Audi France Media
Communiqué de presse
Le retour d’une icône – Nouvelle Audi RS 4 Avant >>
(12/09/17)
Communiqué de presse
Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS >>
(11/09/17)
Dossier de presse
Nouvelle Audi A8 : le futur de la berline de luxe >>
(11/07/17)
Communiqué de presse
Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS >>
(11/09/17)
Nouvelle Audi A8 : le futur de la berline de luxe >>
(11/07/17)
Dossier de presse
Cap sur l’avenir en pilote automatique : la conduite autonome par Audi >>
(12/09/17)
ACTUALITÉS
Dossier de presse (12/09/17)

Cap sur l’avenir en pilote automatique : la conduite autonome par Audi

Audi présentera trois nouveautés au salon de l’automobile de Francfort de 2017 : la nouvelle Audi A8 y fera notamment ses débuts. C’est la première automobile produite en série à permettre une conduite automatisée conditionnelle sur la voie publique. Pour la première fois, les conducteurs pourront complètement déléguer la conduite dans certaines situations. C’est une véritable révolution technologique. Et avec le double lancement mondial de deux concept cars, Audi dévoile également ses intentions quant au développement de la conduite autonome à l’avenir.

Audi présentera trois nouveautés au salon de l’automobile de Francfort de 2017 : la nouvelle Audi A8 y fera notamment ses débuts. C’est la première automobile produite en série à permettre une conduite automatisée conditionnelle sur la voie publique. Pour la première fois, les conducteurs pourront complètement déléguer la conduite dans certaines situations. C’est une véritable révolution technologique. Et avec le double lancement mondial de deux concept cars, Audi dévoile également ses intentions quant au développement de la conduite autonome à l’avenir.

L’Audi Elaine est un coupé SUV électrique qui, dans quelques années, rendra possible une conduite hautement automatisée, parfois même sans la présence d’un conducteur à bord. Le conducteur gare l’Audi dans un espace désigné, la « zone de passation », et sort du véhicule. La voiture se conduit alors de façon automatique et sans occupant dans un parking à plusieurs étages proposant un éventail de services tels qu’une station de lavage, une station-service ou une borne de recharge. Grâce à Audi AI, la voiture fait tout toute seule.  

Avec le concept à quatre portes de l’Audi Aicon, la marque aux anneaux présente une Audi du futur autonome, sans volant ni pédales. En tant que concept car, la 2+2 quatre portes nous propulse en avant et présente le design intérieur et extérieur des véhicules des prochaines décennies. Côté technologie, elle intègre une série d’innovations visionnaires liées à la transmission, la suspension, la digitalisation et au développement durable.  L’Aicon a, elle aussi, été  conçue pour une conduite entièrement électrique et devrait permettre de couvrir des distances de plus de  800 kilomètres avec une seule charge.

Audi AI : intelligence et interaction

 

L’Audi ElAIne et l’Audi AIcon sont deux concept cars dont le nom fait référence à la toute nouvelle abréviation en deux lettres sous laquelle Audi regroupe un ensemble complet de technologies mobiles innovantes. Audi AI est le nouveau code désignant un éventail de systèmes innovants qui déchargent les conducteurs et leur offrent la possibilité d’occuper différemment le temps qu’ils passent en voiture. Pour cela, Audi AI utilise également des stratégies et des technologies issues du domaine de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique.

Les systèmes Audi AI sont capables d’apprendre et de réfléchir tout en étant proactifs et personnels. Grâce à Audi AI, les modèles de la marque aux anneaux sauront faire preuve à la fois d’intelligence et d’empathie. Ils pourront continuer à interagir avec leur environnement et leurs passagers, et sauront ainsi s’adapter mieux que jamais aux contraintes des personnes se trouvant à bord.

Une nouvelle liberté sur la route

Audi AI s’appuie sur les nombreuses années d’expérience accumulées par la marque en matière de concept cars avec conduite pilotée et associe les technologies et systèmes électroniques intelligents et innovants d’Audi. Audi AI offre aux conducteurs et aux passagers une nouvelle forme de liberté en réduisant la complexité de leurs interactions avec le véhicule et les autres usagers de la route. Divers éléments d’intelligence artificielle jouent également un rôle, à la fois dans le développement de nouveaux systèmes intelligents et empathiques, et dans leur utilisation ultérieure. À cet égard, Audi envisage diverses méthodes et approches de l’apprentissage automatique.

Conduite automatisée : des fonctions d’assistance à l’autonomie

Si la conduite automatisée est déjà bien établie dans le secteur du transport ferroviaire et de l’aviation, elle n’en est encore qu’au seuil de la faisabilité dans le transport automobile. Audi est à l’avant-garde en la matière, et la nouvelle génération de son A8 est le premier modèle au monde produit en série développé pour la conduite automatisée conditionnelle de niveau 3.

À quoi correspond ce classement ? Une échelle à cinq niveaux a été mise au point dans le domaine de l’ingénierie automobile mondiale pour définir la conduite automatisée. Cette échelle a été élaborée par l’agence de normalisation américaine SAE International.

