Audi France Media
Communiqué de presse
Puissance et élégance : l’Audi Q3 Sportback >>
(24/07/19)
Communiqué de presse
Audi A1 citycarver : jeune et urbaine >>
(28/07/19)
Communiqué de presse
L’Audi SQ7 TDI au top de sa forme >>
(22/07/19)
Communiqué de presse
Audi A1 citycarver : jeune et urbaine >>
(28/07/19)
L’Audi SQ7 TDI au top de sa forme >>
(22/07/19)
Communiqué de presse
Nouvelle gamme plug-in hybride : ouverture des commandes de la nouvelle Audi Q5 55 TFSIe >>
(12/07/19)
ACTUALITÉS
Communiqué de presse (31/07/19)

Ouverture des commandes du bestseller : la nouvelle Audi A4

• Nouveau design extérieur pour les 25 ans du modèle Audi le plus vendu • Connectivité et aides à la conduite dernier cri • Disponible à partir de 33 600 € pour la berline et 35 300 € pour l’Avant

  • Nouveau design extérieur pour les 25 ans du modèle Audi le plus vendu
  • Connectivité et aides à la conduite dernier cri
  • Disponible à partir de 33 600 € pour la berline et 35 300 € pour l’Avant

Pour son 25ème anniversaire, l’Audi la plus vendue au monde fait peau neuve. Nouveau design extérieur inspiré des modèles haut de gamme du constructeur, nouvelle connectivité, technologie micro hybride MHEV… Elle possède tous les atouts pour rester la référence du segment.

L’Audi A4 est disponible dès aujourd’hui à la commande en version berline ou Avant.

Cinq finitions sont disponibles : A4, Design, Business line, S line et Avus compatibles avec trois moteurs essence et quatre moteurs diesel :

Essence :

  • 35 TFSI 150 BVM 6 ou S tronic 7
  • 40 TFSI 190 S tronic 7
  • 45 TFSI 245 quattro S tronic 7

Diesel :

  • 30 TDI 136 BVM 6
  • 35 TDI 165 S tronic 7
  • 40 TDI 190 S tronic 7 ou quattro S tronic 7
  • 45 TDI 231 quattro tiptronic 8

Son design extérieur plus dynamique reprend les codes des dernières productions du constructeur : calandre Singleframe élargie, flancs musclés, blocs optiques avec signature lumineuse dynamique… La quasi-totalité des éléments de carrosseries sont nouveaux.

La connectivité est également une pièce maîtresse de la nouvelle Audi A4 puisque le MMI touch avec retour acoustique remplace la molette, où se trouvent désormais de nouveaux espaces de rangement.

Côté technologies, le système de micro-hybridation MHEV équipe la majorité des moteurs de la gamme, ce qui permet un agrément de conduite supérieur et une consommation de carburant réduite.

La nouvelle Audi A4 est disponible à partir de 33 600 € pour la déclinaison berline et 35 300€ pour la déclinaison Avant.

– Fin –

Communiqué de presse (28/07/19)

Audi A1 citycarver : jeune et urbaine

• Design extérieur tout-terrain avec la calandre Singleframe octogonale et quatre centimètres de garde au sol supplémentaire • Système d'infotainment à la pointe de la technologie et connectivité étendue • Réglage de suspension sport en option avec le pack performance dynamique

  • Design extérieur tout-terrain avec la calandre Singleframe octogonale et quatre centimètres de garde au sol supplémentaire
  • Système d'infotainment à la pointe de la technologie et connectivité étendue
  • Réglage de suspension sport en option avec le pack performance dynamique

 

Ingolstadt, le 29 juillet 2019 – Une nouvelle stature affirmée, une personnalisation poussée et une connectivité étendue : c’est la marque de l'Audi A1 citycarver. Cette nouvelle personnalité dans gamme A1 est à l'aise dans n'importe quel environnement : en ville, sur les routes de campagne, les autoroutes et même sur les sentes escarpés. 

L'Audi A1 citycarver de 4,04 mètres est basée sur l'A1 Sportback. Elle est dotée d'une carrosserie puissante et tendue, des caractéristiques sportives, tout en offrant une garde au sol supplémentaire de quatre centimètres. Cela facilite l'accès et améliore la visibilité. La nouvelle suspension avec une hauteur de caisse plus élevée représente 35 millimètres. Le reste est dû aux pneus au diamètre majoré, à partir de 16 pouces.

L'extérieur offre un look robuste et tout-terrain. La grande calandre  octogonale Singleframe rappelle les modèles Audi Q. L'insert en nid d'abeille sculpté est peint en noir mat. Deux fentes caractéristiques au-dessus de la calandre le différencient de l'A1 Sportback. Les bas de caisses peints en acier inoxydable évoquent les aptitudes aventureuses de l'A1 citycarver. Les passages de roues et les seuils de portes redessinés comportent des pièces de couleur contrastante. Le pare-chocs arrière redessiné fait écho à l'aspect robuste de la partie avant.

La palette de couleurs de l'A1 citycarver comprend neuf teintes extérieures. Audi propose un toit contrasté en noir Mythic métallisé ou gris Manhattan métallisé. Les soubassements et encadrement de série en gris acier inoxydable peuvent se parer de noir avec le pack brillance noir optionnel.

A l'intérieur, le design de la planche de bord est orienté vers le conducteur, créant une symbiose immédiate avec son conducteur. Le combiné d'instruments numérique, forme un monoposto avec les aérateurs de climatisation du conducteur. Les aérateurs autour du virtual cockpit, le tunnel de la console centrale et les portes reçoivent des inserts de couleur menthe, cuivre, orange ou gris argenté. La finition S line offre également une couleur grise structurée.

En plus de l'équipement intérieur de série, vous avez le choix entre trois lignes d'équipement : advanced, design sélection et S line. La finition S line offre aux clients le choix entre des sièges en tissu/cuir synthétique ou en Alcantara/cuir synthétique. Le pack design selection intérieur comprend l'ensemble des éclairages d'ambiance pour un intérieur chaleureux.

 A l’instar de l'A1 Sportback, l’A1 citycarver dispose d’un intérieur spacieux et d’un coffre de 335 litres. Il en va de même pour les équipements de série et en option, y compris les projecteurs à LED avec clignotants arrière dynamiques. L’A1 citycarver reprend le spoiler de toit de la S line et une gamme de jantes débutant à 16 pouces. Les systèmes d'assistance, qui comprennent un régulateur de vitesse adaptatif et le park assist, sont issus des Audi de catégorie supérieure. L’Audi pre sense front (détection des piétons et des cyclistes) et l'avertisseur de franchissement de ligne sont de série.

 Au cœur du monde numérique : infotainment et Audi connect

Des composants d'info-divertissement attrayants et une connectivité étendue font de l'Audi A1 citycarver un compagnon intelligent, en particulier pour les jeunes conducteurs. Un combiné d'instruments entièrement numérique est de série, avec le Virtual cockpit et le MMI navigation plus, en haut de la gamme. Le conducteur commande le système d’infotainment haut de gamme via l'écran tactile de 10,1 pouces ou simplement via la commande vocale. Les destinations de navigation sont trouvées rapidement grâce à la recherche en texte libre. Le fournisseur de cartes et de services de navigation HERE calcule l'itinéraire en ligne en tenant compte des conditions de circulation dans une vaste zone.

 Audi offre des fonctions supplémentaires, telles que la navigation avec Google Earth, l'information routière en ligne, l'information sur la disponibilité des places de stationnement, la radio hybride et un point d'accès Wi-Fi pour les appareils mobiles avec la navigation Audi connect & infotainment, qui est inclus dans le MMI navigation plus. L’Audi phone box intègre parfaitement le smartphone dans la voiture. Le système audio Bang & Olufsen 3D Premium Sound System offre une puissance de 560 watts.

 Le châssis : un pack performance dynamique pour une expérience de conduite améliorée

La suspension est confortable et précise. L'A1 citycarver est encore plus agile grâce au pack performance dynamique optionnel. Il comprend des disques de frein avec étriers sport rouges, le système de gestion de conduite Audi drive select, un générateur de son et une suspension avec amortisseurs régulés. L’Audi drive select, qui offre quatre modes - auto, dynamic, efficiency et individual - est également disponible séparément. Audi propose des roues jusqu'à 18 pouces de diamètre avec le pack performance dynamique.

 L'Audi A1 citycarver sera disponible à la commande à partir d'août 2019 et arrivera dans le réseau Audi en Europe à l'automne 2019. Lors du lancement sur le marché, Audi présentera également l'Edition one, une édition spéciale avec des roues de 18 pouces et disponible en deux teintes : gris flèche ou orange pulse. Les contours des entrées d'air avant, la grille de protection du radiateur, les anneaux Audi dans la calandre Singleframe et les lettrages arrière sont noirs. Les phares et les feux arrière sont teintés, le toit et les rétroviseurs extérieurs sont de couleurs contrastées. Un autocollant avec le logo de l'Edition one dans une teinte argent mat orne les flancs. L'équipement intérieur exclusif est basé sur la ligne d'intérieur S line et propose des notes orange ou argent au choix.

 - Fin -

Communiqué de presse (26/07/19)

Nouvelle gamme S TDI : ouverture des commandes des nouvelles S6 et S7 TDI

• V6 TDI de 349ch et 700 Nm de couple : performances et consommation maîtrisée • Premières livraisons fin octobre 2019 • A partir de 84 280 € pour la S6 TDI berline

  • V6 TDI de 349ch et 700 Nm de couple: performances et consommation maîtrisée
  • Premières livraisons fin octobre 2019
  • A partir de 84 280 € pour la S6 TDI berline

 

Roissy-En-France, le 26 Juillet 2019 –  Les nouvelles S6 et S7 TDI sont disponibles à la commande. Equipées du V6 TDI de 349ch, elles combinent un haut niveau de performance et efficience.

Les nouvelles routières Diesel hautes performances Audi sont désormais disponibles à la commande dans le réseau de distribution Français. Equipées du nouveau moteur V6 TDI combinant le compresseur électrique EPC, un turbocompresseur et la micro hybridation 48 V, les Audi S6 et S7 TDI allient réactivité et performances de premier plan à une efficience qui distille un agrément sans égal pour les trajets au long cours.

Les tarifs sont les suivants :

  • S6 TDI berline TDI : 84 280 € TTC
  • S6 TDI Avant TDI : 86 880 € TTC
  • S7 TDI Sportback TDI : 93 280 € TTC

Les premières livraisons des nouvelles S6 et S7 TDI auront lieu d’ici fin octobre 2019.

