Audi France Media
Communiqué de presse
Nouvelle Audi A6 Berline : surclassement en classe affaires >>
(27/02/18)
Communiqué de presse
Design d’excellence et performances optimales : la nouvelle Audi RS 5 Sportback >>
(28/03/18)
Communiqué de presse
Ouverture des réservations du premier SUV 100% électrique Audi >>
(29/03/18)
Communiqué de presse
Design d’excellence et performances optimales : la nouvelle Audi RS 5 Sportback >>
(28/03/18)
Ouverture des réservations du premier SUV 100% électrique Audi >>
(29/03/18)
Communiqué de presse
Avant-gardiste : la nouvelle Audi A6 Avant >>
(11/04/18)
ACTUALITÉS
Communiqué de presse (30/04/18)

Audi débute l’année 2018, riche en défis, avec un premier trimestre convaincant

• Groupe Audi : 15,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, résultat d’exploitation de 1,3 milliard d’euros, marge d’exploitation sur les ventes de 8,5% • Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge de la Finance, de l’Informatique et de l’Intégrité : « Une base solide pour relever les défis à venir » • Forte capacité d’auto-financement : augmentation significative du flux net de trésorerie à 1,9 milliard d’euros Au premier trimestre 2018, le Groupe Audi affiche un chiffre d’affaires et un résultat d’exploitation plus élevés que l’année précédente. La marge d’exploitation de 8,5% se situe dans la fourchette cible. Cette année, Audi lancera un nombre record de nouveaux modèles et entrera dans l’ère de la mobilité électrique. Cette offensive produits, particulièrement intense sur la seconde partie de l’année, s’accompagnera du défi de l’arrivée de nouvelles normes d’homologation.

 

  • Groupe Audi : 15,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, résultat d’exploitation de 1,3 milliard d’euros, marge d’exploitation sur les ventes de 8,5%
  • Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge de la Finance, de l’Informatique et de l’Intégrité : « Une base solide pour relever les défis à venir »
  • Forte capacité d’auto-financement : augmentation significative du flux net de trésorerie à 1,9 milliard d’euros

 

Ingolstadt, le 30 avril 2018 -  Au premier trimestre 2018, le Groupe Audi affiche un chiffre d’affaires et un résultat d’exploitation plus élevés que l’année précédente. La marge d’exploitation de 8,5% se situe dans la fourchette cible. Cette année, Audi lancera un nombre record de nouveaux modèles et entrera dans l’ère de la mobilité électrique. Cette offensive produits, particulièrement intense sur la seconde partie de l’année, s’accompagnera du défi de l’arrivée de nouvelles normes d’homologation.

Entre janvier et mars, Audi a livré 463 788 véhicules (2017 : 422 481), soit 9,8% de plus que l’année dernière sur la même période. Les ventes ont connu une croissance particulièrement importante en Amérique du Nord (+10,2%) et en Chine (+41,9%). L’année dernière en Chine, les livraisons de véhicules Audi avaient diminué en raison des échanges sur les alignements stratégiques nécessaires à ce marché. Les bénéfices attribués à cette joint-venture sont inclus dans la présentation des résultats financiers AUDI AG et ne sont pas intégrés au bénéfice d’exploitation.

Malgré des effets de change légèrement négatifs, le chiffre d’affaires du Groupe Audi a augmenté au premier trimestre de 6,6% à 15,32 milliards d’euros (2017 : 14,37 milliards d’euros). L’introduction - avec succès - de nouveaux modèles sur les différents marchés comme les deuxièmes générations des Audi Q5 et A5 ont eu un impact positif sur les ventes. Le résultat d’exploitation au premier trimestre atteint 1,3 milliards d’euros (2017 : 1,2 milliards d’euros), soit 4,5% de plus qu’au premier trimestre de l’année précédente. L’adoption de nouvelles normes comptables IFRS impliquant des modifications dans les outils et techniques de mesures financières ont eu un impact négatif de 0 ,1 milliard d’euros sur le résultat d’exploitation. Cependant, cela n’affecte pas le bénéfice avant et après impôts. La marge d’exploitation sur les ventes pour le premier trimestre est de 8,5% (2017 : 8,7%). Si l’activité du marché Chinois était comptabilisée dans le résultat financier, la marge d’exploitation serait d’un point de pourcentage plus élevé.

« Avec ces résultats, nous avons des bases solides pour la suite de l’année 2018 », déclare Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge de la Finance, de l’Informatique et de l’Intégrité. « Notre développement inégalé en matière de modèles et de technologies nous mettra encore plus à l’épreuve dans les mois à venir. Dans ce contexte, cela nous aidera à mettre en œuvre de façon systématique notre Plan de Transformation et à renforcer notre efficience. Depuis le mois de janvier, les premières mesures mises en place font état d’une amélioration estimée à plusieurs centaines de millions d’euros. »

Avec ces mesures, Audi atteint ses objectifs de rentabilité et renforce sa capacité d’autofinancement pour un changement stratégique en ligne avec le projet « Audi. Vorsprung. 2025 ». Le Plan d’Action et de Transformation d’Audi vise à produire un effet positif sur les revenus estimé à 10 milliards d’euros d’ici 2022 et à intensifier l’initiative produits ainsi que la mobilité électrique.

Le Groupe Audi a réalisé un bénéfice avant impôts de 1,426 milliards d’euros au premier trimestre (2017 : 1,427 milliards d’euros). Le résultat financier a été légèrement inférieur à celui du premier trimestre de l’année précédente, où il avait été stimulé ponctuellement par la vente et la réévaluation de 183 millions d’actions détenues par le service de cartographie HERE.

Les coûts, les investissements futurs et la hiérarchisation des futurs projets comme prévu par le Plan d’Action et de Transformation ont contribué à une augmentation du flux de trésorerie net au premier trimestre. Malgré les dépenses engendrées par l’introduction de nouveaux modèles, technologies et équipements de production, il s’élève à 1,91 milliards d’euros au premier trimestre 2018 (1,48 milliards d’euros en 2017). Cette augmentation reflète également les entrées de trésoreries liées aux variations de la participation.

Pour l’ensemble de l’année 2018, le Groupe Audi vise une marge d’exploitation sur les ventes se situant dans la fourchette cible de 8 à 10%. Le constructeur anticipe un nombre de livraisons de véhicules équivalents à l’année précédente et une légère augmentation du chiffre d’affaires. Comme inscrit dans le dernier rapport annuel, l’année 2018 peut amener à des fluctuations du nombre de véhicules livrés et des résultats attendus. En plus de la gestion de la plus importante offensive produits de son histoire, les nouvelles normes d’homologation sur le marché avec le passage à l’homologation WLPT (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) représentent un nouveau défi de taille.

Aperçu de quelques chiffres clés du groupe Audi

 

 

Q1 2018

Q1 2017

Livraisons de véhicules Audi

463 788

422 481

Chiffre d’affaires en millions d’euros

15 320

14 378

Résultat d’exploitation en millions d’euros

1 300

1 244

Marge d’exploitation sur les ventes en %

8,5

8,7


 

Télécharger le rapport trimestriel Audi :                                                                                      

www.audi.com/quarterly-report2018_q1

 

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP -Audi débute l'année avec un premier trimestre convaincant.pdf
(30/04/18)
Communiqué de presse (26/04/18)

Audi en Formula E : l’électrique au cœur de Paris

• Huitième épreuve du championnat de voitures électriques dans la capitale française • Le champion en titre Lucas di Grassi est monté deux fois de suite sur le podium • L’Audi e-tron Vision Gran Turismo ravit les fans La Formula E poursuit son tour d’Europe. C’est dans ce contexte que, le samedi 28 avril, l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler passera par Paris. Dans la course autour du Dôme des Invalides, les pilotes Daniel Abt et Lucas di Grassi espèrent continuer sur leur lancée et maintenir leurs bons résultats. La futuriste Audi e-tron Vision Gran Turismo sera encore de la partie. À Rome, où elle participait à la course, elle a déjà séduit de nombreux fans.

