Audi France Media
Communiqué de presse
Nouvelle Audi SQ5 3.0 TFSI : dynamisme et émotion >>
(13/01/17)
Communiqué de presse
Audi Q8 sport concept : un SUV polyvalent aux multiples talents >>
(07/03/17)
Communiqué de presse
La nouvelle Audi RS 5 Coupé >>
(07/03/17)
Communiqué de presse
Audi Q8 sport concept : un SUV polyvalent aux multiples talents >>
(07/03/17)
La nouvelle Audi RS 5 Coupé >>
(07/03/17)
Communiqué de presse
Nouveau moteur et look encore plus acéré pour la nouvelle Audi RS 3 Sportback fortement dosé >>
(10/02/17)
ACTUALITÉS
Communiqué de presse (29/03/17)

Top départ pour Audi et le Team EKS en World RX

• Le Team EKS et Mattias Ekstrom, champion du monde en titre, sur la ligne de départ à Barcelone • Premier engagement de l’équipe avec le support usine Audi • Mattias Ekstrom : « Notre objectif : remporter une nouvelle fois les deux titres en World RX » Coup d’envoi de la quatrième saison du Championnat du Monde de Rallycross FIA. Le calendrier de cette année se compose de douze épreuves disputées sur trois continents. Pour la première fois, la manche d’ouverture aura lieu à Barcelone les 1 et 2 avril et sera aussi une première pour le Team EKS qui bénéficiera du support usine Audi. Le champion du monde en titre alignera trois Audi S1 EKS RX Quattro pour la première fois.

Ingolstadt, le 29 mars 2017 – Coup d’envoi de la quatrième saison du Championnat du Monde de Rallycross FIA. Le calendrier de cette année se compose de douze épreuves disputées sur trois continents. Pour la première fois, la manche d’ouverture aura lieu à Barcelone les 1 et 2 avril et sera aussi une première pour le Team EKS qui bénéficiera du support usine Audi. Le champion du monde en titre alignera trois Audi S1 EKS RX Quattro pour la première fois.

Mattias Ekstrom attend avec impatience et confiance la course sur le circuit de Barcelone-Catalunya. « La semaine dernière nous avons effectué en France, un nouveau test de trois jours et nous entrons dans la saison très bien préparés », indique le Suédois, pilote et patron du Team EKS. « Je suis très content du travail de développement accompli cet hiver et notre objectif pour cette saison est clair : notre objectif est de remporter les titres de pilotes et constructeur au Championnat du Monde de Rallycross FIA ».

Le tracé de la piste de rallycross du circuit de Barcelone-Catalunya, est situé dans la zone du stade et comprend deux courbes super-rapides que l’on retrouve également dans les courses de Formule 1 – mais dans le sens opposé. C'est l'une des rares pistes avec des virages initiaux très rapides sur asphalte et de nombreuses sections en gravier. « Penser à l’année dernière me donne le sourire », ajoute Mattias Ekstrom. C’est à Barcelone que le Suédois a célébré sa quatrième victoire de la saison en 2016, succès qui a jeté les bases de sa victoire ultérieure au Championnat du Monde. L’Audi S1 EKS RX Quattro 560 ch est une voiture réussie, et celle-ci a une nouvelle fois fait l’objet d’améliorations techniques pour cette saison.

Le Championnat du Monde de Rallycross FIA sera diffusé en direct dans 180 pays. Les 12 épreuves qui se dérouleront le dimanche seront retransmises par les chaînes de télévision lors d’une émission de deux heures, avec des interviews, des reportages et les temps forts des quatre séances de qualification, ainsi que des images en direct des demi-finales et de la finale. La couverture media du premier prix de la saison à Barcelone commencera le dimanche 2 avril à 15h00. La liste de toutes les chaînes de télévision est disponible à l’adresse www.fiaworldrallycross.com/tv_listings. Dans certains pays, un streaming en direct du World RX sera disponible en ligne à www.fiaworldrallycross.com/live.

A propos de Barcelone RX

Piste      Circuit de Barcelona-Catalunya, 25 km au nord de Barcelone

Longueur             1.133 m (tour Joker : 1.284 m)

Surface  60% asphalte, 40% gravier

Coubes  7 à gauche, 4 à droite

Vitesse maxi.       approx. 171 km/h

Record du tour    Johan Kristoffersson (S), 45.212s (2015)

Vainqueur 2016  Mattias Ekstrom (S), 4m 55.251s

Distance de l’épreuve        4 tours (Qualifications), 6 tours (demi-finales et finale)

 

Horaires (CEST)

Vendredi 31 mars

16.00-16.15 Conférence de Presse (avec Mattias Ekstrom)

Samedi 1er avril

09.00-11.00 Epreuve libre

12.00-13.30 Qualification 1 (Q1)

14.30-16.00 Qualification 2 (Q2)

Dimanche 2 avril

10.00-11.30 Qualification 3 (Q3)

11.30-12.40 Qualification 4 (Q4)

15.00-15.40 Demi-finale et finale

15.50-15.55 Remise des prix

 

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Top départ pour Audi et le Team EKS en World RX.pdf
(29/03/17)
Dossier de presse (23/03/17)

Dossier de presse - Audi Q5

Télécharger le dossier de presse de la nouvelle Audi Q5

Télécharger le dossier de presse de la nouvelle Audi Q5

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

DP - Audi Q5.pdf
(23/03/17)
Communiqué de presse (15/03/17)

Audi définit son plan stratégique après une année 2016 pleine de défis

• Activité de base solide : hausse du chiffre d’affaires et des livraisons, marge d’exploitation avant éléments exceptionnels de 8,2 % dans la fourchette des estimations prévues • L’affaire du diesel et airbags Takata : après éléments exceptionnels de 1,8 milliard d’euros, bénéfice d’exploitation de 3,1 milliards d’euros et marge d’exploitation de 5,1 % • Capacité d’autofinancement élevée : cash-flow net de 2,1 milliards d’euros, hausse des liquidités nettes à 17,2 milliards d’euros • Lancements de modèles : deux nouveaux SUV d’ici à 2019, trois véhicules électriques d’ici à 2020, nouvelles générations des principaux modèles d’ici à 2018 • Nouvelle filiale : Autonomous Intelligent Driving GmbH développe des technologies pour les voitures robots Dans les années à venir, Audi va renouveler de manière significative sa gamme de produits, lancer plusieurs véhicules électriques et pénétrer de nouveaux secteurs du numérique. L’activité de base solide de la marque permettra de financer ces initiatives. Le chiffre d’affaires du Groupe Audi est en hausse en 2016 à 59,3 milliards d’euros avec une marge d’exploitation avant éléments exceptionnels de 8,2 %. Le Groupe a provisionné un montant total de 1,8 milliard d’euros pour résoudre la question des moteurs diesel V6 3.0 TDI et des airbags Takata. Après éléments exceptionnels, le bénéfice d’exploitation atteint 3,1 milliards d’euros pour une marge d’exploitation de 5,1 %.

