Audi France Media
Communiqué de presse
Le retour d’une icône – Nouvelle Audi RS 4 Avant >>
(12/09/17)
Communiqué de presse
Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS >>
(11/09/17)
Dossier de presse
Nouvelle Audi A8 : le futur de la berline de luxe >>
(11/07/17)
Communiqué de presse
Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS >>
(11/09/17)
Nouvelle Audi A8 : le futur de la berline de luxe >>
(11/07/17)
Dossier de presse
Cap sur l’avenir en pilote automatique : la conduite autonome par Audi >>
(12/09/17)
ACTUALITÉS
Communiqué de presse (11/10/17)

AUDI AG : en septembre, les ventes continuent d’augmenter en Amérique du Nord et en Chine

• La demande progresse en Chine (+7,2 %) et les livraisons sont en hausse de 2,6 % dans le monde • Record de ventes en Amérique du Nord en septembre • Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing : « un déploiement de modèles unique se met en place »

Ingolstadt, le 11 octobre 2017 - AUDI AG termine le troisième trimestre avec des ventes en hausse de 2,6 % par rapport à 2016. Au cours du mois écoulé, le constructeur a vendu 178 350 véhicules. Le tableau est inégal sur les principaux marchés : tandis que les ventes ont augmenté aux États-Unis (+9,6 %) et en Chine (+7,2 %), elles accusent en Allemagne un retrait de 0,5 % en année glissante. Depuis janvier, Audi a livré près de 1 380 800 automobiles premium à ses clients, réduisant la baisse cumulée à 2 % comparé à 2016, l’année où Audi a affiché des ventes record.

« En septembre, notre vaste gamme de modèles a à nouveau permis de démontrer le caractère attractif de la marque : la famille Audi A5, sportive et progressiste, affiche une croissance spectaculaire, tandis que l’Audi Q5 et notre dernier SUV, l’Audi Q2, ont reçu un bon accueil », a déclaré Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing. « Avec la présentation de la nouvelle Audi A8, nous sommes à l’aube d’un déploiement de modèles tout à fait unique. Cette perspective nous permet d’envisager l’avenir avec confiance. »

En Amérique du Nord, Audi a enregistré des ventes record en septembre, avec 23 600 véhicules livrés. En dépit des épisodes météorologiques exceptionnels, la marque aux anneaux a continué à se développer aux États-Unis. Depuis janvier 2011, la demande de modèles Audi dans le pays augmente de façon continue. Au cours du dernier mois, une augmentation de 9,6 % a permis d’atteindre un nouveau record à 19 308 véhicules vendus. Les chiffres des ventes de l’Audi Q5 en particulier sont très positifs : les 4 596 véhicules vendus correspondent à une croissance de 16,1 % sur l’année glissante. Près d’un client américain sur quatre en moyenne a opté pour ce SUV depuis janvier. Sur l’ensemble de la gamme produit, 160 914 véhicules ont été livrés aux États-Unis depuis janvier, soit une hausse de 5,7 %.

La demande est également à nouveau en forte hausse au Canada en septembre. Depuis mai 2017, le pays enregistre une croissance à deux chiffres pour ses livraisons. Avec 3 277 automobiles vendues, la croissance en septembre en année glissante s’élève à 19,6 %

En Chine, la tendance positive pour les ventes des derniers mois se poursuit en septembre. Avec 58 445 véhicules livrés, Audi a atteint ses plus fortes ventes mensuelles de l’année 2017 à ce jour, les ventes enregistrant une hausse de 7,2 %. Outre le taux toujours élevé de ventes pour l’Audi A6L, l’Audi Q7 et l’Audi A5 affichent également de bons résultats. Les ventes du SUV premium et du modèle milieu de gamme supérieur ont augmenté de 42,1 et 55,4 % respectivement en année glissante. 418 670 clients chinois ont pris possession d’une nouvelle Audi depuis le début de l’année. De ce fait, les ventes depuis janvier sont en recul de 4,9 % seulement par rapport à la même époque l’année dernière.

En Europe, les ventes en septembre ont augmenté en Espagne (+16,2 % à 3 952 véhicules) et en Italie (+13,1 % à 6 055 véhicules). Une tendance nette au SUV se dessine sur ces deux marchés. En Espagne,

1 711 clients ont acheté un modèle de la famille Q le mois dernier. La demande a été particulièrement forte pour l’Audi Q5, qui a enregistré des ventes en hausse de 18,2 % en année glissante. Chez les acheteurs italiens, c’est le modèle Audi Q2 qui remporte un beau succès, avec 1 131 unités vendues. Au cours des trois premiers trimestres, le constructeur allemand a vendu 9 013 unités de son dernier SUV en Italie.

En Allemagne, Audi a livré 22 406 automobiles (-0,5 %) au cours du mois dernier. Toutefois, le marché allemand reste stable sur l’ensemble de l’année : les ventes ont augmenté de 0,7 % depuis janvier en année glissante, établissant un nouveau record à 232 518 véhicules. Au Royaume-Uni, les livraisons ont diminué de 4,6 % par rapport à septembre 2016, à 29 763 voitures. Malgré cette baisse, depuis janvier, les ventes restent supérieures à celles enregistrées en Allemagne.

Bien que les ventes en septembre en Europe aient diminué de 1,1 % par rapport à l’année précédente, le solde global est positif. Tous modèles confondus, Audi a livré près de 661 550 unités au cours des trois premiers trimestres, ce qui représente une hausse des ventes cumulées de 0,7 %.

