Audi France Media
Audi GroupProductionRessources HumainesCommerceCommunicationEnvironnementRéseauAudi fleet solutionAudi Occasion Plus
Communiqué de presse (06/08/18)

Audi enregistre de solides résultats financiers au cours du premier semestre tout en se préparant à de nouveaux défis

• Audi Groupe: 31,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, 2,8 milliards d'euros de résultat opérationnel, marge opérationnelle de 8,9% • Alexander Seitz, directeur financier: "Nous sommes satisfaits des résultats du Groupe Audi en cette année exceptionnelle" • Plan de transformation Audi: mise en œuvre des premières mesures avec un gain de résultat positif de plus de 0,5 milliard d'euros durant l’année Ingolstadt, le 06 août 2018 - Au cours du premier semestre 2018, le groupe Audi a vu son chiffre d’affaires et son résultat d’exploitation augmenter pour atteindre respectivement 31,2 milliards d’euros et 2,8 milliards d’euros. La marge opérationnelle du constructeur a continué d’évoluer de façon stable, s’élevant à 8,9 %, comme au premier semestre de l’année dernière. Comme annoncé dans le rapport annuel, le constructeur s’attend à une fluctuation significative de ses données financières et volumes clés au cours de l’année 2018. Dans le courant du deuxième semestre, après une hausse de 4,5 % des livraisons aux clients au premier semestre, Audi devrait subir l’impact du passage à la procédure d’homologation WLTP et la transformation la plus importante du portefeuille de modèles jamais vue. Les effets positifs de la mise en œuvre systématique du plan de transformation Audi commenceront à se faire sentir au début de l’année prochaine.

Ingolstadt, le 06 août 2018 - Au cours du premier semestre 2018, le groupe Audi a vu son chiffre d’affaires et son résultat d’exploitation augmenter pour atteindre respectivement 31,2 milliards d’euros et 2,8 milliards d’euros. La marge opérationnelle du constructeur a continué d’évoluer de façon stable, s’élevant à 8,9 %, comme au premier semestre de l’année dernière. Comme annoncé dans le rapport annuel, le constructeur s’attend à une fluctuation significative de ses données financières et volumes clés au cours de l’année 2018. Dans le courant du deuxième semestre, après une hausse de 4,5 % des livraisons aux clients au premier semestre, Audi devrait subir l’impact du passage à la procédure d’homologation WLTP et la transformation la plus importante du portefeuille de modèles jamais vue. Les effets positifs de la mise en œuvre systématique du plan de transformation Audi commenceront à se faire sentir au début de l’année prochaine.

« Nous avons traversé avec succès la première moitié de cette année exceptionnelle et Audi reste sur la bonne voie », a déclaré Alexander Seitz, membre du directoire d’AUDI AG en charge des finances, de l’informatique et de l’intégrité. « Le succès qu’ont rencontré nos nouveaux modèles et technologies montre qu’Audi enregistrera à nouveau d’excellents résultats. C’est pourquoi nous devons garder le contrôle sur la phase de transition actuelle. Le processus de renouvellement de notre gamme arrivant à son point culminant et le passage à la procédure d’homologation WLTP étant particulièrement exigeant, nous allons devoir faire face à de nouveaux défis dans les prochains mois. »

Au cours du troisième trimestre, la nouvelle génération de l’Audi A6, la grande berline la plus vendue du constructeur, sera lancée sur les premiers marchés. Par ailleurs, avec l’Audi Q8, la gamme Audi s’étendra au segment des SUV coupés les plus haut de gamme. Le quatrième trimestre 2018 sera marqué par le lancement de la version de série de l’Audi e-tron prototype entièrement électrique, ainsi que par des lancements consécutifs sur les segments des véhicules citadins et SUV compacts. Avec les nouvelles Audi A1 et Audi Q3, l’entreprise franchira des jalons importants dans la réorganisation de son réseau de production en vue d’optimiser les synergies au sein du groupe. En parallèle, Audi continue le déploiement à l’international des nouveaux modèles Audi A8 et Audi A7. Le constructeur lancera également son initiative de prestige aux États-Unis au quatrième trimestre.

