Audi France Media
Communiqué de presse
Nouvelle Audi A7 Sportback : la vision sportive d’Audi pour le segment luxe >>
(19/10/17)
Communiqué de presse
Le retour d’une icône – Nouvelle Audi RS 4 Avant >>
(12/09/17)
Communiqué de presse
Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS >>
(11/09/17)
Communiqué de presse
Le retour d’une icône – Nouvelle Audi RS 4 Avant >>
(12/09/17)
Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS >>
(11/09/17)
Dossier de presse
Nouvelle Audi A8 : le futur de la berline de luxe >>
(11/07/17)
ACTUALITÉS
Communiqué de presse (22/11/17)

Noël change de couleur avec l’Audi Junior quattro jaune vegas !

Pour faire plaisir à ses plus jeunes fans, Audi propose sa version junior de l’Audi R8 Spyder. Cette édition limitée à 600 exemplaires est parée d’un jaune vegas flamboyant !

Pour faire plaisir à ses plus jeunes fans, Audi propose sa version junior de l’Audi R8 Spyder. Cette édition limitée à 600 exemplaires est parée d’un jaune vegas flamboyant !

Cette voiture pousse-pied est un jouet réaliste et sécuritaire pour les enfants de 1 à 3 ans. Réalisée dans un moulage robuste en plastique au design Audi, elle fera rêver tous les futurs petits pilotes. Comme pour les plus grands, le siège est rembourré en cuir avec coutures jaunes en nid d’abeille, le klaxon est intégré au volant et les phares à LED 3D complètent son look sportif. 

Audi Junior quattro jaune vegas, 179€ ttc.

Communiqué de presse (20/11/17)

#AudiSportNight – le premier événement 100% Audi Sport

• Un événement nocturne exclusif réunissant l’intégralité de la gamme Audi Sport • Célébration des 10 ans de partenariat officiel entre Audi et le Circuit Paul Ricard • Premiers essais de la nouvelle Audi RS 4 Avant Pour sa première édition, l’#AudiSportNight a réuni l’intégralité de la famille Audi Sport sur le mythique Circuit Paul Ricard du Castellet la nuit du 17 novembre. Les différents partenaires Audi Sport Store et leurs clients ont pu prendre part à un évènement unique et exclusif célébrant les 10 ans de partenariat entre Audi et le Circuit Paul Ricard. Lors de ce rassemblement, les invités ont pu découvrir en première mondiale depuis sa présentation au salon de Francfort la nouvelle Audi RS4 Avant.

Roissy-en-France, Le Castellet, le 20 novembre 2017 – Pour sa première édition, l’#AudiSportNight a réuni l’intégralité de la famille Audi Sport sur le mythique Circuit Paul Ricard du Castellet la nuit du 17 novembre. Les différents partenaires Audi Sport Store et leurs clients ont pu prendre part à un évènement unique et exclusif célébrant les 10 ans de partenariat entre Audi et le Circuit Paul Ricard. Lors de ce rassemblement, les invités ont pu découvrir en première mondiale depuis sa présentation au salon de Francfort la nouvelle Audi RS4 Avant.

50 véhicules Audi Sport, plus de 22 626 ch réunis… Le premier grand rassemblement de la famille Audi Sport a tenu ses promesses à travers une expérience de conduite nocturne exclusive. L’évènement a permis à la centaine de participants de prendre le volant des modèles exclusifs de la gamme Audi Sport sur le tracé de 5,8 km du Paul Ricard qui deviendra le tracé de Formule 1 dès juin 2018. Pour des sensations assurées et parcourir la fameuse ligne droite du Mistral à près de 300 km/h, les participants ont profité de baptêmes en R8 V10 Spyder et RS 3 LMS aux côtés de pilotes professionnels. Triple vainqueur des 24 Heures du Mans, Benoit Treluyer a partagé son expérience Audi Sport et échangé avec les différents invités. Enfin, ils ont pu découvrir le circuit sous un nouvel angle avec la visite des voies de sécurité de nuit encadré par des instructeurs professionnels.  L’ensemble de la soirée a été retransmis en Facebook Live et sur l’intégralité des réseaux sociaux de la marque via le hashtag dédié #AudiSportNight.

La sportivité fait partie de l’ADN de la marque depuis toujours. Audi Sport regroupe les modèles des gammes RS et R8 afin d’allier puissance, esthétique et maîtrise sur circuit comme sur route. Le réseau de distribution s’est adapté à l’exigence des véhicules hautes performances avec 17 Audi Sport Store à travers la France. Les équipes commerciales et techniques de ces distributeurs sont spécialisées dans la vente et l’entretien des produits Audi Sport. L’#AudiSportNight a permis aux partenaires Audi Sport Store et à leurs clients de découvrir l’intégralité de la gamme Audi Sport.

L’histoire entre Audi et le Circuit Paul Ricard a débuté il y a plus de 10 ans. Sur la seule année 2017, plus de 1 100 clients ont été conviés  sur circuit dans le cadre de l’Audi driving experience, dont plusieurs journées au Castellet et ainsi profiter de rendez-vous exclusifs. Par des expériences driving exceptionnelles et un engagement fort, Audi et le Paul Ricard ont ainsi célébré 10 années de confiance en présence de Marc Meurer, Directeur Général Audi France, Jean-Bernard Piron, Directeur Marketing Audi France et Stephane Clair, Directeur General du Circuit Paul Ricard.