 

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

A1610584_medium.jpg
(11/10/17)
CP - AUDI AG ventes septembre 2017.pdf
(11/10/17)
Communiqué de presse (04/10/17)

L’Audi R8 LMS GT4 est disponible à la commande

• La nouvelle Audi Sport customer racing peut d’ores et déjà être commandée • Victoires pour les équipes clients Audi Sport en Nouvelle-Zélande et en Australie • La saison se termine sur une note positive pour le Belgian Audi Club Team WRT en Blancpain GT series La nouvelle Audi R8 LMS GT4, troisième modèle de la gamme Audi Sport customer racing, peut d’ores et déjà être commandée sur quatre continents.

  • La nouvelle Audi Sport customer racing peut d’ores et déjà être commandée
  • Victoires pour les équipes clients Audi Sport en Nouvelle-Zélande et en Australie
  • La saison se termine sur une note positive pour le Belgian Audi Club Team WRT en Blancpain GT series

 

La nouvelle Audi R8 LMS GT4, troisième modèle de la gamme Audi Sport customer racing, peut d’ores et déjà être commandée sur quatre continents.

Audi R8 LMS GT4

Lancement du tout dernier modèle : en avril, Audi Sport customer racing a présenté le troisième modèle de sa gamme compétition-client, l’Audi R8 LMS GT4. La voiture de sport GT4, qui offre jusqu’à 495 chevaux de puissance, est désormais disponible à la commande. Elle est en vente au prix de 198 000 euros (hors TVA), et les premiers clients seront livrés en décembre. En Europe, les acheteurs potentiels peuvent commander leur voiture par le biais d’Audi Sport customer racing ; Audi Sport customer racing North America, Audi Sport customer racing Asia, Audi Sport customer racing Japan et Audi Sport customer racing Australia sont, quant à eux, en charge des ventes sur les trois autres continents. Hendrik Többe est joignable à l’adresse suivante : hendrik.toebbe@audi.de pour toutes informations complémentaires.

Audi R8 LMS GT3

Un week-end de rêve sur Phillip Island : Matthew Stoupas a gagné les trois dernières courses des Victorian State Circuit Racing Championships en Australie. Lors de ce cinquième round, l’Australien, au volant de son Audi R8 LMS ultra, est resté invaincu non seulement sur le circuit de Phillip Island, mais aussi au classement du Sports Cars Championship. Ainsi, Matthew Stoupas succède au pilote Steven McLaughlan, qui avait remporté les séries dans l’État de Victoria, en Australie, à bord d’une Audi R8 LMS ultra l’année dernière. Ross Lilley est venu parachever ce week-end de succès pour les clients Audi Sport en remportant la deuxième place dans les première et troisième courses.

Première et deuxième places sur l’Île du Sud : lors du deuxième round des South Island Endurance Series en Nouvelle-Zélande, la Team International Motorsport, l’équipe dirigée par Lyall Williamson, s’est emparée de la première et de la deuxième place. En effet, au Mike Pero Motorsport Park, à Ruapuna, le duo Andrew Bagnall/Matt Halliday a remporté la course de trois heures au volant d’une Audi R8 LMS deuxième génération, utilisée pour la première fois sur circuit, devant ses coéquipiers Neil Foster et Jonny Reid, pilotant une Audi R8 LMS ultra première génération.

 

Fin de saison positive à Barcelone : Le Belgian Audi Club Team WRT termine la saison des Blancpain Endurance Series à la seconde place en Espagne. Les Britanniques Stuart Leonard et Jake Dennis ont partagé une Audi R8 LMS avec le pilote néerlandais Audi Sport Robin Frijns. Le trio s’est battu pour la victoire jusqu’au dernier tour, mais, après trois heures de course à Barcelone, il a dû admettre sa défaite à seulement 0,719 seconde.

Audi Sport TT Cup

Suspense avant la fin de la saison : le 14 octobre, la course pour le titre final de l’Audi Sport TT Cup se déroulera à Hockenheim. Fort de quatre victoires, trois deuxièmes places et deux troisièmes places, Philip Ellis est en tête du classement. Le Britannique devance de 24 points l’Espagnol Mikel Azcona, qui a remporté cinq courses. Un total de 50 points peut encore être marqué lors de ces deux dernières courses. Troisième au classement général, Tommaso Mosca est sans conteste la meilleure recrue de l’année. Au classement jeunes, l’Italien de 17 ans devance de 44 points le Sud-Africain Keagan Masters, et est donc pratiquement hors d’atteinte. D’un point de vue purement mathématique, avec 39 points de retard, Tommaso Mosca a même encore une chance de remporter le titre au classement général également.

 

Dates pour la semaine prochaine

07/10 Nürburgring (D), round 8, VLN Endurance Championship Nürburgring

03–05/10 Chengdu (CHN), rounds 9 et 10, China GT/GT Asia Series

04–07/10 Road Atlanta (USA), round 12, WeatherTech SportsCar Championship

06–07/10 Spa (B), round 5, 24H Touring Car Endurance Series

06–08/10 Mugello (I), rounds 13 et 14, Italian GT Championship

07–08/10 Buriram (THA), round 7, Super GT

07–08/10 Zhejiang (CHN), rounds 9 et 10, Audi R8 LMS Cup

06–08/10 Zhejiang (CHN), round 9, TCR International Series

06–08/10 Zhejiang (CHN), round 6, TCR Asia Series

07–08/10 Zhejiang (CHN), rounds 7 à 9, TCR China

06–07/10 Hockenheim (D), rounds 15 et 16, DMV GTC

06–08/10 Most (CZ), rounds 11 et 12, FIA European Touring Car Cup

– Fin –

Communiqué de presse (04/10/17)

Oliver Hoffmann est nommé Responsable du Développement Technique Audi Sport

• Responsable de la campagne produit au cours des prochaines années • Stephan Winkelmann, Président Directeur Général d'Audi Sport GmbH: "Nous prévoyons une expansion de la gamme de modèles Audi Sport à 16 véhicules de série d'ici 2020" Oliver Hoffmann (40 ans) occupe le poste de Responsable du Développement Technique chez Audi Sport GmbH depuis le 1er octobre. Il succède à Stephan Reil (52 ans) et il est maintenant Responsable de la campagne de produits à venir de la marque Audi Sport. D'ici 2020, le nombre de modèles en production en série Audi Sport devrait passer de 11 à 16.