– Fin –

 

Communiqué de presse (24/07/19)

Personnalité aux multiples facettes : suspension active prédictive pour l’Audi A8

• Large plage d'utilisation : confort maximal ou agilité exceptionnelle • Le système de suspension électromécanique peut actionner chaque roue individuellement • Le voyage en première classe : réduction intelligente des forces longitudinales et transversales

  • Large plage d'utilisation : confort maximal ou agilité exceptionnelle
  • Le système de suspension électromécanique peut actionner chaque roue individuellement
  • Le voyage en première classe : réduction intelligente des forces longitudinales et transversales

 

Ingolstadt, le 24 juillet 2019 - Audi offre maintenant une autre innovation de haute technologie pour la berline de luxe Audi A8 : la suspension active et prédictive. Selon les réglages choisis, elle offre à la limousine d’Ingolstadt le confort de conduite suprême d'une berline de luxe avec chauffeur ou la tenue de route ferme d'une voiture de sport. En Allemagne et sur d'autres marchés européens, la suspension active prédictive peut être commandée dans un premier temps pour les versions TFSI de l'Audi A8.

La suspension active prédictive de l'Audi A8 est un système de suspension entièrement actif. Ses actionneurs électromécaniques règlent la suspension. Ils peuvent soulever ou forcer chacune des roues de la berline de luxe individuellement, afin de gérer activement la hauteur de roulement de la carrosserie dans toutes les situations. La suspension active peut soulever ou abaisser la structure jusqu'à 85 millimètres de sa position centrale aux quatre coins en cinq dixièmes de seconde.

Des moteurs électriques compacts sont situés près de chacune des roues de l'Audi A8, qui fonctionnent sur le système électrique principal de 48 volts de la voiture et sont régis par l'électronique de puissance. Le couple du moteur électrique est augmenté près de 200 fois allant jusqu’à 1 100 Nm par l’intermédiaire d’un renvoi par courroie, couplé à une démultiplication compacte. Le couple est appliqué sur un tube rotatif en acier fixé de façon permanente à une barre en titane pré-chargée située à l'intérieur et capable de tourner sur un angle de plus de 20 degrés. De l'extrémité du tube rotatif, la force est transmise à la suspension par l'intermédiaire d'un bras de levier et d'une barre de couplage raccordée à la jambe de force sur la suspension avant. Sur l’essieu arrière, le système est raccordé au bras de suspension supérieur.

La suspension active prédictive est aussi efficiente. Sa consommation moyenne d'énergie est de l'ordre de 10 à 200 watts, bien inférieure à un système hydraulique. Chaque fois que le confort de conduite est malmené, par exemple sur des routes dégradées, la suspension active prédictive contrecarre cet effet. De même sur des routes très dynamiques comme celle que l'on rencontre sur un circuit, une compression extrême produira une demande d'énergie très courte mais très élevée requérant jusqu'à 6 kilowatts. Le système peut également récupérer de l’énergie et selon la situation de conduite, jusqu'à 3 kilowatts peuvent également être réinjectés dans la batterie 48 volts.

Large spectre : de "dynamique" à "confort plus".

Associée à la suspension pneumatique et au système de programme de conduite Audi drive select (tous deux de série), la suspension active prédictive de l'Audi A8 permet un spectre de conduite sans précédent. Dans le profil "dynamique", la berline de luxe acquiert la maniabilité d'une voiture de sport. L’A8 tourne vivement, et dans les virages rapides avec 1 g d'accélération latérale, l'inclinaison de la carrosserie (angle de roulis) n'est que de 2 degrés - contre plus de 5 degrés avec une suspension standard. Dans toutes les situations de conduite, le moment de roulis est réparti de manière optimale et la plongée lors de l'accélération ou du freinage est réduite au minimum. Le résultat est une dynamique sportive dans une plage de direction allant de neutre à un léger survirage. Le modèle phare Audi A8 se déplace avec une précision semblable à celle d'un rail et garantit des caractéristiques de maniabilité exceptionnelles et sûres.

Technologies innovantes : prédiction et réduction des forces transversales et longitudinales

Si, par contre, le profil "comfort plus" est sélectionné dans l’Audi drive select, la berline de luxe glisse avec une douceur veloutée sur les bosses de la surface. La suspension active prédictive fonctionne avec la caméra avant. Grâce à cette caméra, le modèle phare identifie les surfaces inégales avant qu'elles ne soient atteintes et règle de manière prévisible la suspension active. Avant même que la voiture ne heurte une bosse, la fonction prédictive développée en interne chez Audi signale aux actionneurs la course de positionnement correcte et ajuste instantanément la suspension. Cela réduit les mouvements de la caisse et compense presque entièrement les longues ondulations de la route ou les inégalités similaires. Ce processus complexe ne prend que quelques millisecondes : la caméra génère 18 fois par seconde des informations sur les propriétés de la surface. La plate-forme électronique du châssis traite les données de la surface de la route et actionne avec précision tous les composants de la suspension presque en temps réel.

Dans le profil "comfort plus", la suspension active prédictive offre une autre innovation : la réduction des forces transversales. En entrant dans un virage, cela soulève le corps du côté extérieur du virage tout en l'abaissant de l'autre côté. L'A8 s'incline dans le virage jusqu'à 3 degrés, un peu comme une moto. Cet angle réduit les forces transversales. L'effet est particulièrement impressionnant dans la plage de vitesse de 80 à 130 km/h et à des accélérations latérales allant jusqu'à 0,4 g. Le conducteur et les passagers remarquent à peine la manœuvre en virage - et même une tasse de café pleine dans le porte-gobelet ne se renverse pas. L'intensité de la réduction des forces transversales dépend d'un certain nombre de facteurs : la vitesse de la route, les forces g rencontrées et la surface de la route. La plate-forme électronique du châssis - l'unité centrale de commande de la suspension - traite les données fournies par les capteurs et les transmet à l'unité de commande de la suspension active.

Pour les déplacements en ligne droite dans le profil "comfort plus", la suspension active prédictive peut également réduire les forces agissant sur le corps humain. En accélérant fort ou en freinant dans des situations qui pourraient avoir un impact sur le confort, il équilibre les mouvements de tangage de la caisse, lors d'un arrêt à un feu tricolore, par exemple. La légère surcompensation qu'il réalise signifie que les occupants sont poussés très doucement dans leur siège plutôt que contre leur ceinture. La suspension active prédictive donne même aux occupants un traitement de confort somptueux lorsque la voiture est à l'arrêt. Lorsque la poignée de porte de l'A8 est actionnée, la carrosserie est rapidement relevée de 50 mm pour une entrée et une sortie encore plus faciles. La nouvelle fonction "entrée surélevée" rend cela possible.

Avec pré-détection 360° : encore plus de sécurité

La suspension active prédictive augmente également la sécurité passive en combinaison avec le système de sécurité "pre sense 360°", qui fait partie du pack d'assistance ville. Il fonctionne en conjonction avec le système central d'aide à la conduite (zFAS), qui utilise les données fusionnées des capteurs pour identifier les situations dangereuses autour de la voiture. En cas de collision latérale imminente à plus de 25 km/h, la suspension active soulève le corps jusqu'à 80 millimètres du côté du choc. Le seuil est ainsi mieux placé pour absorber l'énergie de l'impact. La déformation de la cabine et les charges agissant sur les occupants, surtout au niveau de la poitrine et de l'abdomen, peuvent ainsi être réduites jusqu'à 50 % par rapport à une collision latérale dans laquelle la suspension n'est pas relevée.

Les clients en Europe peuvent commander une suspension active prédictive dans l'Audi A8 à partir d'août 2019. En France, l’option sera proposée au tarif de 6 200 € TTC.

-Fin-

Communiqué de presse (24/07/19)

Puissance et élégance : l’Audi Q3 Sportback

• Un coupé SUV compact au design expressif et au comportement très dynamique • Direction progressive et Audi drive select de série, suspension sport sans supplément • Technologie LED pour tous les phares, mise en réseau avec les autres véhicules Audi

  • Un coupé SUV compact au design expressif et au comportement très dynamique
  • Direction progressive et Audi drive select de série, suspension sport sans supplément
  • Technologie LED pour tous les phares, mise en réseau avec les autres véhicules Audi

 

Ingolstadt, le 24 Juillet 2019 – Audi ajoute un coupé SUV compact à sa gamme : l’Audi Q3 Sportback. Le nouveau modèle associe la forte présence et la polyvalence d’un SUV à l’élégance sportive et à la tenue de route agile d’un coupé. Il constitue ainsi le premier crossover compact d’Audi.

Le design : ligne de toit basse, carrosserie musclée

L’Audi Q3 Sportback est une voiture pour les clients qui accordent autant d’importance à l’innovation technique et au caractère sportif qu’au design expressif. En effet, ce SUV coupé compact est à la fois puissant et précis, et cela transparaît dans tous les détails de design. Sa caractéristique la plus marquante est la grande calandre octogonale Singleframe, qui souligne son appartenance à la nouvelle gamme Audi Q. Sa grille noire dotée d’une structure alvéolée est entourée d’un cadre argenté, qui rend l’avant encore plus expressif. On note aussi des admissions d’air trapézoïdales, reliées entre elles par une baguette horizontale dans le pare-chocs. Avec leur forme en quartier, les phares étroits sont orientés vers l’avant. Audi les propose en trois versions avec la technologie Matrix LED, dont les feux de route réglables illuminent intelligemment la route pour s’adapter à la situation de conduite.

L’habitacle de coupé contraste avec l’avant, qui présente des caractéristiques clairement empruntées au SUV. Grâce à la ligne de toit basse, qui débouche sur des montants de custode plats, vue de côté, l’Audi Q3 Sportback a l’air nettement plus longue que la Q3. En réalité, la différence est de seulement 16 mm. Mais le SUV coupé est plus bas de 29 mm. Son élégante ligne d’épaule est plus basse que celle de la Q3, ce qui donne l’impression que la carrosserie est plus basse et la rend plus musculaire. Au-dessus des roues, des contours marqués attirent l’œil sur la transmission quattro, qui est de série avec la plupart des moteurs. Une ombre à la base de la porte met en avant la partie centrale du SUV coupé et renforce son caractère athlétique.

Marquée par de nombreux effets de lumière, la poupe de l’Audi Q3 Sportback est tout aussi puissante que l’avant. Au-dessus de la lunette arrière basse entourée d’éléments aérodynamiques, un long spoiler souligne la largeur du véhicule, également mise en avant par les feux arrière, qui reprennent et font évoluer le design des phares LED. Un diffuseur avec une large lame et deux sections voyantes forment la section inférieure.