  • Huitième épreuve du championnat de voitures électriques dans la capitale française
  • Le champion en titre Lucas di Grassi est monté deux fois de suite sur le podium
  • L’Audi e-tron Vision Gran Turismo ravit les fans

 

Neuburg an der Donau/Paris, le 26 avril 2018 – La Formula E poursuit son tour d’Europe. C’est dans ce contexte que, le samedi 28 avril, l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler passera par Paris. Dans la course autour du Dôme des Invalides, les pilotes Daniel Abt et Lucas di Grassi espèrent continuer sur leur lancée et maintenir leurs bons résultats. La futuriste Audi e-tron Vision Gran Turismo sera encore de la partie. À Rome, où elle participait à la course, elle a déjà séduit de nombreux fans.

Les sports automobiles en plein cœur de la ville… Et qui mieux que Paris pour incarner cette idée ? Le circuit parisien de 1,92 km passe devant de nombreux cafés et restaurants et fait le tour du spectaculaire Dôme des Invalides. Depuis leur stand, les équipes jouiront d’une vue dégagée sur la Tour Eiffel et, avant la clôture de la piste, des bus de touristes pourront s’approcher des pit lanes. « Pour moi, Paris est l’une des plus belles villes du monde et c’est un endroit unique pour nous, les pilotes », a déclaré Lucas di Grassi.

Le champion en titre a pour objectif de poursuivre son ascension. En Uruguay comme en Italie, di Grassi est monté sur le podium. « À Paris, j’ai connu le bon comme le mauvais. Il y a deux ans, je me suis adjugé la première place, tandis que la saison dernière, j’ai passé un moment difficile avec zéro point », raconte le Brésilien. « Mes deux trophées consécutifs m’ont ouvert l’appétit. Pour Paris, on mise sur l’élan pris à Rome ; on sait que notre voiture est forte et que l’équipe est en super forme. On doit maintenant tout faire pour s’imposer. »

Un accent tout particulier sera mis sur les qualifications. Récemment, Daniel Abt et Lucas di Grassi ont à plusieurs reprises réussi à reprendre des places à leurs adversaires et, à Paris, ils bénéficieront d’une meilleure position de départ. « Nous avons montré plusieurs fois que nous savions garder la tête froide dans les situations difficiles et aller de l’avant. Nous devons maintenant améliorer nos performances dans les qualifications afin de décrocher une meilleure position de départ », a déclaré Daniel Abt, qui a remporté sa première course de Formule E au Mexique en mars. « La course de Paris est très étroite et difficile sur le plan technique. L’accueil des médias, des fans et des invités a été incroyable à Rome, ça nous donne encore plus envie d’être au prochain événement. »

Les pilotes devront effectuer 49 tours sur le « Circuit des Invalides » avant que le vainqueur du troisième Paris E-Prix ne soit couronné. « Daniel et Lucas sont en super forme en ce moment et toute l’équipe est pleine de confiance, puisque nous avons obtenu plus de points que toutes les autres équipes au cours des trois dernières courses. Tous les membres de l’équipe font leur maximum pour que nos performances soient encore exceptionnelles », a indiqué le directeur d’équipe Allan McNish. « C’est super qu’une nouvelle course arrive si vite après le fantastique événement de Rome. La course de Paris devrait être tout aussi serrée, ne serait-ce que parce qu’elle a lieu dans le pays de nos adversaires français. »

Alors qu’il a fini à la quatrième place et qu’il a remporté un point supplémentaire pour le tour le plus rapide de la course à Rome, Daniel Abt est remonté à la cinquième position du classement général. Cela signifie que s’il se qualifie à Paris, il sera dans le top cinq du championnat. Lucas di Grassi, malgré quatre courses sans points au début de la saison, est désormais huitième au classement. Audi Sport ABT Schaeffler, après sept courses sur douze, est quatrième au classement des écuries.

La huitième épreuve de la saison 2017/2018 de Formule E commencera samedi à 16h - heure locale. En Allemagne, Eurosport débutera la transmission en direct à 15h45. Dans le monde entier, quelque 70 chaînes diffusent les courses de Formule E. La liste complète est disponible sur Internet à l’adresse www.fiaformulae.com.

 

Faits et chiffres

Date : 28 avril 2018

Nom du circuit : Circuit des Invalides

Longueur du tracé : 1,92 km

Virages : 14

Vitesse maximale : environ 190 km/h

Tour le plus rapide/le plus lent : environ 120/45 km/h

Vainqueurs précédents : Sébastien Buemi (2017), Lucas di Grassi (2016)

Meilleur résultat de l’équipe Audi Sport ABT Schaeffler : 1ère place, Lucas di Grassi (2016)

Record du tour en qualifications : Sam Bird, 1m 01.514s (2016)

Record du tour en course : Nick Heidfeld, 1m 02.323s (2016)

– Fin –

 

Communiqué de presse (24/04/18)

Audi City Paris célèbre la Formula E

• Audi City Paris aux couleurs de la Formula E jusqu’au 3 mai • Le E-Prix de Paris sur le site des Invalides le samedi 28 avril • Retransmission live de la course sur les écrans géants chez Audi City Paris A l’occasion du E-Prix de Paris, qui se tiendra le 28 avril prochain aux Invalides, Audi City Paris se met aux couleurs de la Formula E : exposition de showcars, animations et retransmission live.

  • Audi City Paris aux couleurs de la Formula E jusqu’au 3 mai
  • Le E-Prix de Paris sur le site des Invalides le samedi 28 avril
  • Retransmission live de la course sur les écrans géants chez Audi City Paris

 

A l’occasion du E-Prix de Paris, qui se tiendra le 28 avril prochain aux Invalides, Audi City Paris se met aux couleurs de la Formula E : exposition de showcars, animations et retransmission live.

Audi est le premier constructeur automobile allemand à s’être engagé en Formula E. A ce titre, et à l’occasion du E-Prix au cœur de la ville lumière, son showroom digital parisien, Audi City Paris - unique distributeur Audi Sport de la capitale - met à l’honneur le championnat de course automobile électrique.

Habillé d’un décor « électrisant », Audi City Paris expose deux véhicules d’exception ; le showcar Formula E Audi e-tron FE04 - prototype entièrement électrique à un seul rapport ayant participé au championnat de Formula E en 2017 - et l’Audi e-tron quattro concept. Ce dernier préfigure le premier SUV 100% électrique du constructeur aux anneaux commercialisé en fin d’année et dont les réservations sont d’ores et déjà ouvertes.

Les visiteurs sont invités à découvrir l’univers du E-Prix via une animation en VR. Parés de casque de réalité virtuelle, ils peuvent se balader au cœur des coulisses (pit lane, stand de préparation, village…) et au plus proche de la piste de course. Une borne photo offre, aussi, la possibilité à chacun de repartir avec un souvenir aux couleurs de la Formula E.

En complément de cette plongée au cœur de la mobilité électrique, les parisiens et amateurs de sport automobile sont conviés à venir assister à la diffusion sur les écrans géants, en live, de la course, samedi 28 avril à partir de 15h.