  • Niveau 1 : Assistance à la conduite Le système est capable de prendre en charge soit la surveillance longitudinale, soit la surveillance latérale du véhicule. Il aide le conducteur, qui reste néanmoins responsable et doit être prêt à reprendre le contrôle immédiatement, le cas échéant. Le régulateur de vitesse Adaptive Cruise Control (ACC) d’Audi est un exemple de système de niveau 1.
  • Niveau 2 : Automatisation partielle Dans certaines situations, le conducteur peut déléguer au système la surveillance longitudinale et latérale du véhicule de façon permanente, mais il doit garder un œil sur le système à tout moment et reprendre le contrôle lorsque cela est nécessaire. Le conducteur conserve donc la responsabilité. L’assistant embouteillages d’Audi en est un exemple : il prend en charge le freinage et l’accélération de la voiture en conditions de circulation lente jusqu’à 65 km/h, ainsi que la direction sur les meilleures routes.
  • Niveau 3 : Automatisation conditionnelle Le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence les abords du véhicule et peut se lancer dans d’autres activités proposées par l’équipement embarqué. Le système reconnaît de façon autonome les limites, c’est-à-dire le moment où les conditions de circulation ne sont plus compatibles avec l’éventail de ses fonctions. Dans ces cas-là, le véhicule invite le conducteur à reprendre la conduite au moyen d’une alerte envoyée plusieurs secondes à l’avance. Le traffic jam pilot dans la nouvelle Audi A8 répondra à ces critères.
  • Niveau 4 : Forte automatisation Les systèmes de niveau 4 n’exigent aucune assistance de la part du conducteur, mais leurs fonctions sont limitées à une zone spécifique, par exemple une autoroute ou un parc de stationnement. Dans ces situations, le conducteur peut entièrement transférer la conduite au système. Le conducteur n’est obligé de reprendre la conduite que lorsque le véhicule quitte cette zone conçue pour la conduite hautement automatisée. Si le conducteur ne réagit pas, le système adopte une position de sécurité, par exemple en s’arrêtant sur la bande d’arrêt d’urgence. Les taxis robot dans les centres-ville sont un autre exemple de ce système. Ils prennent en charge l’intégralité de la conduite sur une plage de vitesse restreinte et un trajet limité.
  • Niveau 5 : automatisation complète Le véhicule assume entièrement les contrôles latéraux et longitudinaux. Les systèmes de niveau 5 n’ont jamais besoin de l’aide du conducteur. Les éléments de contrôle comme le volant ou les pédales ne sont plus nécessaires.
  • Dans le domaine de la conduite pilotée et de la conduite automatisée conditionnelle, les développeurs Audi s’efforcent de systématiquement et rapidement étendre le champ d’application des niveaux 3 et 4. Leur objectif est d’offrir aux conducteurs autant de temps et de liberté que possible.

 


Téléchargez l'ensemble du dossier de presse en version PDF pour en savoir davantage sur les nouveautés Audi AI 2017.

Communiqué de presse (12/09/17)

Le retour d’une icône – Nouvelle Audi RS 4 Avant

• Moteur 2.9 TFSI plus puissant et plus efficient • Premier modèle RS Avant disponible en Chine • Première mondiale de l’Audi RS 4 Avant à l’IAA 2017 Neckarsulm, le 12 septembre 2017 – mixte en l/100 km : 8,8 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 200 - 199) à l’IAA 2017. Elle combine de hautes performances à une utilisation quotidienne optimale. Son moteur 2.9 TFSI de 450 ch et 600 Nm de couple en font la sportive de la famille A4. Le système quattro distribue la puissance du V6 biturbo aux quatre roues.

Neckarsulm, le 12 septembre 2017 – Audi Sport GmbH célèbre la nouvelle Audi RS 4 Avant (consommation en cycle mixte en l/100 km : 8,8 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 200 - 199) à l’IAA 2017. Elle combine de hautes performances à une utilisation quotidienne optimale. Son moteur 2.9 TFSI de 450 ch et 600 Nm de couple en font la sportive de la famille A4. Le système quattro distribue la puissance du V6 biturbo aux quatre roues.

« L’Audi RS 4 Avant est notre icône RS, elle a une histoire incomparable » a commenté Stephan Winkelmann, Directeur Général d’Audi Sport GmbH. « Comme tous les modèles de notre gamme RS, elle combine une immense puissance de sortie avec une utilisation quotidienne grisante. En Chine, l’Audi RS 4 donnera une nouvelle impulsion à la croissance en tant que seule Audi Avant haute-performance de son segment. »

Spoiler arrière de toit créant une ligne sportive distincte

Les designers se sont inspirés de nombreux détails de l’Audi 90 quattro IMSA GTO pour la conception de la quatrième génération de l’Audi RS 4 Avant. Les entrées d’air proéminentes en nid d’abeille sont typiquement RS et la large calandre Singleframe définit la face avant. Les phares Matrix LED diffusent une lumière teintée. Par rapport à l’Audi A4 Avant, les passages de roues sont 30 mm plus large et portent le badge quattro. A l’arrière, l’insert du diffuseur, le système d’échappement ovale et le spoiler de toit - spécifiques RS – lui donnent un look distinctif. La couleur de la carrosserie bleu Nogaro rappelle la première génération de l’Audi RS 4 Avant de 1999. La nouvelle version dispose de roues en aluminium forgé de 19 pouces de série - des roues de 20 pouces sont disponibles en option.

La suspension sport RS et l’Audi drive select sont de série. Le moteur V6 biturbo développe 450 ch et effectue le 0 à 100 km/h en 4,1 secondes. Son couple maximal de 600 Nm – 170 Nm de plus que le modèle précédent – est disponible de 1 900 à 5 000 trs/min. La vitesse maximale de l’Audi RS 4 Avant est de 250 km/h. Avec le pack dynamique RS disponible en option, elle peut s’élever à 280 km/h.

La puissance du moteur 2.9 TFSI biturbo est transmise aux quatre roues par la transmission tiptronic à 8 rapports, configurée sportivement pour un changement de rapport rapide. En option, Audi propose le différentiel sport arrière. La consommation moyenne de carburant est de 8,8 l/100 km (199 g de CO2 / km), un gain d’efficience de 17% par rapport au modèle précédent. La nouvelle Audi RS 4 Avant pèse 1 790 kg, soit 80 kg de moins qu’auparavant.

La suspension sport RS de série abaisse l’Audi RS 4 Avant de plus de 7 mm par rapport à une Audi A4 équipée de suspensions sport. De nombreuses options d’équipements sont disponibles, comme la suspension sport RS avec Dynamic Ride Control (DRC), les freins en céramique et la direction dynamique spécifique RS. Les conducteurs peuvent définir leur propre expérience de conduite en utilisant l’Audi drive select de série.

Habitacle aux matériaux sophistiqués, cockpit numérique façon racing

L’intérieur noir souligne le caractère sportif de l’Audi RS 4 Avant. Les sièges sport RS avec motifs en nid d’abeille en option, le volant port multifonction en cuir RS à méplat, les garnitures lumineuses des seuils de porte et le levier sélecteur sont tous ornés de l’emblème RS. L’Audi Virtual cockpit et l’affiche tête haute disposent d’un affichage spécifique RS indiquant les forces G, la pression des pneus et le couple. Les packs de personnalisation noir brillant, carbone et aluminium ou carbone et aluminium noir offrent de nombreuses possibilités de personnalisation. Le programme Audi exclusif permet de couvrir la quasi-totalité des demandes spécifiques.

L’Audi RS 4 Avant sera disponible à la commande dès l’automne et chez les partenaires en Allemagne et en Europe dès le début de l’année 2018.

Prix France non disponible.