Les variantes extérieures : sportive-élégante 

Au total, onze couleurs extérieures sont proposées pour l’Audi Q3 Sportback. Dans la version de base, les éléments de la partie inférieure de la carrosserie sont peints en gris Manhattan, une couleur contrastante qui souligne le caractère du SUV. Dans l’extérieur S line, les pare-chocs, les bordures des passages de roues et les bas de caisses sont également peints dans des couleurs distinctives. Sur demande du client, ces éléments peuvent être peints de la même couleur que la carrosserie. Du fait des éléments en aluminium, la grille alvéolée de la calandre Singleframe est encore plus distinctive dans la version Q3 Sportback S line. Il en va de même pour les bas de caisse avec leur élément argenté. L’imposant diffuseur avec quatre sections verticales intègre les sorties d’air comme un boomerang, et confère encore plus de dynamisme à l’arrière du véhicule. Dans le modèle sportif, les roues 215/65 avec jantes deux fois cinq bras de 17 pouces sont remplacés par des pneus 235/55 avec jantes aluminium deux fois cinq bras de 18 pouces. Pour les jantes de 19 et 20 pouces d’Audi Sport, en option, les bordures des passages de roues ont été légèrement élargies.

De série, les Audi Q3 Sportback sont livrées avec le pack brillant, qui attire plus l’attention sur le cadre du toit et les bordures des vitres aluminium, tandis que les montants de vitres sont noirs. Le pack brillance noir assure un look encore plus dynamique car il donne un aspect plus profilé à la carrosserie grâce aux surfaces plates des pare-chocs. Il souligne aussi la calandre Singleframe et les bordures des vitres latérales. Dans la version S line, l’élément des bas de caisses sont noirs. En option, des boîtiers de rétroviseurs extérieurs noirs peuvent être ajoutés au pack.

Le châssis : agile sur la route et en tout-terrain

L’Audi Q3 Sportback est très agréable à conduire sur différents terrains : en ville, sur les longues distances ou en tout-terrain. De série, elle comprend une direction assistée progressive sportive, qui offre les avantages d’un rapport dépendant de l’angle de braquage. Alors que l’angle de braquage augmente, le rapport devient plus direct, ce qui facilite le braquage dans la circulation urbaine et pour les manœuvres. Dans les virages serrés, l’Audi Q3 Sportback est particulièrement dynamique, elle fait preuve d’une agilité spontanée et d’un haut niveau de confort, en particulier avec la suspension sport, que le client peut sélectionner comme alternative à la suspension standard (sans supplément). Sur demande, le client peut choisir le système d’amortisseurs adaptatifs, dont l’unité de contrôle traite les signaux d’accélération et les données des capteurs de roues et mesure les mouvements structurels de la carrosserie. De cette façon, l’amortissement sur chaque roue est adapté aux conditions de la route et à la situation de conduite en quelques millisecondes. Ainsi, la tenue de route oscille entre souple et ferme.

De plus, le conducteur peut profiter de divers scénarios. De série, l’Audi drive select adapte de nombreux composants et fonctions selon six modes, notamment les caractéristiques du moteur et de la transmission, l’amortissement et l’assistance au braquage. Outre les paramètres standards, les programmes confort, dynamique et efficience peuvent être sélectionnés. Il y a également une configuration personnalisée pour le conducteur. Pour la conduite sur les chemins, le conducteur peut choisir le mode offroad. Dans ce mode, le correcteur électronique de trajectoire passe le système de commande de la traction en mode tout-terrain. Disponible en option, le hill descent control vient en renfort dans cette configuration. Dans les pentes de plus de 6 %, il maintient constamment la vitesse spécifiée par le conducteur (jusqu’à un maximum de 30 km/h) grâce à des interventions automatiques des freins. De plus, un affichage dans le MMI fournit des informations sur l’angle d’inclinaison adapté.

L’essieu avant de l’Audi Q3 Sportback comprend une structure McPherson avec des triangles de suspension à la base. La voie est de 1 584 millimètres. À l’arrière, il y a une structure à quatre maillons avec une voie de 1 576 millimètres. Les ressorts hélicoïdaux et les amortisseurs sont séparés, ce qui augmente le volume du coffre. Divers designs de roues sont disponibles, avec des diamètres de 17 à 20 pouces. Selon le type de moteur, les disques de freins ventilés de l’essieu avant font jusqu’à 340 millimètres de diamètre, et les disques de freins arrière jusqu’à 310 millimètres.

TFSI, TDI, S tronic, quattro : la transmission

Les moteurs de l’Audi Q3 Sportback sont efficients, puissants et conformes à la norme européenne d’émission Euro 6d-TEMP. Pour le lancement sur le marché européen, il y aura un moteur essence et deux moteurs diesel. Le 2.0 TFSI de l’Audi Q3 Sportback 45 TFSI quattro est le moteur le plus puissant, avec 230 ch (169 kW). Les deux 2.0 TDI, qui délivrent 150 ch (110 kW) et 190 ch (140 kW), alimentent la Q3 Sportback 35 TDI et la Q3 Sportback 40 TDI quattro.

Peu après, un moteur essence 1,5 litre suivra sur l’Audi Q3 Sportback 35 TFSI. Il délivrera aussi 150 ch (110 kW) et comprendra le système de cylindres à la demande. Pour les charges faibles et moyennes, ce système éteint les deuxième et troisième cylindres afin de réduire la consommation. En conjonction avec la transmission à double embrayage, le 1.5 TFSI intègre une autre technologie d’efficience : le système hybride léger (MHEV), qui utilise un système électrique embarqué de 48 V. En pratique, ce système réduit la consommation de carburant de jusqu’à 0,4 l aux 100 km et augmente le confort de conduite. L’alterno-démarreur, qui est au cœur du système MHEV, récupère jusqu’à 12 kW au freinage et transfère l’électricité à une batterie au lithium-ion compacte. Si le conducteur décélère à une vitesse comprise entre 40 et 160 km/h, la Q3 Sportback 1.5 TFSI MHEV roule en neutre ou circule en roue libre avec le moteur éteint. Le système de gestion du moteur sélectionne l’une de ces fonctions selon les paramètres et la situation de conduite. Dès que le conducteur accélère, l’alterno-démarreur redémarre le 1.5 TFSI rapidement et en douceur. Lors d’une accélération à partir d’une vitesse faible, il aide le conducteur. La fonction start-stop s’active dès 21 km/h.

Avec tous les types de moteurs, la boîte S tronic 7 rapports, qui change de rapport à la vitesse de l’éclair, ainsi que le système de transmission quattro se chargent de la transmission. Les exceptions sont les deux moteurs à traction avant d’entrée de gamme de 150 ch (110 kW), le 1.5 TFSI et le 2.0 TDI, qui sont également disponibles avec une boîte manuelle. En option, le moteur diesel est également disponible en version quattro. Le composant central de la transmission intégrale est un embrayage multidisque hydraulique à commande électrique sur l’essieu arrière. Sa gestion assure une stabilité exceptionnelle, une traction supérieure et un haut niveau de plaisir. Ce système peut commencer à transférer une partie du couple de l’essieu avant à l’essieu arrière dès que le conducteur effectue un virage dynamique. Et quand le conducteur accélère, il permet à la voiture de prendre la courbe. La technologie quattro ultra fonctionne aussi avec le contrôle du couple au volant. La fonction logicielle rend la tenue de route encore plus dynamique et stable grâce aux délicates interventions des freins, sur les roues intérieures avec la transmission quattro et sur la roue avant intérieure avec la traction avant, transférant ainsi le couple à l’extérieur du virage.

Généreux et variable : le concept d’espace

L’Audi Q3 Sportback est l’un des modèles les plus spacieux de son segment. Elle mesure 4 500 mm de long, 1 556 mm de haut et 1 843 mm de large, soit respectivement 16 mm plus long, 29 mm plus bas et 6 mm de moins que l’Audi Q3. L’empattement, d’exactement 2 680 mm sur les deux modèles, constitue la base d’un espace généreux.

Le SUV coupé a été conçu comme un véritable véhicule cinq places. Il permet une installation confortable, une bonne vision et une position des sièges conducteur et passager avant sportive. Les sièges avant ajustables électriquement et chauffés sont disponibles en option ; ils ne sont proposés de série que dans la catégorie de véhicules supérieure. De série, les sièges arrière peuvent être déplacés de 130 mm en longueur ; leurs dossiers sont divisés en trois sections et leur inclinaison peut être réglée en sept étapes. Derrière les sièges arrière, le coffre présente une capacité de 530 L, qui passe à 1 400 L lorsque les dossiers sont repliés. Le plancher du coffre peut être utilisé à divers niveaux ; la plage arrière se trouve derrière pour des raisons pratiques. Sur demande, Audi peut doter la voiture d’un hayon électrique, qui peut également être ouvert et fermé par un mouvement du pied.

L’intérieur : l’architecture des grandes Audi

Le design sportif et affirmé de l’extérieur se retrouve à l’intérieur du SUV coupé compact : l’accent mis sur les éléments horizontaux crée une sensation d’espace. Comme dans les grands modèles d’Audi, l’architecture s’accorde à la perfection avec les performances du véhicule. L’élément central est l’écran tactile MMI touch bordé d’une large bande noire brillante, disponible en option. De forme octogonale, il copie le design de la calandre Singleframe. Tout comme l’unité de contrôle de la climatisation qui se trouve en dessous, l’écran est orienté à 10° vers le conducteur.

Grâce aux lignes flexibles et à la large gamme de couleurs et de matières, le client peut considérablement personnaliser l’intérieur de son Audi Q3 Sportback. Outre les cinq différentes appliques disponibles pour le tableau de bord, le client a la possibilité de choisir sa sellerie (tissu, cuir synthétique, cuir et Alcantara) ainsi que parmi de nombreux coloris et designs.

Les trois lignes d’équipements, à savoir la version basique, la version design sélection intérieur et la version S line intérieur, peuvent être combinées de diverses manières avec les lignes extérieures. Les diverses options comprennent les sièges sport, dont les housses sont ornées de surpiqûres contrastantes. Dans la version design sélection intérieur, selon la couleur de siège choisie, une fine bande longe les coussins latéraux. Par ailleurs, des surfaces en Alcantara sur le tableau de bord et les accoudoirs soulignent la philosophie de design progressiste. Ces éléments sont disponibles en marron ambré, argent lunaire, orange et gris acier. Dans l’obscurité, le pack d’ambiance lumineuse/de contour souligne des éléments spécifiques des portes et du tunnel central. Il peut être réglé sur 30 couleurs différentes pour s’adapter à l’humeur du conducteur.