Le showroom avant-gardiste Audi City Paris expose désormais six modèles en showroom et en propose plus de 30 à l’essai (#ConfigurezEssayezCommandez) en complément de l’intégralité de la gamme sur écrans géants. La configuration virtuelle, à taille réelle, est disponible dans de nouveaux paysages désormais dynamiques afin de vivre une immersion encore plus poussée. Audi City Paris, via Audi rent, offre un service de location courte durée exclusif, unique en France, des modèles de la gamme S, de l’Audi S1 à l’Audi SQ7.

 

– Fin –

 

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Formula E chez Audi City Paris.pdf
(24/04/18)
Communiqué de presse (23/04/18)

Ultra-haute tension : le prototype Audi e-tron dans une cage de Faraday

• Recharge rapide jusqu'à 150 kW dans le réseau Ionity • Une large gamme d'options pour la recharge à domicile et en déplacement • Une autonomie de plus de 400 kilomètres au test d’homologation WLTP La version de série du prototype Audi e-tron annonce le début d’une nouvelle ère pour la firme aux anneaux : de constructeur automobile classique, l'entreprise devient un fournisseur de systèmes pour la mobilité qui offre des solutions de recharge sur mesure à ses clients, aussi bien à leur domicile qu’en déplacement. La version de série du prototype Audi e-tron est la première voiture disponible sur le marché qui peut être chargée jusqu'à 150 kW via les bornes de recharge. En à peine 30 minutes, le SUV électrique est prêt à prendre la route pour une nouvelle étape longue durée. En effet, sa généreuse batterie lithium-ion offre une autonomie de plus de 400 kilomètres au test d’homologation WLTP.

  • Recharge rapide jusqu'à 150 kW dans le réseau Ionity
  • Une large gamme d'options pour la recharge à domicile et en déplacement
  • Une autonomie de plus de 400 kilomètres au test d’homologation WLTP

 

Ingolstadt/Berlin, le 23 avril 2018 – La version de série du prototype Audi e-tron annonce le début d’une nouvelle ère pour la firme aux anneaux : de constructeur automobile classique, l'entreprise devient un fournisseur de systèmes pour la mobilité qui offre des solutions de recharge sur mesure à ses clients, aussi bien à leur domicile qu’en déplacement. La version de série du prototype Audi e-tron est la première voiture disponible sur le marché qui peut être chargée jusqu'à 150 kW via les bornes de recharge. En à peine 30 minutes, le SUV électrique est prêt à prendre la route pour une nouvelle étape longue durée. En effet, sa généreuse batterie lithium-ion offre une autonomie de plus de 400 kilomètres au test d’homologation WLTP.

Le scénario : des crépitements et des éclairs au-dessus du toit de la voiture

La cage de Faraday installée dans le laboratoire d'essai haute tension de Siemens au sein de l'usine de Berlin mesure 42 x 32 x 25 mètres. Une équipe d'électriciens et d'ingénieurs de la plus grande usine d'appareillage électrique au monde effectue des recherches sur les tensions de la foudre qui peuvent atteindre jusqu'à trois millions de volts. Construit en 1958, le hall parabolique abrite un générateur de tension de la taille d'une maison. Le prototype d'Audi e-tron prend place en plein centre, et des éclairs viennent danser sur le toit de la voiture. Accompagnés de crépitements, ils illuminent la salle haute de 25 mètres. Les experts ont exercé la tension d’un éclair sur la voiture. Cette expérience est le symbole d’un rêve que les hommes font depuis des milliers d'années : capturer les éclairs et utiliser leur énergie. Même aujourd'hui, il n’est pas possible d'utiliser un éclair pour charger une voiture électrique, mais les ingénieurs ont fait un pas de plus vers la réalisation d’un système de recharge aussi rapide que l'éclair. La version de série du prototype Audi e-tron est la première voiture sur le marché capable d'être chargée jusqu'à 150 kW.

Charger les batteries en déplacement : jusqu'à 150 kW dans les stations de recharge haute puissance

Grâce aux stations à forte puissance qui utilisent le standard européen de système de charge combiné (CCS), à l’instar du réseau Ionity, le prototype Audi e-tron est prêt à prendre la route et à parcourir de très longues distances en moins de 30 minutes. Une performance rendue possible par une caractéristique clé qui consiste dans un système sophistiqué de gestion de l’enveloppe thermique de la batterie lithium-ion. Située dans le plancher du véhicule, cette dernière renferme une réserve d’énergie de 95 kWh pour assurer une autonomie de plus de 400 kilomètres au test d’homologation réaliste WLTP. Le SUV est ainsi pleinement utilisable au quotidien. D'ici la fin de l’année 2018, ce sont près de 200 de ces stations de charge à haute puissance (HPC) qui seront disponibles avec six points de recharge chacune. Le projet prévoit 400 emplacements à des intervalles de 120 kilomètres le long des autoroutes et des principaux axes routiers d'ici 2020.

En plus de la charge rapide à partir d’un courant continu, le SUV électrique peut également être rechargé lors de déplacements avec un simple courant alternatif. En effet, il est compatible avec les chargeurs jusqu'à 11 kW en standard et 22 kW en option. Au total, les clients peuvent ainsi utiliser plus de 65 000 bornes de recharge publiques dans toute l'Europe. Leur nombre augmentera considérablement dans les années à venir. Lors du lancement sur le marché, Audi offrira aux clients e-tron un accès simplifié à environ 80 % de ces stations de recharge grâce à un service de recharge exclusif. Qu'il s'agisse de courant alternatif ou continu, de 11 kW ou de 150 kW - une seule et même carte suffit pour lancer le processus de charge. Les clients doivent simplement s'inscrire une première fois sur le portail myAudi et conclure un contrat de facturation individuel. La facturation est automatique et ne nécessite aucune forme de paiement physique. La procédure deviendra encore plus pratique avec la fonction Plug & Charge, qui devrait être lancée en 2019. Aucune carte ne sera alors nécessaire, la voiture gérant elle-même l’autorisation et déverrouillant la station de recharge.

Les trajets les plus longs peuvent être planifiés soit dans l'application myAudi, soit directement dans la voiture. Dans les deux cas, l'itinéraire le plus approprié avec les points de recharge nécessaires est indiqué au client. Le système de navigation tient compte non seulement de la charge de la batterie, mais également de l'état du trafic. De plus le temps de charge requis est intégré dans le calcul de l'heure d'arrivée. La base de données comprend les stations de charge en courant continu DC et la plupart des chargeurs en courant alternatif (AC) dans toute l'Europe.

Recharge à domicile : de série à 11 kW, en option à 22 kW

Audi propose plusieurs solutions de recharge à domicile. Si besoin, un électricien certifié par le concessionnaire Audi local vérifiera quelles options de recharge sont disponibles dans le garage du client afin d’installer la technologie correspondante. Le système de charge mobile standard peut être utilisé de deux manières : avec une puissance de recharge allant jusqu'à 2,3 kW lorsqu'il est connecté à une prise domestique de 230 volts, et jusqu'à 11 kW lorsqu'il est connecté à une prise triphasée de 400 volts. Dans ce dernier cas, la batterie peut être complètement rechargée en sept heures environ. Avec le système de charge en option, la puissance double pour atteindre 22 kW, à condition que le SUV électrique soit équipé du deuxième chargeur qui est indispensable.