Ingolstadt, 15 mars 2017 – Dans les années à venir, Audi va renouveler de manière significative sa gamme de produits, lancer plusieurs véhicules électriques et pénétrer de nouveaux secteurs du numérique. L’activité de base solide de la marque permettra de financer ces initiatives. Le chiffre d’affaires du Groupe Audi est en hausse en 2016 à 59,3 milliards d’euros avec une marge d’exploitation avant éléments exceptionnels de 8,2 %. Le Groupe a provisionné un montant total de 1,8 milliard d’euros pour résoudre la question des moteurs diesel V6 3.0 TDI et des airbags Takata. Après éléments exceptionnels, le bénéfice d’exploitation atteint 3,1 milliards d’euros pour une marge d’exploitation de 5,1 %.

 « L’année 2016 a été une année pleine de défis pour le Groupe, a expliqué Rupert Stadler, Président du Conseil d’Administration d’AUDI AG, lors de la conférence de presse annuelle, mais nous l'avons terminée en réalisant des bénéfices solides liés à notre activité de base et nous disposons maintenant d’une voie tracée pour L'avenir ". La marque prévoit de lancer trois modèles électriques d’ici 2020, avant d’électrifier d’autres modèles de la gamme. Dans le cadre de son initiative de développement de l’électromobilité, Audi a déjà formé, ces trois dernières années, plus de 6 000 employés aux technologies électriques haute tension. La société est également impliquée dans le développement d’une infrastructure publique de charge rapide.

Leader du développement au sein de Volkswagen Group, Audi est également en phase d’accélération dans la technologie des voitures autonomes. Sa toute nouvelle filiale Autonomous Intelligent Driving GmbH, installée à Munich, travaille sur un système pour les véhicules autonomes en ville. La technologie pourra s’appliquer aux modèles de différentes marques et sera également un élément clé pour les services de mobilité du futur comme les taxis robots. La société est ouverte à une coopération avec d’autres partenaires solides des secteurs de l’automobile et de l’informatique.

Dans le même temps, Audi travaille au développement de systèmes assistés et pilotés pour d’autres conditions de route, comme les autoroutes ou les routes de campagne. Dans la nouvelle Audi A8, les clients pourront, pour la première fois, utiliser des fonctions de conduite automatisée de niveau 3 dans les embouteillages à des vitesses allant jusqu'à 60 km / h.

Audi va, dans les années à venir, considérablement renouveler son portefeuille de modèles. En plus du lancement de l’Audi A8, de nouvelles générations des modèles les plus vendus de la marque comme les Audi Q5 et A5 seront lancés successivement en 2017. En outre, l’Audi Q2 sera disponible sur d’autres marchés internationaux. En 2018, Audi renforcera son offre haut de gamme avec la deuxième génération de l’Audi A7. Dans le même temps, l’Audi Q8 viendra compléter la famille de SUV à succès. Un autre nouveau modèle est prévu pour 2019 : l’Audi Q4, un véhicule pratique, compact et sportif.

En 2016, Audi a enregistré une hausse de ses livraisons mondiales de 3,6 %, avec un nouveau record de 1 867 738 véhicules livrés (2015 : 1 803 246). Les ventes unitaires ont surtout bénéficié de la forte demande des modèles Audi Q7 et A4. Malgré un contexte de change défavorable, le chiffre d’affaires du Groupe Audi a augmenté de 1,5 % en 2016 pour atteindre 59.317 milliards d’euros (2015 : 58.420 milliards d’euros).

« La qualité de notre activité se traduit dans la marge d’exploitation réalisée avant éléments exceptionnels, explique Axel Strotbek, Membre du Conseil d’Administration d’AUDI AG en charge des finances et de l’informatique. Avec un résultat de 8,2 %, nous sommes dans la fourchette des prévisions qui était de 8 % à 10 % malgré les conditions difficiles et des coûts anticipés élevés. » Le résultat de l’année précédente s’élevait à 8,8 %. Le bénéfice d'exploitation avant éléments exceptionnels s'élève en 2016 à 4.846 milliards d'euros (2015 : 5.134 milliards d'euros).

En 2016, dans les éléments exceptionnels, le Groupe Audi a constitué des provisions pour un montant de 1,632 milliard d’euros pour la résolution de la question des moteurs diesel V6 3.0 TDI aux États-Unis (2015 : 228 millions d’euros) et 162 millions d’euros (2015 : 70 millions d’euros) ont été enregistrés en éléments exceptionnels pour les airbags Takata potentiellement défectueux. Le résultat net montre un bénéfice d’exploitation de 3,052 milliards d’euros (2015 : 4,836 milliards d’euros) et une marge d’exploitation de 5,1 % (2015 : 8,3 %).

Le Groupe Audi a enregistré un bénéfice avant impôt de 3.047 milliards d’euros (2015 : 5.284 milliards d’euros). La baisse par rapport à l’année précédente est non seulement le reflet de la prise en compte des éléments exceptionnels, mais aussi au recul du résultat financier.

Les employés d’Audi bénéficieront encore une fois cette année des bons résultats de l’entreprise. En concertation avec le Comité central d’entreprise, les salariés rémunérés selon les accords salariaux des sites d’Ingolstadt et de Neckarsulm recevront une prime moyenne de 3 510 € (2015 : 5 420 €). Des accords sur le versement de primes ont également été conclus dans chacune des filiales du Groupe.

Le Groupe Audi a financé les coûts destinés à assurer l’avenir sur ses propres ressources. En 2016, la société affiche des dépenses d’investissement de 3,4 milliards d’euros (2015 : 3,5 milliards d’euros) tout en générant un cash-flow net positif de 2,1 milliards d’euros (2015 : 1,6 milliard d’euros). Au 31 décembre 2016, les liquidités nettes s’élevaient à 17,2 milliards d’euros (31 décembre 2015 : 16,4 milliards d’euros), ce qui témoigne de l’excellente capacité d'autofinancement de la société.

Afin de soutenir la nouvelle stratégie d’entreprise annoncée l’été dernier, Audi a également lancé le programme SPEED UP! en 2016. « Nous pourrons ainsi continuer à améliorer de façon systématique notre process et notre rapport coût-efficacité en 2017, indique M. Strotbek. Cela nous aidera à atteindre nos objectifs de rentabilité et à générer la trésorerie dont nous avons besoin pour l’innovation et l’investissement. »

Cette année, le Groupe Audi prévoit des dépenses d’investissement pour un volume équivalent de 5 % à 5,5 % de son chiffre d’affaires. Le ratio des dépenses en R&D par rapport au chiffre d’affaires devrait être légèrement supérieur aux prévisions stratégiques cibles de l’entreprise qui se situent entre 6 % et 6,5 %. Le cash-flow net devrait être à nouveau positif, mais il devrait être sensiblement inférieur par rapport à l'exercice précédent en raison des flux de trésorerie prévus dans le cadre de la question du diesel. Le Groupe Audi anticipe une légère croissance du nombre de véhicules livrés et du chiffre d’affaires cette année. En ce qui concerne la marge d’exploitation, la société vise à nouveau un résultat compris entre 8 % et 10 %. Quant au retour sur investissement, les prévisions se situent entre 15 % et 18 %.