Audi RS 4 Avant

Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 8,8

Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 200 - 199

– Fin –

Communiqué de presse (11/09/17)

Une dynamique de conduite unique - Nouvelle Audi R8 V10 RWS

• Premier modèle Audi propulsion disponible en édition limitée • 50 kg plus légère que l’Audi R8 Coupé V10 • Stephan Winkelmann, Directeur Général Audi Sport GmbH : « L’Audi R8 V10 RWS propose le concept de conduite de l’Audi R8 LMS sur route » Audi Sport GmbH élargit sa gamme de modèles R8 afin d’y inclure une version propulsion. L’Audi R8 V10 RWS (consommation en cycle mixte en l/100 km : 12,6 – 12,4 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 286 – 283) est une série limitée de 999 exemplaires disponibles en version Coupé et Spyder. L’Audi R8 Rear Wheel Series sera assemblée à la main uniquement à l’usine Böllinger Höfe R8.

Neckarsulm, le 11 septembre 2017 – Audi Sport GmbH élargit sa gamme de modèles R8 afin d’y inclure une version propulsion. L’Audi R8 V10 RWS (consommation en cycle mixte en l/100 km : 12,6 – 12,4 / émissions de CO2 en cycle mixte en g/km : 286 – 283) est une série limitée de 999 exemplaires disponibles en version Coupé et Spyder. L’Audi R8 Rear Wheel Series sera assemblée à la main uniquement à l’usine Böllinger Höfe R8.

« L’Audi R8 V10 RWS est conçue pour les puristes » a déclaré Stephan Winkelmann, Directeur Général d’Audi Sport GmbH. « Edition limitée destinée aux clients appréciant le plaisir de conduire à l’état pur, l’Audi R8 V10 RWS est une offre très exclusive. Avec son moteur V10 central et sa propulsion, l’Audi R8 V10 RWS propose le concept de conduite de l’Audi R8 LMS sur route. »

Eléments de design noir mat et personnalisation poussée

Le caractère de la nouvelle version de l’Audi R8 est souligné par la grille de la calandre Singleframe noir mate ainsi que les prises d’air à l’avant et à l’arrière du véhicule. Le Sideblade supérieur (sur le coupé) dispose d’une finition noir brillant et le Sideblade inférieur est dans la couleur de la carrosserie. Semblable à l’Audi R8 LMS GT 4, la version Coupé est disponible avec un film rouge optionnel sur le capot, le toit et l’arrière. A l’intérieur, le conducteur et les passagers prennent place sur des sièges sport en cuir et Alcantara. Les sièges baquets sont disponibles en option.

En lieu et place du logo quattro, l’Audi R8 RWS reçoit un badge numéroté de « 1 of 999 » sur la planche de bord.

Le tableau de bord porte un badge « 1 à 999 » indiquant le nombre d’unités de la version limitée.

Moteur 5.2 FSI – l’un des derniers atmosphériques sur le segment

Le moteur central V10 de l’Audi R8 V10 RWS produit 540 ch. Il délivre un couple maximal de 540 Nm à 6 500 trs/min. Le moteur 5.2 FSI permet au Coupé d’effectuer le 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes – 3,8 secondes pour la version Spyder – et d’atteindre une vitesse maximale de 320 km/h – 318 km/h pour la Spyder. Capote fermée, la consommation moyenne de carburant de l’Audi R8 V10 RWS est de 12,4 l/100 km et émet 283g de CO2/km. Capote ouverte, ces chiffres sont de 12,6 litres/100 km et 286 g de CO2/km.

Réglages spécifiques du châssis pour des dérives contrôlées

L’Audi R8 Coupé pèse 1 509 kg (hors conducteur), soit 50 kg de moins que la version Coupé quattro dont le système nécessite des composants supplémentaires tels que l’arbre de transmission, l’embrayage multi-disques et le différentiel central. La version Spyder pèse 40 kg de moins que l’Audi R8 Spyder de 1 680 kg. La distribution de la charge par essieu est de 40,6 : 59,4 (Coupé) et 40,4 : 59,6 (Spyder). Les réglages du châssis et la direction spécialement adaptée aux roues arrière motrices offrent une expérience de conduite inédite et amusante.

Le châssis et les systèmes de paramétrages permettent des dérives contrôlées si le conducteur choisit le mode « dynamic » dans l’Audi drive select et paramètre l’ESC en mode « sport ». L’ESC intervient à la limite du véhicule. La direction assistée électromécanique est exempte d’effets de couple et permet de piloter avec précision. L’Audi R8 V10 RWS est équipée de série de roues en aluminium noir de 19 pouces, au design en V à 5 branches, et de pneus 245/35 à l’avant et 295/35 à l’arrière.

L’Audi R8 V10 RWS sera disponible à la commande en Europe à partir du début de l’automne 2017. Les premiers véhicules seront livrés en 2018.

Les prix France pour les versions Coupé et Spyder ne sont pas encore disponibles.

 

Audi R8 V10 RWS

Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 12,6 – 12,4

Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) : 286 - 283

 

– Fin –

Communiqué de presse (08/09/17)

Une navigation riche et détaillée développée par Audi et Here Technologies

• Nouvelle Audi A8 équipée d’une version améliorée des logiciels et services HERE • Des calculs d’itinéraires rapides et plus d’informations sur les routes • Nouvelle représentation des cartes de navigation et modélisation des villes en 3D Audi et HERE Technologies continuent d’intégrer leurs services pour un avantage client toujours plus grand. Dans la nouvelle berline de luxe, l’Audi A8, le constructeur offre une gamme de technologies et de services créés par le développeur de cartes HERE. Comme d’autres constructeurs automobiles, Audi possède des parts de HERE. Les deux entreprises envisagent d’intensifier leur collaboration à l’avenir afin de proposer encore plus de services.

Ingolstadt, le 7 septembre 2017 – Audi et HERE Technologies continuent d’intégrer leurs services pour un avantage client toujours plus grand. Dans la nouvelle berline de luxe, l’Audi A8, le constructeur offre une gamme de technologies et de services créés par le développeur de cartes HERE. Comme d’autres constructeurs automobiles, Audi possède des parts de HERE. Les deux entreprises envisagent d’intensifier leur collaboration à l’avenir afin de proposer encore plus de services.