Neckarsulm, le 4 octobre 2017 - Oliver Hoffmann (40 ans) occupe le poste de Responsable du Développement Technique chez Audi Sport GmbH depuis le 1er octobre. Il succède à Stephan Reil (52 ans) et il est maintenant Responsable de la campagne de produits à venir de la marque Audi Sport. D'ici 2020, le nombre de modèles en production en série Audi Sport devrait passer de 11 à 16.

Plus récemment, Oliver Hoffmann a travaillé sur le développement de groupes motopropulseurs chez AUDI AG. Ses précédents rôles professionnels en Allemagne et à l'étranger incluaient la gestion de la qualité chez Automobili Lamborghini et à l'usine Audi de Györ, en Hongrie, ainsi que le développement des moteurs hautes performances V10 utilisés pour l'Audi R8 (consommation de carburant combinée en l / 100 km: 12.4-13.6, émissions combinées de CO2 en g / km: 309-283 **). Oliver Hoffmann est né en 1977 à Hanovre et a étudié l'ingénierie mécanique.

« Avec l’arrivée d'Oliver Hoffmann à ce poste, nous accueillons un manager hautement qualifié à la division du développement technique », déclare Stephan Winkelmann, PDG d'Audi Sport GmbH. « Avec son expérience et ses compétences, Olivier Hoffmann participera à l'expansion de la marque Audi Sport ».

Olivier Hoffman remplace Stephan Reil, l’un des fondateurs d'Audi Sport, responsable du développement de tous les projets produits depuis la première Audi RS 4 Avant en 1999. « Grâce à son dévouement et son travail acharné pendant de nombreuses années, Stephen Reil a contribué de manière significative à la croissance et au succès d'Audi Sport », souligne Stephan Winkelmann. Stephen Reil est nommé dans un autre service au sein d'AUDI AG.

– Fin –

Consommation pour les modèles spécifiés:
Audi R8:
Consommation de carburant combinée en l / 100 km: 12.4-13.6 **
Émissions combinées de CO2 en g / km: 309-283 **
** Les chiffres dépendent de la variante du modèle.

Communiqué de presse (03/10/17)

Un, deux, trois, quattro! Quatrième victoire en 2017 pour le pilote Audi WRX Ekström

• Mattias Ekström et Toomas Heikkinen célèbrent ensemble leur victoire sur le podium • Toutes les Audi S1 EKS RX quattro atteignent la demi-finale à l’Estering • Ekström réduit l'écart dans son combat pour la deuxième place dans le classement des pilotes

Buxtehude / Neuburg, 1er octobre 2017 - Mattias Ekström a remporté sa quatrième victoire de la saison dans le Championnat Mondial FIA World Rallycross. Le Suédois a gagné à Estering devant l’homme de la région, Timmy Hansen et son coéquipier d'EKS, Toomas Heikkinen. Avant la finale de la saison en Afrique du Sud, Ekström occupe la troisième place dans le classement des pilotes, et a réduit son écart de la deuxième place, à un point de Petter Solberg. Dans le classement des équipes, EKS détient toujours la troisième place.

Le voyage à Estering a encore une fois payé pour Ekström. Après que le Suédois ait remporté le titre du Championnat du Monde au début de 2016 sur la piste de Buxtehude près de Hambourg, il a célébré sa dixième victoire dans le Championnat du Monde de Rallycross cette année et, ce faisant, a accroché le record du gagnant, Petter Solberg. « C'était un week-end fantastique pour nous », a déclaré Ekström. « Après avoir gagné le titre l'année dernière, nous avions célébré notre victoire en ayant un rôle majeur dans la compétition, mais nous avons aussi toutes les raisons d’être satisfait cette fois-ci. Je suis particulièrement heureux pour ‘Topi’, qui a eu tant de malchance cette saison mais a finalement été récompensé avec cette troisième place. »

Toimas 'Topi' Heikkinen a finalement pu lever un trophée vers le ciel 309 jours après son dernier podium en Argentine. « Cela a duré longtemps, mais merci à Dieu, il est arrivé ici à l'Estering », a déclaré le Finlandais soulagé. « Un grand merci à l'équipe. J'ai juste les meilleurs gars autour de moi et je suis ravi qu’après toute la malchance au cours de ces derniers mois, j'ai finalement réussi à leur offrir un podium. »

Reinis Nitišs dans la troisième Audi S1 EKS RX quattro s’est également qualifié pour la demi-finale pour le top douze des meilleurs pilotes. Cependant, après un contact dans le premier coin de l’Estering, il a filé et franchi la ligne d'arrivée à la sixième place. « Décevant, tout simplement décevant », a résumé Nitišs. « En regardant les temps de tour, il est clair que la finale était possible, mais ça ne l’a pas fait une fois de plus. Maintenant, j'ai encore la finale de la saison en Afrique du Sud où je serai d’attaque. "

Le Killarney International Raceway à Cape Town organise une épreuve du Championnat du Monde Rallycross pour la première fois du 11 au 12 novembre 2017.

