs de l’AI:TRAIL à retrouver leur chemin pendant une randonnée.

 

Audi AI : sur la route vers la mobilité intelligente

Audi AI:ME et Audi AIcon : deux concept cars dont le nom fait référence à la toute nouvelle abréviation en deux lettres sous laquelle Audi regroupe un ensemble complet de technologies mobiles innovantes. La famille compte maintenant un nouveau membre : l’AI:TRAIL. Audi AI est le code désignant un éventail de systèmes électroniques qui déchargent les conducteurs et leur offrent la possibilité d’occuper différemment leur temps en voiture. Pour cela, Audi AI utilise également des stratégies et des technologies issues du domaine de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique. Audi AI combine l’intelligence artificielle pour l’automobile, qui permet la conduite autonome, et l’intelligence des interactions, qui transforme le véhicule en partenaire pour les occupants.

Les systèmes Audi AI sont capables d’apprendre et de réfléchir tout en étant proactifs et personnels. Grâce à Audi AI, à l’avenir, les modèles du constructeur d’Ingolstadt sauront faire preuve à la fois d’intelligence et d’empathie. Ils pourront continuer à interagir avec leur environnement et leurs passagers, et sauront ainsi s’adapter mieux que jamais aux contraintes des personnes se trouvant à bord.

 

Conduite autonome sur la route, assistance à la conduite sur les sentiers

Si la conduite automatisée est déjà bien établie dans le secteur du transport ferroviaire et de l’aviation, elle en est encore au seuil de la faisabilité dans le transport automobile avec la conduite autonome. L’Audi AI:TRAIL est conçue pour circuler sur des routes jusqu’au niveau 4.

C’est le deuxième niveau le plus haut sur une échelle internationale normalisée d’automatisation. Même si les systèmes de cette catégorie n’exigent aucune assistance de la part du conducteur, leurs fonctions sont limitées à une zone spécifique, par exemple les autoroutes ou les centres-villes spécialement équipés. Dans ces situations, le conducteur peut entièrement transférer la conduite au système. Le conducteur n’est obligé de reprendre la conduite que lorsque le véhicule quitte cette zone conçue pour la conduite autonome. L’Audi AI:TRAIL est ainsi équipée du volant et des pédales traditionnels.

Le conducteur en aura besoin au plus tard lorsqu’il rejoindra les sentiers. Après tout, même si les chemins de terre et les sentiers forestiers ont largement été cartographiés grâce à la cartographie digitale, l’érosion de ces surfaces les rend trop variables pour que leurs limites et leur relief soient digitalisés de façon suffisamment fiable pour la conduite autonome et pour une longue période. La conduite autonome de niveau 3, à basse vitesse, n’est ainsi possible sur les chemins de terre que dans des cas exceptionnels et lentement. Dans ces situations, le conducteur aura plusieurs secondes pour reprendre le contrôle.

Mais les capteurs et les systèmes d’assistance ne laissent pas le conducteur de l’AI:TRAIL seul, même en tout-terrain. Tout d’abord, le véhicule est évidemment équipé de l’ESP, le système de capteurs largement éprouvé. Les données des valeurs de friction et de glissement, ainsi que d’accélération longitudinale et latérale fournissent au système électronique tous les paramètres nécessaires pour optimiser la stabilité. Il y a également une large gamme de capteurs capables de détecter à la fois la surface de la route et les obstacles. Ces capteurs fonctionnent avec des systèmes optiques tels que des caméras et des lasers, ainsi qu’avec un ultrason et un radar. Les données qu’ils fournissent permettent au système d’assistance à la conduite central d’éviter les collisions en agissant sur le volant et les freins lorsque c’est nécessaire.

L’électronique assiste également le conducteur sur les chemins inégaux, par exemple lorsque le véhicule est en position inclinée ou sur des pentes particulièrement difficiles. Quand c’est nécessaire, les systèmes avertissent le conducteur lorsque des limites critiques sont sur le point d’être dépassées, telles que la garde au sol ou les angles d’incidence difficile à contrôler. Ils peuvent aussi maintenir le véhicule sur sa voie, dans les limites du système, à l’instar d’un assistant de maintien de trajectoire travaillant de concert avec un cruise control. Selon les circonstances, cela place le véhicule au niveau d’automatisation 2. Néanmoins, le conducteur doit rester attentif à tout moment. Les systèmes d’assistance intelligents offrent une aide efficace, améliorent considérablement la sécurité et soulagent beaucoup le conducteur.

 

Découvrir la vie à basse vitesse : le système de transmission

Les spécifications de performance de l’Audi AI:TRAIL sont très différentes de celles des véhicules conventionnels. Cela est lié au fait que le développement de la voiture ne visait pas à atteindre des valeurs d’accélération remarquables ou une vitesse maximale à couper le souffle.

Étant donné que l’AI:TRAIL est conçue pour être utilisée dans des zones avec peu d’infrastructures de charge, c’est à l’autonomie que la priorité a été accordée. La cible définie de sa batterie au lithium-ion est de 400 à 500 kilomètres sur les routes ou le tout-terrain simple (conformément à la norme WLTP). Sur les terrains accidentés, où le patinage des roues est presque permanent et la consommation d’énergie plus élevée, la limite est de 250 kilomètres, une valeur encore impressionnante.

Afin que cela soit possible, le véhicule est conçu pour ne pas dépasser 130 km/h sur la route. Le système électronique du véhicule contrôle en permanence le flux et la consommation d’énergie, assurant ainsi une économie optimale même en tout-terrain.

L’Audi AI:TRAIL est équipée de quatre moteurs électriques installés près des roues qui propulsent chacun une roue directement. Comme d’habitude chez Audi, le tout-terrain est un véritable quattro. La puissance du système est de 320 kW et le couple de 1 000 Nm. En général, seule une fraction de cette puissance est mobilisée ; la transmission d’un seul essieu est souvent suffisante.