En regardant la carte d’une ville, les progrès du système de navigation sont évidents : la dernière version de la plateforme modulaire d’info-divertissement d’Audi (MIB2+) offre une carte de navigation avec des graphiques beaucoup plus clairs et précis. Elle combine des modèles 3D détaillés des villes à travers le monde à des représentations réalistes de nombreux bâtiments.

La nouvelle navigation hybride est l’une des grandes nouveautés. Le calcul de l’itinéraire est dans un premier temps effectué par les serveurs HERE, et en parallèle à bord du véhicule. Il prend en compte le trafic global dans une région. Le système inclut même des évènements de circulation loin de l’itinéraire prévu qui pourraient potentiellement l’impacter. L’information est mise à jour en permanence et à intervalles réguliers. Le transfert de données entre le véhicule et le système HERE utilise la norme de communication mobile la plus rapide existant aujourd’hui : le LTE Advanced. Cet échange constant et la puissance de calcul des serveurs HERE rendent possible la création de nouvelles fonctions : si le conducteur découvre qu’une partie de sa route a été récemment bloquée, une déviation locale est directement et facilement proposée. S’il souhaite modifier l’itinéraire suggéré, il peut agrandir la section en question puis tracer un nouvel itinéraire avec son doigt et l’activer.

La nouvelle application myAudi pour smartphone utilise également le logiciel de navigation HERE et synchronise les destinations de navigations et les favoris du véhicule via le cloud. Cela permet au client d’entrer une destination sur son smartphone avant même de s’introduire dans le véhicule. L’application myAudi transmet l’information au véhicule, le système de navigation prend le relai et continue le guidage sans action supplémentaire. L’application sur smartphone guide ensuite le conducteur à sa destination une fois le véhicule stationné.

Le logiciel de navigation embarqué utilise la base de données HERE et évalue les informations liées au parcours sur la route. Cela comprend le nombre et la direction des voies, les bords de la chaussée, les virages, les descentes et les inclinaisons, les jonctions, les carrefours giratoires et les limites géographiques de la ville. Ces données sont utilisées par diverses fonctions de sécurité, de confort et d’efficience comme l’adaptative cruise control (pACC) et l’assistant d’efficacité prédictive (PEA). Le calculateur central (zFAS) traite également les différentes données. Le calculateur reçoit les données routières tout au long de l’itinéraire à partir du système de navigation, les fusionne avec celles recueillies par les capteurs embarqués et utilise les résultats pour déterminer, par exemple, la position exacte du véhicule dans sa voie. Les données cartographiques de l’Audi A8 sont mises à jour automatiquement tous les trois mois via la connexion en ligne permanente.

A moyen terme, Audi s’associera à HERE pour les informations des panneaux de signalisations et les divers dangers, qui seront des services car-to-X de connectivité. Les Audi A4, A5, Q5 et Q7 utilisent leurs capteurs embarqués pour recueillir des informations sur les limitations de vitesse et les zones dangereuses. Aujourd’hui, les informations sont collectées sur les serveurs Audi, traitées et mises à la disposition des conducteurs Audi.

AUDI AG, dans un consortium avec BMW Group et Daimler AG, a acheté HERE Technologies, l’une des principales sociétés de logiciels pour les cartes de navigation numériques et les services de localisation, à Nokia Corporation à la fin de l’année 2015. HERE est conçue comme une plate-forme ouverte et emploie actuellement 8 000 personnes à travers le monde. Depuis sa reprise par le consortium, la société a régulièrement étendu son réseau d’expertise en IT grâce à de nouvelles participations et à des partenariats stratégiques.

L’un des principaux projets de HERE est la carte HD Live Map. Très précise, elle fournit la base numérique nécessaire à la conduite autonome du futur. La nouvelle plate-forme de données représente l’espace de circulation comme un modèle tridimensionnel avec une précision sans précédent. La précision est de l’ordre du centimètre, et dynamique plutôt que statique. Le système HERE HD Live Map est en phase d’installation et la nouvelle Audi A8 est déjà prête à accueillir cette nouvelle technologie.

– Fin –

Dossier de presse (08/09/17)

TechDay Conduite Pilotée – Le traffic jam pilot dans la nouvelle Audi A8

Avec l’Audi AI traffic jam pilot, Audi présente le tout premier système au monde permettant une automatisation conditionnelle SAE de niveau 3. Le véhicule est capable de prendre en charge la conduite dans un embouteillage ou des conditions de circulation lente sur voie rapide ne dépassant pas les 60 km/h. Lorsque le traffic jam pilot est enclenché, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence le véhicule et la route. Il doit simplement rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire.

Avec l’Audi AI traffic jam pilot, Audi présente le tout premier système au monde permettant une automatisation conditionnelle SAE de niveau 3. Le véhicule est capable de prendre en charge la conduite dans un embouteillage ou des conditions de circulation lente sur voie rapide ne dépassant pas les 60 km/h. Lorsque le traffic jam pilot est enclenché, le conducteur n’a plus besoin de surveiller en permanence le véhicule et la route. Il doit simplement rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire.

Le conducteur active le traffic jam pilot à l’aide du bouton AI situé sur la console centrale. Sur autoroute ou une route à voies multiples dotée d’un terre-plein central séparant les deux sens de circulation, le système prend en charge la conduite si le véhicule se déplace à une vitesse inférieure à 60 km/h dans des conditions de circulation ralentie. Le traffic jam pilot est capable de démarrer, d’accélérer, de diriger et de freiner dans sa voie. Il est également capable de gérer des situations plus complexes, par exemple un véhicule faisant une queue de poisson. Les signaux de commande requis par le système pour la conduite automatisée conditionnelle sont récupérés par le contrôleur d’assistance à la conduite centrale (zFAS) et par l’unité de contrôle radar, qui offre un ensemble de données supplémentaire.

Lorsque le traffic jam pilot est activé, le conducteur peut lever le pied de l’accélérateur et retirer ses mains du volant. Il doit en revanche rester attentif et être en mesure de reprendre les commandes lorsque le système l’incite à le faire. Il n’est plus tenu de surveiller le véhicule en permanence et peut même se concentrer sur une autre activité proposée par le système d’infotainment embarqué, selon la situation juridique du pays concerné. Le cockpit virtuel d’Audi affiche une vue stylisée du véhicule depuis l’arrière et des marquages flous sur la route qui symbolisent le mouvement et l’environnement immédiat de la nouvelle A8. Une caméra vérifie si le conducteur est prêt à reprendre la conduite si nécessaire. Elle analyse la position et le mouvement de la tête et des yeux afin de générer des données anonymisées. Par exemple, si les yeux du conducteur restent fermés pendant une période prolongée, le système invite le conducteur à reprendre la conduite en main. Cette incitation à reprendre la conduite s’effectue en plusieurs étapes. Si la vitesse dépasse les 60 km/h ou si la circulation reprend, le traffic jam pilot informe le conducteur qu’il est temps pour lui de reprendre la conduite. Si le conducteur ignore cette incitation et les avertissements ultérieurs, l’A8 freine jusqu’à s’arrêter complètement dans sa voie.