Monde digital : utilisation et affichages

Le concept d’exploitation et d’affichage de la Q3 Sportback est révélateur des progrès que fait Audi dans la digitalisation de ses modèles. Même avec l’équipement de base, avec la radio MMI, la voiture est équipée d’un ensemble d’instruments digitaux réunis dans un écran de 10,25 pouces de diagonale, que le conducteur actionne sur le volant multifonctions. Dans le système le plus haut de gamme, MMI navigation plus, les informations sont affichées dans le Virtual cockpit d’Audi, qui offre de nombreuses fonctions supplémentaires. Il y a également un écran tactile MMI touch de 10,1 pouces au milieu du tableau de bord, qui émet un signal acoustique lorsqu’une fonction est sélectionnée. Les clients peuvent également opter pour le Virtual cockpit plus, de 12,3 pouces. Dans le MMI, ils peuvent faire leur choix entre trois différents types d’affichages, notamment un particulièrement dynamique avec des éléments rouges. La taille des instruments circulaires et le contenu d’infotainment sont réglables à l’aide du bouton « View » sur le volant multifonctions. 

Sur l’Audi Q3 Sportback, le système MMI navigation plus présente les mêmes qualités que sur les grands modèles Audi. Le système d’exploitation, avec une structure de menu plate, est facile à comprendre ; la saisie de destinations de navigation et la recherche MMI sont basées sur la saisie de texte libre. Par exemple, si un conducteur cherche un restaurant, il lui suffit de saisir quelques lettres et une série de réponses apparaîtra. L’unité de commande utilise le langage naturel, qui comprend les mots choisis librement, pour encore plus de confort. Par exemple, si le conducteur dit « J’ai faim », elle lui proposera des restaurants dans les environs.

Le système de navigation reconnaît les destinations les plus fréquentes du conducteur en fonction de ses voyages précédents, ce qui lui permet de proposer des itinéraires adaptés. Pour ce faire, il utilise des données empiriques statistiques relatives à la circulation et à l’heure de la journée. L’itinéraire est calculé en ligne sur les serveurs du service de cartes et navigation HERE, qui analyse en temps réel les données de la circulation. Si la connexion des données est perdue, MMI navigation plus bascule sur le guidage embarqué, qui fonctionne toujours en parallèle.

Infotainment et Audi connect : mise en réseau complète

Avec MMI navigation plus, les services en ligne d’Audi connect sont disponibles à bord, grâce à la technologie LTE Advanced, via une carte SIM installée en permanence, la SIM Audi connect. Cette technologie propose des services tels que des informations sur la circulation en ligne et la recherche de sites d’intérêt, très intéressants en complément du guidage. La Q3 Sportback utilise les services Car-to-X, et donc l’intelligence en essaim de la flotte Audi, afin de prévoir la disponibilité de places de stationnement dans les rues et de fournir des informations sur les dangers et les limitations de vitesse. Les informations sur les feux de signalisation sont une nouvelle fonction qu’Audi ajoute progressivement dans une sélection de villes européennes. Grâce à la mise en réseau avec l’infrastructure de la ville, le véhicule reçoit des informations de l’ordinateur central des feux de signalisation via un serveur, ce qui permet au conducteur de sélectionner une vitesse en lien avec la prochaine phase de feu vert. Le Virtual cockpit affiche une vitesse recommandée personnalisée, ainsi que le temps restant jusqu’au prochain feu vert dès lors que le conducteur est arrêté à un feu rouge. Le système contribue ainsi à un style de conduite prédictif et efficient, et favorise la fluidité du flux de circulation. Le portefeuille Audi connect comprend également un hotspot Wi-Fi qui offre des débits de téléchargement jusqu’à 300 Mbit/s.

En option, le client peut choisir le pack Audi connect navigation & infotainment plus, qui contient, entre autres, la navigation avec Google Earth et la radio hybride qui bascule automatiquement entre la FM, la radio numérique et le streaming en ligne selon le degré de réception. La commande vocale est disponible avec plus de fonctionnalités : outre la base de données embarquée, elle utilise des connaissances détaillées dans le cloud pour répondre aux questions et aux commandes du conducteur. La comparaison en ligne améliore le taux de reconnaissance et les résultats, qui sont complétés par des informations supplémentaires telles que des photos, des horaires d’ouverture et des avis. Par contraste, l’avantage des informations embarquées est qu’elles sont disponibles très rapidement et en toute sécurité, notamment dans les parcs de stationnement souterrains où les téléphones portables ne captent pas.

Ce pack comprend également le service vocal basé dans le cloud d’Amazon, Alexa, qui est intégré au système d’exploitation MMI. Le conducteur peut l’utiliser pour passer des commandes et obtenir des informations sur diverses actualités. Alexa permet d’écouter de la musique et des livres audio, et propose l’accès à plus de 80 000 Alexa Skills. La commande smart home permet aux utilisateurs de verrouiller les portes de la maison, d’ajuster l’éclairage et de fermer la porte du garage depuis l’intérieur de la voiture.

De nombreuses fonctions Audi connect sont regroupées dans l’application myAudi gratuite, qui relie le smartphone à la voiture sans action de la part du conducteur. L’application peut être utilisée, par exemple, pour transférer les itinéraires de navigation et le calendrier du smartphone dans le MMI et pour écouter de la musique en streaming. De plus, elle permet au client de verrouiller et de déverrouiller son Audi Q3 Sportback à distance, de consulter le statut actuel du véhicule, de repérer où il est garé, de se faire guider jusqu’à la voiture et d’allumer le chauffage auxiliaire en option. Ces services font partie de l’Audi connect emergency call & service, qui comprend un ensemble de services à distance standard avec le MMI radio plus. Outre l’appel d’urgence Audi connect, il comprend l’assistance routière en ligne et la réservation de services en ligne.

De superbes modules matériels complètent le portefeuille d’infotainment, notamment la phone box Audi, qui relie le smartphone du propriétaire à l’antenne de la voiture et charge le téléphone par induction. Le protocole Voice-over-LTE contribue à une connexion plus rapide et permet d’utiliser le transfert de données haut débit et la téléphonie haute résolution en même temps en qualité digitale. L’interface pour smartphone d’Audi intègre les téléphones iOS et Android dans le système d’infotainment à bord. Elle crée une connexion avec l’appareil mobile et transfère son environnement natif Apple Car Play ou Android Auto sur l’écran MMI - ce qui se fait même sans fil avec l’iPhone. L’interface pour smartphone Audi contient aussi deux ports USB dans la console centrale. Ces ports offrent des fonctions de charge et de transfert des données, ce qui permet d’écouter de la musique depuis un lecteur média portable via les haut-parleurs de la voiture. L’un d’entre eux est compatible avec le nouveau type C, avec des débits de transfert élevés et un connecteur symétrique pour une connexion facile. Pour charger les appareils, il y a deux ports USB-C supplémentaires en option à l’arrière. Le système de son Bang & Olufsen 3D Premium avec son 3D virtuel offre un plaisir d’écoute spécial. Il active 15 haut-parleurs, dont quatre dans le tableau de bord et un dans chaque montant de custode, créant ainsi un son spatial fascinant. Enfin, un tuner radio digital vient compléter l’info divertissement.

Exceptionnels dans toutes les situations : les systèmes d’assistance

Dans l’Audi Q3 Sportback, quatre systèmes standards sont utilisés pour la sécurité. L’Audi pre sense basique initie des mesures de sécurité préventives pour les occupants dès qu’il perçoit que la conduite est instable grâce aux informations des différents systèmes du véhicule. Par exemple, il intervient si les capteurs du correcteur électronique de trajectoire (ESC) détectent des dérapages ou un freinage fort. Pour ce faire, le système serre les ceintures avant, ferme les vitres et active les feux de détresse pour prévenir les voitures situées derrière. L’Audi pre sense avant est également installé de série. Ce système détecte les risques de collision à l’avant de la voiture grâce au radar frontal, identifie les piétons, les cyclistes et les véhicules. Si la situation est critique, le système prévient le conducteur via des signaux optiques, acoustiques et haptiques. En cas d’urgence, il freine complètement et initie les mesures de l’Audi pre sense basic.

Par ailleurs, l’avertisseur de changement de ligne corrige la trajectoire si la caméra avant détecte que le conducteur est sur le point de sortir de sa voie alors qu’il n’a pas enclenché son clignotant. En Allemagne, les voitures sont également équipées de l’assistant de changement de voie, qui utilise deux radars pour prendre des mesures à l’arrière. S’il détecte qu’un véhicule est situé dans l’angle mort ou s’approche rapidement à l’arrière, il allume une LED d’avertissement dans le rétroviseur extérieur concerné.

L’assistant de conduite adaptatif est le meilleur des systèmes en option. Il intègre les fonctions de l’assistant de la vitesse adaptatif, de l’assistant de conduite en embouteillages et de l’assistant actif de maintien dans la voie. De cette façon, il aide le conducteur dans ses contrôles longitudinaux et latéraux, augmentant considérablement le confort lors des longs trajets.

Des systèmes ultramodernes sont également disponibles pour le stationnement et les manœuvres. Les caméras à 360 degrés affichent les alentours immédiats du SUV coupé sur l’écran MMI. Le park assist place automatiquement le véhicule dans une place de stationnement et l’en sort ; le conducteur n’a qu’à accélérer, freiner et sélectionner le rapport. Si le conducteur veut sortir d’une place de stationnement en créneau ou y rentrer, il est aidé de l’alerte de trafic transversal. Le système surveille la zone derrière le véhicule en utilisant deux capteurs radars et prévient le conducteur en cas de situation critique. Le pack d’assistance réunit plusieurs systèmes importants : l’assistant de conduite adaptatif, la reconnaissance par caméra des panneaux de signalisation, le parking system plus, l’assistant de feux de route et l’assistant de freinage d’urgence.

Disponible à partir de l’automne : introduction sur le marché et édition limitée

L’Audi Q3 Sportback est fabriquée à l’usine de Győr, en Hongrie. Les premières livraisons seront effectuées cet automne, en Allemagne ainsi que dans d’autres pays européens. Outre les instruments digitaux, la radio MMI avec connexion Bluetooth et le volant multifonctions en cuir, le SUV coupé est également équipé de phares LED et de sièges arrière plus, dont le placement longitudinal et l’inclinaison sont réglables. Cela garantit une grande variabilité, tout comme le plancher de coffre à hauteur variable. Les systèmes de sécurité Audi pre sense basique et Audi pre sense front sont de série en Allemagne tout comme assistant actif de maintien dans la voie et l’avertisseur de changement de file.