En raison de la propulsion individuelle des roues, le véhicule peut fonctionner sans différentiels et blocages, qui consomment également de l’énergie. Grâce à la vitesse maximale modérée, le rapport de transmission peut être conçu de sorte que chaque roue dispose de suffisamment de couple même sans une transmission à plusieurs rapports.

L’électronique coordonne la stabilité et la traction. Si un glissement gourmand en énergie peut être évité, le système réduit le couple sur la roue concernée. Néanmoins, dans des situations dans lesquelles un glissement est utile, par exemple dans des montées avec peu d’adhérence, le système le permet automatiquement. La grande quantité de puissance de réserve de l’AI:TRAIL lui permet de conquérir des tronçons difficiles même dans des conditions difficiles, avec confiance, en toute sécurité et toujours sans émissions.

 

– Fin –

Communiqué de presse (09/09/19)

Haute performance et design innovant : la Nouvelle Audi RS 7 Sportback

• La nouvelle Sportback haute performance est la première à être dotée d’une carrosserie large • Jolie et adaptée pour le quotidien : un design de grand tourisme coupé • V8 bi-turbo : 4.0 TFSI produisant 441 kW (600 ch) et 800 Nm

  • La nouvelle Sportback haute performance est la première à être dotée d’une carrosserie large
  • Jolie et adaptée pour le quotidien : un design de grand tourisme coupé
  • V8 bi-turbo : 4.0 TFSI produisant 441 kW (600 ch) et 800 Nm

 

Ingolstadt/Francfort, le 10 septembre 2019 – La Nouvelle Audi RS 7 Sportback (consommation de carburant combinée en L/100km : 11,6 – 11,4 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 265 – 261) est la deuxième génération du modèle et est plus unique que jamais. Lors du Salon international de l’automobile (IAA) de Francfort, Audi Sport GmbH présentera pour la première fois la RS 7 Sportback et mettra en avant ses performances améliorées et son efficacité qu’elle doit à son système hybride léger. La RS 7 Sportback arrivera chez les concessionnaires européens au cours du premier trimestre 2020.

 « L’Audi RS 7 Sportback est notre interprétation d’un coupé cinq portes haute performance au design de grand tourisme », affirme Oliver Hoffmann, directeur général d’Audi Sport GmbH. « Avec ses détails parfaits pour le quotidien et ses performances incroyables, ce véhicule est un bijou sportif idéal pour les clients qui veulent une voiture au design magnifique. »

 

Innovant : le design extérieur

La nouvelle Audi RS 7 Sportback présente des passages de roues évasés soulignant la nature indéniablement sportive de ce modèle haute performance d’Audi Sport. L’extrême largeur n’est pas une illusion d’optique : avec ses 1 951 millimètres d’une aile à l’autre, l’Audi RS 7 Sportback est 40 millimètres plus large que l’Audi A7 Sportback. La nouvelle RS 7 Sportback partage les lignes de type coupé de la carrosserie du modèle de base, mais seulement en quatre points : le capot, le toit, les portes avant et le hayon. Le design extérieur RS du grand tourisme de 5 009 millimètres lui confère un caractère unique.

L’avant de la nouvelle RS 7 Sportback présente une large calandre Singleframe plate sans bordure contrastante. La grille de protection du radiateur, avec sa structure alvéolée en trois dimensions RS conserve son style noir brillant. De grandes admissions d’air à l’avant et des bandes verticales en noir brillant s’ajoutent au style agressif. Une lamelle horizontale inclinée vers le bas rejoint l’extrémité avant.

Vue de côté, la nouvelle Audi RS 7 Sportback (consommation de carburant combinée en L/100km : 11,6 – 11,4 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 265 – 261) affiche des lignes aiguisées et des surfaces courbées musculaires. Une ligne d’épaule basse décale l’emphase visuelle vers le bas, tandis que la ligne de fenêtre est orientée vers l’arrière, donnant une impression de dynamisme, même lorsque le véhicule est à l’arrêt. Les bas de caisse RS avec appliques noires accentuent l’impression de mouvement vers l’avant de la Sportback haute performance.

Le bord de fuite courbé et la bande lumineuse reliant les feux arrière principaux figurent parmi les caractéristiques uniques de la RS 7 Sportback. À une vitesse de 120 km/h, un spoiler se déploie au niveau du hayon. Le système d’échappement RS, qui comprend une sortie d’échappement ovale chromée de chaque côté, se trouve sous le pare-chocs RS et comporte un diffuseur arrière et des éléments de design en noir brillant. De série, la nouvelle RS 7 Sportback comprend des phares LED. Les feux lasers RS Matrix LED, avec leur lunette foncée, et les feux arrière LED sont équipés de clignotants dynamiques et effectuent des séquences RS lorsque le véhicule est verrouillé et déverrouillé.

 

Sportif et futuriste : l’intérieur

Un look épuré et des accents sportifs sont les principaux éléments stylistiques de l’intérieur de la nouvelle Audi RS 7 Sportback. Tout comme le design extérieur, l’identité stylistique associe des surfaces affirmées et musclées à des contours clairement définis. Il y a beaucoup d’espace pour le conducteur et le passager, et l’architecture de l’intérieur effectue une transition naturelle vers l’interface utilisateur futuriste. L’écran MMI touch response supérieur est intégré dans l’architecture de panneau noir de façon presque imperceptible. Le conducteur peut utiliser l’écran RS supérieur pour afficher différents éléments : températures, forces g maximales et informations relatives à la pression et à la température des pneus.

Des affichages RS spéciaux utilisent le virtual cockpit d’Audi pour fournir des informations sur la pression des pneus, le couple, les performances, la température de l’huile, la pression de suralimentation, le temps par tour, l’accélération, et les forces g. L’affichage lumineux des rapports de vitesse rappelle au conducteur de changer de vitesse lorsque le régime maximal est atteint. L’affichage tête haute RS en option présente également différents affichages graphiques spécifiques aux modèles RS.

