L'Audi Q4 Sportback e-tron concept

  • Audi présente un concept car, la version coupé de l’Audi Q4 e-tron
  • Diverses technologies de rendement énergétique permettent une autonomie de plus de 500 kilomètres
  • Le lancement de la version de production, qui sera le septième modèle électrique du constructeur, est prévu en 2021
Ingolstadt, le 7 juillet 2020 - D’un point de vue technique, elles sont identiques. Mais dans les formes, elles ont chacune leurs propres caractéristiques, facilement reconnaissables. Avec l’Audi Q4 e-tron concept, les visiteurs du Salon de l’automobile de Genève de 2019 ont pu avoir un avant-goût du premier SUV compact électrique d’Audi. Et avec la Q4 Sportback e-tron, le constructeur présente aujourd’hui le deuxième modèle de sa gamme, qui entrera en production comme SUV Coupé en 2021.
 
Les acheteurs potentiels de l’Audi Q4 auront ainsi la possibilité de réfléchir à la version qu’ils préfèrent près d’un an avant la livraison des premiers véhicules : la polyvalence et la robustesse du SUV classique ou l’élégance et le dynamisme de la version coupé. Les dimensions des deux modèles Q4 sont presque identiques. Avec une longueur extérieure de 4,60 mètres et une hauteur de 1,60 mètre, la Sportback est seulement un centimètre plus longue et plus basse. En termes de largeur (1,90 mètre) et d’empattement (2,77 mètres), les deux versions de la Q4 sont identiques.
 
Les deux concept cars, qui offrent déjà un aperçu précis de la gamme de moteurs haut de gamme dont sera équipé le futur modèle produit en série, sont également dotés de la même technologie de transmission. Deux moteurs électriques mobilisent 225 kW (306 ch) à bord de l’Audi Q4 et du Q4 Sportback e-tron concept. Comme sur la plupart des modèles Audi, la puissance motrice est acheminée par la transmission intégrale quattro. Grâce à leur excellente motricité, les deux versions du Q4 réalisent le 0-100 km/h en seulement 6,3 secondes, et la vitesse maximale est restreinte à 180 km/h.
 
Une grande batterie, d’une capacité de 82 kWh, occupe presque tout l’espace du soubassement, entre les essieux. L’autonomie de plus de 450 kilomètres, conforme à la norme WLTP, établit la référence dans cette catégorie. Les versions dotées d’une transmission arrière offriront une autonomie de plus de 500 kilomètres, selon la norme WLTP. La technologie de la Q4 e-tron concept est assurée par la plateforme d’électrification modulaire (MEB), qui sera intégrée à un grand nombre de véhicules électriques produits par le Groupe Volkswagen à l’avenir, des compactes aux véhicules de taille moyenne supérieure. L’Audi Q4 Sportback e-tron concept offre un aperçu du septième véhicule électrique produit en série, que le constructeur lancera en 2021.
 
Tout en courbes : l’extérieur
Le profil de la Sportback est orienté vers le bas à l’arrière dans une courbe subtile et dynamique. La ligne de toit rejoint les montants de custode, fortement inclinés, et se termine par un spoiler horizontal au niveau du bord inférieur de la fenêtre. La nouvelle Audi Q4 Sportback semble ainsi beaucoup plus longue que sa sœur, Q4 e-tron concept.
 
La large bande lumineuse qui relie les deux blocs de feux à l’extrémité arrière de l’Audi Q4 Sportback e-tron concept a été ajoutée pour rappeler l’un des composants de l’Audi Q4 e-tron concept. Il apparaît clairement que ces deux modèles appartiennent à la même famille, la filiation avec l’e-tron Sportback* étant évidente. Ces similarités se retrouvent à l’intérieur des feux, où la surface des segments LED rappelle également l’un des composants de l’ancien modèle. Le design remarquable du diffuseur arrière, avec ses lamelles horizontales et le logo e-tron en son centre, est commun aux deux versions de l’Audi Q4.
 
Vue de face, la calandre Singleframe avec le logo aux quatre anneaux annonce Q4 Sportback e-tron concept comme un membre de la famille Audi. En un coup d’œil, les acheteurs identifieront qu’il s’agit d’un modèle électrique. Comme sur la première Audi produite en série avec un moteur électrique, le nouveau concept car présente également une surface fermée et structurée au sein d’un large cadre octogonal quasi vertical à la place de la grille traditionnelle du radiateur.
 
Les ailettes saillantes des quatre roues constituent une autre caractéristique classique de l’identité visuelle Audi, qui différencie le constructeur depuis la légendaire quattro de 1980. Le design élargi du Q4 e-tron concept et du Q4 Sportback se veut fluide et organique, et apporte une touche spéciale au profil des véhicules. L’accentuation des bas de caisse entre les essieux, là où se trouvent la batterie et la centrale énergétique du SUV, est une caractéristique typique de l’e-tron. Les grandes roues de 22 pouces ne laissent aucun doute quant au potentiel de la petite dernière de la famille Audi.
 