Présentée en première mondiale au salon de Francfort, la nouvelle Audi RS 4 Avant a fait sa première apparition officielle lors de l’#AudiSportNight. Avec un look plus agressif inspiré de l’Audi 90 quattro IMSA GTO, un moteur V6 biturbo de 450ch, un poids en baisse de 80 kg et un couple qui passe de 430 Nm à 600 Nm, la plus polyvalente et sportive des familiales est disponible à la commande en France à partir de 92 000€.

 

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Audi Sport Night.pdf
(20/11/17)
Audi-2017-Audisportnight
(20/11/17)
photo
Communiqué de presse (09/11/17)

Audi commence le quatrième trimestre par une hausse de ses ventes

• Environ 158 750 livraisons dans le monde entier au cours du mois d’octobre, soit une hausse de 5,3 % • Bram Schot, responsable des ventes : « Nous aspirons à rester sur cette lancée d’augmentation des ventes » • Première mondiale de la nouvelle Audi A7 : lancement sur le marché à partir de mars 2018 Audi a enregistré un bon début de quatrième trimestre. En effet, au mois d’octobre, AUDI AG a vendu environ 158 750 voitures dans le monde entier, soit une hausse de 5,3 % par rapport à la même période l’an dernier. Le mois dernier, les livraisons ont connu une embellie en Amérique du Nord (+10,2 %) et en Chine (+14,5 %), tandis qu’elles ont reculé en Europe (-1,6 %). Depuis qu’Audi a renoué avec la croissance, au mois de juin, elle a réussi à réduire de façon constante la chute cumulée de ses ventes mois après mois en année courante. Toutefois, les 1 539 500 livraisons dans le monde entier depuis janvier restent en deçà du chiffre de 2016 (-1,3 %).

Ingolstadt, le 9 novembre 2017 - Audi a enregistré un bon début de quatrième trimestre. En effet, au mois d’octobre, AUDI AG a vendu environ 158 750 voitures dans le monde entier, soit une hausse de 5,3 % par rapport à la même période l’an dernier. Le mois dernier, les livraisons ont connu une embellie en Amérique du Nord (+10,2 %) et en Chine (+14,5 %), tandis qu’elles ont reculé en Europe (-1,6 %). Depuis qu’Audi a renoué avec la croissance, au mois de juin, elle a réussi à réduire de façon constante la chute cumulée de ses ventes mois après mois en année courante. Toutefois, les 1 539 500 livraisons dans le monde entier depuis janvier restent en deçà du chiffre de 2016 (-1,3 %).

 « Au cours des prochains mois, nous allons tout faire pour confirmer notre bon début de quatrième trimestre malgré les conditions difficiles », a déclaré Bram Schot, membre du directoire d’AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing. « Notre initiative portant sur les modèles constitue une base solide pour notre réussite future. Dans la droite ligne de l’Audi A8, la nouvelle Audi A7 a atteint de nouveaux sommets en matière de sportivité et d’esthétique sur le segment du luxe. Même avant son entrée sur le marché, ce concept unique a créé la sensation et a été bien reçu par nos clients. »

 Mi-octobre, Audi a dévoilé son nouveau coupé quatre portes à son siège d’Ingolstadt. Avec son design dynamique et tourné vers l’avenir, la nouvelle Audi A7 (consommation de carburant combinée en l/100 km : 7,2 - 6,8, émissions de CO2 combinées en g/km : 163 - 154) est destinée aux clients soucieux de suivre les tendances et qui s’intéressent au design et à la technologie. Ce modèle sera commercialisé chez les premiers concessionnaires en Europe dès mars 2018.

 L’Audi Q2 a une fois encore été le véhicule le plus plébiscité par les clients européens le mois dernier, puisque pas moins de 6 600 clients européens se sont offert le SUV urbain courant octobre. Pour l’ensemble des modèles, l’Espagne et l’Italie ont largement contribué au bon résultat mensuel : dans la péninsule ibérique et aux Îles Canaries, 4 393 clients ont acquis une Audi (soit 10,5 % de plus qu’à la même période l’an dernier). En Italie, les livraisons ont enregistré une hausse de 23,4 %, avec 5 993 voitures. Par contraste, la tendance à la baisse du marché au Royaume-Uni a eu un impact négatif sur l’activité en Europe le mois dernier, avec des ventes 5,5 % en dessous de celles d’octobre 2016. En baisse de 0,6 % sur l’année cumulée par rapport à 2016, les ventes britanniques sont, toutefois, presque au même niveau que l’année dernière et sont bonnes par rapport à l’ensemble du marché. En France, 5 374 clients ont acheté une Audi, soit 8,5 % de moins qu’au mois d’octobre dernier. Dans toute l’Europe, la marque a livré environ 68 450 unités (-1,6 %) pendant le premier mois du quatrième trimestre, pour atteindre une hausse cumulée de 0,5 % par rapport à 2016, année où les ventes d’Audi avaient établi un nouveau record sur le marché européen.

 En Chine, Audi a réalisé le meilleur mois d’octobre de son histoire avec 53 828 voitures vendues. De plus, la croissance de la marque aux anneaux sur le marché chinois a été de 14,5 %, son meilleur chiffre depuis le début de l’année. Les concessionnaires Audi en Chine ont observé une demande particulièrement forte pour la version à long empattement de l’Audi A4. Depuis janvier, le constructeur d’Ingolstadt a vendu 472 498 voitures dans le pays, soit une baisse cumulée des ventes ramenée à 3 %. Mi-novembre, Audi célébrera le lancement de l’Audi S4 (consommation de carburant combinée en l/100 km : 7,5 - 7,3, émissions de CO2 combinées en g/km : 170 - 166) en Chine lors du Guangzhou International Motor Show. À partir du printemps 2018, le dynamique modèle S viendra enrichir le portefeuille de la marque aux anneaux dans l’empire du Milieu.