Le volant en cuir RS sport entièrement perforé et à base aplatie est doté de nouvelles palettes de changement de vitesses ainsi que de boutons multifonctions qui permettent au conducteur de contrôler les deux modes RS dans le système de sélection du mode de conduite Audi drive select. Une pression sur ces boutons ouvre automatiquement les écrans spécifiques aux modèles RS dans le cockpit virtuel d’Audi. Des logos RS et RS 7 ornent le volant, les sièges et les bas de caisse illuminés des portes avant. Des projecteurs de logo sur les portes avant et arrière projettent l’emblème Audi Sport sur le sol lorsque les portes sont ouvertes.

Des sièges RS sport tapissés de cuir Nappa black pearl avec motif losanges et embossage RS sont livrés de série. Une version encore plus sportive se présente sous la forme de sièges RS sport recouverts de cuir Valcona perforés, comprenant un motif alvéolé et un embossage RS. Pour la première fois, leurs perforations permettent une ventilation.

Les deux packs design RS, rouge et gris, apportent de la couleur à l’intérieur. Avec cette option, la bordure du volant, le soufflet du levier de vitesse et les protège-genoux sont en Alcantara avec surpiqûres contrastantes. Chaque pack comprend aussi des ceintures avec bordure colorée et des tapis de sol RS. Des appliques carbone, bois marron-gris naturel ou aluminium mat (en option) permettent de personnaliser grandement l’intérieur.

La nouvelle Audi RS 7 Sportback offre un large éventail de nouvelles fonctions qui n’existaient pas dans le modèle précédent. Pour la première fois, Audi Sport présente le grand tourisme cinq portes avec une banquette arrière trois places. Le design sportif à quatre places avec un banc arrière deux places est toujours disponible. Le coffre présente un volume de base de 535 litres, mais peut être agrandi en baissant le dossier des sièges arrière, auquel cas il atteint 1 390 litres. De série, le long coffre s’ouvre et se ferme électriquement. Combiné à la clé en option, un capteur permet de l’ouvrir d’un simple mouvement du pied.

 

Puissance V8 : le système de transmission

Le 4.0 TFSI de la nouvelle Audi RS 7 Sportback produit 441 kW (600 ch) et délivre 800 Nm de couple entre 2 050 et 4 500 tr/min. La Sportback haute performance peut passer de 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes. La vitesse maximale, limitée électroniquement, est de 250 km/h ; elle passe à 280 km/h avec le pack dynamique et à 305 km/h avec le pack dynamique plus.

Le moteur quatre litres produit un son V8 puissant et sportif. Le système de sélection du mode de conduite Audi drive select permet d’ajuster le vrombissement sonore du moteur. Le système d’échappement RS sport avec bordures de pot d’échappement noires, en option, produit un son encore plus puissant. Dans les modes RS1 et RS2 personnalisables, les clients décident eux-mêmes s’ils souhaitent un son sportif ou équilibré.

Grâce au système hybride léger (MHEV) avec système électrique principal de 48 volts, le 4.0 TFSI est à la fois extrêmement performant et très efficient. Pendant une décélération légère, jusqu’à 12 kW de puissance peuvent être récupérés et stockés dans une batterie au lithium-ion. Si le conducteur retire son pied de l’accélérateur à une vitesse comprise entre 55 et 160 km/h, le système sélectionne l’une des deux options disponibles en fonction de la situation de conduite. Selon la situation de conduite et les réglages de l’Audi drive select, la nouvelle RS 7 Sportback récupère de l’énergie ou avance en roues libres avec le moteur éteint. Quand le conducteur appuie à nouveau sur l’accélérateur, l’alterno-démarreur redémarre le moteur. La technologie MHEV permet d’actionner la fonction start-stop jusqu’à 22 km/h. Dès que le véhicule situé devant la nouvelle RS 7 Sportback commence à avancer, le moteur redémarre même si le conducteur appuie sur le frein.

Le système de cylindre à la demande (COD) est une autre flèche à l’arc d’efficience du véhicule. À charge et régime bas à intermédiaires, il désactive les cylindres 2, 3, 5 et 8 sur les derniers rapports en éteignant l’injection et l’allumage et en fermant les soupapes d’admission et d’échappement. En mode quatre cylindres, les points de fonctionnement sont déplacés vers les cylindres actifs à charge élevée, ce qui améliore l’efficience, tandis que les cylindres désactivés continuent à fonctionner comme des ressorts à gaz, en ne générant presque pas de pertes. Quand le conducteur appuie sur l’accélérateur, ils sont instantanément réactivés. Ce processus prend quelques millièmes de seconde et est presque imperceptible pour le conducteur et les passagers. La façon dont les composants du MHEV interagissent améliore le confort. En conjonction avec le système COD, il est possible de réduire la consommation de carburant à hauteur de 0,8 litre aux 100 kilomètres.

La boîte tiptronic à 8 rapports de série avec des passages de vitesses optimisés et une nouvelle fonction Launch Control transmet la puissance du 4.0 TFSI à la transmission intégrale quattro permanente. Le couple est distribué entre les essieux avant et arrière selon un rapport de 40:60 via le différentiel central tout mécanique. Si une roue glisse, plus de couple est automatiquement envoyé vers l’essieu qui offre la meilleure adhérence. À l’extrême, 70 pour cent du couple peuvent être orientés vers les roues avant et 85 pour cent vers les roues arrière.

Le contrôle du couple au volant optimise la tenue de route agile et confiante de la nouvelle Audi RS 7 Sportback : il freine délicatement sur les roues à l’intérieur d’un virage, légèrement avant qu’elles commencent à patiner. Le différentiel sport quattro, disponible avec les packs dynamique et dynamique plus en option, transfère le couple entre les roues arrière lors des virages rapides, augmentant ainsi la traction, la stabilité et la dynamique.