Pour le lancement, Audi propose le modèle « Edition one » en deux versions : en argent rosé, métallisée et avec des appliques contrastantes en gris Manhattan, et avec une finition intégrale en noir mythos, métallisée. Dans les deux modèles, l’extérieur repose sur le pack S line et le pack noir. Des éléments de décoration foncés dans les phares Matrix LED et des roues de 20 pouces d’Audi Sport créent un style encore plus sportif. L’« Edition one argent rosé » comprend l’intérieur design sélection et des teintes argentées. L’« Edition one noir mythos » est dotée de l’intérieur S line, avec des surfaces en Alcantara bleu sur le tableau de bord et les accoudoirs des portes.

– Fin –

Communiqué de presse (22/07/19)

L’Audi SQ7 TDI au top de sa forme

• Des performances exceptionnelles notamment grâce au compresseur électrique • Stabilisation des roulis, direction dynamique intégrale et différentiel sport pour une dynamique formidable • Design sportif avec détails spécifiques aux modèles S et nombreux équipements

  • Des performances exceptionnelles notamment grâce au compresseur électrique
  • Stabilisation des roulis, direction dynamique intégrale et différentiel sport pour une dynamique formidable
  • Design sportif avec détails spécifiques aux modèles S et nombreux équipements

 

Ingolstadt, le 22 juillet 2019 – L’Audi SQ7 TDI (consommation de carburant combinée en L/100 km* : 7.6 - 7.4 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 200 – 194) avec son moteur V8 diesel de 435 ch, est le modèle le plus prestigieux de la gamme de produits depuis le printemps 2016. Il possède désormais un tout nouveau design impressionnant. À l’intérieur, le grand SUV comprend des sièges sport, le système MMI navigation plus tactile et le virtual cockpit d’Audi avec affichage performance de série. Le 4.0 TDI avec compresseur électrique offre une propulsion puissante au démarrage. La nouvelle Audi SQ7 TDI** sera lancée sur les marchés européens à la mi-septembre.

Pure puissance diesel : V8 biturbo avec compresseur électrique

La nouvelle Audi SQ7 TDI (consommation de carburant combinée en L/100 km* : 7.6 - 7.4; émissions de CO2 combinées en g/km* : 200 – 194), impressionne avec sa fantastique puissance diesel. Son moteur V8 4.0 TDI avec biturbo produit 320 kW (435 ch) délivre un couple impressionnant de 900 Nm entre 1 250 et 3 250 tr/min. Le grand SUV passe de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et atteint une vitesse de pointe de 250 km/h, limitée électroniquement. Dépendant des équipements du véhicule, la SQ7 TDI utilise 7,4 à 7,6 litres de carburant aux 100 kilomètres, ce qui correspond à des émissions de CO2 de 194 à 200 grammes par kilomètre.

Le sous-système électrique de 48 volts alimente un compresseur électrique qui assiste les deux turbocompresseurs lorsque la demande de l’accélérateur est élevée et que les gaz d’échappement ne produisent pas suffisamment d’énergie. Dans ce cas, il fournit de l’air frais, ce qui est important pour la combustion. En conséquence, le couple exceptionnel est disponible instantanément, y compris lors des grosses accélérations et en particulier au démarrage. Le compresseur électrique est intégré au conduit d’admission.

Un moteur électrique compact fait tourner sa turbine à 70 000 tr/min maximum en 250 millisecondes. Dans le système d’échappement, deux actuateurs modulent un puissant son huit cylindres.

Tenue de route dynamique : stabilisation des roulis, direction dynamique des quatre roues motrices et différentiel sport

Une boîte tiptronic à 8 rapports avec changement de vitesse rapide et la transmission intégrale quattro permanente sont le fondement de la puissance fantastique du 4.0 TDI sur la route. La suspension pneumatique sport standard et la direction assistée progressive, dont le rapport est de plus en plus direct à mesure que l’angle de braquage augmente, créent une excellente dynamique de conduite. La direction dynamique intégrale rend le grand SUV encore plus facile à conduire : à faible vitesse, les roues arrière tournent jusqu’à 5 degrés dans la direction opposée, ce qui augmente l’agilité. Sur l’autoroute, ces roues braquent légèrement pour promouvoir la stabilité.
De plus, le pack suspension avancée en option intègre le stabilisateur de roulis électromécanique, un système qui réduit les mouvements de la carrosserie sur les routes inégales et utilise la compensation optimale pour réduire l’angle de roulis dans les virages pris avec un style de conduite sportif. Le différentiel sport, qui rend la tenue de route encore plus dynamique, est le troisième système high-tech à bord. Il distribue activement le couple moteur entre les roues arrière pendant les virages rapides. Ainsi, l’Audi SQ7 TDI est littéralement dans le virage lors du braquage ou de l’accélération, si bien qu’elle ne présente aucun signe de sous-virage. Si le grand SUV sous-vire de façon excessive, le différentiel sport le stabilise en transférant le couple à la roue de l’intérieur du virage.

Look impressionnant : le design extérieur

L’Audi SQ7 TDI** affiche le design actuel des modèles Q, avec des détails S supplémentaires. Elle se distingue du modèle de base par ses doubles lamelles dans la calandre Singleframe, ses boîtiers de rétroviseurs effet aluminium et ses quatre pots d’échappement spécifiques aux modèles S avec leurs bordures rondes et chromées. La lame du pare-choc présente une forme en trois dimensions et la protection du soubassement à l’arrière a l’air encore plus robuste. Certaines pièces sont peintes en argent mat et le pack noir est disponible en option. La couleur gris Daytona avec effet nacré ainsi que de nombreuses finitions de peinture personnalisées du programme exclusif Audi peuvent également être choisies.

De série, l’Audi SQ7 TDI** est équipée de roues en aluminium de 20 pouces avec jantes forgées cinq bras et pneus 285/45. En raison de sa puissance exceptionnelle, le véhicule est équipé de disques de freins de 400 millimètres de diamètre fixés à l’avant et de disques de 370 millimètres à l’arrière. Les étriers de freins noirs (ou rouges, en option) affichent un logo S à l’avant. Un système de freins avec des disques en céramique renforcée de fibre de carbone, particulièrement résistants à l’abrasion, est disponible en option. Ces freins présentent un diamètre de 420 millimètres à l’avant et de 370 millimètres à l’arrière. Les étriers sont peints en gris anthracite. 

Performance sportive : Intérieur et équipement

L’Audi SQ7 TDI** comprend un intérieur en cuir foncé/Alcantara. Les appliques en aluminium brossé mat ou carbone (en option) soulignent le look sportif de la voiture. Sur demande, le pack éclairage d’ambiance illumine les lignes de design élémentaires et les surfaces dans 30 couleurs ajustables. Outre les sièges sport, le véhicule de série comprend des bas de caisses illuminés en aluminium et le logo S à l’avant. Les pédales, le repose-pied et le seuil de chargement sont fabriqués en acier inoxydable. Les sièges S sport en option sont disponibles avec un appuie-tête intégré, un embossage S dans le dossier, un ajustement du soutien lombaire pneumatique et une sellerie en cuir Valcona avec motif losanges. Parmi les couleurs proposées on trouve le noir, le gris rotor, mais aussi le rouge Arras, uniquement disponible pour le modèle S. L’accoudoir central affiche un design coordonné. Le réglage de la température et une fonction de massage peuvent également être ajoutés aux sièges S sport plus.

Le système MMI navigation plus, qui comprend l’actionnement tactile, offre une connectivité très haut de gamme de série. Il comprend la technologie LTE Advanced, un hotspot Wi-Fi, la commande vocale naturelle et l’important portefeuille Audi connect avec informations sur le trafic récupérées en ligne, navigation avec Google Earth, radio hybride et service vocal basé dans le cloud d’Amazon, Alexa, qui est intégré au système d’exploitation MMI. Le véhicule est également doté du service d’information sur les feux de signalisation, une nouveauté. Ce service relie la voiture à l’ordinateur central des feux de signalisation et transmet les informations au conducteur dans le bloc d’instruments digital et dans l’affichage tête haute en option. Le service contribue ainsi à un style de conduite efficient, et favorise la fluidité de circulation. Tous les affichages du cockpit virtuel d’Audi présentent un design spécifique aux modèles S. Un affichage performance est également disponible : il place le compte-tours en plein centre.

La formidable offre est complétée par de nombreuses options d’équipements pratiques, notamment la climatisation automatique quatre zones, une assistance électrique permettant de fermer les portes sans bruit, le système de son Bang & Olufsen 3D Advanced et le pack qualité de l’air avec parfums et ioniseur. Audi offre des phares LED Audi Matrix avec la technologie laser light, qui peuvent être choisis à la place des phares LED Matrix avec clignotant dynamique. Le régulateur de vitesse adaptatif, qui guide le conducteur dans la largeur et dans la longueur, figure parmi les nombreux systèmes d’assistance disponibles sur demande.

– Fin –

Communiqué de presse (19/07/19)

Travaux de modification : Préparatifs en cours à l’usine Audi Böllinger Höfe pour l'Audi e-tron GT et l’Audi R8

• Audi R8 et e-tron GT seront produites sur une seule chaîne de montage à partir de 2020 • Construction de deux nouveaux halls de construction légère et modifications dans les installations de production existantes • Directeur de production Schanz : "Ici, une combinaison unique d'artisanat et d'usine intelligente prend vie".

  • Audi R8 et e-tron GT seront produites sur une seule chaîne de montage à partir de 2020
  • Construction de deux nouveaux halls de construction légère et modifications dans les installations de production existantes
  • Directeur de production Schanz : "Ici, une combinaison unique d'artisanat et d'usine intelligente prend vie".

 

A partir de fin 2020, l'Audi e-tron GT électrique sera fabriquée dans les ateliers de production d'Audi Sport GmbH à Böllinger Höfe aux côtés de la supersportive Audi R8. Actuellement, les travaux de construction nécessaires à l'intégration de la voiture de sport électrique sont en cours dans les installations de production de la R8. Des halls logistiques supplémentaires sont ajoutés et des équipements à la pointe de la technologie sont installés dans l'atelier de carrosserie et les ateliers de montage. Les travaux de modification se dérouleront en grande partie en même temps que la production, la date d'achèvement étant prévue pour l'automne.

Jusqu'à l'automne 2019, deux nouveaux halls de construction légère fourniront environ 10.000 mètres carrés supplémentaires pour la logistique dans l’usine Böllinger Höfe. Les nouveaux halls du côté ouest seront directement adjacents aux installations d'assemblage et de carrosserie existantes. "Comme la Böllinger Höfe a été conçue dès la phase de conception comme une petite unité de production en série avec des processus de production innovants et flexibles, nous disposons des conditions idéales pour produire l'e-tron GT aux côtés de l'Audi R8 ", explique Wolfgang Schanz, directeur de production. "Ici, une combinaison unique d'artisanat et d'usine intelligente prend vie."