 Le mois dernier, l’Amérique a une fois encore été un important moteur de croissance pour Audi, puisque la marque y a établi un nouveau record de 23 800 voitures vendues dans la région. Aux États-Unis, l’entreprise a enregistré son 82e meilleur mois consécutif (+9,6 %, avec 19 425 voitures). Le Canada, quant à lui, a connu une nouvelle fois une croissance à deux chiffres (+11,3 % avec 3 063 voitures). En 2017, le goût des Nord-Américains pour les SUV s’est encore confirmé. En effet, depuis le début de l’année, la moitié des clients Audi aux États-Unis a opté pour un SUV.

 

 

Ventes pour AUDI AG

En octobre

Cumulé

 

2017

2016

Évolution depuis 2016

2017

2016

Évolution depuis 2016

Monde

158,750

150,712

+5,3 %

1,539,500

1,559,540

-1,3 %

Europe

68,450

69,525

-1,6 %

730,000

726,550

+0,5 %

- Allemagne

21,682

23,109

-6,2 %

254,200

253,999

+0,1 %

- Royaume-Uni

13,543

14,337

-5,5 %

152,413

153,376

-0,6 %

- France

5,374

5,871

-8,5 %

52,128

53,098

-1,8 %

- Italie

5,993

4,855

+23,4 %

57,758

51,786

+11,5 %

- Espagne

4,393

3,977

+10,5 %

46,815

43,899

+6,6 %

États-Unis

19,425

17,721

+9,6 %

180,339

169,900

+6,1 %

Mexique

1,314

1,118

+17,5 %

11,445

12,375

-7,5 %

Brésil

860

1,100

-21,8 %

8,044

10,932

-26,4 %

Chine(y compris Hong Kong)

53,828

47,031

+14,5 %

472,498

487,264

-3.0

 

– Fin –

Communiqué de presse (09/11/17)

Audi considérée comme la marque européenne la plus fiable selon le classement Consumer Reports 2017

• Le magazine de consommateurs américain a recueilli l’avis de ses lecteurs sur près de 640 000 automobiles • Werner Zimmermann, responsable de la qualité chez Audi : « La qualité est notre principale compétence. » Audi a été élue meilleure marque européenne pour la sixième année consécutive dans l’enquête de fiabilité menée par Consumer Reports. Le célèbre magazine de consommateurs américain interroge chaque année ses lecteurs et publie les résultats. En 2017, Audi est arrivée en 4e place, devant tous ses concurrents européens.

Yonkers/Ingolstadt, le 9 novembre 2017 – Audi a été élue meilleure marque européenne pour la sixième année consécutive dans l’enquête de fiabilité menée par Consumer Reports. Le célèbre magazine de consommateurs américain interroge chaque année ses lecteurs et publie les résultats. En 2017, Audi est arrivée en 4e place, devant tous ses concurrents européens.

Werner Zimmermann, responsable de la qualité chez Audi : « Nous sommes ravis de ce résultat qui envoie un signal fort à nos clients, à savoir que la qualité est une compétence fondamentale chez Audi. »

Dans son enquête annuelle, le magazine Consumer Reports demande à tous ses abonnés possédant une voiture de signaler les problèmes rencontrés avec leur véhicule au cours des douze derniers mois. Des informations sur le type de dommage, les frais engendrés ou les délais de réparation sont également intégrées au classement, et Consumer Reports tient compte des données relatives aux modèles des trois dernières années.

Cette année, Consumer Reports a recueilli l’avis des propriétaires de près de 640 000 automobiles. Les résultats de l’enquête de fiabilité ont été combinés aux résultats des tests menés par le magazine pour créer un classement général des véhicules à l’essai. Les huit modèles Audi testés (les Audi A3, A4, A6, A8, Q3, Q5, Q7 et TT) ont fait l’objet d’une recommandation d’achat en 2017.

– Fin –

Communiqué de presse (09/11/17)

Lancement commercial de la nouvelle Audi RS 4 Avant

• L’Audi RS la plus vendue de l’histoire est disponible à la commande sur le marché français à partir du 9 novembre • Un nouveau chapitre de la success story du V6 bi-turbo • L'Audi RS 4 Avant disponible à partir de 92 000 € La nouvelle Audi RS 4 Avant (consommation de carburant mixte en l/100 km: 8,8, émissions de CO2 combinées en g/km: 200-199 *) allie des performances de conduite impressionnantes à une utilisation quotidienne. Le modèle a fait sa première apparition au salon de Francfort de cette année. Les clients français peuvent commander l'Audi RS 4 Avant à partir du jeudi 9 novembre. Le prix de base est de 92 000 €.

Paris, 9 novembre 2017 - La nouvelle Audi RS 4 Avant (consommation de carburant mixte en l/100 km: 8,8, émissions de CO2 combinées en g/km: 200-199 *) allie des performances de conduite impressionnantes à une utilisation quotidienne. Le modèle a fait sa première apparition au salon de Francfort de cette année. Les clients français peuvent commander l'Audi RS 4 Avant à partir du jeudi 9 novembre. Le prix de base est de 92 000 €.