 

Agilité de série : la suspension

Les essieux avant et arrière à cinq bras gèrent les forces latérales et longitudinales de façon indépendante sur la nouvelle RS 7 Sportback. Les bras et les berceaux sont fabriqués en grande partie en aluminium. La voiture présente une voie de 1 668 millimètres à l’avant et de 1 651 millimètres à l’arrière.

La suspension pneumatique adaptive RS avec amortissement contrôlé a été spécifiquement réglée pour correspondre à la RS, ce qui permet à la nouvelle RS 7 Sportback d’atteindre une vitesse maximale de 305 km/h grâce à un nouveau module de ressort pneumatique présentant une raideur de 50 % supérieure (avec le pack dynamique plus). La suspension pneumatique sportive peut être réglée sur différents modes et intègre un contrôle automatique du niveau. En position normale, la carrosserie de la nouvelle RS 7 Sportback est 20 millimètres plus bas qu’une Audi A7 Sportback avec suspension standard. À une vitesse supérieure à 120 km/h, elle est encore abaissée de 10 millimètres. Il existe également un mode lift qui surélève le véhicule de 20 millimètres en cas de besoin. L’inclinaison de pivot de la suspension pneumatique RS sport permet au conducteur de choisir l’ajustement qu’il veut entre confort longue distance et performances optimales. En option, Audi Sport propose la suspension sport RS plus avec système d’amortissement dynamique Dynamic Ride Control (DRC), qui assure une tenue de route encore meilleure. Les mouvements de tangage et de roulis sont considérablement réduits lors de la conduite dynamique. Une nouvelle génération d’amortisseurs avec soupapes intégrées permet des réglages divers entre les différents modes Audi drive select.

La direction assistée progressive avec rapports sportifs et directs est une caractéristique standard de la nouvelle RS 7 Sportback. En option, la voiture peut être équipée de la direction dynamique des quatre roues motrices. Ce système développe des forces de rappel nettement supérieures avec la hausse de l’angle de braquage, ce qui assure une direction précise. Sa nouvelle assistance connecte directement le conducteur et la route. À basse vitesse, les roues arrière contrebraquent à 5°, réduisant ainsi le diamètre de braquage jusqu’à un mètre, ce qui rend la RS 7 Sportback encore plus agile en ville et dans les virages serrés. À moyenne et grande vitesse, les roues arrière braquent à 2°, favorisant la stabilité.

Le conducteur peut changer le caractère de sa RS 7 Sportback en utilisant le système de sélection du mode de conduite Audi drive select. Six profils sont disponibles : confort, auto, dynamique, efficience et les modes RS1 et RS2, actionnables de façon individuelle et qui peuvent être activés en utilisant le bouton RS MODE sur le volant. Le système Audi drive select permet de gérer le moteur et la transmission, le renforcement de la direction, la suspension pneumatique, la direction dynamique des quatre roues motrices, le différentiel sport quattro, les clapets d’échappement et la climatisation automatique. En mode RS2, les clients peuvent passer du correcteur électronique de trajectoire (ESC) au mode sport sur simple pression d’un bouton.

De série, la nouvelle RS 7 Sportback est équipée de roues en aluminium de 21 pouces avec jantes dix bras en aluminium forgé et pneus 275/35. Audi Sport propose des roues RS avec un design à cinq bras en V équipées de pneus 285/30 (en option) et déclinées en argent, effet titane mat avec finition brillante et noir anthracite brillant avec finition brillante. Les étriers du système de freins RS avec disques ventilés et perforés (420 millimètres à l’avant, 370 millimètres à l’arrière) sont peints en noir ou rouge sur demande. Sur les freins céramiques RS en option, les étriers peuvent être gris, rouges ou bleus. Les disques mesurent 440 millimètres (avant) et 370 millimètres (arrière). Le nouveau système de freins céramiques RS pèse 34 kilogrammes de moins que la version en acier, ce qui réduit les masses non suspendues.

 

Les meilleurs équipements : infotainment, systèmes d’assistance, couleurs et matières

Pour la nouvelle Audi RS 7 Sportback, Audi Sport propose une large gamme d’équipement de confort, de connectivité et d’assistance à la conduite. Le grand tourisme athlétique mêle une sportivité exceptionnelle et une capacité à parcourir les longues distances sans entraves. La voiture aidera le conducteur dans des situations diverses. Plus de 30 systèmes d’assistance à la conduite sont disponibles, notamment le régulateur de vitesse adaptatif, l’assistant de croisement, la surveillance des angles morts, le maintien de voie, et les caméras périphériques à 360 degrés.

La gamme de couleurs de la nouvelle Audi RS 7 Sportback se compose de 13 finitions de peintures extérieures standard, dont gris Nardo et noir Sebring avec effet cristal, deux couleurs RS, ainsi que de cinq finitions effet mat. Les boîtiers des rétroviseurs extérieurs sont noirs brillants de série mais ils peuvent néanmoins être peints de la même couleur que la carrosserie ou en noir brillant (en option). Les clapets, lamelles, appliques de bas de caisse, bordures des vitres et le diffuseur arrière peuvent se voir appliquer l’un des trois packs de design : aluminium mat, noir ou carbone. Sur demande, les anneaux Audi et les logos RS à l’avant et à l’arrière peuvent aussi être choisis en noir brillant dans les packs noir et carbone. La riche gamme Audi exclusive offre des possibilités supplémentaires de personnalisation.

La nouvelle Audi RS 7 Sportback sera disponible chez les concessionnaires allemands et d’autres pays européens au cours du premier trimestre 2020.

 

– Fin –

Communiqué de presse (06/09/19)

L’Audi A5 est plus attrayante que jamais

• Un design sportif et élégant • Nouveau concept d’utilisation MMI touch • Modèles S TDI avec 700 Nm de couple : meilleure dynamique et efficience améliorée grâce au système électrique 48 volts et au compresseur électrique L’Audi A5 Sportback, l’A5 Coupé et l’A5 Cabriolet présentent désormais un nouveau look plus marqué et le concept d’utilisation high tech MMI touch. La technologie hybride légère offre un confort exceptionnel tout en réduisant la consommation de carburant. Le moteur 3.0 TDI avec compresseur électrique et le système électrique principal de 48 volts des nouvelles Audi S5 Sportback et S5 Coupé offrent des performances exceptionnelles.