Championnat du Monde Rallycross de la FIA 2017 - tour 11, Estering - Résultat final

  1. Mattias Ekström (S) 3m 41.663s
  2. Timmy Hansen (S) + 2.629s
  3. Toomas Heikkinen (FIN) + 3.717s
  4. Petter Solberg (N) + 6.868s
  5. Niclas Grönholm (FIN) + 8.089s
  6. Kevin Hansen (S) + 48.239s

 

Classement des pilotes Championnat FIA World Rallycross 2017 (après 11 des 12 courses)

  1. Johan Kristoffersson (S) 286 points (Champion du Monde 2017)
  2. Petter Solberg (N) 234 points
  3. Mattias Ekström (S) 233 points
  4. Sébastien Loeb (F) 204 points
  5. Andreas Bakkerud (N) 179 points

      7. Toomas Heikkinen (FIN) 118 points

      14. Reinis Nitišs (LV) 71 points

 

Classement par équipe Championnat FIA World Rallycross 2017 (après 11 des 12 courses)

  1. PSRX Volkswagen Suède 496 points (World Champions 2017)
  2. Team Peugeot Hansen 379 points
  3. EKS 351 points
  4. Hoonigan Racing Division 280 points

 

– Fin –

Communiqué de presse (29/09/17)

6ème édition du Week-end des Musiques à l'image 2017

Les 9 et 10 décembre prochains, Audi talents et la Philarmonie de Paris présente la 6ème édition de ce rendez-vous annuel qui explore les liens entre musique et image.

Les 9 et 10 décembre prochains, Audi talents et la Philarmonie de Paris présente la 6ème édition de ce rendez-vous annuel qui explore les liens entre musique et image.

Deux concerts exceptionnels du London Symphony Orchestra accompagnés d'images et d'extraits de films : Gabriel Yared et un hommage à Steven Spielberg.

Une programmation parallèle alliant des rencontres exclusives avec des réalisateurs de renom, des visites-ateliers, des projections, des concerts-performances et des récréations musiques pour les enfants.

Téléchargez le dossier de presse du Week-end des Musiques à l'image 2017

- Fin -

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP_Week-end des Musiques à l'image_Auditalents.pdf
(04/10/17)
Communiqué de presse (28/09/17)

Emotions sans émissions : le futur du sport automobile Audi est électrique

• Le Champion de Formule E Lucas di Grassi prend le volant de l’Audi e-tron FE04 • Une livrée avant-gardiste et un nouveau groupe motopropulseur à un seul rapport • Daniel Abt devient pilote d'usine Audi, Allan McNish team leader Audi a présenté mercredi soir sa première voiture de course entièrement électrique à Neuburg. L'Audi e-tron FE04 reflète la transformation du constructeur automobile en un fournisseur de mobilité, précurseur sur les circuits automobiles.

  • Le Champion de Formule E Lucas di Grassi prend le volant de l’Audi e-tron FE04
  • Une livrée avant-gardiste et un nouveau groupe motopropulseur à un seul rapport
  • Daniel Abt devient pilote d'usine Audi, Allan McNish team leader

 

Neuburg, le 28 septembre 2017 - Audi a présenté mercredi soir sa première voiture de course entièrement électrique à Neuburg. L'Audi e-tron FE04 reflète la transformation du constructeur automobile en un fournisseur de mobilité, précurseur sur les circuits automobiles.

« Après 40 ans d'activité intense dans le sport automobile de haut niveau, Audi devient le premier constructeur automobile allemand à participer au championnat de Formule E avec pour objectif de tester et faire avancer le développement de nouvelles technologies pour la production », déclare Peter Mertens, membre du directoire et directeur du développement technique AUDI AG. « Après l’introduction du quattro, des systèmes hybride TFSI et TDI, ainsi que de nombreuses innovations, notre première voiture de course monoplace est à l’image de notre développement dans le domaine de la mobilité électrique. Certaines innovations seront intégrées dans l'Audi e-tron en 2018." À l'IAA, Audi a annoncé avoir plus de 20 modèles électriques dans sa gamme avant 2025, comprenant des plug-in hybrides et des voitures entièrement électriques.

En Formule E, les équipes et les constructeurs sont autorisés à développer l’ensemble du groupe motopropulseur composé du moteur et de la transmission, ainsi que les différents éléments de suspensions et de gestion électronique. La combinaison moteur et transmission représente la pièce maîtresse de l'Audi e-tron FE04. Les ingénieurs se sont concentrés sur la conception de cette unité pour une efficacité toujours supérieure. Pour la saison 2017/2018, la Team Audi Sport ABT Schaeffler utilisera une transmission à haut rendement à un seul rapport pour transmettre la puissance aux roues.

« Ensemble, avec notre partenaire technologique Schaeffler, nous avons développé un tout nouveau groupe motopropulseur », explique le responsable d'Audi Motorsport Dieter Gass. « Le nouvel habillage carbone du groupe motopropulseur est immédiatement remarquable. La voiture de course est également différente car nous poursuivons de nouveaux développements technologiques. »

Dans une nouvelle livrée blanche, verte et noire, l'Audi e-tron FE04 se distingue visuellement de celle dans laquelle Lucas di Grassi a remporté le championnat de Formule E en juillet. Pour la première fois de sa carrière, le Brésilien de 33 ans entre dans une nouvelle saison avec la voiture numéro "1" et devra donc défendre son titre. Lucas di Grassi était au volant de la nouvelle voiture de course électrique lors de sa première mondiale à Neuburg.