Le nouveau moteur TFSI de 2,9 litres de l'Audi RS 4 Avant offre une toute nouvelle dimension de couple et d'efficacité. De 1 900 à 5 000 tr/min, le V6 bi-turbo développe un couple de 600 Nm - 170 Nm de plus que dans le modèle précédent. Avec une puissance de 450 ch (331 kW), soit une puissance de 155,5 ch par litre, la RS 4 Avant passe de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes, soit 0,6 dixième de moins qu'auparavant. Le pack RS dynamic augmente la vitesse maximale limitée électroniquement de 250 à 280 km/h. Dans cette configuration, la voiture ne consomme que 8,8 litres de carburant au 100 kilomètres, et rejette 199 grammes de CO2 par kilomètre. Ces valeurs représentent une réduction de 17% par rapport au modèle précédent.

En utilisant le V6 TFSI bi-turbo de 2,9 litres, Audi Sport suit la légendaire première génération RS 4 Avant. La RS 4 de 1999 était également équipée d'un V6 bi-turbo - le tout premier moteur bi-turbo suralimenté d'Audi – et offrait une puissance de 380 ch (280 kW) soit 141 ch par litre. La première version de l’Audi RS ​​4 Avant passait de 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. La forte demande pour ce véhicule fondateur de la success story V6 bi-turbo a conduit Audi à doubler le nombre initial de modèles prévus pour la production. Au total, le constructeur d’Ingolstadt a produit 6 030 unités de la première génération de la RS 4.

 

– Fin –

Communiqué de presse (09/11/17)

Audi intensifie la recherche dans le domaine des carburants de synthèse

• E-diesel Audi : de l’eau, du CO2 et de l’électricité renouvelable • Participation prévue dans une installation pilote en Suisse Audi étoffe sa stratégie en matière d’e- carburants. En partenariat avec Ineratec GmbH et Energiedienst Holding AG, la marque prévoit d’investir dans une nouvelle installation pilote pour la production d’e-diesel à Laufenburg, dans le canton d’Argovie (Suisse). Pour la première fois, l’électricité nécessaire sera fournie par une source d’énergie hydraulique renouvelable. L’installation sera capable de produire près de 400 000 litres par an.

  • E-diesel Audi : de l’eau, du CO2 et de l’électricité renouvelable
  • Participation prévue dans une installation pilote en Suisse

 

Ingolstadt/Laufenburg, le 8 novembre 2017 – Audi étoffe sa stratégie en matière d’e- carburants. En partenariat avec Ineratec GmbH et Energiedienst Holding AG, la marque prévoit d’investir dans une nouvelle installation pilote pour la production d’e-diesel à Laufenburg, dans le canton d’Argovie (Suisse). Pour la première fois, l’électricité nécessaire sera fournie par une source d’énergie hydraulique renouvelable. L’installation sera capable de produire près de 400 000 litres par an.

Depuis quelques années déjà, Audi s’intéresse aux carburants à base de CO2 respectueux de l’environnement. Après la mise au point de l’e-gaz, de l’e-gasoline (essence) ou de l’e-diesel de fabrication synthétique, le constructeur est prêt à passer à l’étape suivante dans la production d’e-diesel. « À Laufenburg, cette nouvelle technologie nous permet de gérer efficacement la production d’e-diesel dans des unités compactes, afin de le rendre plus économique. Cette installation pilote offre la possibilité d’un usage multisectoriel : le chauffage, la mobilité et rend possible le stockage de l’énergie renouvelable », explique Reiner Mangold, responsable du développement durable produit d’AUDI AG.

L’e-diesel Audi pourrait permettre aux moteurs à combustion conventionnels de fonctionner quasiment sans rejeter de CO2. Pour sa production, la centrale « power-to-liquid » transforme l’excédent d’électricité hydraulique en carburant synthétique selon le principe chimique suivant : l’énergie verte générée sur place au sein de la centrale hydroélectrique produit de l’hydrogène et de l’oxygène à partir de l’eau via un procédé d’électrolyse. L’hydrogène entre alors en réaction avec le CO2 à l’aide d’une technologie de micro-traitement innovante et très compacte. Le CO2 peut être recueilli dans l’air ambiant ou obtenu à partir de biogaz résiduaires et comme pour tous les e-carburants Audi, il constitue la seule source de carbone. De longues chaînes d'hydrocarbures se forment alors et au cours de la dernière étape, celles-ci sont séparées afin d’obtenir le produit final, l’e-diesel Audi, ainsi que des cires qui seront réutilisées pour d’autres activités du secteur.

Les premiers litres d’e-diesel devraient être produits à Laufenburg dès l’année prochaine. Audi et ses partenaires sur le projet, Ineratec et Energiedienst AG, présenteront leur planning pour l’installation d’ici quelques semaines. Le lancement des travaux est prévu pour début 2018.

C’est la deuxième fois qu’Audi s’implique dans le développement d’une installation pilote fonctionnant sur le principe « power-to-liquid ». En effet, Audi travaille déjà avec la société de technologie énergétique Sunfire à Dresde depuis 2014. Là-bas, Sunfire travaille sur la production d’e-diesel selon le processus évoqué plus haut, mais à l’aide de technologies différentes. Dans le domaine des e-carburants, Audi dispose notamment de sa propre centrale « power-to-gas » à Werlte, dans le nord de l’Allemagne, qui fabrique l’e-gas Audi (méthane synthétique) pour les modèles g-tron, A3, A4 et A5. Le constructeur allemand poursuit également ses recherches sur l’e-gasoline (essence) avec des partenaires spécialisés.