Associé à un installation domestique de gestion de l'énergie, le système de charge offre également des fonctions de recharge intelligentes. Par exemple, le prototype Audi e-tron peut être recharger avec la puissance maximale autorisée par le système électrique domestique et la voiture, tout en prenant en compte les besoins des autres membres du foyer. Un tel dispositif permet d'éviter une surcharge du système électrique de la maison. De plus, les clients peuvent définir leurs propres priorités individuelles, comme par exemple la tarification afin de ne recharger la batterie de la voiture que pendant les heures creuses. De plus, si la maison est équipée d'un système photovoltaïque, la voiture peut être rechargée de préférence en utilisant l'électricité produite par ce dernier, et la procédure prend même en compte les phases prévues d'ensoleillement.

L'application myAudi est conçue pour une utilisation confortablement installé dans son canapé. Elle permet de planifier, de contrôler et de surveiller la charge et le préchauffage/rafraichissement de l’habitacle du SUV électrique. Les clients peuvent fixer une heure de départ, par exemple, pour que le prototype Audi e-tron soit chargé et/ou chauffé/rafraichi à l'heure désirée. L'application affiche également les données de charge et de conduite.

Vous trouverez de plus amples informations sur le prototype Audi e-tron sur le site www.e-tron.audi.

– Fin –

Communiqué de presse (18/04/18)

Audi présente l’installation "Fifth Ring” à la Milan Design Week 2018

• Le travail de MAD Architects symbolise la recherche de la perfection • Audi Aicon et Audi A6 Berline au centre de l'installation • Audi pour la sixième fois à la Milan Design Week Audi présente l'installation exclusive "Fifth Ring" à la Milan Design Week 2018. Le bureau d'architecture renommé MAD Architects a développé cette installation spatiale autour de deux éléments clés : l’Audi AIcon et l'Audi A6 Berline (consommation de carburant mixte en l / 100 km: 7,1 - 5,5 *, émissions de CO2 combinées en g / km: 162 - 142 *), qui feront leurs débuts italiens à la foire internationale du design.

  • Le travail de MAD Architects symbolise la recherche de la perfection
  • Audi Aicon et Audi A6 Berline au centre de l'installation
  • Audi pour la sixième fois à la Milan Design Week

 

Audi présente l'installation exclusive "Fifth Ring" à la Milan Design Week 2018. Le bureau d'architecture renommé MAD Architects a développé cette installation spatiale autour de deux éléments clés : l’Audi AIcon et l'Audi A6 Berline (consommation de carburant mixte en l / 100 km: 7,1 - 5,5 *, émissions de CO2 combinées en g / km: 162 - 142 *), qui feront leurs débuts italiens à la foire internationale du design.

"Fifth Ring" est une installation spatiale, un anneau qui symbolise le progrès et l'évolution. MAD Architects et Audi associent l'approche philosophique du cinquième élément et l'Audi AIcon - un concept de mobilité pour le monde de demain au design révolutionnaire - En complément du concept car AIcon, la nouvelle Audi A6 Berline est également mise en avant. L’Audi A7 Sportback (consommation de carburant mixte en l / 100 km: 7,2 - 5,5 *, émissions de CO2 combinées en g / km: 163 - 142 *) et l'Audi A8 (consommation de carburant mixte en l / 100 km: 8,0 - 5,6 *, les émissions combinées de CO2 en g / km: 182 - 145 *) participent aussi à l'installation.

« L'anneau illuminé dans la surface carrée de la cour historique représente la quête de perfection de l'humanité », explique Ma Yansong, la fondatrice de MAD Architects. « Il flotte au-dessus d'un bassin d'eau et reflète le ciel en constante évolution, donnant au spectateur l'impression de marcher dans les nuages. » Fabrizio Longo, Directeur Audi Italie, ajoute : « cette recherche de perfection est à la base de l'innovation, cette innovation qui rend chaque Audi si spéciale. »

MAD Architects est une firme d'architecture internationale qui développe des designs futuristes, organiques et technologiquement avancés. Elle se caractérise par son approche novatrice et une interprétation contemporaine du débat « nature vs. Civilisation ». La Design Week de Milan est considérée comme l’événement majeur autour du design avec le Fuorisalone et le Salone del Mobile. Avec plus de 300 000 visiteurs attendus venant d’environ 165 pays différents, elle se déroulera à Milan du 17 au 22 avril 2018.

* Les chiffres de consommation de carburant et d'émissions de CO2 donnés dans les gammes en fonction des pneus / roues utilisés.

 

- Fin -

Communiqué de presse (17/04/18)

Audi e-tron Vision Gran Turismo: From the PlayStation to the race track

• Virtuality turns into reality • All-electric concept car to be used as race taxi in Formula E • Audi’s Chief Development Officer Peter Mertens: “E-mobility is rapidly gaining importance” With the fully electric “Audi e-tron Vision Gran Turismo” concept car Audi is now turning electric mobility into a tangible experience in a unique way. Originally developed exclusively for virtual races on PlayStation 4, Audi is making the new race car reality in conjunction with Formula E. Starting with the race in Rome on Saturday, April 14, the Audi e-tron Vision Gran Turismo will be deployed as a race taxi.

  • Virtuality turns into reality
  • All-electric concept car to be used as race taxi in Formula E
  • Audi’s Chief Development Officer Peter Mertens: “E-mobility is rapidly gaining importance”

 

With the fully electric “Audi e-tron Vision Gran Turismo” concept car Audi is now turning electric mobility into a tangible experience in a unique way. Originally developed exclusively for virtual races on PlayStation 4, Audi is making the new race car reality in conjunction with Formula E. Starting with the race in Rome on Saturday, April 14, the Audi e-tron Vision Gran Turismo will be deployed as a race taxi.

“E-Mobility is rapidly gaining importance,” says Peter Mertens, Member of the Board of Management, Technical Development, AUDI AG. “That is why in 2017 Audi was the first German manufacturer to enter Formula E with a factory-backed commitment. In our development laboratory motorsport, we are continuously expanding our expertise in e-mobility and gathering valuable experience also in extremely demanding conditions. With the Audi e-tron Vision Gran Turismo race taxi we are turning electric mobility into a tangible experience for our customers and guests as part of the Formula E races – in the middle of the world’s metropolises.”

The customers and guests of the brand with the four rings will be able to experience Formula E’s city circuits as passengers in the Audi e-tron Vision Gran Turismo starting at the race in Rome (April 14). Employees at Audi’s pre-production center developed and produced this one-of-a-kind car within the space of just eleven months based on the example of the Audi e-tron Vision Gran Turismo from the “Gran Turismo” PlayStation game. The million-selling “Gran Turismo” game has long acquired cult status with gamers around the globe. Audi has been working together with Sony and Polyphony Digital – the creators of “Gran Turismo” – for nearly 20 years. Audi designers created the Audi e-tron Vision Gran Turismo for the “Vision Gran Turismo” competition that was launched on the market on the occasion of the popular game’s 15th anniversary. Numerous automobile manufacturers developed virtual race cars for the contest.

Many of these concept cars were subsequently built as full-scale models as well and presented at trade shows. The Audi e-tron Vision Gran Turismo, however, is the first concept car of this range to be deployed to real-world race tracks as a fully functional vehicle. “This is what we are particularly proud of,” says Audi’s chief designer Marc Lichte. “Although the design of a virtual vehicle allows much greater freedom and the creation of concepts which are only hard to implement in reality, we did not want to put a purely fictitious concept on wheels. Our aim was a fully functional car. The Audi e-tron Vision Gran Turismo shows that electric mobility at Audi is very emotive. This car incorporates numerous elements of our new design language such as the inverted single frame in the vehicle’s color that will be typical for our new e-tron models.”