Le coéquipier de Lucas di Grassi est le jeune Daniel Abt (24 ans). Le pilote de l'Allgäu a signé en tant que pilote d’usine Audi. Daniel Abt conduira le numéro de voiture "66" avec des insignes supplémentaires de couleur rouge destinées à permettre aux spectateurs de distinguer les voitures des deux pilotes Audi.

Depuis le premier jour, Lucas di Grassi et Daniel Abt forment un solide duo de pilotes de Formule E ayant atteints 24 podiums sur 33 participations - dont six victoires et quatre pole positions. Les deux pilotes s'attaquent à leur quatrième saison de Formule E.

Le nouveau responsable de l'équipe Audi Sport ABT Schaeffler en Formule E est Allan McNish. L’écossais avait déjà accompagné et soutenu l'équipe sur les courses tout au long de la troisième saison. Aujourd’hui, l'ancien pilote de Formule 1, ancien pilote d'usine Audi et trois fois vainqueur du Mans, est dorénavant officiellement le leader et représentant de l'équipe.

L'Audi e-tron FE04 fera ses débuts à l’ouverture de la saison de Formule E à Hong Kong le 2 décembre 2017. Cependant, la nouvelle voiture de course électrique sera déjà en piste ce vendredi et samedi. Audi présente l’Audi e-tron FE04 avec Daniel Abt au volant lors des journées de E-Mobility Play Days au Red Bull Ring en Autriche. Par la suite – de lundi à jeudi – se tiendront les essais officiels de présaison à Valence en Espagne. Les deux pilotes Audi y testeront la voiture.

– Fin –

Dossier de presse (12/09/17)

Cap sur l’avenir en pilote automatique : la conduite autonome par Audi

Audi présentera trois nouveautés au salon de l’automobile de Francfort de 2017 : la nouvelle Audi A8 y fera notamment ses débuts. C’est la première automobile produite en série à permettre une conduite automatisée conditionnelle sur la voie publique. Pour la première fois, les conducteurs pourront complètement déléguer la conduite dans certaines situations. C’est une véritable révolution technologique. Et avec le double lancement mondial de deux concept cars, Audi dévoile également ses intentions quant au développement de la conduite autonome à l’avenir.

Audi présentera trois nouveautés au salon de l’automobile de Francfort de 2017 : la nouvelle Audi A8 y fera notamment ses débuts. C’est la première automobile produite en série à permettre une conduite automatisée conditionnelle sur la voie publique. Pour la première fois, les conducteurs pourront complètement déléguer la conduite dans certaines situations. C’est une véritable révolution technologique. Et avec le double lancement mondial de deux concept cars, Audi dévoile également ses intentions quant au développement de la conduite autonome à l’avenir.

L’Audi Elaine est un coupé SUV électrique qui, dans quelques années, rendra possible une conduite hautement automatisée, parfois même sans la présence d’un conducteur à bord. Le conducteur gare l’Audi dans un espace désigné, la « zone de passation », et sort du véhicule. La voiture se conduit alors de façon automatique et sans occupant dans un parking à plusieurs étages proposant un éventail de services tels qu’une station de lavage, une station-service ou une borne de recharge. Grâce à Audi AI, la voiture fait tout toute seule.  

Avec le concept à quatre portes de l’Audi Aicon, la marque aux anneaux présente une Audi du futur autonome, sans volant ni pédales. En tant que concept car, la 2+2 quatre portes nous propulse en avant et présente le design intérieur et extérieur des véhicules des prochaines décennies. Côté technologie, elle intègre une série d’innovations visionnaires liées à la transmission, la suspension, la digitalisation et au développement durable.  L’Aicon a, elle aussi, été  conçue pour une conduite entièrement électrique et devrait permettre de couvrir des distances de plus de  800 kilomètres avec une seule charge.

Audi AI : intelligence et interaction

 

L’Audi ElAIne et l’Audi AIcon sont deux concept cars dont le nom fait référence à la toute nouvelle abréviation en deux lettres sous laquelle Audi regroupe un ensemble complet de technologies mobiles innovantes. Audi AI est le nouveau code désignant un éventail de systèmes innovants qui déchargent les conducteurs et leur offrent la possibilité d’occuper différemment le temps qu’ils passent en voiture. Pour cela, Audi AI utilise également des stratégies et des technologies issues du domaine de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique.

Les systèmes Audi AI sont capables d’apprendre et de réfléchir tout en étant proactifs et personnels. Grâce à Audi AI, les modèles de la marque aux anneaux sauront faire preuve à la fois d’intelligence et d’empathie. Ils pourront continuer à interagir avec leur environnement et leurs passagers, et sauront ainsi s’adapter mieux que jamais aux contraintes des personnes se trouvant à bord.

Une nouvelle liberté sur la route

Audi AI s’appuie sur les nombreuses années d’expérience accumulées par la marque en matière de concept cars avec conduite pilotée et associe les technologies et systèmes électroniques intelligents et innovants d’Audi. Audi AI offre aux conducteurs et aux passagers une nouvelle forme de liberté en réduisant la complexité de leurs interactions avec le véhicule et les autres usagers de la route. Divers éléments d’intelligence artificielle jouent également un rôle, à la fois dans le développement de nouveaux systèmes intelligents et empathiques, et dans leur utilisation ultérieure. À cet égard, Audi envisage diverses méthodes et approches de l’apprentissage automatique.