– Fin –

Communiqué de presse (16/03/17)

Audi : Légère baisse des ventes en février

Audi : Légère baisse des ventes en février • Près de 125 100 véhicules livrés dans le monde : -1,1 % • Dietmar Voggenreiter, membre du directoire AUDI AG en charge des ventes et du marketing : « Nous nous préparons à de futures opportunités en Chine avec des décisions stratégiques de grande envergure » • L’A5 Coupé : prochain lancement en Amérique du Nord

Ingolstadt, 15 mars 2017 - AUDI AG a livré environ 125 100 véhicules en février. En Amérique du Nord (+16,1 %), la forte demande dont bénéficient l’Audi A4 et l’Audi Q7 se traduit une nouvelle fois par une croissance à deux chiffres. Tendance similaire en Europe (+1,9 %) où la marque aux anneaux réalise le meilleur début d’année de son histoire, avec une croissance qui se poursuit en février. En Chine, Audi est actuellement en pleines discussions avec ses partenaires locaux en vue de la prochaine étape de l’expansion de la joint-venture. Pendant cette période, les concessionnaires chinois gèrent leur activité avec prudence et enregistrent une baisse des livraisons de 5,8 % le mois dernier par rapport à l’année précédente. Les ventes mondiales ont donc baissé légèrement de 1,1 % par rapport au résultat record de février 2016.

« D’immenses opportunités vont s’ouvrir à nous en Chine, en tant que premier marché mondial pour les ventes, la digitalisation et la mobilité électrique », explique Dietmar Voggenreiter, membre du directoire AUDI AG en charge des ventes et du marketing. « Nous préparons notre business model et nous avons l’intention de prendre des décisions durables et ambitieuses avec nos partenaires. Il s’agit d'une étape délicate mais cruciale. »

En janvier, Audi a décidé, en coopération avec son partenaire FAW, d’intensifier la collaboration conjointe en Chine dans le cadre d’un plan de croissance stratégique. L’accord prévoit, entre autres, d’élargir le portefeuille de production local en y ajoutant des modèles électriques. Dans un deuxième temps, les différentes étapes de la mise en œuvre opérationnelle du futur agenda seront définies avec les concessionnaires chinois. Audi envisage également de collaborer avec SAIC en tant que seconde joint-venture afin d’étendre le marché potentiel. « Cette phase de prise de décisions structurelles stratégiques va demander encore un peu de temps. Notre priorité est de continuer à développer une activité chinoise rentable pour tous nos partenaires », ajoute M. Voggenreiter. Dans le même temps, les concessionnaires chinois ont vendu 32 155 véhicules en février, soit une baisse de 5,8 % par rapport à 2016, après une baisse au mois de janvier.

Par contre, en Europe, les ventes Audi progressent avec près de 66 400 véhicules livrés en février, soit une hausse de 1,9 % par rapport à 2016. La marque a enregistré des gains substantiels, notamment en Europe du Sud : en Espagne, les ventes grimpent de 7,1 % pour atteindre 4 949 unités, tandis qu’en Italie, elles bondissent de 29,9 % avec 6 125 véhicules vendus. La nouvelle Audi Q2 permet à Audi d’attirer de nombreux nouveaux clients dans ces deux pays ; l’Italie est actuellement le plus grand marché d’exportation du SUV urbain. Sur l’ensemble de la gamme, la croissance régulière enregistrée ces derniers mois se poursuit sur le marché allemand (+1,8 % ; 29 017 véhicules) en février. Au Royaume-Uni, par contre, le changement de version pour les modèles Q5 et A5 Sportback en  conduite à droite a eu un impact. Les ventes ont atteint 5 203 unités, soit 2,8 % de moins que l’année précédente. L’activité en Europe continue à être marquée par la faiblesse du marché russe qui affiche une baisse de 22,9 %, avec 1 350 véhicules vendus en février.

Sur l’ensemble des marchés, les États-Unis obtiennent, ces derniers mois, le meilleur taux de croissance en termes de volumes de vente. Pas moins de 13 741 clients ont acheté un modèle Audi en février, soit une hausse de 17,3 % par rapport au même mois en 2016. La demande du Q7 continue à être particulièrement forte outre-Atlantique : le SUV enregistre une hausse de 49,8 % en février avec 2 477 unités vendues, ce qui le place en deuxième position du classement des véhicules Audi les mieux vendus aux États-Unis depuis le début de l’année. Dans la gamme des modèles Q, les ventes de SUV Audi ont augmenté de 35,8 % le mois dernier, soit un total de 6 874 véhicules. Les ventes de l’A4 ont également grimpé en février, ce qui compense légèrement la baisse du segment des berlines, le modèle affichant une progression de 30,1 % avec 2 377 unités livrées aux États-Unis. Au Canada, les ventes de l’A4 ont plus que doublé par rapport à l’année précédente (+132,2 %, soit 418 unités), après un bond similaire en janvier. En février, le résultat est également très positif pour l’ensemble de la gamme Audi Canada : avec 1 970 voitures vendues, soit une hausse de 27,8 %.

En mars, la nouvelle Audi A5 Coupé fera ses débuts aux États-Unis et au Canada, sachant qu’aux Etats Unis le modèle de première génération y a remporté un vif succès. Parmi les heureux propriétaires américains de ce coupé sportif, deux tiers choisissaient une Audi pour la première fois.

Communiqué de presse (13/03/17)

Nouvelle édition de l’appel à projets - Audi talents awards - Dossiers à envoyer jusqu’au 24 avril 2017

A l’occasion des 10 ans du programme, Audi talents awards lance une nouvelle édition de l’appel à projets. Les candidats pourront déposer leur dossier sur le site auditalentsawards.fr jusqu’au 24 avril 2017. Pour cette 11ème édition, le programme évolue pour accompagner les projets d’arts visuels dans toute leur diversité.

A l’occasion des 10 ans du programme, Audi talents awards lance une nouvelle édition de l’appel à projets. Les candidats pourront déposer leur dossier sur le site auditalentsawards.fr jusqu’au 24 avril 2017.

Pour cette 11ème édition, le programme évolue pour accompagner les projets d’arts visuels dans toute leur diversité.

 2017 : une nouvelle édition à l’occasion des 10 ans du programme

Créé en 2007, le programme Audi talents awards accompagne, chaque année, des artistes émergents, reconnus pour leur aptitude à innover, en leur donnant les moyens de réaliser leur projet. En dix ans, plus de 40 créateurs en art contemporain, design, musique à l’image et court-métrage ont ainsi été soutenus.

En 2017, le programme évolue pour accompagner la création contemporaine dans toute sa diversité. Regroupées sous la bannière – Arts visuels – les pratiques artistiques suivantes sont ainsi représentées : design, arts plastiques, arts graphiques, créations numériques et audiovisuelles.

La dotation pour les quatre projets des lauréats reste inchangée : 70 000 euros par lauréat qui est complétée par un accompagnement humain, avec une équipe dédiée tout au long de l’année, pour le soutenir depuis la conception jusqu’à l’exposition en passant par la production et la médiatisation de son projet.

Un collège de professionnels permanent soutient le programme et les lauréats tout au long de l’année jusqu’au commissariat de leurs expositions. Chaque année, un jury composé d’autres professionnels élisent les lauréats. Les jurés 2017 seront dévoilés sous peu.

Afin de s’engager d’avantage et développer un rayonnement national, les projets lauréats seront présentés lors de deux expositions au sein d’institutions partenaires : une première à Paris suivi d’une seconde en région.

Les dossiers de participation sont à déposer en ligne via le site : www.auditalentsawards.fr

Le nom des lauréats sera annoncé fin mai.