L'Audi e-tron GT et l'Audi R8 seront produites séparément dans l'atelier de carrosserie. Alors que l'atelier de carrosserie de la R8 se distingue par sa finition essentiellement artisanale, un atelier de carrosserie distinct et hautement automatisé est en cours de création pour l'e-tron GT. Une mezzanine complète avec système de convoyage occupe maintenant environ 4 000 mètres carrés. La chaîne de montage s'allonge de 20 cycles, soit 36 au total, pour la production conjointe de la R8 et de l'e-tron GT. Dans le cadre de cette modernisation, de nouveaux systèmes de convoyage sont en cours d'intégration, étant donné qu'à l'avenir, le montage ne dépendra plus uniquement de véhicules de transport sans conducteur (DTV), mais inclura également un système monorail électrifié (EMS).

A l'avenir, le sous-sol de la Böllinger Höfe sera également utilisé pour la production, les carrosseries peintes de la R8 et de l'e-tron GT y étant temporairement entreposées. Dans le cadre de ce développement, les surfaces existantes ont été agrandies de 800 mètres carrés. De là, des véhicules de transport sans conducteur amènent de façon autonome les carrosseries R8 et e-tron GT en utilisant un ascenseur du sous-sol directement à la chaîne de montage au rez-de-chaussée.

En préparation des modifications, une partie de l'atelier de carrosserie de la R8 a été transférée dans un hall de production dans le quartier de Böckingen à Heilbronn à la fin de l'année dernière pour faire de la place pour l'équipement de la carrosserie de l'e-tron GT. Depuis janvier, environ 40 des 150 employés fabriquent sur ce nouveau site les composants de la sous-structure de l’Audi R8.

– Fin –

 

Communiqué de presse (17/07/19)

Haute Performance, un caractère affirmé, exclusif : Audi Sport célèbre 25 ans de modèles Audi RS.

• Depuis leur lancement en 1994, 25 modèles RS ont été ajoutés à la gamme. • Six innovations de produits, dont deux tous nouveaux modèles, rien qu'en 2019. • Philosophie de base : la performance, le prestige et l'exclusivité avec un aspect pratique au quotidien. • Exposition anniversaire des raretés RS au Forum Audi à Neckarsulm.

  • Depuis leur lancement en 1994, 25 modèles RS ont été ajoutés à la gamme.
  • Six innovations de produits, dont deux tous nouveaux modèles, rien qu'en 2019.
  • Philosophie de base : la performance, le prestige et l'exclusivité avec un aspect pratique au quotidien.
  • Exposition anniversaire des raretés RS au Forum Audi à Neckarsulm.

 

Il y a 25 ans, la première Audi RS a été lancée sur le marché sous la forme de l'Audi RS 2 Avant, marquant le début d'une histoire à succès. De par leur proximité et leur exclusivité, les modèles Audi RS ont toujours fasciné. A ce jour, Audi Sport GmbH, anciennement quattro GmbH, a présenté un total de 25 modèles RS. En 2019, six autres innovations de produits seront présentées, dont deux représenteront des modèles RS entièrement nouveaux.

Chez Audi, la désignation "RS" est synonyme d'une philosophie axée sur la recherche de la performance et de la perfection. "Chaque modèle RS exprime la passion que nous mettons dans le développement de nos voitures hautes performances", déclare Oliver Hoffmann, directeur général d'Audi Sport GmbH. "Depuis 25 ans, nos clients font l'expérience des modèles RS en tant que compagnons maîtres de la vie quotidienne, transmettant une émotion pure et un plaisir de conduite maximal."

Les modèles RS sont les fers de lance de leurs lignes de produits respectives. Ils sont synonymes de performance, de prestige et d'exclusivité à la limite de ce qui est techniquement réalisable sans perte de convivialité au quotidien. Nombre d'entre eux sont des pionniers dans leurs segments de marché et des précurseurs en matière d'innovations techniques - comme ce fut le cas pour l'Audi RS 4 Avant avec son biturbo V6 il y a 19 ans et pour la TT RS (consommation combinée en l/100 km : 8,0-7,9 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 181) et ses cinq cylindres, récompensés à plusieurs reprises, dans sa dernière phase d'évolution.

RS 2 Avant à RS 4 Cabriolet : Dynamisme enraciné dans la tradition

Les modèles RS font sensation depuis un quart de siècle – cinq modèles méritent une mention particulière.

En 1994, l'Audi RS 2 Avant (315 chevaux) avec son moteur cinq cylindres à quatre soupapes, longtemps utilisé, a écrit le premier chapitre de l'histoire RS. Avec cette voiture, l'entreprise a créé le segment des breaks dynamiques à hautes performances. La transmission quattro avec son différentiel central autobloquant qui a fait ses preuves en course automobile et en rallye a permis de transférer cette haute performance sur la route de façon magistrale.

En 1999, l'Audi RS 4 Avant basée sur la S4 de l'époque a introduit une nouvelle dimension en termes de puissance. Sous le capot, un moteur V6 de 2,7 litres de cylindrée, cinq soupapes par cylindre et une alimentation biturbo font tout le travail, comme dans la S4. Les ingénieurs de ce qui était alors quattro GmbH ont développé le groupe motopropulseur, déjà très puissant, pour lui donner encore plus de dynamisme et un couple encore plus élevé pour la RS 4. En collaboration avec Cosworth Technology, la culasse a été nouvellement développée, les orifices d'aspiration et d'échappement ont été modifiés et la section des conduits d'air a été élargie sur les côtés aspiration et compression. De plus, les turbocompresseurs sont plus gros et la pression de suralimentation est augmentée par rapport à la S4. En conséquence, le moteur RS 4 développe une puissance maximale de 280 kW (380 ch) au lieu de 195 kW (265 ch).

La deuxième génération de la RS 4 a suivi en 2005. De nombreuses innovations, dont beaucoup sont issues de la compétition, caractérisent cette génération. Le moteur V8 de 420 ch s'est distingué parmi ceux-ci. C'était la première fois qu'un constructeur se fiait à la combinaison de l'injection directe essence à un concept haut régime qui permettait d'atteindre 8 250 tr/min. Le moteur à injection directe essence a permis d'améliorer la puissance grâce à une production plus efficace du mélange carburant/air. Dans la R8, qui a connu le succès au Mans, la technologie FSI avait déjà prouvé ses performances avec un style impressionnant. En 2007, le moteur a également été utilisé pour la première génération de l'Audi R8. La suspension offrait la dernière génération de transmission intégrale permanente ainsi que le système d'amortisseur Dynamic Ride Control qui a été utilisé pour la première fois en 2002 sur la RS 6. Grâce à sa répartition dynamique asymétrique du couple de 40 % à l'avant et de 60 % à l'arrière, la transmission quattro raffinée avec différentiel central autobloquant assure une traction optimale. La première et, à ce jour, seule RS 4 Cabriolet offre un plaisir de conduite à toit ouvert avec en musique de fond le très sonore moteur V8 naturellement aspiré.

L'année 2008 a vu l'arrivée de la RS 6 Avant, une voiture de sport sous la forme d'un break d'affaires discret. Avec son tout nouveau moteur V10 à injection directe FSI, alimentation  biturbo, sa lubrification à carter sec comme en sport automobile et sa traction intégrale permanente quattro, la RS 6 Avant se démarque de la concurrence. Avec sa puissance impressionnante de 580ch et son couple de 650 Nm, la RS 6 Avant était la plus puissante Audi de série à ce jour. Le carter du groupe motopropulseur V10 a été fabriqué selon un procédé de coulée en coquille à basse pression à partir d'un alliage d'aluminium - un matériau de haute technologie qui allie légèreté et résistance élevée. Le bloc moteur a été allégé en supprimant les chemises de cylindre, de sorte que l'ensemble du moteur ne pesait que 278 kg.  Afin de répondre aux exigences les plus élevées en termes de dynamique du véhicule, le circuit d'huile du moteur a été développé avec une lubrification par carter sec, qui a fait ses preuves dans le sport automobile. Le réservoir d'huile externe et le module de pompe à huile spécifique, s’assuraient que tous les composants du moteur et les deux turbocompresseurs étaient lubrifiés à tout moment. Aujourd'hui, cette technologie performante est utilisée sur l'Audi R8 (consommation combinée en l/100 km* : 13,1-12,9; émissions combinées de CO2 en g/km* : 297-293).

En 2011, la RS 3 Sportback de 340 ch, qui était à son tour équipée d'un moteur cinq cylindres, a fait entrer la philosophie RS dans la catégorie compacte. En 2013, le RS Q3 a ouvert un autre segment de marché en devenant le premier SUV compact. Il était propulsé par le moteur cinq cylindres de 2,5 litres installé transversalement, tel qu'utilisé dans les TT RS et RS 3. À moins de 50 centimètres de long, le moteur était très compact. Le moteur à longue course (alésage x course 82,5 x 92,8 millimètres) était donc parfait pour un montage transversal. Au départ, il produisait 310 ch, mais cette puissance est passée à 340 ch à partir de fin 2014. La RS Q3 performance qui a suivi en 2016 a même atteint 367 ch.

Les modèles RS actuels : puissants, exclusifs et composés

Audi Sport GmbH dispose actuellement de sept modèles RS dans sa gamme :

  • Audi TT RS Coupé et Roadster

(Consommation combinée de carburant en l/100 km* : 8.1-7.9 ; Émissions combinées de CO2 en g/km* : 183-181)

  • Audi RS 3 Sportback et berline

(Consommation de carburant combinée en l/100 km : 8,5 ; Émissions combinées de CO2 en g/km* : 195-194)

  • Audi RS 4 Avant

(Consommation de carburant combinée en l/100 km : 9,2 ; Émissions de CO2 combinées en g/km : 208)

  • Audi RS 5 Coupé

(Consommation combinée de carburant en l/100 km* : 9.1-9.0 ; Émissions de CO2 combinées en g/km : 206)

  • Audi RS 5 Sportback

(Consommation de carburant combinée en l/100 km : 9,1 ; Émissions combinées de CO2 en g/km* : 207-206)

Les modèles RS ont des moteurs turbo extraordinaires sous le capot, avec l'inexorable cinq cylindres en fer de lance qui a une forte réputation au sein de la marque aux quatre anneaux.  Au cours des années 1980, ils ont propulsé les voitures de rallye Audi, les voitures de tourisme et les modèles de série à l'avant du peloton. Le premier modèle RS, la RS 2 de 1994, possédait également un tel moteur. Le cinq cylindres a fait son retour en 2009 sur l'Audi TT RS ; il a fait son entrée sur la RS 3 Sportback en 2011 et deux ans plus tard sur la RS Q3. Aujourd'hui, le 2,5 TFSI ne fonctionne pas seulement sur la TT RS (consommation combinée en l/100 km* : 8,5-8,2 ; émissions combinées de CO2 en g/km* : 195-187), mais aussi dans la RS 3 (consommation combinée en l/100 km : 8,5 ; émissions combinées de CO2 en g/km* : 195-194). Suite à sa révision, le cinq cylindres est plus léger de 26 kg que la version précédente. Son carter est en aluminium, ce qui permet à lui seul d'économiser 18 kg. Des mesures élaborées réduisent les frottements internes tout en augmentant la puissance. Les cylindres sont recouverts d'un revêtement plasma ; les roulements principaux du vilebrequin sont plus petits de six millimètres de diamètre. Le vilebrequin est creux et donc plus léger de 1 kg, tandis que les pistons en aluminium ont des canaux intégrés pour le refroidissement de l'huile. Pendant la courte phase de préchauffage après un démarrage à froid, la pompe à eau commutable ne fait pas circuler le liquide de refroidissement dans la culasse - le moteur 2,5 TFSI atteint ainsi sa température de fonctionnement plus rapidement. Cela diminue le coefficient de frottement et réduit la consommation de carburant. La séquence d'allumage 1-2-4-5-3, appuyée par la géométrie du système d'admission et d'échappement, procure le son incomparable du moteur qui a fait la popularité d'Audi dans les années 1980.