Conduite automatisée : des fonctions d’assistance à l’autonomie

Si la conduite automatisée est déjà bien établie dans le secteur du transport ferroviaire et de l’aviation, elle n’en est encore qu’au seuil de la faisabilité dans le transport automobile. Audi est à l’avant-garde en la matière, et la nouvelle génération de son A8 est le premier modèle au monde produit en série développé pour la conduite automatisée conditionnelle de niveau 3.

À quoi correspond ce classement ? Une échelle à cinq niveaux a été mise au point dans le domaine de l’ingénierie automobile mondiale pour définir la conduite automatisée. Cette échelle a été élaborée par l’agence de normalisation américaine SAE International.

  • Niveau 1 : Assistance à la conduite Le système est capable de prendre en charge soit la surveillance longitudinale, soit la surveillance latérale du véhicule. Il aide le conducteur, qui reste néanmoins responsable et doit être prêt à reprendre le contrôle immédiatement, le cas échéant. Le régulateur de vitesse Adaptive Cruise Control (ACC) d’Audi est un exemple de système de niveau 1.
  • Niveau 2 : Automatisation partielle Dans certaines situations, le conducteur peut déléguer au système la surveillance longitudinale et latérale du véhicule de façon permanente, mais il doit garder un œil sur le système à tout moment et reprendre le contrôle lorsque cela est nécessaire. Le conducteur conserve donc la responsabilité. L’assistant embouteillages d’Audi en est un exemple : il prend en charge le freinage et l’accélération de la voiture en conditions de circulation lente jusqu’à 65 km/h, ainsi que la direction sur les meilleures routes.
  • Niveau 3 : Automatisation conditionnelle Le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence les abords du véhicule et peut se lancer dans d’autres activités proposées par l’équipement embarqué. Le système reconnaît de façon autonome les limites, c’est-à-dire le moment où les conditions de circulation ne sont plus compatibles avec l’éventail de ses fonctions. Dans ces cas-là, le véhicule invite le conducteur à reprendre la conduite au moyen d’une alerte envoyée plusieurs secondes à l’avance. Le traffic jam pilot dans la nouvelle Audi A8 répondra à ces critères.
  • Niveau 4 : Forte automatisation Les systèmes de niveau 4 n’exigent aucune assistance de la part du conducteur, mais leurs fonctions sont limitées à une zone spécifique, par exemple une autoroute ou un parc de stationnement. Dans ces situations, le conducteur peut entièrement transférer la conduite au système. Le conducteur n’est obligé de reprendre la conduite que lorsque le véhicule quitte cette zone conçue pour la conduite hautement automatisée. Si le conducteur ne réagit pas, le système adopte une position de sécurité, par exemple en s’arrêtant sur la bande d’arrêt d’urgence. Les taxis robot dans les centres-ville sont un autre exemple de ce système. Ils prennent en charge l’intégralité de la conduite sur une plage de vitesse restreinte et un trajet limité.
  • Niveau 5 : automatisation complète Le véhicule assume entièrement les contrôles latéraux et longitudinaux. Les systèmes de niveau 5 n’ont jamais besoin de l’aide du conducteur. Les éléments de contrôle comme le volant ou les pédales ne sont plus nécessaires.
  • Dans le domaine de la conduite pilotée et de la conduite automatisée conditionnelle, les développeurs Audi s’efforcent de systématiquement et rapidement étendre le champ d’application des niveaux 3 et 4. Leur objectif est d’offrir aux conducteurs autant de temps et de liberté que possible.

 


Téléchargez l'ensemble du dossier de presse en version PDF pour en savoir davantage sur les nouveautés Audi AI 2017.

Communiqué de presse (12/09/17)

Le retour d’une icône – Nouvelle Audi RS 4 Avant

• Moteur 2.9 TFSI plus puissant et plus efficient • Premier modèle RS Avant disponible en Chine • Première mondiale de l’Audi RS 4 Avant à l’IAA 2017 Neckarsulm, le 12 septembre 2017 – mixte en l/100 km : 8,8 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 200 - 199) à l’IAA 2017. Elle combine de hautes performances à une utilisation quotidienne optimale. Son moteur 2.9 TFSI de 450 ch et 600 Nm de couple en font la sportive de la famille A4. Le système quattro distribue la puissance du V6 biturbo aux quatre roues.

Neckarsulm, le 12 septembre 2017 – Audi Sport GmbH célèbre la nouvelle Audi RS 4 Avant (consommation en cycle mixte en l/100 km : 8,8 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 200 - 199) à l’IAA 2017. Elle combine de hautes performances à une utilisation quotidienne optimale. Son moteur 2.9 TFSI de 450 ch et 600 Nm de couple en font la sportive de la famille A4. Le système quattro distribue la puissance du V6 biturbo aux quatre roues.

« L’Audi RS 4 Avant est notre icône RS, elle a une histoire incomparable » a commenté Stephan Winkelmann, Directeur Général d’Audi Sport GmbH. « Comme tous les modèles de notre gamme RS, elle combine une immense puissance de sortie avec une utilisation quotidienne grisante. En Chine, l’Audi RS 4 donnera une nouvelle impulsion à la croissance en tant que seule Audi Avant haute-performance de son segment. »

Spoiler arrière de toit créant une ligne sportive distincte

Les designers se sont inspirés de nombreux détails de l’Audi 90 quattro IMSA GTO pour la conception de la quatrième génération de l’Audi RS 4 Avant. Les entrées d’air proéminentes en nid d’abeille sont typiquement RS et la large calandre Singleframe définit la face avant. Les phares Matrix LED diffusent une lumière teintée. Par rapport à l’Audi A4 Avant, les passages de roues sont 30 mm plus large et portent le badge quattro. A l’arrière, l’insert du diffuseur, le système d’échappement ovale et le spoiler de toit - spécifiques RS – lui donnent un look distinctif. La couleur de la carrosserie bleu Nogaro rappelle la première génération de l’Audi RS 4 Avant de 1999. La nouvelle version dispose de roues en aluminium forgé de 19 pouces de série - des roues de 20 pouces sont disponibles en option.