L’introduction de l’Audi AI traffic jam pilot nécessite une clarification des paramètres juridiques pour chaque pays et une adaptation spécifique du système, y compris pour ses essais. En outre, quel que soit le pays, les différentes procédures d’homologation ainsi que leurs dates butoirs doivent être respectées. C’est pourquoi Audi lancera progressivement la production en série du traffic jam pilot sur la nouvelle A8, en fonction de la situation juridique de chaque pays.

Découvrez l'intégralité du document en téléchargeant le dossier de presse

Communiqué de presse (07/09/17)

En août, forte croissance des ventes Audi en Chine

• Les ventes en Chine ont augmenté de 10,3% en glissement annuel. Les ventes mondiales de 5%. • Rupert Stadler, PDG d’Audi : « Nous sommes sur le chemin d’un troisième trimestre réussi » • Plus fort mois de l’histoire d’Audi dans le monde et sur les marchés stratégiques Suite à la croissance des mois de juin et juillet, AUDI AG voit ses ventes mondiales augmenter en août. Environ 138 900 véhicules ont été livrés, soit une augmentation de 5% des ventes par rapport à l’année 2016. Les ventes cumulées depuis janvier atteignent 1 202 400 unités, soit 2,6% de moins que le score record de l’année 2016. Le mois passé, les ventes d’Audi ont augmenté sur les trois marchés principaux du constructeur : aux Etats-Unis (+2,8%), en Allemagne (+6,7%) et en Chine (+10,3%). Audi a connu une croissance substantielle sur son principal marché grâce à de nombreuses ventes en juillet et réalise ainsi, en août, son meilleur mois de l’année à date avec 54 205 clients chinois.

  • Les ventes en Chine ont augmenté de 10,3% en glissement annuel. Les ventes mondiales de 5%.
  • Rupert Stadler, PDG d’Audi : « Nous sommes sur le chemin d’un troisième trimestre réussi »
  • Plus fort mois de l’histoire d’Audi dans le monde et sur les marchés stratégiques

 

Ingolstadt, le 7 septembre 2017 – Suite à la croissance des mois de juin et juillet, AUDI AG voit ses ventes mondiales augmenter en août. Environ 138 900 véhicules ont été livrés, soit une augmentation de 5% des ventes par rapport à l’année 2016. Les ventes cumulées depuis janvier atteignent 1 202 400 unités, soit 2,6% de moins que le score record de l’année 2016. Le mois passé, les ventes d’Audi ont augmenté sur les trois marchés principaux du constructeur : aux Etats-Unis (+2,8%), en Allemagne (+6,7%) et en Chine (+10,3%). Audi a connu une croissance substantielle sur son principal marché grâce à de nombreuses ventes en juillet et réalise ainsi, en août, son meilleur mois de l’année à date avec 54 205 clients chinois.

« Le mois d’août a clairement confirmé le retour d’Audi en Chine. Suite aux décisions structurelles importantes du premier semestre de l’année, la Chine est de nouveau notre plus fort moteur de croissance » explique Ruper Stadler, PDG d’AUDI AG. « Concernant les ventes, nous nous dirigeons vers un troisième trimestre positif dans le monde malgré un contexte de ralentissement du marché automobile par rapport à 2016 ».

Au cours du dernier mois, l’Audi A4 L a notamment contribué à la croissance du constructeur en Chine : 10 731 clients chinois ont opté pour le modèle en août, soit 39,5% de plus que l’année précédente. L’Audi A6 L, modèle le plus vendu sur le marché, affiche une croissance importante avec une augmentation des ventes de 12% à 13 069 véhicules. Pour l’ensemble de la gamme, Audi atteint son plus haut score de vente de l’histoire d’Audi en Chine (+10,3% à 54 205 véhicules), réduisant ainsi à 6,6% l’écart des ventes de l’année par rapport à 2016. Audi a livré 360 225 véhicules en Chine depuis le mois de janvier.

Pour Audi of America, le mois d’août a marqué un nouveau jalon. Avec une augmentation des ventes de 2,8% à 19 811 véhicules, août devient le 80ème mois de croissance consécutive pour Audi aux Etats-Unis. Dans un marché global en déclin, Audi a continué de croître mois après mois et a livré 141 606 véhicules depuis le début de l’année, soit 5,2% de plus qu’en 2016. En août, en plus de la disponibilité de la nouvelle famille A5, l’Audi Q7 a connu une forte augmentation de demande auprès des clients américains. Les ventes du SUV ont augmenté de 35,2 % à 3 174 unités. Au Canda, les ventes de l’Audi Q7 ont également augmenté en août (+30,9% à 322 SUV). Près de la moitié des livraisons d’Audi Q7 dans le monde en août étaient à destination d’un client américain ou canadien. Comme en juillet, les ventes d’Audi en aout augmentent avec une forte croissance à 2 chiffres de 26,8% à 3 292 véhicules.

Sur les marchés européens, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne ont vu leurs ventes augmenter en août. En Allemagne, Audi a dépassé l’année 2016 avec une croissance de 6,7% à 18 869 unités. En Italie, les 3 394 unités vendues représentent une augmentation de 6%. L’Espagne a vu ses ventes augmenter de 8,8% à 3 194 véhicules. Dans ces trois pays, le dernier des SUV du constructeur, l’Audi Q2, a réussi à créer de la demande auprès des partenaires. A l’inverse, des circonstances exceptionnelles concernant les deux plus grands marchés d’exportations d’Europe occidentale ont atténué le résultat des ventes en août. Aux Royaume-Uni (-0,6% à 6 297 unités), les ventes se sont avérées plus résilientes que sur l’ensemble du marché où les ventes sont traditionnellement plus basses avant le changement d’immatriculation en septembre. En France, -7,3% à 3 674 unités, les délais de livraisons plus longs pour un modèle fortement demandé à eu un impact sur les chiffres. En termes cumulatifs, les livraisons sur les 2 marchés sont au moins à égalité avec l’année 2016, lors de laquelle Audi France et Audi UK avaient atteints de nouveaux records de ventes. Les ventes d’Audi sur l’ensemble de l’Europe de l’ouest pour le mois d’aout ont dépassé le record historique de 2016 (+2,4% à 45 600 véhicules) avec 543 700 clients depuis le début de l’année, soit une augmentation de 1,5%.