Entre janvier et juin, l’entreprise a livré 949 282 véhicules Audi à ses clients (2017 : 908 683). La hausse mondiale de 4,5 % des livraisons a été essentiellement stimulée par le développement positif en Asie et en Amérique du Nord. Le chiffre d’affaires du groupe Audi a augmenté de 3,9 % au cours du premier semestre 2018, atteignant 31,183 milliards d’euros (2017 : 30,011 milliards d’euros). Avec une hausse de 3 % du résultat d’exploitation, qui passe à 2,761 milliards d’euros (2017 : 2,680 milliards d’euros), la marge opérationnelle enregistrée est de 8,9 %, comme au premier semestre de l’année dernière. Le résultat d’exploitation n’inclut pas les chiffres de l’activité en joint-venture en Chine, où Audi a connu sa croissance la plus forte en matière de livraison aux clients au premier semestre. Les bénéfices dérivés de la joint-venture chinoise sont comptabilisés dans le résultat financier.

Le flux net de trésorerie du groupe Audi a enregistré une hausse considérable au cours des six premiers mois de l’année, se montant à 2,672 milliards d’euros (2017 : 1,925 milliards d’euros). Le flux net de trésorerie à la même période l’année dernière a été affecté par des sorties de trésorerie plus importantes dans la question du diesel.

La mise en œuvre systématique du plan de transformation global du groupe, qui a démarré en début d’année, favorise de plus en plus la solidité financière d’AUDI AG. D’ici 2022, cet ensemble de mesures devrait avoir un impact positif sur les revenus futurs à hauteur de 10 milliards d’euros et permettre d’attribuer les ressources aux domaines d’innovation clés définis dans la stratégie « Audi.Vorsprung.2025 ». À la mi-année, Audi a déjà mis en place les premières mesures prévues dans le cadre de son plan de transformation et enregistré une hausse de son résultat d’exploitation de plus de 500 millions d’euros pour l’année complète. Le constructeur continuera à le faire en poursuivant la mise en œuvre du programme.

Grâce à une discipline plus stricte en matière d’investissements, le rapport investissement en R&D/chiffre d’affaires était de 6,5 % au cours du premier semestre (2017 : 6,9 %), tandis que le rapport investissement en capital/chiffre d’affaires était de 3,4 % (2017 : 3,9 %). Les principaux investissements de l’année 2018 se feront au deuxième semestre.

Le groupe Audi confirme ses prévisions pour l’année complète. Plus tard dans le courant de l’année, l’entreprise continuera à analyser et estimer l’évolution continue des risques, notamment ceux dérivés de l’adaptation du portefeuille de modèles à la nouvelle méthode de mesure des émissions, la procédure d’essai mondial. Comme annoncé dans le rapport annuel, le constructeur s’attend à une fluctuation significative de sa production, de ses stocks et de ses livraisons, ainsi que de ses données financières clés. Dans ce contexte, la première moitié de l’année a été marquée par une hausse significative des niveaux de production en vue de constituer des stocks préventifs. Dans les prochains mois, une optimisation du système d’approvisionnement du réseau de distribution et de vente au détail sera nécessaire dans le cadre du renouvellement des modèles Audi, et surtout en raison du passage au cycle de test WLTP. Cela devrait permettre aux concessionnaires de palier les interruptions liées au passage au cycle WLTP au sein de la gamme de modèles à configurer librement, notamment avec la mise à disposition de véhicules directement sur place.