Consommation de carburant des modèles nommés plus haut :

A3 Sportback g-tron : consommation de GNV en kg/100 km : 3,5 - 3,3* ; consommation de carburant combinée en L/100 km : 5,4 - 5,1* ; émissions de CO2 combinées en g/km (GNV) : 96 - 89* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 126 – 117*)

A4 Avant g-tron : consommation de GNV en kg/100 km : 4,3 - 3,8* ; consommation de carburant combinée  en L/100 km : 6,5 - 5,5 ; émissions de CO2 combinées en g/km (GNV) :
117 - 102* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 147 - 126*

A5 Sportback g-tron : consommation de GNV en kg/100 km : 4,2 - 3,8* ; consommation de carburant combinée en L/100 km : 6,3 - 5,6 ; émissions de CO2 combinées en g/km (GNV) : 114 - 102* ; émissions de CO2 combinées en g/km : 143 - 126*

* Les chiffres de la consommation de carburant et des émissions de CO2 sont donnés par plages et dépendent des pneus/roues utilisés.

– Fin –

Communiqué de presse (07/11/17)

IONITY – Un réseau paneuropéen de bornes de charge rapide favorise la mobilité électrique pour les voyages de longue distance

• La joint-venture destinée à établir un réseau de stations de charge rapide pour les véhicules électriques lance son activité • IONITY prévoit d’installer 400 bornes de charge rapide le long des grandes routes européennes d’ici 2020 • Les 20 premières stations ouvriront dès 2017 dans plusieurs pays européens • La capacité de charge de jusqu’à 350 kW permet de réduire considérablement le temps de charge par rapport aux systèmes existants • Les stations seront compatibles avec plusieurs marques et avec les véhicules électriques d’aujourd’hui et du futur grâce à la technologie standard du système de charge combinée (CCS – Combined Charging System)

  • La joint-venture destinée à établir un réseau de stations de charge rapide pour les véhicules électriques lance son activité
  • IONITY prévoit d’installer 400 bornes de charge rapide le long des grandes routes européennes d’ici 2020
  • Les 20 premières stations ouvriront dès 2017 dans plusieurs pays européens
  • La capacité de charge de jusqu’à 350 kW permet de réduire considérablement le temps de charge par rapport aux systèmes existants
  • Les stations seront compatibles avec plusieurs marques et avec les véhicules électriques d’aujourd’hui et du futur grâce à la technologie standard du système de charge combinée (CCS – Combined Charging System)

Paris, vendredi 3 novembre, le groupe BMW, Daimler AG, Ford Motor Company et le groupe Volkswagen, avec Audi et Porsche, ont annoncé le lancement de leur joint-venture IONITY, qui développera et installera un réseau de bornes de charge rapide (HPC) pour les véhicules électriques dans toute l’Europe. Grâce à la mise en service d’environ 400 stations de charge d’ici 2020, IONITY facilitera les voyages de longue distance pour les véhicules électriques. Basée à Munich, en Allemagne, la joint-venture est dirigée par Michael Hajesch, Président du Directoire, et Marcus Groll, directeur de l’exploitation, à la tête d’une équipe de plus en plus grande, qui devrait compter 50 personnes d’ici début 2018.

« Le premier réseau européen HPC jouera un rôle essentiel dans la création d’un marché des véhicules électriques », a déclaré Michael Hajesch. « IONITY nous permettra de proposer à nos clients un système de charge rapide, accompagné d’un service de paiement numérique, afin de faciliter les voyages de longue distance. »

Mise en service de 20 bornes de charge dès 2017
Dès cette année, 20 stations seront ouvertes au public tous les 120 km sur de grands axes routiers d’Allemagne, de Norvège et d’Autriche, grâce à un partenariat avec « Tank & Rast », « Circle K » et « OMV ». Dans le courant de l’année 2018, le réseau comptera plus de 100 stations, dont chacune permettra à plusieurs clients, possédant des véhicules de divers constructeurs, de charger leur véhicule simultanément.

Le réseau s’appuiera sur la technologie standard du système de charge combinée (CCS – Combined Charging System), qui offre une capacité de jusqu’à 350 kW par point de charge, afin de réduire considérablement le temps de charge par rapport aux systèmes existants. L’approche multi-marques et la dissémination des bornes dans toute l’Europe devraient rendre les véhicules électriques plus attrayants.

Pour le choix des emplacements de ses bornes, IONITY tient compte d’une éventuelle intégration avec des technologies de charge existantes et négocie avec les responsables d’infrastructures existantes, notamment celles soutenues par les entreprises participantes et des institutions politiques. L’investissement réalisé par les marques de la joint-venture témoigne de leur fort engagement vis-à-vis des véhicules électriques et de leur volonté de coopérer au niveau international dans ce domaine.

Les partenaires fondateurs, BMW Group, Daimler AG, Ford Motor Company et Volkswagen Group, ont tous le même nombre de parts dans la joint-venture et les autres constructeurs automobiles sont invités à contribuer à l’expansion du réseau.

Pour plus d’informations, veuillez-vous rendre sur : www.ionity.eu

– Fin –

Communiqué de presse (03/11/17)

Audi met en place une prime de conversion des véhicules diesel les plus anciens

• Une proposition en soutien des décisions annoncées par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire • ECO-PRIME Audi allant jusqu’à 5 000€ • Prime de conversion selon le modèle et prime complémentaire pour l’acquisition d’un véhicule plug-in hybrid Audi France propose dès aujourd’hui une prime de conversion des véhicules diesel les plus anciens afin d’encourager le renouvellement du parc automobile par des véhicules neufs dotés des dernières technologies en matière d’efficience. Cette action de reprise anticipe ainsi les décisions de mise en place d’une prime de conversion annoncée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire en France. Des primes allant jusqu’à 5 000 € selon les véhicules pourront-être proposées aux clients du constructeur.