La suspension sport RS et l’Audi drive select sont de série. Le moteur V6 biturbo développe 450 ch et effectue le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes. Son couple maximal de 600 Nm – 170 Nm de plus que le modèle précédent – est disponible de 1 900 à 5 000 trs/min. La vitesse maximale de l’Audi RS 4 Avant est de 250 km/h. Avec le pack dynamique RS disponible en option, elle peut s’élever à 280 km/h.

La puissance du moteur 2.9 TFSI biturbo est transmise aux quatre roues par la transmission tiptronic à 8 rapports, configurée sportivement pour un changement de rapport rapide. En option, Audi propose le différentiel sport arrière. La consommation moyenne de carburant est de 8,8 l/100 km (199 g de CO2 / km), un gain d’efficience de 17% par rapport au modèle précédent. La nouvelle Audi RS 4 Avant pèse 1 790 kg, soit 80 kg de moins qu’auparavant.

La suspension sport RS de série abaisse l’Audi RS 4 Avant de plus de 7 mm par rapport à une Audi A4 équipée de suspensions sport. De nombreuses options d’équipements sont disponibles, comme la suspension sport RS avec Dynamic Ride Control (DRC), les freins en céramique et la direction dynamique spécifique RS. Les conducteurs peuvent définir leur propre expérience de conduite en utilisant l’Audi drive select de série.

Habitacle aux matériaux sophistiqués, cockpit numérique façon racing

L’intérieur noir souligne le caractère sportif de l’Audi RS 4 Avant. Les sièges sport RS avec motifs en nid d’abeille en option, le volant port multifonction en cuir RS à méplat, les garnitures lumineuses des seuils de porte et le levier sélecteur sont tous ornés de l’emblème RS. L’Audi Virtual cockpit et l’affiche tête haute disposent d’un affichage spécifique RS indiquant les forces G, la pression des pneus et le couple. Les packs de personnalisation noir brillant, carbone et aluminium ou carbone et aluminium noir offrent de nombreuses possibilités de personnalisation. Le programme Audi exclusif permet de couvrir la quasi-totalité des demandes spécifiques.

L’Audi RS 4 Avant sera disponible à la commande dès l’automne et chez les partenaires en Allemagne et en Europe dès le début de l’année 2018.

Prix France non disponible.

Audi RS 4 Avant

Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 8,8

Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 200 - 199

– Fin –

Communiqué de presse (11/09/17)

Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS

• Premier modèle Audi propulsion disponible en édition limitée • 50 kg plus légère que l’Audi R8 Coupé V10 • Stephan Winkelmann, Directeur Général Audi Sport GmbH : « L’Audi R8 V10 RWS propose le concept de conduite de l’Audi R8 LMS sur route » Audi Sport GmbH élargit sa gamme de modèles R8 afin d’y inclure une version propulsion. L’Audi R8 V10 RWS (consommation en cycle mixte en l/100 km : 12,6 – 12,4 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 286 – 283) est une série limitée de 999 exemplaires disponibles en version Coupé et Spyder. L’Audi R8 Rear Wheel Series sera assemblée à la main uniquement à l’usine Böllinger Höfe R8.

Neckarsulm, le 11 septembre 2017 – Audi Sport GmbH élargit sa gamme de modèles R8 afin d’y inclure une version propulsion. L’Audi R8 V10 RWS (consommation en cycle mixte en l/100 km : 12,6 – 12,4 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 286 – 283) est une série limitée de 999 exemplaires disponibles en version Coupé et Spyder. L’Audi R8 Rear Wheel Series sera assemblée à la main uniquement à l’usine Böllinger Höfe R8.

« L’Audi R8 V10 RWS est conçue pour les puristes » a déclaré Stephan Winkelmann, Directeur Général d’Audi Sport GmbH. « Edition limitée destinée aux clients appréciant le plaisir de conduire à l’état pur, l’Audi R8 V10 RWS est une offre très exclusive. Avec son moteur V10 central et sa propulsion, l’Audi R8 V10 RWS propose le concept de conduite de l’Audi R8 LMS sur route. »

Eléments de design noir mat et personnalisation poussée

Le caractère de la nouvelle version de l’Audi R8 est souligné par la grille de la calandre Singleframe noir mate ainsi que les prises d’air à l’avant et à l’arrière du véhicule. Le Sideblade supérieur (sur le coupé) dispose d’une finition noir brillant et le Sideblade inférieur est dans la couleur de la carrosserie. Semblable à l’Audi R8 LMS GT 4, la version Coupé est disponible avec un film rouge optionnel sur le capot, le toit et l’arrière. A l’intérieur, le conducteur et les passagers prennent place sur des sièges sport en cuir et Alcantara. Les sièges baquets sont disponibles en option.

En lieu et place du logo quattro, l’Audi R8 RWS reçoit un badge numéroté de « 1 of 999 » sur la planche de bord.

Le tableau de bord porte un badge « 1 à 999 » indiquant le nombre d’unités de la version limitée.