Ingolstadt, 06 septembre 2019L’Audi A5 Sportback, l’A5 Coupé et l’A5 Cabriolet présentent désormais un nouveau look plus marqué et le concept d’utilisation high tech MMI touch. La technologie hybride légère offre un confort exceptionnel tout en réduisant la consommation de carburant. Le moteur 3.0 TDI avec compresseur électrique et le système électrique principal de 48 volts des nouvelles Audi S5 Sportback et S5 Coupé offrent des performances exceptionnelles.

Sportif : le design extérieur

Des éléments de la nouvelle identité stylistique des grands modèles caractérisent l’esthétique sportive de la nouvelle Audi A5. La première génération du modèle, lancée en 2007, fascinait déjà avec ses lignes sportives et harmonieuses. La deuxième génération, qui date de 2016, présentait des traits plus aiguisés. Pour ce nouveau modèle, Audi a considérablement revu l’extérieur, en particulier l’avant, qui dégage encore plus de puissance. La calandre Singleframe avec grille alvéolée est plus plate et légèrement plus large. Des fentes de ventilation au-dessus de la grille rappellent l’Audi Sport quattro classique de 1984. Une imposante lame forme le bas du parechoc, qui comprend de plus grandes admissions d’air. Le véhicule comporte également un nouveau bas de caisse plus fin lorsqu’il est regardé de profil ainsi qu’un diffuseur intégrant des sorties d’échappement trapézoïdales qui donnent l’impression que l’arrière de la voiture est plus large.

Toutes les variantes de carrosserie et de moteur de l’A5 sortent de la chaîne de production avec des phares LED de série. En option, Audi propose également des phares Matrix LED et des feux arrière LED avec clignotants dynamiques. Les clients choisissant l’option la plus haut de gamme bénéficient de phares Matrix LED avec Audi laser light, feux arrières LED avec clignotants dynamiques et séquence dynamique d’allumage des phares. Le concept de la ligne d’équipement est également nouveau. Outre la variante basique, l’extérieur est désormais décliné en deux lignes en option : avancée et S line. Les modèles S et l’A5 Cabriolet présentent aussi leur propre look unique. Les lignes extérieures sont maintenant librement combinables avec les packs intérieurs S line et design selection. Les clients peuvent choisir parmi 12 coloris, notamment la nouvelle teinte vert district, métallisée.

Des lignes horizontales dominent l’intérieur des modèles A5. Le grand écran MMI touch, le centre de commande du nouveau système d’exploitation, est le point central du tableau de bord ; il est légèrement incliné vers le conducteur. Le pack d’ambiance lumineuse/de contour multicolore ajoute des détails dans l’obscurité. Il est proposé de série avec la ligne design selection.

Une connectivité à l’avant-garde

Avec son nouveau système MMI touch, l’Audi A5 hyper connectée offre une expérience utilisateur semblable à celle d’un smartphone contemporain. Un écran tactile de 10,1 pouces avec réponse haptique remplace le bouton rotatif des modèles précédents. Les graphismes sont épurés et la structure du menu reflète les attentes de l’utilisateur. La technologie MMI search repose sur la saisie de texte libre et renvoie très rapidement les résultats adaptés. La commande vocale avec système de langage naturel comprend plusieurs formulations du discours du quotidien. L’équipement le plus haut de gamme est le centre de commande de l’infotainment MMI navigation plus.

De nouvelles fonctions rendent également la navigation intelligente et intuitive. Par exemple, elles proposent des itinéraires en fonction de ceux précédemment empruntés. Audi connect et Audi connect plus comprennent une multitude de services en ligne, notamment les informations sur les panneaux de signalisation et les alertes sur les dangers potentiels, le service on street parking et le service d'information sur les feux de signalisation Car-to-X, qu’Audi a lancé à Ingolstadt en juillet et qui relie la voiture à l’ordinateur central de gestion des feux de signalisation de la ville. L’application myAudi connecte la voiture au smartphone de son propriétaire. La personnalisation standard permet la création de sept profils utilisateurs différents, autorisant des configurations et préférences personnelles. La clé Audi connect digitale en option transforme un smartphone Android en une clé qui peut déverrouiller les portes et démarrer le moteur.

Parmi les nouveautés majeures de la ligne A5, on note les fonctions à la demande. Les clients peuvent désormais utiliser l’application myAudi pour ajouter trois fonctions en ligne à tout moment après l’achat de leur voiture : navigation Audi MMI plus, radio numérique DAB+ et interface pour smartphone d’Audi. Ils ont le choix entre trois durées : un mois, un an ou illimité. L’Audi phone box et le système de son Bang & Olufsen Premium Sound System avec son 3D viennent compléter la gamme de l’Audi A5.

 udi propose de nombreux systèmes d’assistance à la conduite pour les nouveaux modèles A5, plusieurs d’entre eux de série. En Allemagne, les systèmes en option ont été rassemblés dans les packs « Drive » et « Park ».

 Puissant, sophistiqué, efficient : le système de transmission

Les nouveaux modèles Audi A5 (consommation de carburant combinée en L/100 km : 3,7 – 5,4* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 98–143*) sont disponibles en Europe avec une puissance à partir de 120 kW (163 ch). Cela comprend les modèles S avec leurs puissants moteurs V6. Les moteurs sont conformes aux limites de la norme européenne d’émission Euro 6d-TEMP.