Sur l’ensemble de l’année, les livraisons du constructeur Audi devraient atteindre les niveaux de l’année dernière, avec une légère hausse du chiffre d’affaires pour le groupe Audi. D’après ses prévisions, la marge opérationnelle de l’entreprise devrait se maintenir dans sa fourchette cible stratégique. Le constructeur s’attend à ce que ses rapports d’investissements en R&D/chiffre d’affaires et investissements en capital/chiffre d’affaires soient légèrement supérieurs aux fourchettes cibles à long terme, respectivement de 6 à 6,5 % et 5 à 5,5 %.

 

Quelques chiffres clés du groupe Audi

 

1er semestre 2018

1er semestre 2017

Livraisons  véhicules Audi

949,282

908,683

Chiffre d’affaires  en millions d’euros

31,183

30,011

Résultat d’exploitation  en millions d’euros

2,761

2,680

Marge opérationnelle en %

8.9

8.9

 

Téléchargez le rapport financier intermédiaire : www.audi.com/interim-financial-report2018

– Fin –

Communiqué de presse (11/07/18)

Hausse des ventes Audi de 4,5 % au cours du premier semestre

• Environ 949 300 livraisons dans le monde depuis janvier • Baisse de 3,8 % en juin • Bram Schot, Président du Directoire par intérim et en charge des ventes et du marketing : « De bonnes performances malgré le contexte difficile » Ingolstadt, le 10 juillet 2017 – En juin, AUDI AG a livré environ 164 000 véhicules à ses clients. Cela représente une baisse de 3,8 % par rapport au bon résultat de la même période l'année dernière. Aux États-Unis, les ventes du constructeur aux anneaux ont été équivalentes à celles de la même période l'année précédente (+0,3 %). Ainsi, Audi Amérique a réalisé son 90ème mois record consécutif. En Chine, les ventes n'ont pas atteint le niveau record de 2017 (-7,2 %) en raison de l'annonce de la baisse imminente des tarifs douaniers. En Europe, les ventes Audi ont également baissées : -1,8 % par rapport à la même période l’an dernier. Dans le monde entier et sur l'ensemble des modèles Audi, les livraisons ont augmenté de 4,5 % depuis le début de l'année, avec un total des ventes cumulées de 949 300 unités.

« Malgré le contexte difficile, nous avons réalisé de bonnes performances grâce à des avancées positives en Asie et en Amérique du Nord au cours du premier semestre », a déclaré Bram Schot, Président du Directoire par intérim et membre du directoire AUDI AG en charge des ventes et du marketing. « Le second semestre devrait être intense et riche en défis, avec de nouveaux renouvellements de modèles et la présentation de notre tout premier SUV entièrement électrique, l'Audi e-tron. »

 Aux États-Unis, les ventes en juin 2018 ont été équivalentes à celles de juin 2017 (+0,3 %). Avec 19 471 unités vendu le mois dernier, Audi of America a réalisé son 90e mois record consécutif. Aux États-Unis, l'entreprise s'est développée mois après mois et, depuis le début de l'année, elle a livré 107 942 véhicules, soit 4,8 % de plus que lors du premier semestre 2017. Au Canada également, en juin 2018, les ventes Audi ont été équivalentes à celles de juin 2017 (+0,1 %) : 3 859 clients ont reçu leur nouvelle Audi dans le pays. Dans l'ensemble, les ventes en Amérique du Nord ont baissé de 0,5 % au cours du mois dernier. Le solde des ventes au cours des six premiers mois de l'année est néanmoins resté important : pendant le premier semestre, le constructeur aux anneaux a enregistré une hausse de ses ventes de 5,3 % en Amérique du Nord, avec environ 135 000 clients.

 En Chine, avec 306 590 livraisons cumulées depuis janvier, les ventes ont été de 20,3 % supérieures à celles de la même période en 2017. En juin, Audi a livré 48 177 automobiles, soit 7,2 % de moins qu'en 2017. L'annonce par le gouvernement chinois d'une baisse des droits de douane sur certaines voitures et pièces détachées a conduit les clients à repousser leur achat d'une nouvelle voiture. Néanmoins, Audi a enregistré une hausse substantielle des ventes de l'Audi A4L (+29,1 % avec 12 763 voitures). Au premier trimestre, les ventes de ce modèle de taille moyenne étaient 65,1 % supérieures à celles de la même période l'an dernier. Depuis le début de l'année, environ un client chinois sur quatre a opté pour la version longue de l'A4. Avec 74 741 voitures vendues, ce modèle est l'Audi la plus prisée dans l’empire du Milieu depuis le début de l'année.