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP_Auditalentsawards_Appelaprojet_130317.pdf
(13/03/17)
Communiqué de presse (07/03/17)

Audi Q8 sport concept : un SUV polyvalent aux multiples talents

• Un moteur V6 3.0 TFSI associé à la technologie mild hybrid • Les performances d’un 8 cylindres et la consommation d'un 4 cylindres • Stop&Go et parking en mode électrique Un moteur basé sur une technologie inédite et une allure très athlétique : au Salon international de l’Automobile de Genève 2017, Audi présente un nouveau concept-car qui révèle le potentiel du futur modèle de série : l’Audi Q8. L’Audi Q8 sport concept traduit la vision qu'ont les développeurs et les concepteurs Audi du SUV dynamique et efficient du futur.

Ingolstadt/Genève, le 7 mars 2017 – Un moteur basé sur une technologie inédite et une allure très athlétique : au Salon international de l’Automobile de Genève 2017, Audi présente un nouveau concept-car qui révèle le potentiel du futur modèle de série : l’Audi Q8. L’Audi Q8 sport concept traduit la vision qu'ont les développeurs et les concepteurs Audi du SUV dynamique et efficient du futur.

Les caractéristiques aérodynamiques inédites à l’avant et à l’arrière de l’Audi Q8 sport concept constituent un aspect essentiel de son design. Le moteur du concept, hautement performant, se montre particulièrement révolutionnaire. La combinaison d’un 6 cylindres 3.0 TFSI, d’un système mild hybrid et d’un compresseur électrique est une première mondiale. Résultat : l’Audi Q8 concept sport se présente comme un athlète polyvalent aux multiples talents. Avec une puissance de 476 ch et un couple de 700 Nm, elle réalise le 0 à 100 km/h en seulement 4,7 secondes et peut atteindre une vitesse maxi de 275 km/h. En même temps, son autonomie de plus de 1 200 kilomètres lui permet de parcourir de longs trajets.

Par ailleurs, avec une capacité de récupération exceptionnelle de 20 kW, ce remarquable SUV marque des points en matière de consommation. Par rapport au modèle équipé d’une motorisation 6 cylindres TFSI classique sans système hybride, l’Audi Q8 sport concept produit 20 kW de puissance supplémentaire et consomme environ un litre  de moins aux 100 km, ce qui correspond à une réduction de 25 g/km (40.2 g/mi) des émissions de CO2.

« La motorisation de l’Audi Q8 sport concept constitue une avancée majeure vers l’optimisation de l’efficience et du développement durable dans les véhicules de production. L'association de la technologie mild hybrid (mHEV) à un moteur TFSI s’impose comme une nouvelle référence en matière d’électromobilité et de moteurs à combustion. À l’avenir, cette combinaison sera utilisée sur de nombreux modèles Audi », a déclaré Rupert Stadler, Président du directoire AUDI AG.

Une motorisation puissante et très efficiente

L'architecture moteur qui anime la nouvelle Audi Q8 sport concept est révolutionnaire : pour la toute première fois, Audi combine un moteur 6 cylindres 3.0 TFSI d’une puissance de 450 ch doté d’un compresseur électrique à un système mild hybrid pour la récupération d’énergie. Le générateur placé entre le vilebrequin et la transmission se charge de récupérer l’énergie et, inversement si nécessaire, et peut fonctionner comme un moteur électrique supplémentaire. Quant au système électrique de 48 volts, il assure l’alimentation en énergie électrique.

Pour le client, cette approche présente un certain nombre d'avantages : l'énergie récupérée à partir des temps de récupération peut, au besoin, être utilisée pour augmenter la puissance. Au cours du boost - où le moteur à combustion et le moteur électrique sont utilisés simultanément -, la puissance supplémentaire de 20 kW du moteur électrique et son couple de 170 Nm permettent au moteur de développer une puissance totale de 476 ch et un couple jusqu’à 700 Nm. Le résultat se traduit par une accélération sportive à partir de n'importe quelle vitesse et plage de régime.

Située à l’arrière sous le coffre, la batterie lithium‑ion d’une capacité de stockage de 0,9 kW permet au véhicule de continuer d'avancer à vitesse lente en trafic urbain avec le moteur à combustion coupé, ainsi que d’entreprendre une manœuvre ou de se garer en utilisant uniquement l’énergie électrique. Lors du freinage, le système de récupération d'énergie, aidé du puissant générateur de 20 kW, recharge avec efficacité en peu de temps la batterie pour que le véhicule puisse être utilisé régulièrement en mode électrique.

En plus des deux turbocompresseurs des gaz d'échappement, le compresseur à entraînement électrique donne à l’Audi Q8 sport concept un élan supplémentaire en fournissant de l’air frais au moteur trois litres six cylindres. Il peut parfois prendre en charge les turbocompresseurs lorsque les gaz d'échappement sont insuffisants afin de développer rapidement plus de puissance. Le compresseur électrique permet donc au moteur essence V6 une accélération rapide - une action qui était jusqu’à présent réalisable uniquement sur les moteurs diesel et les moteurs électriques. Par ailleurs, cette combinaison fonctionne déjà de manière impressionnante sur le modèle de série Audi SQ7.

Le compresseur à entraînement électrique, positionné en aval de l’intercooler, c’est-à-dire près du moteur, intègre un moteur électrique compact à la place d'une turbine. En moins de 250 millisecondes, il peut atteindre jusqu'à 70 000 tr/mn. Grâce à lui, la puissance du moteur 3.0 TFSI est toujours disponible dès que la pédale d'accélérateur est enfoncée, et ce, même à bas régime. Au démarrage, le SUV prend d’emblée de l’avance sur ses concurrents. Pendant la conduite en mode confort, la technologie du compresseur à entraînement électrique évite toute rétrogradation inutile et, par conséquent, maintient le régime moteur à un bas niveau. En outre, les conducteurs les plus sportifs pourront apprécier la répartition parfaite et spontanée de la puissance en sortie de virage.

Le système d’entraînement de l’Audi Q8 sport concept avec son V6 TFSI et son moteur électrique supplémentaire offre les performances d’un véritable 8 cylindres tout en affichant une consommation comparable à celle d’un 4 cylindres. La raison en est simple. Par rapport à un moteur similaire sans système hybride, la consommation diminue de plus d’un litre aux 100 kilomètres, et ce, malgré une puissance supplémentaire allant jusqu’à 20 kW. Équipé d’un réservoir essence de 85 litres, l’Audi Q8 sport concept dispose d'une autonomie totale de plus de 1 200 kilomètres.

Lors de la conduite, la gestion des moteurs contrôle le fonctionnement de l’Audi de manière intelligente et souple. En fonction de la situation, le SUV de luxe accélère, avance en roue libre ou récupère de l’énergie. L'assistant d'efficacité prédictive est une caractéristique standard qui aide le conducteur en fournissant des informations très détaillées sur l'environnement du véhicule à l'unité de commande. Les données d’itinéraire du système de navigation et les services Audi connect Car-to-X sont également prises en compte.