 Lors de la mise sur le marché, quatre variantes de moteur A5 seront équipées d’un système hybride léger (MHEV). Un alterno-démarreur, qui est relié au vilebrequin, récupère de l’énergie pendant la décélération et la stocke dans une batterie au lithium-ion compacte. Avec les moteurs quatre cylindres, le système MHEV est intégré dans le système électrique de 12 volts et dans un nouveau système électrique principal de 48 volts dans les modèles S TDI. Avec le S5 TDI, par exemple, les mesures Audi montrent que cette électrification peut réduire la consommation de carburant jusqu’à 0,4 litre aux 100 kilomètres grâce à la récupération ou en éteignant le moteur quand le conducteur relève son pied de l’accélérateur. La fonction start-stop est enclenchée à une vitesse inhabituellement élevée et le redémarrage est rapide et en douceur.

 Tous les modèles A5 sont équipés d’une transmission automatique, soit une boîte S tronic à 7 rapports soit une boîte tiptronic à 8 rapports. La transmission quattro est disponible en option pour les variantes de moteur de milieu de gamme et est de série pour les trois plus puissants.

 Sportivité cultivée : la suspension

La suspension s’harmonise parfaitement avec la sportivité cultivée que tous les modèles A5 dégagent. Le réglage standard est à la fois confortable et sportif. Une suspension sport plus tendue et une suspension avec amortissement contrôlé sont disponibles en option. Cette dernière est intégrée dans le système de sélection du mode de conduite Audi drive select, qui est de série dans tous les modèles avec au moins 140 kW (190  ch) de puissance. La direction, la transmission automatique et la gestion du moteur sont également intégrées dans le système Audi drive select. Les conducteurs peuvent faire leur choix entre cinq profils Audi drive select pour déterminer la façon dont ces composants travaillent ensemble. Derrière les grandes roues (jusqu’à 20 pouces de diamètre) se trouvent de puissants freins.

Un couple exceptionnel : l’Audi S5 TDI

Avec 700 Nm de couple et une puissance de 255 kW (347 ch), la nouvelle Audi S5 Sportback (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km :160-162) et la nouvelle S5 Coupé (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 160-161*) sont dotées d’un moteur V6 diesel sur les marchés européens. Le 3.0 TDI offre une puissance impressionnante, une souplesse cultivée et une grande autonomie notamment grâce au système MHEV et au compresseur électrique qui soutient le turbocompresseur. Les deux modèles S TDI accélèrent de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes. La vitesse maximale limitée électroniquement à 250 km/h est une simple formalité.

Une boîte tiptronic à 8 rapports et une transmission intégrale quattro permanente transfèrent la puissance de la nouvelle Audi S5 Coupé ou S5 Sportback, à la route. Une suspension S sport plus ferme est de série ; l’amortissement contrôlé est en option. À l’intérieur et à l’extérieur, de nombreux détails stylistiques soulignent le caractère unique des modèles TDI S, des quatre pots d’échappement ronds au mode S du virtual cockpit d’Audi en option.

En dehors de l’Europe, Audi commercialisera la S5 Coupé et la S5 Sportback avec le moteur 3.0 TFSI. Le moteur essence turbo à injection directe délivre une puissance de 260 kW (354 ch) et produit un couple solide de 500 Nm de 1 370 à 4 500 tr/min. Le V6 propulse la S5 Coupé TFSI de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes jusqu’à une vitesse de pointe limitée électroniquement de 250 km/h. Le sprint jusqu’à 100 km/h se fait en deux dixièmes de seconde de plus dans la S5 Sportback TFSI.

 Conduite à l’air libre : l’Audi A5 Cabriolet et la S5 Cabriolet

Comme toutes les Audi cabriolets, l’A5 Cabriolet présente un toit en tissu classique avec isolation acoustique qui s’ouvre entièrement de façon automatique en 15 secondes jusqu’à une vitesse de 50 km/h. Des renforts ciblés rendent la carrosserie très rigide. Avec la capote installée, le coffre de la voiture quatre places présente un volume de 370 litres ; le dossier des sièges arrière peut être abaissé.

 Offre exclusive : l’édition spéciale Audi A5 edition one

Un modèle spécial accompagnera le lancement de la nouvelle ligne A5. L’edition one est disponible pour tous les modèles Sportback et Coupé équipés d’un moteur d’au moins 190 ch. La suspension sport est de série. Le design extérieur, basé sur la S line, comprend des éléments noirs supplémentaires tels qu’un dôme de toit noir brillant sur l’A5 Coupé. Les finitions sont en gris quantum, en gris Daytona, effet nacré et en vert district, métallisé. Pour l’intérieur, les clients peuvent choisir entre les packs design selection et S line. Des détails exclusifs subliment les deux intérieurs.

 Prix et lancement : début des ventes en Europe à l’automne 2019

Les nouvelles Audi A5 et S5 avec moteur TDI au design sportif peuvent être commandés en Europe à partir de l’automne 2019. Ils seront chez les concessionnaires à partir de début 2020. Le prix de base en Allemagne pour l’A5 Coupé 40 TFSI avec MHEV 12 V et 190 ch (consommation de carburant combinée en L/100 km : 5,8-5,9* ; émissions de CO2 combinées en g/km :131-136) est de 42 900 euros. Les clients peuvent commander la S5 Coupé (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km :160-161)  et la S5 Sportback (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km :160-162) à partir de 66 500 euros. De nombreuses options d’équipements populaires de l’Audi A5 Coupé, par exemple l’A5 Coupé 45 TDI quattro avec boîte tiptronic 231 ch (consommation de carburant combinée en L/100 km : 5,1-5,4* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 134-141) d’une valeur d’environ 7 700 euros sont de série. Elles comprennent les phares Matrix LED avec clignotants dynamiques, suspension S sport avec suspension et amortisseurs dynamiques, roues de 18 pouces, sièges sport à commande électrique à l’avant en cuir et Alcantara, avec logo S embossé et parechocs aux traits sportifs.