 En Europe, la demande a diminué de 1,8 % par rapport à l'an dernier, à environ 78 750 voitures. Les ventes cumulées dans la région, d'environ 439 450 unités, étaient 4,2 % inférieures à celles du premier semestre 2017. En 2018, dans le cadre de l'initiative de renouvellement de sa gamme, Audi va remplacer des modèles qui représentent environ un tiers de ses ventes totales. Alors que les ventes des nouvelles Audi A7 (+41,7 %) et A8 (+21,3 %) ont connu une forte croissance au cours du premier semestre, l'imminence du changement de génération de l'A6, un modèle très prisé des clients professionnels, a continué à peser sur les ventes en Europe (-10,2 %). Le lancement de l'A6 berline est imminent et la nouvelle A6 Avant sera disponible chez les distributeurs européens à la fin de l'été.

 En Allemagne, avec 27 603 livraisons en juin, Audi a enregistré une baisse de 2,5 %. Au Royaume-Uni, le deuxième plus grand marché d'Europe, Audi a vendu 14 502 voitures au cours du mois dernier (-4,7 %). Au premier semestre, les ventes au Royaume-Uni (-0,9 % à 89 232 unités) ne sont que légèrement inférieures aux bons résultats de l'an dernier.

 Parmi les autres marchés européens clés, l'Espagne (+8,6 % à 5 662 voitures) et l'Italie (+6,8 % à 6 765 voitures) ont connu une hausse des ventes au mois de juin. En cumulé, l'Italie a aussi été parmi les meilleurs marchés européens au cours du semestre (+1,5 % à 35 523 voitures), suivie de l'Espagne avec 31 505 livraisons (+4,1 %).

L'Audi Q2 a donné un bon élan aux ventes européennes. Avec une hausse des ventes de 7,8 % et environ 45 950 unités vendues au cours des six premiers mois de 2018, c'est le troisième modèle le plus populaire chez les clients européens.

 – Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP- Hausse des ventes Audi au cours du premier semestre.pdf
(11/07/18)
Communiqué de presse (08/06/18)

Audi étend son réseau de mobilité en Asie

• Le service Audi on demand est maintenant disponible à Tokyo • Expansion de l’offre premium à Hong Kong • Le service de mobilité est pour la première fois disponible dans un centre commercial Tokyo/Ingolstadt, le 7 juin 2018 – Le service de mobilité Audi se développe. Avec l’ouverture d’un nouveau site à Tokyo, Audi on demand est désormais disponible au Japon. A Hong Kong, trois nouveaux hubs de mobilité étendent l’offre. Le constructeur premium propose également son service de mobilité dans les villes de Pékin, San Francisco, Singapour et Munich.

  • Le service Audi on demand est maintenant disponible à Tokyo
  • Expansion de l’offre premium à Hong Kong
  • Le service de mobilité est pour la première fois disponible dans un centre commercial

 

Tokyo/Ingolstadt, le 7 juin 2018 – Le service de mobilité Audi se développe. Avec l’ouverture d’un nouveau site à Tokyo, Audi on demand est désormais disponible au Japon. A Hong Kong, trois nouveaux hubs de mobilité étendent l’offre. Le constructeur premium propose également son service de mobilité dans les villes de Pékin, San Francisco, Singapour et Munich.