La Q4 Sportback e-tron concept est peinte en gris cinétique, un nouveau coloris métallique clair à la finition nacrée qui prend une teinte émeraude en fonction de la lumière. Par contraste, les parties inférieures de la carrosserie sont peintes en gris foncé. Cette segmentation met en valeur la largeur et l’orientation horizontale de la structure du véhicule.
 
Une impression d’espace : l’intérieur
Avec ses dimensions, l’Audi Q4 Sportback e-tron concept vient, elle aussi, se placer dans le tiers supérieur des véhicules compacts. Occupant peu d’espace sur la route, le SUV électrique est un modèle polyvalent et agile. À l’intérieur, en revanche, son empattement de 2,77 mètres le fait passer dans la catégorie supérieure. Sans tunnel de transmission limitant l’espace, l’Audi Q4 Sportback e-tron concept est étonnamment spacieuse et confortable, et offre notamment beaucoup d’espace pour les jambes à l’avant, et encore plus à l’arrière.
 
La palette de couleurs choisie renforce la sensation d’espace. La partie supérieure de l’habitacle est dominée par des couleurs chaudes et claires, qui contrastent avec les tapis foncés au plancher. Le ciel de toit, les montants des vitres et la partie supérieure des rails des portes et du tableau de bord sont recouverts de tissu en microfibre beige et blanc. L’Audi Q4 et l’Audi Q4 Sportback affichent des choix durables au-delà de leur transmission électrique,
avec un revêtement de plancher fabriqué à partir de matériaux recyclés. À la place des encadrements en métal chromé, les surfaces sont recouvertes de plusieurs couches de peinture de haute qualité. Le Plexiglas dépoli et peint sur les applications crée un effet de profondeur intense. Quatre sièges avec appuie-tête intégré sont confortablement tapissés en Alcantara d’une qualité de finition exceptionnelle, et les selleries sont agrémentées de coutures doubles à fil épais.
 
L’écran du virtual cockpit Audi, qui affiche les informations les plus importantes (vitesse, niveau de charge et navigation), est situé derrière le volant. L’affichage tête haute grand format avec option réalité augmentée figure parmi les nouvelles fonctions. Il permet d’afficher les données graphiques importantes, comme les flèches directionnelles pour tourner, directement sur l’itinéraire.
 
Des panneaux de contrôle conçus comme des éléments tactiles sur les rayons du volant peuvent être utilisés pour sélectionner les fonctions fréquemment utilisées. Au milieu, au-dessus de la console centrale, un écran tactile de 12,3 pouces affiche et permet de gérer les fonctions d’infotainment et du véhicule.
Pour plus de confort, il est incliné vers le conducteur. Une rangée de boutons permettant de contrôler la climatisation se trouve en dessous.
 
La console centrale n’ayant pas besoin de contenir d’éléments fonctionnels, comme un levier de vitesses ou des éléments de commande du frein à main, elle est conçue comme un grand compartiment de stockage, doté d’un support de chargement pour téléphone portable. Le bouton de sélection du mode de transmission est intégré dans un espace horizontal au design de qualité, qui recouvre également la section avant de la console. En plus du compartiment de stockage inférieur conventionnel, la partie supérieure des portières, spécialement moulée et facile à atteindre, peut accueillir des bouteilles.
 
Performants : la transmission et la suspension
La plateforme d’électrification modulaire (MEB) offre un large éventail d’options de transmission et de niveaux de puissance. L’Audi Q4 Sportback e-tron concept est équipée de la version de performance de la transmission électrique. Chacun des essieux avant et arrière est alimenté par un moteur électrique, faisant de la Q4 Sportback une quattro. Il n’existe aucune connexion mécanique entre les essieux. À la place, un contrôle électronique assure une coordination optimale de la distribution du couple, et ce en quelques fractions de seconde. Le SUV Coupé bénéficie ainsi d'une traction optimale dans toutes les conditions climatiques et sur tous types de surface.
 
Dans la plupart des cas, l’Audi Q4 Sportback e-tron concept utilise principalement son moteur électrique arrière, un moteur synchrone à aimants permanents, afin d’offrir un rendement optimal. À cette fin, la répartition du couple donne généralement la priorité à l’essieu arrière.
 
Si le conducteur a besoin de plus de puissance que le moteur électrique arrière ne peut en fournir, la transmission intégrale électrique fait appel au moteur asynchrone avant pour redistribuer le couple vers l'essieu avant. Cela se produit également de façon prédictive avant même que la voiture ne dérape sur du verglas ou dans les virages serrés et rapides, ou encore si le véhicule sous-vire ou survire.
 
Le moteur électrique à l’extrémité arrière délivre 150 kW (204 ch) et mobilise 310 Nm de couple, tandis que le moteur avant fournit jusqu’à 75 kW (102 ch) et 150 Nm aux roues avant. La puissance système est de 225 kW (306 ch). La batterie installée dans le plancher du véhicule peut stocker 82 kWh, offrant une autonomie de plus de 450 kilomètres, selon la norme WLTP. À une puissance maximale de 125 kW, la batterie se charge à 80 % en un peu plus de 30 minutes.
 