Téélchargez le communiqué pour consulter l'ensemble des résultats

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - En août, forte croissance des ventes Audi en Chine.pdf
(07/09/17)
Communiqué de presse (07/09/17)

Save the date – Live stream de la conférence de presse Audi à l’IAA 2017

• Présentation de l’Audi A8 et de trois premières mondiales au 67ème Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA) • Les conférences de presse Audi et Audi Sport seront diffusées en direct et pourront être suivies par satellite, sur internet et via smart TV Audi présentera la nouvelle Audi A8 au Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA). Audi affichera également un concept-car offrant une vision de la mobilité du futur – intégrant la connectivité, la conduite autonome, l’expérience utilisateur, la technologie et le design. La conférence de presse AUDI AG sera immédiatement suivie par la conférence Audi Sport GmbH qui présentera deux nouveaux modèles haute-performances. La conférence pourra être suivie dans le monde entier sur www.audimedia.tv le 12 septembre 207 à partir de 10h45.

  • Présentation de l’Audi A8 et de trois premières mondiales au 67ème Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA)
  • Les conférences de presse Audi et Audi Sport seront diffusées en direct et pourront être suivies par satellite, sur internet et via smart TV

Francfort / Ingolstadt, le 7 septembre 2017 – Audi présentera la nouvelle Audi A8 au Salon International de l’Automobile de Francfort (IAA). Audi affichera également un concept-car offrant une vision de la mobilité du futur – intégrant la connectivité, la conduite autonome, l’expérience utilisateur, la technologie et le design. La conférence de presse AUDI AG sera immédiatement suivie par la conférence Audi Sport GmbH qui présentera deux nouveaux modèles haute-performances.  La conférence pourra être suivie dans le monde entier sur www.audimedia.tv le 12 septembre 207 à partir de 10h45.

La conférence AUDI AG sera diffusée en direct par satellite, sur Internet et via Smart TV.  Après la conférence, vous pourrez accéder à un enregistrement de l’évènement et des images exclusives sur www.audimedia.tv

Conférences de presse AUDI AG et Audi Sport

Mardi 12 septembre 2017

A partir de 10h45 (CEST)

Le live stream sera disponible sur Audi Media TV en anglais et en allemand et via l’application Audi Media TV-App. La conférence sera également retransmise en live sur les pages Facebook d’AUDI AG et Audi UK. Elle sera par ailleurs disponible en allemand, anglais et chinois via satellite.

– Fin –

Communiqué de presse (04/09/17)

En Allemagne, Audi transporte ses véhicules à l’électricité verte

• Le transport ferroviaire avec DB Cargo s’effectue à l’électricité verte en Allemagne • Heiko Schultz, Responsable de la logistique transport : « Nous contribuons à la protection du climat » • Une réduction supplémentaire de 13 000 tonnes de CO2 par an Le département logistique Audi est pionner en matière de protection du climat. Aujourd’hui, l’intégralité du transport ferroviaire AUDI AG est neutre en CO2. Audi est la première entreprise allemande à organiser sa logistique afin de ne plus émettre de CO2. Grâce à l’offre « DBeco plus » de DB Cargo, Audi réduira ses émissions de 13 000 tonnes de CO2 par an, une étape importante vers la production neutre.

Ingolstadt, le 4 septembre 2017 – Le département logistique Audi est pionner en matière de protection du climat. Aujourd’hui, l’intégralité du transport ferroviaire AUDI AG est neutre en CO2. Audi est la première entreprise allemande à organiser sa logistique afin de ne plus émettre de CO2. Grâce à l’offre « DBeco plus » de DB Cargo, Audi réduira ses émissions de 13 000 tonnes de CO2 par an, une étape importante vers la production neutre.

Depuis 2010, Audi utilise un système respectueux de l’environnement, le transport « DBeco plus ». Depuis le 1er août 2010, des « trains verts » circulent d’Ingolstadt au port d’Emden à la mer du Nord.  Audi est la première entreprise à utiliser des trains fonctionnant à l’électricité verte. Depuis 2012, ils transportent également des véhicules depuis Emden jusqu’à l’usine Audi de Neckarsulm. Depuis la mise en place du système, près de 1 600 000 véhicules ont été transporté à l’énergie verte, économisant ainsi 63 000 tonnes de CO2.

« Avec cette transition, nous réduisons significativement les émissions de CO2 de nos opérations logistiques et nous apportons une contribution à la protection du climat » a déclaré Heiko Schultz, Responsable de la logistique transport AUDI AG. Sept ans après le lancement du projet, l’ensemble des transports DB Cargo pour Audi, depuis et vers les deux usines de productions allemandes, s’effectuent sans émettre de CO2. Cela s’applique aux trains quittant les deux usines allemandes, mais également au transport ferroviaire de marchandises, incluant les composants de production et les matériaux des fournisseurs. Chaque jour, environ 25 trains sont chargés ou déchargés de matériaux ou de véhicules sur les deux sites de production : « Nous sommes heureux d’être la première entreprise de logistique ferroviaire à rendre nos opérations de transport sans émissions de CO2, et donc à apporter une importante contribution à l’objectif de production neutre d’Audi » a ajouté Jens Nöldern PDG de DB Cargo Logistics GmbH.

DB Cargo a dans un premier temps calculé l’énergie nécessaire aux opérations de transport avec son produit « DBeco plus ». Pour le transport ferroviaire actuel, DB Cargo remplace l’énergie nécessaire par de l’électricité verte, obtenue uniquement à partir de sources d’énergies renouvelables en Allemagne. DB Cargo réalise ainsi un transport sans CO2 pour Audi et investit 10% de ses revenus dans le développement d’installations visant à produire et à stocker de l’énergie régénérative. Avec ce transport, Audi protège deux fois plus le climat.