Moteur 5.2 FSI – l’un des derniers atmosphériques sur le segment

Le moteur central V10 de l’Audi R8 V10 RWS produit 540 ch. Il délivre un couple maximal de 540 Nm à 6 500 trs/min. Le moteur 5.2 FSI permet au Coupé d’effectuer le 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes – 3,8 secondes pour la version Spyder – et d’atteindre une vitesse maximale de 320 km/h – 318 km/h pour la Spyder. Capote fermée, la consommation moyenne de carburant de l’Audi R8 V10 RWS est de 12,4 l/100 km et émet 283g de CO2/km. Capote ouverte, ces chiffres sont de 12,6 litres/100 km et 286 g de CO2/km.

Réglages spécifiques du châssis pour des dérives contrôlées

L’Audi R8 Coupé pèse 1 509 kg (hors conducteur), soit 50 kg de moins que la version Coupé quattro dont le système nécessite des composants supplémentaires tels que l’arbre de transmission, l’embrayage multi-disques et le différentiel central. La version Spyder pèse 40 kg de moins que l’Audi R8 Spyder de 1 680 kg. La distribution de la charge par essieu est de 40,6 : 59,4 (Coupé) et 40,4 : 59,6 (Spyder). Les réglages du châssis et la direction spécialement adaptée aux roues arrière motrices offrent une expérience de conduite inédite et amusante.

Le châssis et les systèmes de paramétrages permettent des dérives contrôlées si le conducteur choisit le mode « dynamic » dans l’Audi drive select et paramètre l’ESC en mode « sport ». L’ESC intervient à la limite du véhicule. La direction assistée électromécanique est exempte d’effets de couple et permet de piloter avec précision. L’Audi R8 V10 RWS est équipée de série de roues en aluminium noir de 19 pouces, au design en V à 5 branches, et de pneus 245/35 à l’avant et 295/35 à l’arrière.

L’Audi R8 V10 RWS sera disponible à la commande en Europe à partir du début de l’automne 2017. Les premiers véhicules seront livrés en 2018.

Les prix France pour les versions Coupé et Spyder ne sont pas encore disponibles.

 

Audi R8 V10 RWS

Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 12,6 – 12,4

Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 286 - 283

 

– Fin –

Dossier de presse (08/09/17)

TechDay Conduite Pilotée – Le traffic jam pilot dans la nouvelle Audi A8

Avec l’Audi AI traffic jam pilot, Audi présente le tout premier système au monde permettant une automatisation conditionnelle SAE de niveau 3. Le véhicule est capable de prendre en charge la conduite dans un embouteillage ou des conditions de circulation lente sur voie rapide ne dépassant pas les 60 km/h. Lorsque le traffic jam pilot est enclenché, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence le véhicule et la route. Il doit simplement rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire.

Avec l’Audi AI traffic jam pilot, Audi présente le tout premier système au monde permettant une automatisation conditionnelle SAE de niveau 3. Le véhicule est capable de prendre en charge la conduite dans un embouteillage ou des conditions de circulation lente sur voie rapide ne dépassant pas les 60 km/h. Lorsque le traffic jam pilot est enclenché, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence le véhicule et la route. Il doit simplement rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire.

Le conducteur active le traffic jam pilot à l’aide du bouton AI situé sur la console centrale. Sur autoroute ou une route à voies multiples dotée d’un terre-plein central séparant les deux sens de circulation, le système prend en charge la conduite si le véhicule se déplace à une vitesse inférieure à 60 km/h dans des conditions de circulation ralentie. Le traffic jam pilot est capable de démarrer, d’accélérer, de diriger et de freiner dans sa voie. Il est également capable de gérer des situations plus complexes, par exemple un véhicule faisant une queue de poisson. Les signaux de commande requis par le système pour la conduite automatisée conditionnelle sont récupérés par le contrôleur d’assistance à la conduite centrale (zFAS) et par l’unité de contrôle radar, qui offre un ensemble de données supplémentaire.

Lorsque le traffic jam pilot est activé, le conducteur peut lever le pied de l’accélérateur et retirer ses mains du volant. Il doit en revanche rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire. Il n’est plus tenu de surveiller le véhicule en permanence et peut même se concentrer sur une autre activité proposée par le système d’infotainment embarqué, selon la situation juridique du pays concerné. Le cockpit virtuel d’Audi affiche une vue stylisée du véhicule depuis l’arrière et des marquages flous sur la route qui symbolisent le mouvement et l’environnement immédiat de la nouvelle A8. Une caméra vérifie si le conducteur est prêt à reprendre la conduite si nécessaire. Elle analyse la position et le mouvement de la tête et des yeux afin de générer des données anonymisées. Par exemple, si les yeux du conducteur restent fermés pendant une période prolongée, le système invite le conducteur à reprendre la conduite en main. Cette incitation à reprendre la conduite s’effectue en plusieurs étapes. Si la vitesse dépasse les 60 km/h ou si la circulation reprend, le traffic jam pilot informe le conducteur qu’il est temps pour lui de reprendre la conduite. Si le conducteur ignore cette incitation et les avertissements ultérieurs, l’A8 freine jusqu’à s’arrêter complètement dans sa voie.

L’introduction de l’Audi AI traffic jam pilot nécessite une clarification des paramètres juridiques pour chaque pays et une adaptation spécifique du système, y compris pour ses essais. En outre, quel que soit le pays, les différentes procédures d’homologation ainsi que leurs dates butoirs doivent être respectées. C’est pourquoi Audi lancera progressivement la production en série du traffic jam pilot sur la nouvelle A8, en fonction de la situation juridique de chaque pays.

Découvrez l'intégralité du document en téléchargeant le dossier de presse

MÉDIATHÈQUE