Néanmoins, pour obtenir une telle autonomie, une unité de stockage énergétique de grande capacité ne suffit pas. Tout comme le premier membre de la famille, l’Audi Q4 Sportback e-tron concept, l’Audi Q4 Sportback se présente, elle aussi, comme un virtuose du rendement, affichant une faible traînée aérodynamique, avec un coefficient de 0,26 - soit 0,01 de moins que le SUV Q4 e-tron. La gamme de compactes électriques est également dotée d’une stratégie de récupération sophistiquée, qui ne néglige aucune option pour optimiser l’autonomie. Le système de gestion thermique complexe du moteur et de la batterie, qui inclut une pompe à chaleur au CO2, y contribue aussi.
 
Une tenue précise et sportive
Un facteur clé du caractère sportif et de l'exceptionnelle dynamique transversale du véhicule est la position basse et centrale des éléments de la transmission. Le système de batterie haute tension, parfaitement adapté aux dimensions de l’Audi Q4 Sportback, se trouve entre les essieux. Il présente la forme d'un bloc large et plat situé sous l'habitacle, et pèse 510 kilogrammes. Le centre de gravité de l’Audi Q4 Sportback e-tron concept se trouve ainsi à un niveau similaire à celui d’une berline dotée d’une transmission conventionnelle.
 
La répartition de la charge entre les essieux est parfaitement équilibrée, à environ 50:50. Les roues avant de l’Audi Q4 Sportback e-tron concept sont installées sur un essieu MacPherson avec amortisseurs adaptatifs. À l’arrière, le véhicule est équipé d’un essieu multibras avec ressorts séparés et amortisseurs adaptatifs.
 
La plateforme électrique modulaire MEB : la base
Plateforme longitudinale modulaire (MLB), plateforme transversale modulaire (MQB)… Ces ensembles de composants servant au développement de véhicules ont rencontré un franc succès sur tous les segments d’Audi et du Groupe Volkswagen. Les anciennes plateformes étaient conçues pour les moteurs à combustion. La plateforme d’électrification modulaire (MEB) présente des nouveautés et des différences : elle a été spécialement et exclusivement conçue pour les véhicules dotés d’un système de transmission électrique. Les essieux, les moteurs, les empattements et l’interaction entre tous les composants sont choisis et adaptés pour la mobilité électrique. La position et la géométrie des batteries volumineuses peuvent ainsi être optimisées sans pour autant faire des concessions sur d’autres aspects de la transmission qui doivent toujours être pris en compte avec la MLB et la MQB.
 
En parallèle, la plateforme MEB ouvre la porte à d’importantes synergies potentielles. Elle sert principalement de base aux voitures électriques sur le segment A à grand volume. Elle permet le développement conjoint des meilleures technologies par les diverses marques et leur application à de nombreuses voitures électriques différentes. La plateforme MEB favorise également la progression de la mobilité électrique, notamment sur le segment des compactes, particulièrement sensible aux prix.
 
e-initiative : plus de 20 modèles à transmission électrique d’ici 2025
Le constructeur d’Ingolstadt a lancé son offensive électrique avec la première mondiale du SUV Audi e-tron* tout-électrique en septembre 2018. D'ici 2025, Audi proposera plus de 20 véhicules entièrement électriques sur les marchés les plus importants du monde et prévoit que les modèles électriques représenteront environ 40 % de ses ventes. L’e-tron* et l’e-tron Sportback* figureront parmi les SUV du portefeuille. Un éventail de modèles au design classique, tels que l’Avant et la Sportback, seront également disponibles. La gamme couvrira tous les segments du marché, des compactes aux véhicules de luxe.
 
Consommation de carburant des modèles mentionnés ci-dessus :
(La consommation de carburant et les émissions de CO2 dépendent de l’équipement choisi)
 
Audi e-tron 50 quattro
Consommation électrique combinée en kWh/100 km : 26.6–22.4 (WLTP) ;
24.3–21.9 (NEFZ)
Émissions de CO2 combinées en g/km : 0
 
Audi e-tron 55 quattro
Consommation électrique combinée en kWh/100 km : 26.4–22.4 (WLTP) ;
23.1–21.0 (NEFZ)
Émissions de CO2 combinées en g/km : 0
 
Audi e-tron Sportback 50 quattro
Consommation électrique combinée en kWh/100 km : 26.3–21.6 (WLTP) ;
23.9–21.4 (NEFZ)
Émissions de CO2 combinées en g/km : 0
 
Audi e-tron Sportback 55 quattro
Consommation électrique combinée en kWh/100 km : 26.0–21.9 (WLTP) ;
22.7–20.6 (NEFZ)
Émissions de CO2 combinées en g/km : 0
 
-Fin-

Médias associés

Audi_B20_Design_80s_0619_ohneRinge_1080p_20mbit.mp4

200619_B20_RevealTrailer_mitRinge_1080p_6mbit.mp4