Avec le passage au transport ferroviaire, Audi poursuit l’objectif de rendre sa production automobile neutre en CO2 dans un avenir proche. En 2014, Audi a été la première entreprise à voir son empreinte CO2 certifiée selon la norme internationale ISO 14064 et à utiliser les résultats de cette certification pour mettre en place des mesures visant à réduire son empreinte environnementale. Audi a analysé en détail les émissions d’un véhicule tout au long de son cycle de vie pour mettre en place des systèmes réduisant toujours plus leurs émissions Les experts DEKRA Certification GmbH et DEKRA Certification Inc. ont examiné et confirmé les sources de données et calculs sur lesquels ils étaient basés.

– Fin –

Communiqué de presse (29/08/17)

Audi nomme quatre nouveaux membres au conseil d’administration

• Changements à la direction Finance, IT et Intégrité, Vente et Marketing, Ressources Humaines et Organisation, ainsi que Production et Logistique • Matthias Müller, président du conseil d’administration : « Les membres du directoire sortants ont contribué à la croissance d’Audi » • Rupert Stadler, PDG Audi : « Nous continuerons à appliquer notre plan de développement et la Strategy 2025 avec la nouvelle équipe de direction » • Peter Mosch, président du comité central d’entreprise : « Nous souhaitons un équilibre entre notre réussite commerciale et l’intéressement de nos effectifs » There is to be a new composition of the Board of Management of AUDI AG as of September 1. The area of Finance, IT and Integrity will be the responsibility of Alexander Seitz and the area of Marketing and Sales will be headed by Bram Schot. Wendelin Göbel will be in charge of Human Resources and Organization and Peter Kössler will be responsible for Production and Logistics. Matthias Müller and Rupert Stadler see the change at the top as creating the right conditions for the company’s future success. General Works Council Chairman Peter Mosch emphasized that the transformation at Audi should be shaped so that both business success and the interests of the workforce are sustainably balanced.

• Changements à la direction Finance, IT et Intégrité, Vente et Marketing, Ressources Humaines et Organisation, ainsi que Production et Logistique
• Matthias Müller, président du conseil d’administration : « Les membres du directoire sortants ont contribué à la croissance d’Audi »
• Rupert Stadler, PDG Audi : « Nous continuerons à appliquer notre plan de développement et la Strategy 2025 avec la nouvelle équipe de direction »
• Peter Mosch, président du comité central d’entreprise : « Nous souhaitons un équilibre entre notre réussite commerciale et l’intéressement de nos effectifs »

Ingolstadt, le 28 août 2017 - There is to be a new composition of the Board of Management of AUDI AG as of September 1. The area of Finance, IT and Integrity will be the responsibility of Alexander Seitz and the area of Marketing and Sales will be headed by Bram Schot. Wendelin Göbel will be in charge of Human Resources and Organization and Peter Kössler will be responsible for Production and Logistics. Matthias Müller and Rupert Stadler see the change at the top as creating the right conditions for the company’s future success. General Works Council Chairman Peter Mosch emphasized that the transformation at Audi should be shaped so that both business success and the interests of the workforce are sustainably balanced.

Alexander Seitz (55) will succeed to Axel Strotbek, who has been Board of Management Member for Finance, IT and Integrity at Audi since 2007. Seitz began his career at Daimler-Benz AG, where he held several positions in the financial and commercial area as well as in strategy and procurement. In 2005, he moved to Volkswagen AG in Wolfsburg as Head of Group Procurement Powertrain. Following positions for the Group in South America, he was appointed First Vice President and Commercial Executive Vice President of SAIC Volkswagen in 2013.

The successor to Dr. Dietmar Voggenreiter as Board of Management Member for Marketing and Sales will be Bram Schot (56). Born in the Netherlands, he has been a Member of the Management of Volkswagen Commercial Vehicles for the area of Marketing and Sales since 2012. In 2011, he moved from his position as President and CEO of Mercedes-Benz Italia to the Volkswagen Group, where he was in charge of strategic projects in the area of Group Sales.

Wendelin Göbel (53) is to be the new Board of Management Member for Human Resources and Organization. He will take over from Thomas Sigi, who has held the position since 2010. Göbel has been Head of the Board of Management’s Office of the Volkswagen Group since 2007 and of the Volkswagen brand between 2007 and 2015. Before that, he held various positions at AUDI AG and in the Volkswagen Group, including in Procurement Project Management. From 2003 until 2007, he was Head of the Board of Management’s Office of AUDI AG as well as a member of the Audi Strategy Committee.

Peter Kössler (58) will be the new Board of Management Member for Production and Logistics. Born in Ingolstadt, he has until now been Chairman of the Board of Management of AUDI HUNGARIA Zrt. From 2007 until 2015, he was the director of Audi’s main plant in Ingolstadt. In that position, he was responsible at the site in Ingolstadt for all production-relevant areas and site-specific topics such as plant logistics, environmental protection and plant security. Kössler will take over the Board of Management position from Dr. Hubert Waltl, who has been in charge of Production and Logistics since 2014.

Matthias Müller, Audi Supervisory Board Chairman and VW CEO, thanked the departing Board of Management members for their work: “The departing Board of Management members helped to shape Audi’s positive development. Audi has recently passed through a difficult phase, but has all the prerequisites to be successful also in the mobility world of tomorrow. Together with the workforce, the new team in the Board of Management will systematically push forward with Audi’s transformation towards the future.”

Audi Board of Management Chairman Rupert Stadler also thanked the departing colleagues for their professional commitment. Stadler emphasized the importance of critically reviewing the current situation together with the Supervisory Board. “Our shared goal with the new Board of Management team and a strong workforce is now to set the course for the future and to systematically move forward with our transformation towards e-mobility, digitization and mobility services. Our growth plan and Strategy 2025 provide the roadmap.”

Peter Mosch, Chairman of the General Works Council and Member of the Supervisory Board of AUDI AG: “The past weeks show that an open and critical dialog is an essential basis for the future of Audi. It has become clear that this is about the consistent orientation of the company. That includes the optimal utilization of the plants’ capacities. The upcoming transformation must be shaped so that both business success and the interests of the workforce are sustainably balanced.”