« Après avoir lancé avec succès le service premium Audi on demand, il est maintenant temps d’en commencer l’expansion. Des quartiers résidentiels aux centres commerciaux, notre concept flexible permet de personnaliser le service et son intégration en fonction de facteurs locaux et des exigences des clients sur un marché spécifique. Cela nous permettra d’atteindre un nombre d’utilisateurs à six chiffres d’ici la fin de l’année » a commenté Bram Schot, membre du directoire AUDI AG en charges des ventes et du marketing.

Le service Audi on demand s’aventure au Japon. Avec ce service, Audi propose à ses clients un moyen flexible et pratique d’accéder à la mobilité premium. Les utilisateurs choisissent leur Audi préférée parmi une gamme de modèle et la réserve en ligne. La réservation est disponible pour des périodes allant de quatre heures à 30 jours – la facturation se fait à l’heure. Le tarif tout compris inclut un service exclusif de conciergerie pour la livraison du véhicule et permet de fournir, au besoin, des équipements personnalisés supplémentaires tels que des sièges pour enfants, des portes-vélos ou des barres de toit.

Six emplacements à Hong Kong

La Chine est l’un des principaux marchés mondiaux pour les services de mobilité fournis par Audi. En réponse à la pénurie d’espaces de stationnement à Hong-Kong, Audi a lancé un service de mobilité complet dans un complexe résidentiel de luxe en 2016 et a depuis progressivement élargi son offre. Audi on demand est maintenant disponible des les complexes résidentiels privés de Mantin Heights et Mount Pavilia. Audi on demand célèbre une autre nouveauté à Hong Kong : pour la première fois, le constructeur collabore avec un centre commercial. Le Pacific Place Mall est l’une des adresses les plus prestigieuses pour le shopping. Les clients peuvent désormais utiliser le système flexible de mobilité urbaine, Audi on demand, dans six lieux de la mégalopole.

D’ici la fin de 2018, les lieux accueillants le service élargiront leur offre et ces nouveaux hubs de mobilité étendront ainsi le réseau Audi on demand.

– Fin –

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Audi étend son réseau de mobilité en Asie.pdf
(08/06/18)
Communiqué de presse (23/05/18)

Une année de nouveaux départs : Audi informe ses actionnaires de la transformation de l’entreprise

• Plus de 20 lancements en 2018, avec l’accent mis sur la nouvelle identité stylistique et la digitalisation • Audi Summit à Bruxelles : l’initiative électrique commence avec l’e-tron, le premier SUV Audi 100% électrique • Audi développe une plateforme informatique intégrée pour la connectivité et les services digitaux • La nouvelle Direction Produits pour les produits digitaux est placée sous l’autorité directe du PDG • 2018, une année de défis liée à la gestion complexe des lancements et arrêts progressifs de commercialisation ainsi qu’aux exigences d’homologation de l’industrie De nouvelles mises en production toutes les trois semaines, de nouveaux segments, de nouvelles technologies et de nouvelles structures organisationnelles : l’année 2018 est une année ambitieuse et riche en événements pour Audi. Lors de la 129e Assemblée générale annuelle du groupe qui s’est tenue à Ingolstadt, le directoire informe les actionnaires de l’activité actuelle, de l’initiative portant sur les modèles et les technologies et des objectifs du Plan d’action et de transformation, véritable moteur de la stratégie « Audi.Vorsprung.2025 ».

  • Plus de 20 lancements en 2018, avec l’accent mis sur la nouvelle identité stylistique et la digitalisation
  • Audi Summit à Bruxelles : l’initiative électrique commence avec l’e-tron, le premier SUV Audi 100% électrique
  • Audi développe une plateforme informatique intégrée pour la connectivité et les services digitaux
  • La nouvelle Direction Produits pour les produits digitaux est placée sous l’autorité directe du PDG
  • 2018, une année de défis liée à la gestion complexe des lancements et arrêts progressifs de commercialisation ainsi qu’aux exigences d’homologation de l’industrie

Ingolstadt, le 23 mai 2018 - De nouvelles mises en production toutes les trois semaines, de nouveaux segments, de nouvelles technologies et de nouvelles structures organisationnelles : l’année 2018 est une année ambitieuse et riche en événements pour Audi. Lors de la 129e Assemblée générale annuelle du groupe qui s’est tenue à Ingolstadt, le directoire informe les actionnaires de l’activité actuelle, de l’initiative portant sur les modèles et les technologies et des objectifs du Plan d’action et de transformation, véritable moteur de la stratégie « Audi.Vorsprung.2025 ».