Transmission et suspension : la haute technologie sur des modèles de série

Dans l’Audi Q8 sport concept, le système quattro transfère la puissance du système d’entraînement à la route avec une précision extrême. Pour sa suspension à grand débattement, la technologie fait également appel à des solutions de production de haut niveau issues des véhicules de luxe.  La suspension pneumatique adaptative sport (système de suspension pneumatique avec contrôle d’amortissement) permet, en effet, d’alterner entre une conduite souple et confortable et une conduite nettement plus ferme.  Afin de choisir le niveau idéal, elle peut sélectionner 5 niveaux de garde au sol, avec des différences de 90 mm. Les suspensions avant et arrière sont conçues dans un design allégé à cinq bras.

Audi utilise des pneus 305/35 sur de larges jantes en 11J x 23, dont les cinq rayons en Y interconnectés projettent une image filigranée, tridimensionnelle et puissante. Les disques de freins en céramique de 20 pouces de diamètre assurent un freinage sans effort de l’Audi Q8 sport concept.

Des lignes dynamiques et un design sophistiqué

A première vue, l’Audi Q8 sport concept a tout d’une Audi luxueuse, très dynamique. C’est ainsi que l’Audi Q8 concept a été présenté au Salon de l’Automobile de Détroit 2017. La version qui fera ses débuts à Genève, se révèle bien plus sportive, et offre une alternative élégante à l’image imposante d’un véhicule utilitaire sport classique. Dans les deux cas, l’Audi Q8 concept et sa déclinaison athlétique sont synonymes de prestige inégalé, et sont dédiés à la sportivité et à une technologie avant-gardiste présente partout.

Avec ses 5,02 mètres de long, l’Audi Q8 concept sport fait une entrée impressionnante sur le segment des véhicules de luxe. Par ailleurs, grâce à son empattement de 3 mètres, le concept-car offre un espace généreux pour accueillir passagers et bagages. Malgré la ligne de toit plane typique d’un coupé, les passagers arrière disposent de suffisamment d’espace au niveau de la tête et des épaules. Le nouveau concept de commande utilise de grands écrans tactiles de l’Audi Virtual Cockpit et l’affichage tête haute analogique. Ce dernier utilise la technologie intelligente de réalité augmentée pour associer le monde réel au monde virtuel.

Avec ses 2,05 mètres, la face avant de l’Audi Q8 concept sport apparaît très imposante. Sa particularité réside dans sa calandre Singleframe octogonale. Sculpturale, elle est nettement plus large que sur les Audi d’aujourd’hui. Sa surface a une structure réticulaire en nid d’abeille superposée à des segments en aluminium, tandis qu’un entourage de couleur contrastée encadre le tout. A l'instar des modèles Audi Sport, les entrées d'air extérieures sont beaucoup plus larges que celles du modèle de base, signe de besoins en apport d’air supplémentaire de la motorisation haut-performance. Un trait distinctif couleur carrosserie souligne la partie inférieure du pare-chocs.

Les phares formés aux coins, larges et plats, de l’Audi Q8 sport concept s’étirent progressivement vers l’extérieur et la perspective donnent l’impression qu’ils sont reliés aux entrées d’air. Les unités d’éclairage sont équipées de verres de protection, mais l’unité d’éclairage dans son ensemble reste ouverte, et donne l’impression de flotter dans l’espace.  Le boitier en aluminium des phares prolonge l’aspect sculptural de la Singleframe. La signature laser bleue en forme de x, met en évidence la technologie Matrix laser utilisée pour les feux de route et les feux de croisement. Décomposé en plus d’un million de pixels, le faisceau lumineux illumine la route en haute résolution avec un contrôle précis. Situé sous le bord du capot, un étroit guide de lumière LED fait office de clignotants dynamiques et des feux de jour. Il enveloppe l’extérieur des phares où ses nervures donnent naissance à la signature innovante e-tron. Toutes les fonctions d’éclairage sont dynamiques.

Découvrez l'intégralité du contenu en téléchargeant le communiqué de presse

Communiqué de presse (07/03/17)

La nouvelle Audi RS 5 Coupé

• Le coupé Grand Tourisme allie l’esthétique et la praticité pour une utilisation quotidienne • Puissant et efficient nouveau moteur V6 biturbo – 600 Nm de couple • Stephan Winkelmann, patron d’Audi Sport : « Plus de performance et d’efficience » La nouvelle Audi RS 5 Coupé est le premier modèle Audi Sport conçu avec la nouvelle identité RS. Le tout nouveau moteur 2.9 TFSI bi turbo développe 450 ch et délivre 600 Nm de couple. La transmission quattro disponible de série distribue la puissance aux quatre roues.

Ingolstadt / Genève, le 7 mars 2017 – La nouvelle Audi RS 5 Coupé est le premier modèle Audi Sport conçu avec la nouvelle identité RS. Le tout nouveau moteur 2.9 TFSI bi turbo développe 450 ch et délivre 600 Nm de couple. La transmission quattro disponible de série distribue la puissance aux quatre roues.

« La nouvelle Audi RS 5 Coupé est le coupé grand tourisme de la gamme RS Audi Sport. Le coupé haute-performance allie élégance et performance pour une utilisation quotidienne optimale. Le moteur V6 bi turbo a été nouvellement développé afin de fournir plus de performance tout en étant plus efficient » déclare Stephan Winkelmann, PDG d‘Audi Sport GmbH à propos de la nouvelle Audi RS 5 Coupé.

Les designers se sont inspirés des détails distinctifs de l’Audi 90 quattro IMSA GTO. De larges entrées d’air en nid d’abeilles typiques des modèles RS caractérisent la face avant de la nouvelle Audi RS 5 Coupé. La calandre Singleframe est plus large et plus plate que sur le modèle précédent. À côté des phares, des prises et sorties d’air latérales supplémentaires sont visibles, des teintes différentes mettent en évidence les phares Audi Matrix LED disponibles en option. Des badges quattro sur les flancs accentuent les passages de roues proéminents élargis de 15 mm par rapport au modèle précèdent.

Le côté sportif du véhicule est renforcé par l’insert du diffuseur spécifique des modèles RS, les sorties d’échappements ovales et le spoiler. L’Audi RS 5 Coupé est disponible de série avec des roues de 19 pouces – des roues de 20 pouces sont disponibles en option. Les packs jouant sur l’apparence extérieure du véhicule – noir brillant, carbone, aluminium mat - permettent de personnaliser encore plus le véhicule. Longue de 4 723 mm, l’Audi RS 5 Coupé est 74 mm plus longue que la génération précédente.

Le moteur 2.9 TFSI V6 bi turbo nouvellement développé par Audi offre de meilleures performances, une plus grande efficience et un son typique des modèles RS. Il produit 450 ch et son couple maximal est de 600 Nm – 170 Nm de plus que le modèle précédent – entre 1 900 et 5 000 tours/min Le modèle haut de gamme ultra-sportif de la gamme A5 effectue le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et atteint une vitesse maximale de 280 km/h.

Les deux turbocompresseurs du moteur 2.9 TFSI sont positionnés entre les bancs des cylindres. Le flux d’air passe dans les turbocompresseurs et dans la chambre de combustion via un système à double tubulure d’admission pour une réponse instantanée. Le procédé de combustion Miller cumulé à l’injection directe au centre de de la chambre de combustion amène encore plus d’efficacité sur les modèles RS. La course de compression écourtée permet d’avoir un taux de compression moteur nettement plus élevé. Du fait de la compression écourtée, le rapport entre phase de compression et phase de détente est modifié et cela offre des avantages en termes de puissance : la combustion et l’efficience du moteur est accrue. En cycle NEDC, le V6 bi turbo ne consomme que 8,6 litres de carburant/100 km, soit 197 g de CO2 par km. Le modèle est ainsi 17% plus efficient que son prédécesseur. L’efficience du modèle est également soutenue par son poids nettement réduit. Le véhicule pèse 1 655 kg, 60 kg de moins qu’auparavant. Un toit en carbone avec une structure en fibre apparente est disponible en option.