Paris, le 3 novembre 2017 – Audi France propose dès aujourd’hui une prime de conversion des véhicules diesel les plus anciens afin d’encourager le renouvellement du parc automobile par des véhicules neufs dotés des dernières technologies en matière d’efficience. Cette action de reprise anticipe ainsi les décisions de mise en place d’une prime de conversion annoncée par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire en France. Des primes allant jusqu’à 5 000 € selon les véhicules pourront-être proposées aux clients du constructeur.

 Si un client souhaite profiter de cette offre, sa voiture diesel sera retirée de la circulation. Il obtiendra pour cela une ECO-PRIME Audi qui dépendra du véhicule et de la motorisation sélectionnés. Un client qui achète une Audi A3 recevra ainsi une ECO-PRIME de 4 000 € et même 5 000 € si son choix se porte sur la version plug-in hybrid Audi A3 Sportback e-tron. 

Cette prime s’applique aussi dans le cadre d’une offre de financement et permet l’accès à une Audi A3 Sportback pour 199€/mois au lieu de 314€/mois sans ECO-PRIME Audi. Cette prime est financée par Audi France et est valable pour tout véhicule neuf éligible** immatriculé jusqu’au 28 décembre 2017.

 Retrouvez le détail de l’ECO-PRIME Audi sur www.Audi.fr/eco-primeAudi

 * Normes EU1-EU4

** véhicule neuf éligible à l’ECO-PRIME Audi : gammes A1, Q2, A3, Q3 et TT

 – Fin –

Communiqué de presse (03/11/17)

Audi Autonomous Driving Cup 2017 : indépendance et intelligence

• Huit universités participent à la course avec leur modèle réduit de voiture autonome • L’Audi Q2 à l’échelle 1:8 avec un nouveau système de capteur • L’intelligence artificielle est maintenant au cœur de l’épreuve ouverte Lors de l’Audi Autonomous Driving Cup 2017, huit équipes représentant des universités allemandes s’affronteront pour une place sur le podium. La compétition, dont la troisième édition aura lieu les 15 et 16 novembre, se tiendra à l’Audi Museum mobile d’Ingolstadt. L’équipe qui l’emportera recevra un chèque d’un montant de 10 000 euros.

Ingolstadt, le 3 novembre 2017 - Lors de l’Audi Autonomous Driving Cup 2017, huit équipes représentant des universités allemandes s’affronteront pour une place sur le podium. La compétition, dont la troisième édition aura lieu les 15 et 16 novembre, se tiendra à l’Audi Museum mobile d’Ingolstadt. L’équipe qui l’emportera recevra un chèque d’un montant de 10 000 euros.

 Alors qu’Audi est en passe de créer sa toute première voiture 100 % autonome, la marque aux anneaux met ce type de véhicules en lumière depuis 2015 par le biais de l’Audi Autonomous Driving Cup. Dans le cadre de cette compétition, des équipes universitaires composées de jeunes talents créent des modèles à l’échelle 1:8 en faisant appel à diverses disciplines : robotique, science des données, architecture logicielle, intelligence artificielle et cloud computing.

 En 2017, les voitures participant à la compétition seront des modèles électriques de haute technologie, équipés de capteurs d’ultrasons, de caméras 3D, d’une caméra de recul et d’une carte graphique NVIDIA haute performance. Interrogé sur les technologies employées, Florian Knabl, responsable des outils et méthodes de développement logiciels chez Audi Electronics Venture GmbH et sponsor de l’événement, explique : « La configuration du système de capteurs et de l’ordinateur central nichés sous la carrosserie est sensiblement la même que celle que l’on trouve sur les modèles de production. » En effet, les équipes d’étudiants, qui ont développé leurs propres capteurs et logiciels, se sont appuyées sur des fonctionnalités de base fournies par Audi, qu’ils ont appliquées à leurs modèles réduits. Il en résulte des véhicules qui se déplacent rapidement et en toute sécurité, en respectant toutes les règles.

 Le principal capteur des modèles haute technologie est une caméra grand-angle dotée d’un champ de détection plus important que par le passé. Les informations rassemblées par la caméra 3D frontale supplémentaire sont similaires à celles recueillies par un scanner laser semblable à celui de la nouvelle Audi A8. Par ailleurs, les véhicules sont dotés d’une caméra de recul, qui permet de réaliser des manœuvres de façon encore plus précise qu’avant, ainsi que de dix capteurs d’ultrasons (cinq à l’avant, trois à l’arrière et un de chaque côté). Le champ de détection de ces capteurs, compris entre deux centimètres et quatre mètres, facilite la perception précise de l’environnement, même lorsque le véhicule est lancé à grande vitesse. En outre, un capteur d’accélération à neuf axes enregistre les changements de direction et envoie ces informations en temps réel à l’ordinateur central embarqué, qui est équipé d’un processeur Quad-core très rapide. Enfin, un autre outil équipant les voitures de production est également utilisé comme plateforme de développement : l’« Automotive Data and Time Triggered Framework », ou ADTF.

 Lorsqu’ils évoluent sur le parcours, les modèles réduits doivent éviter les obstacles de façon indépendante, franchir des intersections sans entrer en collision avec d’autres véhicules et respecter une distance de sécurité avec la voiture devant eux. Un nouveau défi implique d’utiliser des algorithmes intelligents pour réagir aux situations de circulation compliquées, par exemple pour repérer des piétons et déterminer s’ils souhaitent traverser, afin d’y réagir de manière adaptée. Cette année, la réaction requise pour la détection des panneaux de signalisation sera différente des années précédentes : les panneaux temporaires devront être reconnus et respectés en temps réel conformément à la carte digitale fournie par HERE, l’une des entreprises de logiciels leaders du secteur des cartes de navigation digitale et des services géolocalisés.