« 2018 est une année clé pour Audi, avec des changements extrêmement rapides qui nous feront progressivement repasser à l’offensive », explique Rupert Stadler, président du directoire AUDI AG. « Nous allons continuer à résoudre la crise du diesel et largement restructurer notre organisation mondiale pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Dans le même temps, nous ne sommes pas loin du bouquet final du plus grand feu d’artifice de modèles de l’histoire de notre entreprise et nous entrons pleinement dans l’ère de la mobilité électrique avec l’Audi e-tron. »

Premier modèle entièrement électrique du constructeur aux anneaux, le SUV Audi e-tron fera sa première mondiale lors de l’Audi Summit de Bruxelles le 30 août. Avec l’expansion rapide du portefeuille de modèles entièrement électriques ou hybrides dans chaque gamme de modèles, Audi espère vendre environ 800 000 véhicules électriques par an d’ici 2025. Pour la version de production du prototype de l’Audi e-tron, les clients pourront pour la première fois commander plusieurs fonctions en ligne. Au total, Audi prévoit de générer une contribution annuelle au bénéfice opérationnel de 1 milliard d’euros avec les services digitaux par le biais du portail client myAudi entre aujourd’hui et l’année 2025. Audi est en train de créer une Direction Produits dont la mission sera de diriger la planification, la mise en œuvre et le fonctionnement des produits digitaux. Placée sous l’autorité directe du PDG, elle sera au même niveau que les activités centrales de l’entreprise. À cette fin, Audi développe une plateforme informatique intégrée pour la connectivité des véhicules et les services digitaux. Grâce à un système haute performance partagé, les modèles Audi et ceux des autres marques du groupe Volkswagen seront compatibles. Cela signifie que les paramètres et le contenu des clients pourront être transférés en toute simplicité entre les voitures des différentes marques du groupe.

« Nous souhaitons proposer des voitures électriques haut de gamme ainsi que des services digitaux aussi attrayants en termes économiques. C’est notre ambition pour la mobilité du futur », indique Alexander Seitz, membre du directoire en charge des finances, de l’informatique et de l’intégrité. « C’est pour cela que nous utilisons les synergies du groupe de façon beaucoup plus efficace et dévoilons nos ressources pour les projets stratégiques avec notre Plan d’action et de transformation. »

Avec son Plan d’action et de transformation, aux débuts très prometteurs, Audi espère générer 10 milliards d’euros de bénéfices d’ici 2022 en réduisant les coûts et en exploitant de nouvelles sources de revenus. Audi accorde systématiquement la priorité aux ressources tirées des avancées en matière d’efficacité pour les innovations utiles pour les clients ainsi que de « Vorsprung durch Technik » dans le domaine de la concurrence.

Tout au long de l’exercice en cours, Audi va rajeunir et élargir son portefeuille de modèles avec plus de 20 nouveaux lancements. La nouvelle identité stylistique Audi et le nouveau concept opérationnel entièrement digital à l’intérieur seront peu à peu étendus à tous les segments, après des débuts dans la classe des grands modèles haut de gamme. Après le lancement de la nouvelle Audi A8 fin 2017 et de la nouvelle A7 en mars 2018 sur les nouveaux marchés, la nouvelle génération de l’Audi A6 sera lancée sur le marché au milieu de l’année. D’ici 2020, Audi prévoit d’augmenter ses ventes d’environ 50 % sur le segment des grands modèles, signatures de la marque. Avant la fin de l’année, les deux SUV haut de gamme, le Q8 et l’Audi e-tron, viendront rejoindre la gamme sur ce prestigieux segment.