Audi has deliberately taken up design elements and the color of the legendary Audi 90 quattro IMSA GTO with which the company in 1989 thrilled motorsport fans in the North American IMSA-GTO racing series with drivers like Hans-Joachim Stuck, Walter Röhrl, Hurley Haywood and Scott Goodyear. Featuring a combination of systematic lightweight design and quattro drive paired with a powerful five-cylinder turbo engine, the car was far ahead of its time back then.

The Audi e-tron Vision Gran Turismo has permanent all-wheel drive as well, the fully electric e-tron quattro all-wheel drive with variable power distribution. Three electric motors, each with output of 200 kW, propel the concept car. Two electric motors drive the rear axle and the third one the front axle, using individual components from the future Audi e-tron. System output is 600 kW (815 hp). With a curb weight of 1,450 kilograms the electric race car has a power to weight ratio of 1.78 kilo­grams per horsepower with ideal 50:50 percent weight distribution between the front and the rear axle. The Audi e-tron Vision Gran Turismo accelerates from 0 to 100 km/h in less than 2.5 seconds.

The futuristic race taxi will be deployed at all European Formula E races and numerous other events in 2018. At the wheel will be former DTM driver Rahel Frey from Switzerland or Le Mans winner Dindo Capello from Italy.

 

- Fin -

Communiqué de presse (12/04/18)

Plus de 463 000 livraisons dans le monde entier : Audi établit un nouveau record au premier trimestre

• Hausse des ventes de 9,8 % entre janvier et mars • Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing: « Les ventes record de ce début d’année nous donnent un formidable élan » • Meilleur mois de mars jamais réalisé en Chine (+30,6 %) et en Amérique du Nord (+8,3 %) Un nouveau record pour le constructeur aux anneaux : Audi réalise le meilleur premier trimestre de son histoire. Entre janvier et mars, l’entreprise a vendu environ 463 800 voitures dans le monde entier, soit 9,8 % de plus que lors du premier trimestre 2017. Cette croissance des trois premiers mois a été portée par la forte demande en Chine (+41,9 %) et en Amérique du Nord (+10,2 %). En Europe, néanmoins, les ventes depuis janvier n’ont pas atteint le niveau record de 2017 ; elles ont enregistré une baisse de 4,7 %. En mars, l’entreprise a livré environ 183 750 automobiles haut de gamme dans le monde entier (+6 %).

  • Hausse des ventes de 9,8 % entre janvier et mars
  • Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing: « Les ventes record de ce début d’année nous donnent un formidable élan »
  • Meilleur mois de mars jamais réalisé en Chine (+30,6 %) et en Amérique du Nord (+8,3 %)

 

Un nouveau record pour le constructeur aux anneaux : Audi réalise le meilleur premier trimestre de son histoire. Entre janvier et mars, l’entreprise a vendu environ 463 800 voitures dans le monde entier, soit 9,8 % de plus que lors du premier trimestre 2017. Cette croissance des trois premiers mois a été portée par la forte demande en Chine (+41,9 %) et en Amérique du Nord (+10,2 %). En Europe, néanmoins, les ventes depuis janvier n’ont pas atteint le niveau record de 2017 ; elles ont enregistré une baisse de 4,7 %. En mars, l’entreprise a livré environ 183 750 automobiles haut de gamme dans le monde entier (+6 %).

« Les ventes record de ce début d’année nous donnent un formidable élan. Avec les modèles Audi A7, A6, A1 et Q3, nous nous nous apprêtons à renouveler un quart de nos modèles commercialisés en Europe tout au long de l’année », a expliqué Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing.

En Chine, Audi a également connu un bon premier trimestre. En effet, 154 270 Audi y ont été livrées depuis janvier, ce qui représente une hausse de 41,9 %. Au mois de mars, la demande a augmenté de 30,6 %, le constructeur d’Ingolstadt ayant vendu plus de voitures que jamais au cours d’un seul mois, avec 54 031 unités livrées. L’Audi A4 a été un important moteur de croissance. Le nombre de livraisons de ce modèle a augmenté de 86,4 % par rapport au mois de mars 2017, avec plus de 13 800 voitures. Et depuis le début de l’année, ce sont plus de 37 350 clients chinois qui ont reçu les clés de leur Audi A4 (+99,2 %). Le bestseller connaît également cette tendance positive dans le reste du monde, puisque ses livraisons ont augmenté de 15,3 % à environ 87 850 Audi A4 entre janvier et mars.

Avec des ventes en baisse de 5,8 % en mars, l’Europe témoigne du défi que représente la mise en place de nombreux lancements consécutifs. En Allemagne et au Royaume-Uni, les deux plus gros marchés européens d’Audi, les livraisons ont légèrement reculé par rapport aux excellents résultats de 2017. Sur le marché allemand, Audi a livré 28 247 automobiles (-9 %) en mars, un mois au cours duquel il y a eu moins de jours ouvrés qu’en 2017. Au Royaume-Uni, les ventes ont baissé de 2,9 % par rapport au mois de mars de l’année dernière. Au cours du premier trimestre, les ventes au Royaume-Uni étaient équivalentes à celles de la même période l’année précédente (+0,1 %), et bien meilleures que celles des autres acteurs d’un marché en déclin. La demande en Espagne (+11,3 %) et en Italie (+2,8 %) est également restée positive au cours du mois dernier. Sur les deux marchés, l’intérêt des clients pour l’Audi Q5 a contribué à la croissance depuis le début de l’année. En effet, depuis le début de l’année, ce sont déjà 1 618 clients espagnols (+51,5 %) et 2 106 clients italiens (+131,9 %) qui ont opté pour le SUV. Autre résultat positif : en Autriche, Audi est le constructeur qui a immatriculé le plus de véhicules haut de gamme entre janvier et mars.

Sur le continent nord-américain, Audi a également poursuivi sa croissance en mars, avec une hausse des ventes de 8,3 %, à environ 24 550 voitures. Avec quelques 61 400 livraisons, Audi a enregistré une hausse de 10,2 % dans la région entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018. Au Canada seulement, Audi a vendu 3 404 unités en mars, restant sur sa lancée de croissance à deux chiffres amorcée ces derniers mois (+14 %). Depuis janvier, environ un client Audi canadien sur trois a choisi un Q5. Aux États-Unis, Audi a atteint un nouveau record, avec des ventes en hausse de 7,4 % à 20 090 unités. La famille Q a, une fois encore, largement contribué à ce succès. La part des SUV aux États-Unis est actuellement de 52 %, ce qui signifie qu’un modèle Audi vendu sur deux appartient à cette gamme. L’Audi Q7 est très prisée : au cours du mois dernier, une Audi Q7 vendue sur trois l’a été à un client américain. Sur l’ensemble des modèles, les ventes cumulées ont augmenté de 9,7 % aux États-Unis.

 

- Fin -

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Audi établit un nouveau record au premier trimestre 2018.pdf
(12/04/18)
Communiqué de presse (11/04/18)

Avant-gardiste : la nouvelle Audi A6 Avant

• Design élégant, intérieur spacieux et grande polyvalence • Puissants moteurs quatre et six cylindres avec système hybride léger • Diverses options de suspension, de confortable à agile, direction dynamique intégrale en option • Systèmes de navigation, infotainment et assistance conducteur entièrement connectés La nouvelle Audi A6 Avant associe design dynamique, fonctionnalité au quotidien et grande polyvalence. La poupe affiche des lignes superbes et un concept de coffre flexible offrant une capacité de 565 à 1 680 litres. La direction et la suspension sont conçues dans un souci de confort et de sportivité. Le système hybride léger standard favorise efficience, tandis que la direction dynamique intégrale améliore la maniabilité et l’agilité. Avec son fonctionnement intuitif, le système d’exploitation MMI touch response entièrement digital est très pratique, aussi bien pour le conducteur que pour les passagers.