La puissance du bi turbo est transmise grâce à une transmission tiptronic à 8 rapports. En mode sportif, les temps de passage des rapports sont optimisés pour un rendu optimal avec le système de transmission intégral quattro. Le couple est réparti de manière asymétrique entre les essieux (40:60) afin de garantir sécurité et un comportement optimal. Audi Sport propose en option un différentiel sport à l’arrière.

L’essieu avant utilise une architecture à cinq-bras de guidage. A l’arrière, l’essieu à cinq bras remplace la suspension trapézoïdale utilisée sur le modèle précédent. Ce changement profite aux caractéristiques de conduite sportive et à l’agilité du véhicule. Il amélioré également considérablement le confort du véhicule. Avec la suspension sport RS, la nouvelle Audi RS 5 Coupé est plus basse que le modèle de série.

Audi Sport propose également la suspension sport RS avec Dynamic Ride Control (DRC), freins céramiques et direction dynamique avec réglage spécifique RS. Le conducteur peut ainsi personnaliser son expérience de conduite en jouant sur les réglages de l’Audi drive select.

Habillé de noir, l’intérieur de la nouvelle Audi RS 5 coupé est haut-de-gamme et sportif. Des détails tels que les sièges RS en cuir Nappa avec surpiqures en forme de diamant et le volant multifonction soulignent le caractère sportif du coupé. Les logos RS sont présents sur les sièges, le volant à méplat, les garnitures des seuils et le levier sélecteur. L’Audi virtual cockpit dispose d’un affiche spécial RS fournissant les informations relatives à la pression des pneus, le couple et les forces G. Un témoin de changement de vitesse invite le conducteur à changer de rapport au-delà de la zone rouge. Le design RS utilise le rouge en couleur contrastante pour le volant, le levier sélecteur, les ceintures de sécurité, les tapis de sol et l’assise en Alcantara. Audi Sport propose le vert Sonoma en peinture exclusive pour l’Audi RS 5 Coupé.

La gamme d’info divertissement à bord est complet. Le système de navigation MMI avec MMI touch disponible en option inclus le module Audi connect qui permet de connecter l’Audi RS 5 Coupé à internet via LTE. Avec la carte SIM Audi connect installée en permanence dans le véhicule, le forfait d’utilisation des services des connexions incluant l’itinérance européenne est gratuit pour 3 ans. Les passagers peuvent profiter du hotspot Wifi et se connecter au véhicule. L’interface smartphone Audi utilise Apple Car Play et Android Auto pour les applications sélectionnées soient disponibles dans un menu MMI dédié. Le contrôle est intuitif grâce à la recherche par texte libre et la commande vocale accessible depuis le volant multifonction. Le pavé tactile de la console centrale permet de zoomer, faire défiler et entrer des caractères. D’autres systèmes comme l’affichage tête haute et près de 30 systèmes d’assistance au conducteur améliorent la sécurité, le confort et l’efficience du véhicule. L’interaction de ses différents systèmes représente un pas de plus vers la conduite autonome.

Plus de 13 000 unités de la première génération de l’Audi RS 5 Coupé ont été livrées aux clients depuis 2010. Le nouveau coupé arrivera chez les concessionnaires européens en juin 2017 et sera disponible à partir de 80 900€ en Allemagne.

Consommation des modèles cités

Audi RS 5 Coupé

Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 8,7

Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 197

– Fin –

Communiqué de presse (07/03/17)

Audi au Salon International de l’Automobile de Genève : perspectives sportives

• Audi Q8 sport concept : un look dynamique et un bloc propulseur innovant • Des modèles sportifs : Audi RS 5 Coupé, RS 3 Sportback et SQ5 TFSI • Audi A5 Sportback g-tron : un modèle respectueux de l’environnement et sans compromis Audi présente six nouveaux modèles au Salon International de l’Automobile de Genève. Parmi eux et en première mondiale, l’Audi Q8 sport concept propulsé par un moteur V6 3.0 TFSI équipé d’un système hybride innovant, et la nouvelle Audi RS 5 Coupé. On découvre également son homologue en sport automobiles, l’Audi RS 5 DTM qui débutera la saison avec une puissance de plus de 500 ch. Deux autres modèles sportifs seront présents au Salon de Genève : l’Audi RS 3 Sportback et l’Audi SQ5 TFSI. Enfin, Audi présente un modèle pour une conduite durable : l’Audi A5 Sportback g-tron. Le véhicule au gaz naturel allie performance et dynamisme à son design élégant.

Ingolstadt / Genève, le 7 mars 2017 – Audi présente six nouveaux modèles au Salon International de l’Automobile de Genève. Parmi eux et en première mondiale, l’Audi Q8 sport concept propulsé par un moteur V6 3.0 TFSI équipé d’un système hybride innovant, et la nouvelle Audi RS 5 Coupé. On découvre également son homologue en sport automobiles, l’Audi RS 5 DTM qui débutera la saison avec une puissance de plus de 500 ch. Deux autres modèles sportifs seront présents au Salon de Genève : l’Audi RS 3 Sportback et l’Audi SQ5 TFSI. Enfin, Audi présente un modèle pour une conduite durable : l’Audi A5 Sportback g-tron. Le véhicule au gaz naturel allie performance et dynamisme à son design élégant.

Moteur hautement efficient : l’Audi Q8 sport concept

Sportif, dynamique et luxueux, l’Audi Q8 sport concept fait une forte impression dans la catégorie dans grands SUV. Le véhicule symbolise le prestige, la sportivité et la haute-technologie. Le moteur du concept hautement performant se montre particulièrement révolutionnaire. La combinaison d’un 6 cylindres 3.0 TFSI, d’un système hybride et d’un compresseur électrique est une première mondiale. Résultat : l’Audi Q8 concept sport se présente comme un athlète polyvalent aux multiples talents. Avec une puissance de 476 ch et un couple de 700 Nm, elle se propulse de 0 à 100 km en seulement 4,7 secondes et peut atteindre une vitesse maxi de 275 km/h. En même temps, son autonomie de plus de 1 200 kilomètres lui permet de parcourir de longs trajets. Renforcée par ses larges entrées d’air, la face avant de l’Audi Q8 concept sport apparaît très imposante. Sa particularité réside dans sa calandre Singleframe octogonale en nid d’abeille.

Par rapport à l’Audi Q8 concept, dévoilé à Détroit, les passages des roues ont été élargis de 12 millimètres. Fortement accentués, ils affichent un double design. Le diffuseur en aluminium est complété par un jonc en fibre de carbone ultra-brillant. Situées dans le diffuseur, les sorties d'échappement de forme ovale sont tout aussi frappantes dans leur conception grâce à leur surface en aluminium brossé.