 Le prix de l’Audi Autonomous Driving Cup 2017 se déroulera en trois étapes. Lors de l’étape obligatoire, les modèles réduits devront réaliser des actions de conduite de façon autonome sur un parcours. Les participants présenteront ensuite leurs développements techniques. Et enfin, la dernière étape est une épreuve ouverte, au cours de laquelle les équipes se rendront près de leur véhicule pour réaliser une tâche qu’elles se seront elles-mêmes fixée, de la façon la plus créative possible. Pour la première fois cette année, cette épreuve devra mettre en œuvre l’intelligence artificielle. Lors de la finale, les trois meilleures équipes des trois étapes s’affronteront dans une épreuve consistant à conduire dans un environnement méconnu en faisant le moins de fautes possible. L’équipe universitaire ayant remporté le plus de points recevra 10 000 euros, la deuxième 5 000 euros et la troisième 1 000 euros.

 Lors d’un événement test organisé en octobre 2017, les huit équipes suivantes se sont qualifiées pour les épreuves :

  • Université d’Augsbourg : UniAutonom
  • Université de Brême : Carleone
  • Université Friedrich-Alexander d’Erlangen-Nuremberg/Institut de technologie de Nuremberg : FAUtonOHM
  • Université Albert-Ludwigs de Fribourg-en-Brisgau : FrAIburg
  • Université technique d’Ingolstadt : leTHit drive
  • Université de technologie d’Ilmenau : AFILSOP
  • Université de sciences appliquées de Leipzig : HTWK Smart Driving
  • Université de sciences appliquées d’Offenbourg : TACO

 

L’Audi Autonomous Driving Cup donne aux étudiants la possibilité d’établir un premier contact avec Audi, qui pourrait par la suite devenir leur employeur dans le cadre de stages, de programmes de doctorat ou d’apprentissages. Au cours de l’Audi Trainee Program International de douze mois, les participants mènent des projets dans divers domaines afin de se créer un réseau solide. Les jeunes diplômés peuvent également postuler au Specialist Trainee Program, un programme intensif d’une durée de deux ans cette fois.

C’est la troisième fois qu’Audi Electronics Venture GmbH (AEV), une filiale d’Audi à 100 %, organise la compétition. Dans le monde entier, cette entité d’Audi repère des technologies innovantes, participe au développement de start-ups et collabore avec des entreprises d’autres secteurs. Elle constitue un moteur d’innovation et un think tank pour la mise au point de nouveaux logiciels et fonctionnalités dans le secteur du développement électronique.

Les visiteurs de l’Audi Forum sont cordialement invités à assister à la finale ouverte au public, qui se tiendra le 16 novembre 2017 à partir de 9h. À cette occasion, des experts seront disponibles pour répondre aux médias.

 

– Fin –

Communiqué de presse (30/10/17)

Résultats financiers après trois trimestres : Audi en route vers le renouvellement complet de ses modèles et technologies

• Le groupe Audi au neuvième mois de l’année : 44,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires, 3,9 milliards d’euros de bénéfices d’exploitation, un taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent • Rupert Stadler, Président du Directoire : « Nous sommes en passe d’atteindre nos objectifs de rentabilité grâce à un ambitieux programme d’actions » • Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge des finances : « Nous sommes bien préparés pour un quatrième trimestre qui s’annonce exigeant » Le groupe Audi publie des résultats financiers solides à l’issue du troisième trimestre 2017 et poursuit la transformation de son activité. Au cours des neuf premiers mois de l’année, malgré les nombreux défis que l’entreprise a dû relever, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 44,2 milliards d’euros et un bénéfice opérationnel de 3,9 milliards d’euros, ce qui représente un taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent. Dans les mois à venir, Audi lancera son riche programme de mise en production pour 2018, préparera l’introduction sur le marché d’un éventail de nouveaux modèles et renforcera sa stratégie pour l’avenir.

Ingolstadt, le 30 octobre 2017 – Le groupe Audi publie des résultats financiers solides à l’issue du troisième trimestre 2017 et poursuit la transformation de son activité. Au cours des neuf premiers mois de l’année, malgré les nombreux défis que l’entreprise a dû relever, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 44,2 milliards d’euros et un bénéfice opérationnel de 3,9 milliards d’euros, ce qui représente un taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent. Dans les mois à venir, Audi lancera son riche programme de mise en production pour 2018, préparera l’introduction sur le marché d’un éventail de nouveaux modèles et renforcera sa stratégie pour l’avenir.

« Grâce à ces performances exceptionnelles, réalisées dans un contexte difficile, nous avons confiance en notre capacité à relever les défis qui nous attendent », a déclaré Rupert Stadler, Président du Directoire AUDI AG. « Nous lançons plus de modèles que jamais auparavant, tout en préparant chaque service de l’entreprise en vue de la future ère de la propulsion électrique et de la conduite autonome. Et grâce à notre ambitieux programme d’actions, nous rationalisons les coûts et ouvrons de nouveaux horizons en termes de revenus. Cela nous permettra d’atteindre nos objectifs de rentabilité, y compris avec la mobilité du futur. »

Le programme d’actions accélérera la transformation stratégique d’Audi en augmentant sa marge de manœuvre financière pour le développement des technologies du futur telles que la mobilité électrique. Dès l’année à venir, Audi lancera l’Audi e-tron, son premier modèle entièrement électrique, avec une autonomie de plus de 500 kilomètres. D’ici 2025, Audi proposera à ses clients plus de 20 modèles électriques différents, dont environ la moitié tout électrique. À cette fin, l’entreprise prévoit de préparer toutes ses infrastructures à la production de voitures électriques.