  • Design élégant, intérieur spacieux et grande polyvalence
  • Puissants moteurs quatre et six cylindres avec système hybride léger
  • Diverses options de suspension, de confortable à agile, direction dynamique intégrale en option
  • Systèmes de navigation, infotainment et assistance conducteur entièrement connectés

 

La nouvelle Audi A6 Avant associe design dynamique, fonctionnalité au quotidien et grande polyvalence. La poupe affiche des lignes superbes et un concept de coffre flexible offrant une capacité de 565 à 1 680 litres. La direction et la suspension sont conçues dans un souci de confort et de sportivité. Le système hybride léger standard favorise efficience, tandis que la direction dynamique intégrale améliore la maniabilité et l’agilité. Avec son fonctionnement intuitif, le système d’exploitation MMI touch response entièrement digital est très pratique, aussi bien pour le conducteur que pour les passagers.

Design extérieur : esthétique et fonctionnalité

Les jolis breaks s’appellent « Avant », la nouvelle Audi A6 Avant ne déroge pas à la règle. Avec ses lignes aiguisées, ses grandes surfaces et sa petite lunette arrière caractéristique, la voiture présente un design extérieur conforme à la nouvelle identité stylistique de la marque. L’A6 Avant, d’une longueur juste inférieure à cinq mètres, dégage élégance, sportivité et sophistication avec son grand capot et sa ligne de toit délicatement plongeante.

Une calandre Singleframe large et basse occupe l’avant du véhicule, tandis qu’une silhouette allongée et des fenêtres trapézoïdales dominent sur le côté. Des blisters aux formes caractéristiques, qui soulignent la transmission quattro, se prolongent jusqu’aux passages de roues. La ligne de toit tout en muscles rejoint subtilement le montant de coffre discret. Le becquet de coffre quant à lui, poursuit la silhouette et souligne le style sportif de l’A6 Avant. À l’arrière, un liseré décoratif crée un lien entre les phares. Outre les douze couleurs disponibles, les clients peuvent choisir entre les lignes sport et design selection, ainsi que le pack extérieur S line.

Accueillante : corps, espace et coffre

La nouvelle Audi A6 Avant mesure 4,92 mètres de long, 1,89 mètre de large et 1,47 mètre de haut. Son intérieur est encore plus spacieux que celui de l’ancien modèle : il offre plus de place pour les coudes à l’avant et à l’arrière, ainsi que pour les genoux pour des passagers arrière.

Malgré ses lignes sportives, la nouvelle A6 Avant conserve le coffre du modèle précédent : une largeur de chargement de 1 050 millimètres et une capacité de 565 litres en configuration normale, et de 1 680 litres lorsque le dossier des sièges arrière est abaissé. Le hayon et le coffre s’ouvrent électriquement ; un capteur en option permet une ouverture en réaction à un simple mouvement du pied. Le dossier des sièges, dont la configuration est en 40:20:40, peut s’abaisser sur la version de série. Une fonction de déverrouillage électrique est disponible pour l’attelage remorque en option.

De série, le coffre est équipé d’un système de rails largement testé et approuvé, qui permet aux clients de positionner quatre points de fixation variables pour accrocher des objets. Le coffre de l’A6 Avant comprend également un tendeur, un filet et deux crochets. Le kit de séparation de la charge avec barre télescopique et sangle, disponible en option, permet aux clients de compartimenter le coffre.

La nouvelle A6 Avant est parfaitement adaptée pour les longs voyages, notamment par son silence à bord. L’aérodynamique et l’aéroacoustique sont excellentes et le coefficient de pénétration dans l’air du moteur d’entrée de gamme, qui sera proposé après le lancement du véhicule, est de 0,27. La carrosserie en acier et aluminium est extraordinairement rigide.

La sécurité, une priorité : technologie d’éclairage et système d’assistance à la conduite

L’A6 Avant est livrée avec un ensemble complet de systèmes de sécurité, notamment une technologie d’éclairage et des systèmes d’assistance et de sécurité passive. De série, la nouvelle Audi A6 Avant est livrée avec des phares LED. Néanmoins, trois versions sont disponibles, y compris des phares LED Audi Matrix HD avec feux de route haute résolution, l’option la plus haut de gamme. Avec cette option, cinq lignes horizontales dessinent la signature lumineuse du véhicule en journée. Le clignotant dynamique et les séquences de la fonction « Coming Home/Leaving Home » rappellent le caractère exclusif de la famille A6.
Le pack éclairage d’ambiance en option donne vie au design de l’habitacle.

Imaginée pour les clients qui conduisent beaucoup, l’A6 Avant offre un large éventail de systèmes d’assistance à la conduite, répartis dans les packs « Ville » et « Route ». Outre le pre sense front, le système de freinage standard d’Audi, le conducteur bénéficie de l’adaptive cruise assist avec traffic jam assist. Ce système prend en charge le contrôle longitudinal et latéral dans les embouteillages jusqu’à l’arrêt complet et en circulation normale jusqu’à 250 km/h et aide le conducteur en accélérant et freinant. La fonction d’assistance permet également de maintenir la vitesse fixée et une distance de sécurité par rapport au véhicule qui précède lorsqu’il y a beaucoup de circulation ainsi que dans les situations étroites.

Pour l’assistant pour l’efficacité énergétique supplémentaire, l’adaptive cruise assist prend en compte de façon prédictive les limitations de vitesse, virages, ronds-points et, si le guidage est actif, les tournants grâce à la fonction cruise control. Hormis ces informations prédictives, les systèmes fournissent un retour haptique par le biais de la pédale d’accélérateur afin d’optimiser la consommation de carburant, en lien avec le système MHEV.

L’emergency assist favorise la sécurité en identifiant une absence d’action du conducteur et en émettant une alerte visuelle, acoustique ou haptique. Si le conducteur ne réagit toujours pas, le système reprend la main, allume les feux de détresse et arrête automatiquement l’A6 dans sa voie. Le système active les mesures de protection Audi pre sense, telles que le blocage de la ceinture de sécurité, la fermeture des fenêtres et l’appel d’urgence.

Cinq fonctions aident le conducteur dans la circulation urbaine. Il s’agit du crossing assist, qui détecte les personnes traversant de manière dangereuse devant la voiture, de l’Audi pre sense 360°, qui identifie les risques de collision, du rear cross traffic assist, qui surveille les marches arrière lentes, par exemple pour sortir d’une place de parking en créneau, de l’exit warning et du lane change warning.

Ces fonctions sont gérées dans un module haut de gamme Audi, installé de série sur la nouvelle A6 Avant : le contrôleur d’assistance à la conduite centrale (zFAS), qui analyse en continu une image de l’environnement du véhicule. Pour ce faire, en fonction du niveau d’équipement,
il utilise jusqu’à cinq détecteurs radar, cinq caméras, douze capteurs à ultrasons et un scanner laser.

Efficace et puissant : la gamme de moteurs et la technologie hybride légère

Puissance extrême, conduite ultra douce, efficience… Quatre moteurs turbo seront disponibles pour l’Audi A6 Avant : trois moteurs V6 de trois litres (deux TDI et un TFSI) et un moteur diesel quatre cylindres de deux litres. Tous les moteurs sont nouveaux ou d’anciens modèles retravaillés. Le moteur V6 essence produit 340 ch. Le moteur diesel de trois litres est disponible en deux versions, avec 286 ch et avec 231 ch. Le moteur TDI de deux litres délivre 204 ch.