L’architecture intérieure élégante de l’Audi Q8 sport concept est luxueuse et fusionne avec un concept révolutionnaire de contrôle et d’affichage. L’information et les commandes utilisent principalement les écrans tactiles, l’Audi virtual cockpit et l’affichage tête haute. Tous les affichages ont un nouveau « design numérique » qui se concentre systématiquement sur les informations les plus importantes. Les notifications des systèmes d’assistance au conducteur fusionnent également les mondes virtuels et physiques.

Nouveau design et toujours plus de puissance : l’Audi RS 5 Coupé

Le nouveau coupé Grand Tourisme allie l’esthétique et la praticité pour une utilisation quotidienne. Le moteur 2.9 TFSI V6 bi turbo nouvellement développé par Audi offre de meilleures performances, une plus grande efficience et un son typique des modèles RS. Il produit 450 ch et son couple maximal est de 600 Nm – 170 Nm de plus que le modèle précédent – entre 1 900 et 5 000 tours/min Le modèle haut de gamme ultra-sportif de la gamme A5 effectue le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et atteint une vitesse maximale de 280 km/h.  La puissance du bi turbo est transmise grâce à une transmission tiptronic à 8 rapports. En mode sportif, les temps de passage des rapports sont optimisés pour un rendu optimal avec le système de transmission intégral quattro. Le couple est réparti de manière asymétrique entre les essieux (40:60) afin de garantir sécurité et un comportement optimal. Audi Sport propose en option un différentiel sport à l’arrière. L’aspect sportif du véhicule est renforcé par l’insert du diffuseur spécifique des modèles RS, les sorties d’échappements ovales et le spoiler. À l’intérieur, la sportivité du Coupé est renforcée par les sièges sport RS, le volant sport RS à méplat, un affichage spécifique dans l’Audi virtual cockpit et l’affichage tête-haute. Les phares Matrix LED et nombreux systèmes d’assistance au conducteur assurent un meilleur confort, sécurité et efficience.

500 ch et performances aérodynamiques accrues : l’Audi RS 5 DTM

En parallèle du modèle de série, Audi Sport présente la version racing DTM de l’Audi RS 5 Coupé. En plus des nombreuses modifications apportées au véhicule afin d’être conforme à la réglementation, on retrouve le tout nouveau design RS. La troisième génération de l’Audi RS 5 DTM se distingue ainsi clairement des modèles précédents en termes de technologie et de design, particulièrement au niveau des passages de roues à l’avant et à l’arrière. Audi a une nouvelle fois amélioré l’ajustement des pièces et l’aérodynamisme du véhicule. Le moteur V8 4L développe maintenant plus de 500 ch. Pour la saison 2017, Hankook fournit des pneus plus tendres pour des temps toujours plus rapides. Comme chaque année, la saison s’ouvrira du 5 au 7 mai à Hockenheim.

Nouveau moteur à cinq cylindre et suspension high-tech : l’Audi RS 3 Sportback

Audi présente à Genève l’Audi RS 3 Sportback. Son nouveau moteur 2.5 TFSI cinq cylindres délivre 400 ch et un couple maximum de 480 Nm. La compacte sportive se propulse de 0 à 100 km/h en seulement 4,1 secondes. À l’avant, Audi RS 3 Sportback impose sa sportivité avec sa large calandre Singleframe portant le badge RS, de grandes entrées d’air et des seuils de portes marqués. À l’arrière, on retrouve un élégant spoiler, l’insert du diffuseur et un système d’échappement RS ovale. Avec un empattement plus large que le modèle de base, la direction progressive et un système de suspension à quatre bras, l’Audi RS 3 Sportback est très dynamique tout en restant stable. Le système quattro est intégré de série à l’Audi drive select, la direction, la transmission S tronic, la gestion du moteur et des volets d’échappement. La suspension sport RS est en disponible en option avec le contrôle adaptatif de l’amortissement. Le conducteur peut faire varier individuellement les différents contrôleurs entre les modes confort, auto et dynamique. Le contrôle est optimal grâce à l’ESC avec contrôle de couple sélectif aux roues et le mode sport RS. Des détails spécifiques RS sont présents dans l’habitacle et le son inimitable du moteur à cinq cylindre complète l’expérience inédite de conduite.

Puissant V6 : l’Audi SQ5 TFSI

Présentée au Salon de Détroit, l’Audi SQ5 TFSI est prête pour sa première européenne à Genève. Le modèle haut de gamme et sportif de la gamme Q5 dispose d’un moteur V6 turbo 3L fournissant 354 ch et 500 Nm de couple à seulement 1 370 trs/min. Le SUV effectue ainsi le 0 à 100 km/h en seulement 5,4 secondes. Le système quattro et les changements rapides de rapports de la transmission tiptronic assurent la dynamique du véhicule. L’agilité est renforcée par le différentiel sport distribuant le couple aux roues arrière et la direction dynamique – disponibles en option. Avec ses deux systèmes, le système de direction dynamique de l’Audi drive select permet d’agir sur les caractéristiques du moteur, la transmission tiptronic et les entrées d’air. Le conducteur peut ainsi ajuster les caractéristiques de l’Audi SQ5 selon plusieurs modes de conduite. Disponible en option, la suspension dynamique permet d’ajuster la hauteur de la suspension à la situation de conduite. Le design de l’Audi SQ5 TFSI se distingue du modèle de base par des caractéristiques spécifiques et une dotation de série étendue à la gamme S line. On retrouve entre autres les sièges sport en cuir/alcantara, les phares à LED et des roues de 20 pouces en aluminium avec des jantes en étoiles à 5 branches.

Elégante et sportive : l’Audi A5 Sportback g-tron

Faisant suite à l’Audi A3 Sportback g-tron et A4 Avant g-tron, l’Audi A5 Sportback g-tron est le troisième modèle du constructeur roulant au gaz naturel. Alimenté par un moteur 2.0 TFSI de 170 ch, il délivre 270 Nm de couple. Le module du réservoir se compose de quatre autres réservoir très légers et rigides d’une capacité total de 19 kg, soit une autotomie de 500 km lorsqu’il fonctionne uniquement au gaz naturel. Avec le réservoir à essence de 25 litres, l’autonomie du véhicule atteint les 950 km. En cycle NEDC, l’Audi A5 Sportback g-tron équipée de la transmission S tronic consomme 3,8 kg de CNG/km, ce qui équivaut aux émissions de CO2. Cela fait d’Audi le premier constructeur automobile du segment B à offrir un moteur essence aux émissions inférieures aux moteurs diesel équivalents. La combustion propre et l’efficience du système d’entrainement assurent des couts d’entretiens moins élevés. Comparé à un moteur essence équivalent, le cout du carburant est plus bas et le niveau d’émission du véhicule le place dans une tranche d’imposition plus attractive. Utilisée avec de l’Audi e-gas, l’Audi A5 Sportback g-tron est encore plus respectueuse du l’environnement.