Le système innovant de commande d'amortisseur Dynamic Ride Control est également exclusif pour les modèles équipés d'un moteur installé longitudinalement - une innovation pionnière qui a été utilisée pour la première fois en 2002 dans la RS 6. Ce stabilisateur de roulis et de tangage intégré se compose d'un système d'amortissement spécial qui neutralise les mouvements de la carrosserie du véhicule sans retard et sans l'aide d'électronique. Lorsque le véhicule est dans la courbe d’un virage, la réponse de l'amortisseur est modifiée de sorte que les mouvements du véhicule autour de l'axe longitudinal (roulis) et de l'axe transversal (tangage) sont considérablement réduits. Les amortisseurs d'un côté du véhicule sont reliés aux amortisseurs en diagonale à l'opposé par deux conduites d'huile séparées, dont chacune possède une vanne centrale. Les soupapes montées à proximité de l'essieu arrière fournissent le volume de compensation nécessaire par l'intermédiaire de pistons internes, le compartiment rempli de gaz se trouvant derrière eux. Lorsque le véhicule entre dans un virage et se trouve dans la courbe, un flux d'huile est généré entre les amortisseurs opposés en diagonale par l'intermédiaire de la valve centrale, créant ainsi une force d'amortissement supplémentaire. Lorsqu'un côté est amorti, les caractéristiques d'amortissement sont modifiées de sorte que les mouvements de roulis et de tangage sont presque entièrement éliminés. Grâce à ce système d'amortisseur très réactif, les modèles RS ont une stabilité de voie particulièrement bonne dans les virages.

La suspension sport RS disponible dans l'actuelle RS 4 Avant (consommation combinée en l/100 km : 9,2 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 208) et RS 5 Coupé et Sportback (consommation combinée en l/100 km* : 9,1-9,0 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 206), est équipée du contrôle dynamique de la suspension (DRC), et d’un amortisseur variable à trois niveaux. A l'aide de la fonction Audi drive select, le conducteur peut influencer la réponse de l'amortisseur et ainsi personnaliser l'expérience de conduite. La nouvelle génération d'amortisseurs avec vanne intégrée est plus compacte et plus légère. De plus, il permet de répartir encore plus largement les forces d'amortissement entre les modes confort et dynamique ainsi qu'assurer un réglage plus précis de la suspension pour les forces d'amortissement élevées, qui surviennent notamment dans les virages à grande vitesse. Le résultat : En mode confort, la suspension sport RS avec contrôle dynamique de la suspension (DRC) assure un confort de roulement exceptionnel.

25 ans de RS - Exposition au Forum Audi à Neckarsulm

Le 12 juillet 2019, une exposition a été inaugurée au Forum Audi à Neckarsulm pour marquer cet anniversaire. En plus des modèles de production familiers, un total de 14 raretés RS authentiques sont présentées. Parmi eux, il y a aussi la version de course de l'Audi TT RS de 2011 qui a été développée pour l'engagement soutenu par l'usine au Nürburgring, la RS 5 DTM qui a triomphé durant la saison 2013 ainsi qu'un prototype d'une Audi RS 8 qui n'a pas été mise en production. De plus, l'exposition présente également une berline RS 4 qui a reçu une finition de peinture hautement exclusive de l'artiste pop brésilien Romero Britto.

Les modèles RS par ordre chronologique :

  • Audi RS 2 Avant (1994) : turbo cinq cylindres de 2,2 litres, 326 ch
  • Audi RS 4 Avant (2000) : V6 biturbo de 2,7 litres, 380 ch
  • Audi RS 6 Berline et RS 6 Avant (2002) : V8 biturbo de 4,2 litres, 450 chevaux à partir de 2004 - RS 6 plus, 480 ch, limité à 999 voitures
  • Audi RS 4 Berline (2005), RS 4 Avant (2006), RS 4 Cabriolet (2006) : V8 de 4,2 litres, 420 ch
  • Audi RS 6 Berline et RS 6 Avant (2008) : V10 biturbo de 5,0 litres, 580 ch, à partir de 2010 - RS 6 plus avec vitesse de pointe réglée à 303 km/h
  • Audi TT RS Coupé et TT RS Roadster (2009) : cinq cylindres de 2,5 litres, 340 ch ; à partir de 2012 - plus version avec 360 ch
  • Audi RS 5 Coupé (2010) et RS 5 Cabriolet (2012) : V8 4,2 litres, 450 ch
  • Audi RS 3 Sportback (2011) : cinq cylindres de 2,5 litres, 340 ch
  • Audi RS 4 Avant (2012) : V8 de 4,2 litres, 450 ch
  • Audi RS Q3 (2013) : 5 cylindres de 2,5 litres, 310 ch ; à partir de 2014 - 340 ch ; à partir de 2016 - version performance avec 367 ch
  • Audi RS 6 Avant (2013) : V8 biturbo de 4,0 litres avec 560 ch ; à partir de 2015 - version performance de 605 ch
  • Audi RS 7 Sportback (2013) : V8 biturbo de 4,0 litres avec 560 ch ; à partir de 2015 - version performance de 605 ch
  • Audi RS 3 Sportback (2015) : cinq cylindres de 2,5 litres avec 367 ch
  • Audi TT RS Coupé et TT RS Roadster (2016) : cinq cylindres de 2,5 litres avec 400 ch
  • Audi RS 3 Berline (2017) : cinq cylindres de 2,5 litres avec 400 ch
  • Audi RS 5 Coupé (2017) : V6 biturbo de 2,9 litres avec 450 ch
  • Audi RS 4 Avant (2017) : V6 biturbo de 2,9 litres avec 450 ch
  • Audi RS 5 Sportback (2018) : V6 biturbo de 2,9 litres avec 450 ch

- Fin -

Communiqué de presse (07/08/19)

Audi associe un e-scooter et un skateboard

Ingolstadt, le 5 août 2019 - Avec un nouveau concept de scooter électrique, Audi adopte la tendance urbaine de la mobilité multimodale. L’Audi e-tron Scooter, qui combine les avantages du scooter électrique et du skateboard, est conçu pour les sportifs. L’e-scooter de 12 kilogrammes est pliable, ce qui permet de le ranger dans le coffre ou le compartiment à bagages lors des déplacements en voiture, en bus ou en train, ou bien de le tirer comme une valise. Mais ce que l’on apprécie le plus, c’est sa maniabilité, qui procure la même sensation que le surf. Étant donné qu’il se dirige à une seule main, l’utilisateur peut regarder autour de lui et informer les autres usagers de la route avec sa main libre. La production et les ventes sont prévues pour fin 2020.

  • Audi e-tron Scooter : fonctionnalité et style pour le dernier kilomètre
  • L’utilisateur peut regarder autour de lui et informer les autres usagers de la route avec sa main libre
  • La production et les ventes sont prévues pour fin 2020

Ingolstadt, le 5 août 2019 - Avec un nouveau concept de scooter électrique, Audi adopte la tendance urbaine de la mobilité multimodale. L’Audi e-tron Scooter, qui combine les avantages du scooter électrique et du skateboard, est conçu pour les sportifs. L’e-scooter de 12 kilogrammes est pliable, ce qui permet de le ranger dans le coffre ou le compartiment à bagages lors des déplacements en voiture, en bus ou en train, ou bien de le tirer comme une valise. Mais ce que l’on apprécie le plus, c’est sa maniabilité, qui procure la même sensation que le surf. Étant donné qu’il se dirige à une seule main, l’utilisateur peut regarder autour de lui et informer les autres usagers de la route avec sa main libre. La production et les ventes sont prévues pour fin 2020.

« Avec l’Audi e-tron Scooter, nous attirons les clients urbains en quête de durabilité et de solutions multimodales, pour qui le style et la fonctionnalité sont importants », déclare Thorsten Schrader, chef de projet pour la micromobilité chez Audi. Bien que les utilisateurs gardent une main sur le guidon, ils contrôlent le scooter avec leurs pieds, en déplaçant leur poids, comme un skateboard. Les essieux mobiles à quatre roues permettent de réaliser des courbes particulièrement serrées. « Bien sûr, l’e-tron Scooter avance aussi droit devant. Mais la sensation de glisse ne vient que lorsque vous commencez à carver sur l’asphalte – et c’est étonnamment facile avec notre nouveau concept. »

Le manche assure la stabilité, renferme la batterie et les composants électroniques, et affiche l’état de la batterie. Les utilisateurs accélèrent et freinent à l’aide d’une poignée tournante. L’autonomie de 20 kilomètres est obtenue par récupération lorsque le scooter électrique freine, c’est-à-dire qu’il récupère de l’énergie cinétique. Le frein à pied hydraulique offre une sécurité supplémentaire.

Fin 2020, les clients pourront acheter l’Audi e-tron Scooter pour environ 2 000 euros. Son utilisation dans des flottes pour des groupes d’utilisateurs spécifiques, par exemple les résidents des quartiers urbains modernes, est également une possibilité. Une autre option consisterait à le proposer en supplément aux clients achetant des modèles Audi e-tron, qui pourraient alors le charger dans le coffre de la voiture via une prise dédiée. Avec l’Audi e-tron Scooter, les utilisateurs peuvent facilement parcourir les derniers centaines de mètres jusqu’à leur destination, par exemple depuis une place de parking ou un point de chargement à une vitesse maximale de 20 km/h.