La technologie hybride légère d’Audi (MHEV) améliore encore le confort et l’efficacité énergétique de tous les moteurs de la nouvelle A6 Avant. En conditions de conduite réelle, elle réduit la consommation de carburant de près de 0,7 litre aux 100 km. Sur les moteurs V6, elle fonctionne avec 48 V, tandis que sur le moteur 2.0 TDI, le système électrique est de 12 V. L’alterno-démarreur, qui est au cœur du système MHEV, récupère jusqu’à 12 kW au freinage avec le système 48 V et transfère l’électricité vers une batterie au lithium séparée. Lorsque le moteur V6 est éteint, la nouvelle Audi A6 Avant peut circuler en roue libre entre 55 et 160 km/h et la fonction start-stop s’active dès 22 km/h.

Les deux moteurs V6 TDI transfèrent leur puissance à une boîte tiptronic à 8 rapports ; le 2.0 TDI et le 3.0 TFSI actionnent une boîte S tronic à 7 rapports via une transmission à double embrayage. De série, les moteurs V6 sont dotés de la transmission intégrale quattro, soit avec différentiel central à verrouillage automatique (sur les unités V6 TDI) soit avec la technologie ultra qui couple instantanément la propulsion en cas de besoin. Le différentiel sport en option, qui distribue activement la puissance entre les roues arrière lors d’un virage à grande vitesse, est un atout idéal.

Confortable et agile comme jamais auparavant : la suspension

La suspension de la nouvelle A6 Avant offre une différence encore plus prononcée entre les réglages de confort et de sportivité que sur le modèle précédent. La direction assistée progressive est très confortable à utiliser. Déjà sportive, la direction devient de plus en plus directe avec l’augmentation de l’angle de braquage. Le nouveau concept de contrôle pour la direction assistée électromécanique fournit également un retour d’informations sur l’état de la route tout en éliminant les soubresauts désagréables au volant. 

Le client peut choisir entre quatre configurations de suspension : une suspension à ressorts à ressorts d’acier traditionnelle, une suspension sport, une suspension avec contrôle de l’absorption des chocs et une suspension pneumatique, également avec amortissement contrôlé. Outre les amortisseurs de chocs et les ressorts pneumatiques, la plateforme électronique du châssis (ECP) contrôle la direction dynamique intégrale et le nouveau différentiel sport, qui distribue activement le couple entre les roues arrière en cas de conduite dynamique. Le conducteur peut configurer les réglages de toutes les suspensions contrôlées dans le système de sélection du mode de conduite Audi drive select : modes confort, auto et dynamique. La direction dynamique des quatre roues motrices adapte le rapport de démultiplication et le degré de réponse par exemple. La nouvelle Audi A6 Avant est dotée de roues de jusqu’à 21 pouces, qui assurent un très haut niveau de confort et limitent le bruit de façon exceptionnelle à tout moment.

Superbe habitacle : intérieur et équipement

L’intérieur de la nouvelle Audi A6 Avant présente une architecture élégante et minimaliste qui s’accorde à la perfection avec les performances du véhicule. Un black panel accueillant l’écran supérieur MMI touch response domine l’élégant tableau de bord. Tout comme l’écran inférieur de la console centrale, il est légèrement incliné vers le conducteur. Les lignes horizontales de l’intérieur renforcent l’impression d’espace et de cohésion entre tous les éléments.

Selon les préférences du client, l’intérieur de la nouvelle Audi A6 Avant peut avoir une personnalité bien différente. Outre la version de base, quatre finitions sont disponibles, chacune avec son propre concept de couleur : sport, design, design selection et S line sport. Les couleurs sont élégantes et avant-gardistes, et les matières (dont le cuir Valcona et les appliqués en bois à pores ouverts) sophistiquées, comme cela semble naturel venant d’Audi. Le pack S line extérieur est également disponible pour toutes les finitions.

Les sièges de l’Audi A6 Avant ont été entièrement retravaillés. Parmi l’éventail de possibilités, se trouvent des sièges avant avec contour personnalisé et de nombreuses possibilités de réglage, notamment des fonctions de ventilation et de massage en option, ainsi que les sièges sport avec appuie-têtes intégrés.

Le client pourra également choisir l’air quality package, qui comprend deux parfums différents et un ioniseur, le grand toit vitré panoramique et les essuie-glaces à gicleur intégré à l’avant et à l’arrière.

Intuitif et logique : le système d’exploitation MMI touch response

Le conducteur actionne presque toutes les fonctions sur deux grands écrans dans le concept opérationnel MMI touch response de la nouvelle Audi A6 Avant. Le conducteur gère l’infotainment et la navigation sur l’écran supérieur de 10,1 pouces (si le véhicule est équipé du système MMI navigation). L’écran de 8,6 pouces en dessous sert au réglage de la température, aux fonctions de confort et à la saisie de texte. Le conducteur peut laisser reposer son poignet sur le large pommeau du levier de vitesses lorsqu’il actionne les fonctions. Grâce à son retour haptique et acoustique, la technologie MMI touche response est rapide et fiable. La structure de menu MMI est logique et horizontale comme sur un smartphone ; le conducteur peut personnaliser l’organisation des icônes de l’écran de démarrage.

MMI navigation plus comprend également le virtual cockpit entièrement digital de 12,3 pouces d’Audi, qui est actionné au moyen des boutons multifonctions sur le volant. L’affichage tête haute en option projette les informations importantes sur le pare-brise. La commande vocale avec système de langage naturel fait de la nouvelle A6 Avant un interlocuteur intelligent. Il répond aux commandes et aux questions de deux manières : en utilisant des informations stockées à bord ou à partir du cloud. La personnalisation standard offre jusqu’à sept profils individuels, ce qui permet à plusieurs conducteurs d’enregistrer jusqu’à 400 paramètres.

Attentionné et pratique : navigation et Audi connect

Le système MMI navigation plus en option est le composant le plus sophistiqué de la gamme d’infotainment de la nouvelle Audi A6 Avant. Son module de transfert de données prend en charge la norme LTE Advanced et intègre un hotspot Wi-Fi. Le système de navigation reconnaît les préférences du conducteur en fonction des voyages précédents et génère des suggestions intelligentes à partir de ces informations. L’itinéraire est calculé en ligne sur les serveurs du prestataire de service HERE ainsi que dans la voiture.  

Le portefeuille Audi connect offre de nombreux services en ligne, dont plusieurs services Car-to-X. La clé digitale Audi connect en option verrouille et déverrouille la nouvelle A6 Avant via un smartphone Android. L’application myAudi connecte la voiture au smartphone de son propriétaire. La phone box Audi prend en charge la téléphonie avec le très pratique protocole Voice-over-LTE. Le système audio Bang & Olufsen Advanced offre un son 3D exceptionnel à l’avant comme à l’arrière via un ensemble de 15 enceintes.

 – Fin –

Communiqué de presse (06/04/18)

World RX : Audi Sport donne des ailes à EKS

• L’Audi S1 EKS RX quattro présente une nouvelle aérodynamique et un nouveau moteur • Audi fournit une assistance technique à l’équipe de rallycross de Mattias Ekström • La première course aura lieu à Barcelone les 14 et 15 avril Neubourg-sur-le-Danube, le 4 avril 2018 - A partir de 2020, le Championnat du monde de rallycross FIA (World RX) prévoit de faire rouler des voitures électriques. Audi réfléchit actuellement à une possible participation. Le potentiel technologique des supercars actuelles déployées en 2018 et en 2019 n’a pas été pleinement exploité. La nouvelle Audi S1 EKS RX quattro est un exemple parfait, car elle est meilleure que sa devancière sur presque tous les plans.