– Fin –

Communiqué de presse (24/08/17)

Une expérience audio saisissante - Son 3D dans la nouvelle Audi A8

• Le son 3D est pour la première fois disponible à l’arrière de la quatrième génération de la berline de luxe • 23 haut-parleurs, dont quatre dédiés à la dimension spatiale • En étroite collaboration avec Bang & Olufsen et Fraunhofer Institute Ecouter de la musique devient une expérience sensorielle unique dans la nouvelle Audi A8. Le système Bang & Olufsen Advanced Sound System permet aujourd’hui aux passagers des sièges arrière de profiter de l’acoustique unique du son 3D. Audi offre une qualité sonore de premier ordre dans le segment haut-de-gamme.

Ingolstadt, le 24 août 2017 – Ecouter de la musique devient une expérience sensorielle unique dans la nouvelle Audi A8. Le système Bang & Olufsen Advanced Sound System permet aujourd’hui aux passagers des sièges arrière de profiter de l’acoustique unique du son 3D. Audi offre une qualité sonore de premier ordre dans le segment haut-de-gamme.

Le luxe est audible. La nouvelle génération de l’Audi A8 le démontre avec style grâce au Bang & Olufsen 3D Advanced Sound System. Le système possède 23 haut-parleurs ultralégers et à faible distorsion produisant une qualité sonore harmonieuse et précise. L’effet produit est impressionnant, en particulier pour l’écoute d’un concert classique enregistré en haute qualité : l’habitacle se transforme en une vaste scène où la musique est restituée dans les conditions de l’enregistrement, sans effets artificiels. Priorité des spécialistes audio Audi, le son est clair et saisissant, faisant ainsi de la qualité audio le reflet de la philosophie du constructeur.

Le système son en détail

Audi a dans un premier temps introduit le son 3D dans l’Audi Q7 en 2015. Dans la nouvelle Audi A8, Audi étend la technologie afin d’y inclure la partie arrière du véhicule. Deux haut-parleurs placés dans les montants A et deux autres situés au-dessus des sièges arrière fournissent la dimension spatiale et permettent de vivre une expérience phonique parfaite de son surround. L’ampli 1 920 watts de Bang & Olufsen - fonctionnant de manière efficiente grâce à la technologie ICEpower – génère le son 3D à l’aide d’un processeur digital. Il produit peu de chaleur perdue, et par conséquent, une sortie audio plus puissante comme détaillé dans le schéma. Surtout, il amplifie le signal des baffles qui transmettent un son particulièrement chargé d’énergie, à l’image de la note grave d’un instrument de musique.

Lorsque le système d’info divertissement est activé, les deux haut-parleurs sont électriquement positionnés hors du tableau de bord. Grâce à l’Acoustic Lens Technology de Bang & Olufsen, ils assurent une diffusion du son à 360 degrés à l’horizontal. Des canaux amplificateurs individuels fournissent chaque haut-parleur. Afin de produire le son 3D, le nouveau système sonore s’appuie sur un algorithme développé par Audi en partenariat avec le Fraunhofer Institute à Erlangen. Il utilise des enregistrements stéréo ou 5.1 pour calculer les informations nécessaires à la troisième dimension et la transmettre aux autres haut-parleurs 3D. Le processus est dynamique : l’algorithme s’adapte au cas par cas à l’enregistrement pour éviter toute distorsion sonore.

Absorption acoustique configurable

A l’aide du système MMI et d’une unité d’exploitation séparée pour les passagers arrière, le réglage du son peut être optimisé en fonction des préférences de chacun – axé vers les sièges avant, arrière ou vers tous les sièges. Lorsque le réglage est orienté vers l’arrière, les passagers profitent de la meilleur qualité sonore 3D possible et du son surround. En plus des aigües et des graves, les passagers peuvent ajuster le volume du caisson de baisse indépendamment des autres haut-parleurs. Il existe une fonction dédiée aux pistes sonores de films, Movie Set. La piste 5.1 est ainsi restituée avec la même qualité qu’au cinéma. Le système localise chaque voix individuellement et ajuste la balance en conséquence. Par exemple, si un personnage apparait à la droite de l’image, sa voix sera jouée du côté droit.

Défis de développement

Les recherches sur le système sonore de la nouvelle Audi A8 ont débuté très tôt dans le processus de développement. « L’intégration des haut-parleurs aux bons endroits dans le véhicule représente 80% de la qualité sonore » explique Wolfram Jähn, développeur acoustique pour l’Audi A8. « Ils doivent être montés aussi rigidement que possible Nous avons donc fixé le caisson de basse dans un caisson à l’arrière, constitué en polymère renforcé de fibres de carbone. L’objectif est d’isoler le haut-parleur du corps afin d’éviter que les vibrations ne soient transmises. » Les grilles des enceintes sont un autre facteur essentiel. Pour les composants, les concepteurs et ingénieurs du son Audi ont travaillé en étroite collaboration avec les équipes Bang & Olufsen. Les grilles doivent avoir une transparence acoustique optimale tout en étant protectrices. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre les surfaces ouvertes et fermées. Dans l’Audi A8, les surfaces perforées en aluminium doublement adonisés ornent les haut-parleurs des portières avant et arrière. Des lumières LED blanches illuminent les caissons. Des composants de qualité permettent de constituer un système sonore d’une qualité supérieure.

Une équipe dédiée

Le son haut-de-gamme est une compétence essentielle d’Audi. La collaboration du constructeur avec Bang & Olufsen a débuté au début des années 2000. A partir de 2005, l’Audi A8 disposait de l’option Advanced Sound System du spécialiste danois. Audi était le premier constructeur automobile à fournir un système son haut de gamme sur un modèle produit en série.

Dans la nouvelle Audi A8, Bang & Olufsen fournit maintenant les systèmes Advanced et Premium Sound System. Lorsqu’une portière est ouverte, un jingle audio composé spécialement pour le véhicule accueille les passagers. Par ailleurs, l’éclairage ambiant présente l’intérieur de la berline de luxe dans un style unique.

« Nous recherchons le meilleur partenaire pour chaque projet » remarque Mario Fresner, responsable du développement sonore AUDI AG. L’institut Fraunhofer joue un rôle décisif dans ce processus. Mario Fresner explique : « Bang & Olufsen effectue un réglage de base du système dans ses locaux. Nous menons indépendamment des recherches pour le développement du système et de ses composants ici à Ingolstadt. Le travail de coordination 3D se déroule à Erlangen. Toute l’équipe à le même but ambitieux : offrir à nos clients le meilleur système son possible, techniquement sophistiqué et capable de transmettre toutes les émotions de la musique ».

– Fin –

MÉDIATHÈQUE