Plus d’informations sur : http://media.audifrance.fr/ et www.audi-mediacenter.com/en/geneva-2017

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Audi au Salon International de lAutomobile de Genève.pdf
(07/03/17)
Communiqué de presse (03/03/17)

Partenaire principal des D’Days, Audi talents awards dévoile sa programmation à l’occasion de l’édition 2017 du festival

• Audi talents awards, partenaire principal du Festival du Design des D’Days depuis 9 éditions • Pinaffo&Pluvinage, duo lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Design, présente son projet Papier Machine dans la nef du Musée des Arts Décoratifs de Paris du 2 au 14 mai 2017 • Romain Benitez, lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Musique à l’image, anime un atelier dans le cadre de la Sound Design Party #2 à la Gaîté Lyrique le 13 mai • La Galerie Audi talents, étape principale du parcours Marais/Bastille du festival Audi talents awards, partenaire principal des D’Days depuis 9 éditions dévoile sa programmation à l’occasion de l’édition 2017 du festival : Pinaffo&Pluvinage, duo lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Design, expose son projet Papier Machine dans la nef du Musée des Arts Décoratifs de Paris du 2 au 14 mai 2017. A l’occasion de la Sound design Party #2 à la Gaité Lyrique, Romain Benitez, lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Musique à l’image, anime un atelier le 13 mai. Par ailleurs, la Galerie Audi talents, située au 23 rue du Roi de Sicile est une étape centrale du parcours Marais des D’Days avec son exposition anniversaire. Exposition Papier Machine de Pinaffo&Pluvinage au Musée des Arts Décoratifs de Paris, du 2 au 14 mai 2017

Paris, le 03/03/2017 - Audi talents awards, partenaire principal des D’Days depuis 9 éditions dévoile sa programmation à l’occasion de l’édition 2017 du festival :

Pinaffo&Pluvinage, duo lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Design, expose son projet Papier Machine dans la nef du Musée des Arts Décoratifs de Paris du 2 au 14 mai 2017.

A l’occasion de la Sound design Party #2 à la Gaité Lyrique, Romain Benitez, lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Musique à l’image, anime un atelier le 13 mai.

Par ailleurs, la Galerie Audi talents, située au 23 rue du Roi de Sicile est une étape centrale du parcours Marais des D’Days avec son exposition anniversaire.

Exposition Papier Machine de Pinaffo&Pluvinage

au Musée des Arts Décoratifs de Paris, du 2 au 14 mai 2017

Pinaffo&Pluvinage s’approprie le thème de cette nouvelle édition des D’Days « Let’s Play ! » avec leur exposition Papier Machine, un projet ludique et participatif qui s’installe dans la nef du Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Lauréat Audi talents awards 2016 dans la catégorie Design, le duo propose de faire sentir, de montrer et de comprendre la matière derrière l’électronique. Papier Machine s’applique à matérialiser sous la forme d’un jeu différents systèmes électroniques sur des supports de papiers imprimés avec des encres aux propriétés électriques.

Les artistes élaborent ainsi une série de jeux à destination des enfants et des adultes. Papier Machine montre ainsi la science sous un nouvel angle. Croisement entre l’édition jeunesse, le design et le jeu de société, ce projet explore de façon ludique, graphique et pédagogique, les possibilités entre l’électronique imprimée et le papier afin de démystifier la technologie.

Dans le cadre de l’accompagnement Audi talents awards, six projets sont développés par les designers.

Deux premiers projets inédits sont présentés au Musée des Arts Décoratifs :

Papier Machine : le secret des boîtes noires

Ce premier projet est composé d’un cahier rassemblant une famille de treize jouets électroniques en papier, prêts à être coupés, coloriés, pliés, assemblés ou déchirés. Sérigraphiés avec des encres aux différentes propriétés électriques, ces jouets démontrent que derrière la magie des machines, se cache un monde de matières, de formes, de couleurs, d’histoires et même d’odeurs.

Papier Machine : Arcade Room   

Dans ce second projet, l’électronique devient surface. Quatre grands formats en papier, installés du sol au plafond, résonnent sous l’action des visiteurs. Ces derniers se retrouvent plongés au cœur d’un monde énigmatique à actionner, où textures graphiques et sonores se répondent.

Le duo Pinaffo&Pluvinage 

Pinaffo&Pluvinage est un duo composé de Marion Pinaffo et Raphaël Pluvinage.

Le duo, lauréat 2016 en Design, est composé de Raphaël (30 ans) issu d’une formation scientifique et de Marion (28 ans), formée aux arts appliqués. Diplômés avec les félicitations par le jury de l’ENSCI, ils se suivent et s’influencent depuis plusieurs années. Ils synthétisent à eux deux la rencontre parfaite entre création et technique.

Ils ont participé à la résidence Te Ataata en 2015 à Aucklaud (Nouvelle-Zélande) et ont été accueillis par le Centre Pompidou et la Gaîté Lyrique pour présenter leurs projets.

Atelier Musique à l’image animé par Romain Benitez dans le cadre de la Sound Design Party #2 à la Gaîté Lyrique, le 13 mai 2017

Pour la deuxième année consécutive, Audi talents awards, D’Days et La Gaîté Lyrique s’associent pour organiser la Sound Design Party, un événement célébrant le design sonore.

Au programme de la journée et de la soirée : concerts, rencontres et workshops. Romain Benitez, lauréat Musique à l’image 2016, anime un atelier participatif où le public peut apprendre comment moduler des images par du son à travers un contrôleur.

Découvrez l'intégralité de la programmation en téléchargeant le communiqué

 

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP Auditalentsawards_DDAYS_Pinaffo&Pluvinage.pdf
(03/03/17)
Communiqué de presse (02/03/17)

La nouvelle Audi Q5 obtient d’excellents résultats à l’Euro NCAP

• Le nouveau SUV Audi obtient la note maximale de cinq étoiles • Les meilleurs résultats concernent la sécurité des occupants et des piétons • L’Audi Q5 offre une gamme étendue de systèmes d’assistance au conducteur La nouvelle Audi Q5 a remporté cinq étoiles à l’Euro NCAP, soit le meilleur score possible. Cette excellente note signifie que le best-seller d’Ingolstadt est l’un des véhicules le plus sûre de sa catégorie.

Ingolstadt, le 2 mars 2017 – La nouvelle Audi Q5 a remporté cinq étoiles à l’Euro NCAP, soit le meilleur score possible. Cette excellente note signifie que le best-seller d’Ingolstadt est l’un des véhicules le plus sûre de sa catégorie.

L’Audi Q5 démontre ses qualités aux crash-tests de l’Euro NCAP. La nouvelle génération de l’un des modèles phare du constructeur obtient les meilleurs résultats concernant la protection de ses occupants, la sécurité des enfants et la protection des piétons. Les nombreux systèmes d’assistance au conducteur inclus de série, notamment le pre sense city et le système de freinage d’urgence, contribuent à cette excellente notation.

Avec une réduction du poids total du véhicule de 90 kg, l’Audi Q5 obtient toutefois d’excellentes notes concernant la sécurité en cas de collision. Les très bons résultats obtenus aux tests de l’Euro NCAP soulignent les standards élevés du constructeur d’Ingolstadt en matière de sécurité active et passive et de construction légère.

Depuis 1997, l’Euro NCAP effectue des essais comparatifs des nouveaux véhicules concernant la sécurité en cas de collision. L’organisation se constitue de nombreux ministres européens du transport, de clubs automobiles, de compagnies d’assurance et des groupes de protection des consommateurs. Sa large gamme de tests est sensiblement plus exigeante que la législation européenne.

Consommation des modèles nommés :

Audi Q5

Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 7,2 – 4,5

Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 162 - 129

– Fin –

MÉDIATHÈQUE