Aux trois-quarts de l’année en cours, le chiffre d’affaires et le bénéfice opérationnel du groupe Audi sont tous deux en progression par rapport à la même période l’an dernier, malgré une faible baisse des livraisons cumulées depuis le début de l’année. Le chiffre d’affaires du groupe au cours des neuf premiers mois de l’année s’élève à 44,235 milliards d’euros (44,017 milliards d’euros en 2016). Le bénéfice opérationnel avant éléments exceptionnels, quant à lui, atteint 3,941 milliards d’euros, contre 3,918 milliards d’euros l’an dernier. Si l’on prend en compte le provisionnement des risques créé au cours de la période précédente en lien avec l’affaire du diesel et les airbags potentiellement défectueux fabriqués par Takata, le bénéfice opérationnel après éléments exceptionnels à la fin du troisième trimestre 2016 était de 3,033 milliards d’euros.

Après une chute des ventes au début de l’année, le groupe Audi a désormais repris le chemin de la croissance et a vu les ventes de sa marque phare augmenter mois après mois depuis juin. En cumulé, le chiffre des ventes est néanmoins inférieur à celui de 2016, avec 1 380 778 véhicules Audi livrés aux clients (1 408 828 en 2016). Les bénéfices ont également été pénalisés par les investissements dans l’expansion du réseau de production international et l’extension du portefeuille de modèles et de technologies. En parallèle, les chiffres de l’année en cours ont bénéficié du lancement réussi de nouveaux modèles tels que la famille A5 et l’Audi Q2, mais aussi de la gestion des devises. Les robustes performances financières reflètent également le succès des mesures d’efficacité déjà mises en place, notamment la baisse des coûts de distribution.

À l’issue du troisième trimestre, le taux de rentabilité opérationnelle de 8,9 pour cent (8,9 pour cent en 2016 avant éléments exceptionnels) se trouve dans la fourchette cible de 8 à 10 pour cent.

« Cela nous prépare pour un quatrième trimestre qui s’annonce exigeant, au cours duquel les dépenses d’investissement pour notre renouveau auront un impact plus marqué », indique Alexander Seitz, Membre du Directoire en charge des finances, de l’informatique et de l’intégrité AUDI AG. « L’an prochain, nous poursuivrons sur notre lancée de façon encore plus décisive, dans la foulée des A8 et A7 nouvelle génération. En effet, nous prévoyons de commencer la production d’un nouveau modèle Audi toutes les trois semaines. »

Au cours de trois premiers trimestres, le bénéfice avant impôts du groupe Audi s’est chiffré à 4,054 milliards d’euros, contre 2,839 milliards en 2016. Cette hausse s’explique non seulement par les éléments exceptionnels qui ont affecté le chiffre de l’année dernière, mais aussi par le fait que le résultat financier est substantiellement meilleur cette année. Ce résultat financier est lié à l’engagement d’un nouvel investisseur dans le fournisseur de solutions cartographiques HERE au premier trimestre, ce qui a mené à un effet positif de 183 millions d’euros de revenus grâce à l’utilisation de la mise en équivalence.

Sur la période juillet-septembre, le constructeur aux anneaux a livré 471 826 voitures (455 535 en 2016), le chiffre d’affaires a atteint 14,092 milliards d’euros (13,883 milliards d’euros en 2016) et le bénéfice opérationnel s’est fixé à 1,261 milliard d’euros (1,252 milliard d’euros en 2016 avant éléments exceptionnels). Au cours du même trimestre l’année passée, l’entreprise a augmenté ses provisions pour risques de 620 millions d’euros en réaction à l’affaire du diesel, faisant passer le bénéfice opérationnel après éléments exceptionnels à 632 millions d’euros pour cette période. À la fin du troisième trimestre 2017, le taux de rentabilité opérationnelle a atteint 8,9 pour cent (9 pour cent en 2016 avant éléments exceptionnels).

Le flux net de trésorerie du groupe Audi reste inférieur au chiffre de la même période l’an dernier à 2,489 milliards d’euros (3,086 milliards d’euros en 2016) en raison de paiements anticipés en lien avec l’affaire du diesel. Pour l’année 2017 dans son ensemble, le groupe Audi continue à tabler sur un taux de rentabilité opérationnelle dans sa fourchette cible de 8 à 10 pour cent. L’entreprise prévoit une légère hausse des livraisons de véhicules Audi et du chiffre d’affaires du groupe Audi.

 

 Quelques chiffres de performances du groupe Audi

 

 

3e trimestre

Janv.-Sept.

2017

2016

2017

2016

Livraisons

Marque Audi

471 826

455 535

1 380 778

1 408 828

Chiffre d’affaires

milliards d’euros

14,092

13,883

44,235

44,017

Bénéfice opérationnel

avant éléments exceptionnels

milliards d’euros

1,261

1,252

3,941

3,918

Taux de rentabilité opérationnelle

avant éléments exceptionnels

Pourcent

8,9

9,0

8,9

8,9

 

Bénéfice opérationnel

milliards d’euros

1,261

0,632

3,941

 

3,033

 

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Résultats financiers après trois trimestres .pdf
(30/10/17)
MÉDIATHÈQUE