– Fin –

Communiqué de presse (06/09/19)

L’Audi A5 est plus attrayante que jamais

• Un design sportif et élégant • Nouveau concept d’utilisation MMI touch • Modèles S TDI avec 700 Nm de couple : meilleure dynamique et efficience améliorée grâce au système électrique 48 volts et au compresseur électrique L’Audi A5 Sportback, l’A5 Coupé et l’A5 Cabriolet présentent désormais un nouveau look plus marqué et le concept d’utilisation high tech MMI touch. La technologie hybride légère offre un confort exceptionnel tout en réduisant la consommation de carburant. Le moteur 3.0 TDI avec compresseur électrique et le système électrique principal de 48 volts des nouvelles Audi S5 Sportback et S5 Coupé offrent des performances exceptionnelles.

Ingolstadt, 06 septembre 2019L’Audi A5 Sportback, l’A5 Coupé et l’A5 Cabriolet présentent désormais un nouveau look plus marqué et le concept d’utilisation high tech MMI touch. La technologie hybride légère offre un confort exceptionnel tout en réduisant la consommation de carburant. Le moteur 3.0 TDI avec compresseur électrique et le système électrique principal de 48 volts des nouvelles Audi S5 Sportback et S5 Coupé offrent des performances exceptionnelles.

Sportif : le design extérieur

Des éléments de la nouvelle identité stylistique des grands modèles caractérisent l’esthétique sportive de la nouvelle Audi A5. La première génération du modèle, lancée en 2007, fascinait déjà avec ses lignes sportives et harmonieuses. La deuxième génération, qui date de 2016, présentait des traits plus aiguisés. Pour ce nouveau modèle, Audi a considérablement revu l’extérieur, en particulier l’avant, qui dégage encore plus de puissance. La calandre Singleframe avec grille alvéolée est plus plate et légèrement plus large. Des fentes de ventilation au-dessus de la grille rappellent l’Audi Sport quattro classique de 1984. Une imposante lame forme le bas du parechoc, qui comprend de plus grandes admissions d’air. Le véhicule comporte également un nouveau bas de caisse plus fin lorsqu’il est regardé de profil ainsi qu’un diffuseur intégrant des sorties d’échappement trapézoïdales qui donnent l’impression que l’arrière de la voiture est plus large.

Toutes les variantes de carrosserie et de moteur de l’A5 sortent de la chaîne de production avec des phares LED de série. En option, Audi propose également des phares Matrix LED et des feux arrière LED avec clignotants dynamiques. Les clients choisissant l’option la plus haut de gamme bénéficient de phares Matrix LED avec Audi laser light, feux arrières LED avec clignotants dynamiques et séquence dynamique d’allumage des phares. Le concept de la ligne d’équipement est également nouveau. Outre la variante basique, l’extérieur est désormais décliné en deux lignes en option : avancée et S line. Les modèles S et l’A5 Cabriolet présentent aussi leur propre look unique. Les lignes extérieures sont maintenant librement combinables avec les packs intérieurs S line et design selection. Les clients peuvent choisir parmi 12 coloris, notamment la nouvelle teinte vert district, métallisée.

Des lignes horizontales dominent l’intérieur des modèles A5. Le grand écran MMI touch, le centre de commande du nouveau système d’exploitation, est le point central du tableau de bord ; il est légèrement incliné vers le conducteur. Le pack d’ambiance lumineuse/de contour multicolore ajoute des détails dans l’obscurité. Il est proposé de série avec la ligne design selection.

Une connectivité à l’avant-garde

Avec son nouveau système MMI touch, l’Audi A5 hyper connectée offre une expérience utilisateur semblable à celle d’un smartphone contemporain. Un écran tactile de 10,1 pouces avec réponse haptique remplace le bouton rotatif des modèles précédents. Les graphismes sont épurés et la structure du menu reflète les attentes de l’utilisateur. La technologie MMI search repose sur la saisie de texte libre et renvoie très rapidement les résultats adaptés. La commande vocale avec système de langage naturel comprend plusieurs formulations du discours du quotidien. L’équipement le plus haut de gamme est le centre de commande de l’infotainment MMI navigation plus.

De nouvelles fonctions rendent également la navigation intelligente et intuitive. Par exemple, elles proposent des itinéraires en fonction de ceux précédemment empruntés. Audi connect et Audi connect plus comprennent une multitude de services en ligne, notamment les informations sur les panneaux de signalisation et les alertes sur les dangers potentiels, le service on street parking et le service d'information sur les feux de signalisation Car-to-X, qu’Audi a lancé à Ingolstadt en juillet et qui relie la voiture à l’ordinateur central de gestion des feux de signalisation de la ville. L’application myAudi connecte la voiture au smartphone de son propriétaire. La personnalisation standard permet la création de sept profils utilisateurs différents, autorisant des configurations et préférences personnelles. La clé Audi connect digitale en option transforme un smartphone Android en une clé qui peut déverrouiller les portes et démarrer le moteur.

Parmi les nouveautés majeures de la ligne A5, on note les fonctions à la demande. Les clients peuvent désormais utiliser l’application myAudi pour ajouter trois fonctions en ligne à tout moment après l’achat de leur voiture : navigation Audi MMI plus, radio numérique DAB+ et interface pour smartphone d’Audi. Ils ont le choix entre trois durées : un mois, un an ou illimité. L’Audi phone box et le système de son Bang & Olufsen Premium Sound System avec son 3D viennent compléter la gamme de l’Audi A5.

Audi propose de nombreux systèmes d’assistance à la conduite pour les nouveaux modèles A5, plusieurs d’entre eux de série. En Allemagne, les systèmes en option ont été rassemblés dans les packs « Drive » et « Park ».

 Puissant, sophistiqué, efficient : le système de transmission

Les nouveaux modèles Audi A5 (consommation de carburant combinée en L/100 km : 3,7 – 5,4* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 98–143*) sont disponibles en Europe avec une puissance à partir de 120 kW (163 ch). Cela comprend les modèles S avec leurs puissants moteurs V6. Les moteurs sont conformes aux limites de la norme européenne d’émission Euro 6d-TEMP.