L’Audi e-tron Scooter est équipé de feux LED requis par la loi : phare, feu de jour, feu arrière et feu stop. Une interface Bluetooth permet de régler individuellement les caractéristiques de conduite et offre une protection contre le vol. Enfin, les designers travaillent sur des planches en bois ou en carbone et des designs gris et noirs.

 - Fin -

 

Le groupe Audi composé des marques Audi, Ducati et Lamborghini est l’un des constructeurs d’automobiles et de motocycles haut de gamme qui remportent le plus de succès.  L’entreprise est présente sur plus de 100 marchés dans le monde entier et produit des véhicules sur 18 sites implantés dans 13 pays. AUDI AG possède plusieurs filiales à 100 pour cent, dont les sociétés Audi Sport GmbH (Neckarsulm/Allemagne), Automobili Lamborghini S.p.A. (Sant’Agata Bolognese/Italie) et Ducati Motor Holding S.p.A. (Bologne/Italie).

En 2018, le groupe Audi a livré à ses clients environ 1,812 million d’automobiles de la marque Audi ainsi que 5 750 voitures de sport de la marque Lamborghini et environ 53 004 motos de la marque Ducati. AUDI AG a réalisé au cours de l’exercice 2018 un résultat d’exploitation de 4,7 milliards d’euros pour un bénéfice d’exploitation avant éléments exceptionnels de 59,2 milliards d’euros. L’entreprise emploie actuellement quelque 90 000 personnes dans le monde entier, dont environ 60 000 en Allemagne. Audi se concentre sur des produits et des technologies durables pour l’avenir de la mobilité.

Communiqué de presse (03/07/19)

Des performances exceptionnelles : l’Audi SQ8 TDI

• Le moteur diesel le plus puissant du marché européen : un V8 biturbo de 435 chevaux • Un dynamisme exceptionnel grâce aux barres stabilisatrices, aux quatre roues directrices et au différentiel sport • MMI touch response, connectivité et nombreux systèmes d’assistance

Audi présente le plus extraordinaire des modèles sportifs de la gamme Q : l’Audi SQ8 TDI (consommation mixte en l/100km : 7,8 ; émissions de CO2 en g/km : 205 – 204). Grâce au moteur diesel huit cylindres biturbo, le grand SUV coupé offre des performances exceptionnelles et un haut niveau d’efficience. Les technologies de transmission et de suspension, qui comprennent le différentiel sport, la stabilisation des roulis et les quatre roues directrices, assurent une tenue de route dynamique. L’Audi SQ8 TDI sera disponible dans le réseau européen à la fin de l’été 2019. Il est disponible en Allemagne à partir de 102 900 euros.

Puissance et efficience : 4.0 TDI avec compresseur électrique

Le V8 biturbo de 435 chevaux de l’Audi SQ8 TDI (consommation mixte en l/100km : 7,8 ; émissions de CO2 en g/km : 205 – 204) est le moteur diesel le plus puissant du marché européen. Il associe une puissance immense et une frugalité étonnante, grâce à un ensemble de solutions high-tech. Le moteur offre 320 kW (435 ch) et développe 900 Nm de couple entre 1 250 et 3 250 tours par minute. Avec son moteur 4.0 TDI, le coupé SUV réagit comme une voiture de sport. L’Audi SQ8 TDI réalise le 0-100 km/h en 4,8 secondes et atteint la vitesse maximale de 250 km/h, limitée électroniquement. Le système de transmission se compose d’une boîte tiptronic à huit rapports et de la transmission intégrale permanente quattro.

Un compresseur électrique assiste les deux turbocompresseurs lors du démarrage et lors d’une accélération alors que le moteur tourne doucement, ce qui permet au V8 TDI de générer de la puissance de façon instantanée. Le compresseur électrique puise sa puissance dans un système électrique de 48 volts, qui est également la colonne vertébrale du système hybride léger. L’alterno-démarreur peut récupérer pendant la décélération et renvoyer la puissance à la batterie au lithium-ion.

Dans les conditions de conduite réelle, la technologie hybride légère réduit la consommation jusqu’à 0,5 litre aux 100 kilomètres. En cycle WLTP, le grand SUV coupé consomme en moyenne 7,8 L/100km, ce qui correspond à 205 – 204 grammes de CO2 par kilomètre –  selon les pneus/roues utilisés.

Une suspension haut de gamme

De série, l’Audi SQ8 TDI est équipée du système de sélection du mode de conduite Audi drive select et de la suspension pneumatique adaptive sport avec amortissement régulé. La suspension pneumatique fait varier la hauteur de la carrosserie jusqu’à 90 millimètres, ce qui permet de conduire le véhicule sur différents types de terrains. Trois technologies haut de gamme en option, notamment le différentiel sport, assurent une dynamique, une traction et une stabilité renforcée. Quand le véhicule prend un virage à grande vitesse, le différentiel sport répartit activement le couple entre les roues arrière, complétant ainsi la transmission quattro par un différentiel central à verrouillage automatique. Les quatre roues directrices sont disponibles comme alternative à la direction assistée progressive standard. À basse vitesse, elles font tourner les roues arrière dans la direction opposée de celle des roues avant afin d’améliorer l’agilité. À partir de 60 km/h environ, elles tournent légèrement dans la même direction pour améliorer la stabilité.

Le troisième élément high-tech est le stabilisateur de roulis électromécanique. Un moteur électrique compact est installé entre les deux moitiés du stabilisateur sur chaque essieu. Lorsque la voiture roule en ligne droite, les moitiés du stabilisateur sont découplées, ce qui réduit les mouvements de la carrosserie sur les routes inégales. En conduite sportive, néanmoins, elles fonctionnent comme une unité en tournant dans des directions opposées. Cela rend la tenue de route de l’Audi SQ8 TDI plus précise et réduit considérablement l’angle de roulis dans les virages.

Détails spécifiques à la série S : le design

L’Audi SQ8 TDI peut être décrite comme impressionnante, sportive et robuste. Les éléments extérieurs caractéristiques, spécifiquement mis en avant, soulignent le statut spécial du modèle : la calandre octogonale Singleframe est structurée par des lamelles doubles et entourée par un grand cadre argenté mat. La protection du soubassement, de la même couleur, donne l’impression que les pare-chocs avant et arrière sont encore plus volumineux. Les admissions d’air, aux contours marqués, le système d’échappement spécifique aux modèles S et les blisters quattro au-dessus des passages de roues sont autant de signes de puissance et d’excellence. De série, les passages de roues abritent des jantes de 21 pouces, et des roues exclusives de 22 pouces sont disponibles en option. Des lignes horizontales, par exemple la bande de lumière à l’arrière et la bande remarquable au-dessus du diffuseur noir, soulignent la largeur du coupé SUV. Des phares LED de série, qui comprennent l’assistant feux de route, illuminent la route ; la technologie HD matrix est disponible en option.

Comme c’est habituel pour les modèles S, l’intérieur est sombre. Les sièges sport de série sont ornés d’un embossage S et de surpiqûres contrastantes. Ils peuvent être remplacés par des sièges S sport plus avec appuie-têtes intégrés et un maintien latéral accru, disponibles avec contrôle de la température et fonctions de massage en option. Des cuirs en gris rotor ou rouge arras mettent en valeur le caractère sportif du véhicule. Les inserts sont fabriqués en aluminium brossé mat ; des options en carbone et en chêne sont également disponibles.

Intelligemment connectée : commandes, infotainment et assistance conducteur
À l’image de l’intérieur sportif, le virtual cockpit d’Audi, de série, propose des affichages S avec des détails graphiques rouges. Sur l’écran, le conducteur peut sélectionner un affichage performance, axé autour du compte-tours, présenté sous la forme d’un graphique à barres, avec affichage de la performance et du couple en pourcentage. Les deux écrans tactiles avec retours haptique et acoustique fonctionnent comme les principaux éléments de commande. S’il le souhaite, le conducteur peut aussi utiliser la commande vocale basée sur le langage naturel, qui comprend les commandes et questions formulées normalement. Pour y répondre, le système accède à des informations stockées dans le véhicule ainsi qu’aux connaissances du cloud. L’assistant virtuel d’Amazon, Alexa, est maintenant entièrement intégré dans le système d’exploitation MMI.

De série, le transfert de données dans l’Audi SQ8 TDI se produit via le système LTE Advanced standard, qui est intégré au MMI navigation plus avec le hotspot Wi-Fi et les services Audi connect. Le système de planification de l’itinéraire offre également de nombreuses fonctions intelligentes. Par exemple, il reconnaît les préférences du conducteur en fonction des voyages précédents et peut ainsi générer des suggestions intelligentes. La fonction de navigation est améliorée par des services Car-to-X, qui donnent des informations sur la signalisation et les dangers potentiels. Ces services utilisent l’intelligence combinée de la flotte Audi ainsi que les dernières informations sur les services et les feux de signalisation. Cette fonction sera déployée progressivement dans certaines villes d’Europe. Le véhicule reçoit des données provenant de l’ordinateur central des feux de signalisation, afin que le conducteur puisse ajuster sa vitesse jusqu’au feu vert suivant. Pendant l’arrêt à un feu rouge, le virtual cockpit d’Audi montre le temps restant avant que le feu passe au vert. Le système contribue ainsi à un style de conduite prédictif et efficient, et favorise la fluidité du flux de circulation.

L’adaptive cruise assist rend le trajet encore plus sûr et apaisé puisqu’il facilite le guidage longitudinal et latéral. Il intègre les fonctions de l’adaptive cruise control, de l’assistant d’embouteillages et de l’assistant actif de maintien dans la voie. Conjointement avec l’efficiency assistant, le système fait ralentir et accélérer l’Audi SQ8 TDI en fonction d’informations de capteurs, de données de navigation et de panneaux de signalisation. En ville, l’assistant de croisement, l’alerte de trafic transversal arrière, l’assistant de sortie du véhicule et la caméra à 360 degrés viennent compléter le large portefeuille de systèmes d’assistance à la conduite.

– Fin –

Consommation de carburant des modèles mentionnés

(La consommation de carburant, les émissions de CO2 et les classes d’efficience dépendent des pneus/roues utilisés)

Audi SQ8 TDI

Consommation de carburant combinée en L/100 km : 7,8 ;

émissions combinées de CO2 en g/km : 205 - 204

Les équipements, les données et les prix spécifiés dans ce document se rapportent à la gamme de modèles proposée en Allemagne. Ils sont susceptibles d’être modifiés sans préavis, sauf pour les erreurs et les omissions.

MÉDIATHÈQUE