  • L’Audi S1 EKS RX quattro présente une nouvelle aérodynamique et un nouveau moteur
  • Audi fournit une assistance technique à l’équipe de rallycross de Mattias Ekström
  • La première course aura lieu à Barcelone les 14 et 15 avril

 

A partir de 2020, le Championnat du monde de rallycross FIA (World RX) prévoit de faire rouler des voitures électriques. Audi réfléchit actuellement à une possible participation. Le potentiel technologique des supercars actuelles déployées en 2018 et en 2019 n’a pas été pleinement exploité. La nouvelle Audi S1 EKS RX quattro est un exemple parfait, car elle est meilleure que sa devancière sur presque tous les plans.

Audi Sport donne littéralement des ailes à l’équipe rallycross du double champion de DTM et du champion du monde de rallycross Mattias Ekström. L’aileron arrière complexe de la voiture de sport à transmission intégrale quattro est le résultat d’une intensification de la coopération technique entre le département sportif d’Audi et EKS Audi Sport. « La saison dernière, nous avons commencé à fournir un soutien d’usine à l’équipe de Mattias Ekström dans le World RX », explique Dieter Gass, directeur d’Audi Motorsport. « Cette année, pour la première fois, nos ingénieurs participent également au développement de la voiture ». Ces dernières années, grâce à ses concepts d’aérodynamique innovants, Audi avait une longueur d’avance sur ses concurrents avec ses voitures de sport LMP et DTM. Ce savoir-faire a été intégré à la deuxième génération de la nouvelle Audi S1 EKS RX quattro. Le nouvel aileron arrière en carbone génère plus d’appui tout en réduisant la traînée aérodynamique. De plus, dans l’objectif de parvenir à une efficacité maximale, les ingénieurs ont également optimisé l’emplacement des systèmes de refroidissement, qui sont maintenant alimentés par des prises d’air dans le toit et dans les vitres latérales arrière. Par rapport à l’Audi S1 ​​EKS RX quattro de première génération, les techniciens ont changé la position du moteur turbo quatre cylindres de deux litres. Cela a entraîné de vastes modifications de la gestion du carburant. Cette année, pour la première fois, EKS Audi Sport utilise un système anti-lag qui maintient la vitesse du turbocompresseur même lorsque la voiture se soulève. Le logiciel gérant le moteur est également nouveau. Enfin, la puissance maximale du moteur est passée à 580 ch. Cependant, les améliorations réalisées ne visaient pas directement une augmentation de la puissance maximale, mais une meilleure maniabilité. Pour ce faire, les ingénieurs ont optimisé la pression de suralimentation dans les conditions de charge partielle et de dépassement.

« Nous avons sensiblement plus de puissance moteur que l’an passé », explique Mattias Ekström, qui, après les premiers tours de piste avec le nouveau moteur à Majorque, est sorti du cockpit avec un grand sourire. « Disposer de la puissance sur le terrain est encore plus important ».

Le pourcentage de conduite à plein régime tend à être plutôt faible sur les pistes de rallycross typiquement courtes et sinueuses. Le pourcentage de conduite à plein régime le plus important est atteint sur la piste des Trois-Rivières, au Canada, avec environ 40 %. Par conséquent, la suspension, les amortisseurs et la traction sont d’une importance majeure.

« C’est la somme de nombreux petits détails qui explique ces progrès », explique Mattias Ekström. « Nous nous sommes améliorés dans tous les domaines et nous savons combien notre nouvelle voiture est plus rapide. Je suis très content du travail qui a été fait et j’espère que ce sera suffisant pour multiplier les victoires. Il faut bien reconnaître que nous avons des concurrents très forts, qui n’ont pas chômé non plus. Nous verrons où nous en sommes à Barcelone. »

Sur la piste espagnole, la nouvelle saison débutera les 14 et 15 avril. EKS Audi Sport a préparé deux nouvelles voitures dans les locaux de l’équipe à Fagersta, en Suède. L’Audi S1 ​​EKS RX quattro avec le numéro de châssis 006 sera la voiture de course du nouveau pilote de l’écurie Andreas Bakkerud ; Mattias Ekström recevra le châssis 007.

 

– Fin –

Communiqué de presse (06/04/18)

Audi France, partenaire de la Fédération française de ski, félicite les champions olympiques Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet

• Audi France partenaire de la Fédération française de ski depuis 2004 • Dans le cadre de ce partenariat, Audi France félicite les champions olympiques Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet et leur remet les clés d’une Audi • Audi France félicite également Tessa Worley pour ses belles performances cette saison Roissy en France, le 6 avril 2018 - Partenaire de la Fédération française de ski, Audi France est très fière du parcours des skieurs Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet et heureuse de leur remettre les clés d’une Audi A4 allroad.

  • Audi France partenaire de la Fédération française de ski depuis 2004
  • Dans le cadre de ce partenariat, Audi France félicite les champions olympiques Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet et leur remet les clés d’une Audi
  • Audi France félicite également Tessa Worley pour ses belles performances cette saison

 

Partenaire de la Fédération française de ski, Audi France est très fière du parcours des skieurs Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet et heureuse de leur remettre les clés d’une Audi A4 allroad.

Le ski de haut niveau présente de nombreuses similitudes avec la compétition automobile, vitesse, trajectoires maîtrisées, adhérence en toutes circonstances… Forte de cette affinité et de son système de transmission intégrale 4 roues motrices quattro - l’allié indispensable sur routes enneigées et verglacées - Audi est présente sur toutes les compétitions de la planète.

Le constructeur aux anneaux est partenaire de la Fédération internationale de ski depuis 2000 en Ski Alpin et depuis 2011 en Ski Cross. Dans le monde, Audi a également signé des partenariats avec 14 fédérations nationales de ski et Audi France, partenaire de la Fédération française de ski depuis 2004, vient de renouveler son partenariat jusqu’en 2022.

Dans le cadre de ce partenariat, Audi France met à disposition des véhicules aux athlètes de l’Equipe de France de Ski Alpin médaillés lors des Jeux Olympiques, des Championnats du Monde ou vainqueur d’un globe de cristal ainsi qu’à la Direction de la FFS afin de porter ses couleurs aux quatre coins du monde.

Alexis Pinturault, double médaillé olympique des Jeux de Pyeongchang en février dernier (médaille d'argent en combiné alpin et médaille de bronze en slalom géant), et Victor Muffat-Jeandet, médaillé de bronze en combiné, ont donc eu le plaisir de se voir remettre les clés d’une Audi A4 allroad.

« Nous sommes ravis d’accompagner les beaux parcours sportifs des athlètes de la Fédération française de ski dont Alexis et Victor. Nous les félicitons pour leurs médailles olympiques et sommes fiers de les voir au volant de leur Audi » Lahouari Bennaoum, Directeur Général Audi France.

Audi profite également de cette occasion pour féliciter, une nouvelle fois, Tessa Worley pour ses bons résultats cette saison (2e du classement général de la Coupe du Monde de Slalom Géant). Cette dernière est aussi l’heureuse conductrice d’une Audi A4 allroad grâce à son titre de Championne du Monde de Slalom Géant remporté à Saint-Moritz en 2017.

En complément de son implication auprès de la Fédération française de ski, Audi France est également partenaire du domaine skiable de Megève, du Club des Sports de Megève, de l’Ecole du Ski Français de Megève, de restaurants gastronomiques ou encore d’hôtels prestigieux (tels que Flocons de Sel et Les Fermes de Marie) afin d’offrir des expériences exclusives au public, à ses partenaires et à ses clients.

–  Fin –

 

MÉDIATHÈQUE