 Lors de la mise sur le marché, quatre variantes de moteur A5 seront équipées d’un système hybride léger (MHEV). Un alterno-démarreur, qui est relié au vilebrequin, récupère de l’énergie pendant la décélération et la stocke dans une batterie au lithium-ion compacte. Avec les moteurs quatre cylindres, le système MHEV est intégré dans le système électrique de 12 volts et dans un nouveau système électrique principal de 48 volts dans les modèles S TDI. Avec le S5 TDI, par exemple, les mesures Audi montrent que cette électrification peut réduire la consommation de carburant jusqu’à 0,4 litre aux 100 kilomètres grâce à la récupération ou en éteignant le moteur quand le conducteur relève son pied de l’accélérateur. La fonction start-stop est enclenchée à une vitesse inhabituellement élevée et le redémarrage est rapide et en douceur.

 Tous les modèles A5 sont équipés d’une transmission automatique, soit une boîte S tronic à 7 rapports soit une boîte tiptronic à 8 rapports. La transmission quattro est disponible en option pour les variantes de moteur de milieu de gamme et est de série pour les trois plus puissants.

 Sportivité cultivée : la suspension

La suspension s’harmonise parfaitement avec la sportivité cultivée que tous les modèles A5 dégagent. Le réglage standard est à la fois confortable et sportif. Une suspension sport plus tendue et une suspension avec amortissement contrôlé sont disponibles en option. Cette dernière est intégrée dans le système de sélection du mode de conduite Audi drive select, qui est de série dans tous les modèles avec au moins 140 kW (190  ch) de puissance. La direction, la transmission automatique et la gestion du moteur sont également intégrées dans le système Audi drive select. Les conducteurs peuvent faire leur choix entre cinq profils Audi drive select pour déterminer la façon dont ces composants travaillent ensemble. Derrière les grandes roues (jusqu’à 20 pouces de diamètre) se trouvent de puissants freins.

Un couple exceptionnel : l’Audi S5 TDI

Avec 700 Nm de couple et une puissance de 255 kW (347 ch), la nouvelle Audi S5 Sportback (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km :160-162) et la nouvelle S5 Coupé (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 160-161*) sont dotées d’un moteur V6 diesel sur les marchés européens. Le 3.0 TDI offre une puissance impressionnante, une souplesse cultivée et une grande autonomie notamment grâce au système MHEV et au compresseur électrique qui soutient le turbocompresseur. Les deux modèles S TDI accélèrent de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes. La vitesse maximale limitée électroniquement à 250 km/h est une simple formalité.

Une boîte tiptronic à 8 rapports et une transmission intégrale quattro permanente transfèrent la puissance de la nouvelle Audi S5 Coupé ou S5 Sportback, à la route. Une suspension S sport plus ferme est de série ; l’amortissement contrôlé est en option. À l’intérieur et à l’extérieur, de nombreux détails stylistiques soulignent le caractère unique des modèles TDI S, des quatre pots d’échappement ronds au mode S du virtual cockpit d’Audi en option.

En dehors de l’Europe, Audi commercialisera la S5 Coupé et la S5 Sportback avec le moteur 3.0 TFSI. Le moteur essence turbo à injection directe délivre une puissance de 260 kW (354 ch) et produit un couple solide de 500 Nm de 1 370 à 4 500 tr/min. Le V6 propulse la S5 Coupé TFSI de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes jusqu’à une vitesse de pointe limitée électroniquement de 250 km/h. Le sprint jusqu’à 100 km/h se fait en deux dixièmes de seconde de plus dans la S5 Sportback TFSI.

 Conduite à l’air libre : l’Audi A5 Cabriolet et la S5 Cabriolet

Comme toutes les Audi cabriolets, l’A5 Cabriolet présente un toit en tissu classique avec isolation acoustique qui s’ouvre entièrement de façon automatique en 15 secondes jusqu’à une vitesse de 50 km/h. Des renforts ciblés rendent la carrosserie très rigide. Avec la capote installée, le coffre de la voiture quatre places présente un volume de 370 litres ; le dossier des sièges arrière peut être abaissé.

 Offre exclusive : l’édition spéciale Audi A5 edition one

Un modèle spécial accompagnera le lancement de la nouvelle ligne A5. L’edition one est disponible pour tous les modèles Sportback et Coupé équipés d’un moteur d’au moins 190 ch. La suspension sport est de série. Le design extérieur, basé sur la S line, comprend des éléments noirs supplémentaires tels qu’un dôme de toit noir brillant sur l’A5 Coupé. Les finitions sont en gris quantum, en gris Daytona, effet nacré et en vert district, métallisé. Pour l’intérieur, les clients peuvent choisir entre les packs design selection et S line. Des détails exclusifs subliment les deux intérieurs.

 Prix et lancement : début des ventes en Europe à l’automne 2019

Les nouvelles Audi A5 et S5 avec moteur TDI au design sportif peuvent être commandés en Europe à partir de l’automne 2019. Ils seront chez les concessionnaires à partir de début 2020. Le prix de base en Allemagne pour l’A5 Coupé 40 TFSI avec MHEV 12 V et 190 ch (consommation de carburant combinée en L/100 km : 5,8-5,9* ; émissions de CO2 combinées en g/km :131-136) est de 42 900 euros. Les clients peuvent commander la S5 Coupé (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km :160-161)  et la S5 Sportback (consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,1-6,2* ; émissions de CO2 combinées en g/km :160-162) à partir de 66 500 euros. De nombreuses options d’équipements populaires de l’Audi A5 Coupé, par exemple l’A5 Coupé 45 TDI quattro avec boîte tiptronic 231 ch (consommation de carburant combinée en L/100 km : 5,1-5,4* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 134-141) d’une valeur d’environ 7 700 euros sont de série. Elles comprennent les phares Matrix LED avec clignotants dynamiques, suspension S sport avec suspension et amortisseurs dynamiques, roues de 18 pouces, sièges sport à commande électrique à l’avant en cuir et Alcantara, avec logo S embossé et parechocs aux traits sportifs.

– Fin –

MÉDIATHÈQUE