Toujours en 2018, Audi commercialisera également de nouveaux SUV sur les segments compact et taille moyenne, renforçant ainsi considérablement sa position sur le marché des SUV haut de gamme, pour lesquels la demande est forte dans le monde entier. Outre la nouvelle génération de Q3, Audi présentera son SQ2* sportif dans les prochains mois. En Chine, pour la première fois, les SUV Q2 L et Q5 L seront proposés avec large empattement. D’ici fin 2019, Audi commercialisera un total de 11 nouveaux SUV, dont certains sans prédécesseurs tels que l’Audi Q4, qui sera lancé l’an prochain.

Chez Lamborghini, cette année marquera la commercialisation du premier super SUV du monde : le Lamborghini Urus (consommation de carburant combinée en L/100 km : 12,3 ; émissions de CO2 combinées en g/km : 279**) sera livré aux premiers clients dès cet été. Alors même que le modèle n’avait pas encore rejoint les salons d’exposition, en un mois la marque a reçu des commandes égales au volume total de production pour 2018. Cette année, Ducati poursuit l’expansion de son portefeuille avec cinq nouvelles motos, dont deux sans prédécesseurs. La Ducati Panigale V4 est la première moto à faire venir la technologie de course sur la route sous la forme d’un moteur quatre cylindres de série, tandis que la Scrambler 1100 rejoint la série des trialistes, particulièrement populaire chez les jeunes clients.

Les nombreux lancements et suspension de modèles dans le contexte de l’initiative de modèles Audi, qui sera particulièrement soutenue au second semestre, auront un impact négatif sur les résultats de l’année. L’entreprise sera également mise sous pression du fait des exigences d’homologation concernant tout le secteur en lien avec le passage à la Procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers (WLTP).

Au cours du premier trimestre 2018, le groupe Audi a réalisé un chiffre d’affaires de 15,320 milliards d’euros (2017 : 14,378 milliards d’euros) et un bénéfice opérationnel de 1,3 milliard d’euros (2017 : 1,244 milliard). L’adoption des nouvelles normes de comptabilisation IFRS a eu un impact négatif d’environ 100 millions d’euros sur le bénéfice opérationnel. Le taux de rentabilité opérationnelle pour la période de janvier à mars a été de 8,5 % (2017 : 8,7 %). Malgré d’importantes dépenses d’investissement pour les nouveaux modèles, technologies et équipements de production, le flux net de trésorerie s’est monté à 1,919 milliard d’euros (2017 : 1,487 milliard d’euros).

Pour l’année 2018 dans son ensemble, AUDI AG continue à tabler sur un taux de rentabilité opérationnelle dans sa fourchette cible de 8 à 10 pour cent, malgré son programme ambitieux et les conditions difficiles. Audi prévoit de livrer plus ou moins le même nombre de voitures qu’en 2017, une année record avec 1 878 105 automobiles livrées aux clients. Le chiffre d’affaires du groupe Audi devrait dépasser légèrement le niveau de l’an dernier, qui s’élevait à 60,128 milliards d’euros. Comme indiqué dans le rapport annuel de cette année, il est possible qu’il y ait de grosses fluctuations dans les livraisons et les chiffres financiers clés au cours de l’année.

– Fin

Communiqué de presse (12/04/18)

Plus de 463 000 livraisons dans le monde entier : Audi établit un nouveau record au premier trimestre

• Hausse des ventes de 9,8 % entre janvier et mars • Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing: « Les ventes record de ce début d’année nous donnent un formidable élan » • Meilleur mois de mars jamais réalisé en Chine (+30,6 %) et en Amérique du Nord (+8,3 %) Un nouveau record pour le constructeur aux anneaux : Audi réalise le meilleur premier trimestre de son histoire. Entre janvier et mars, l’entreprise a vendu environ 463 800 voitures dans le monde entier, soit 9,8 % de plus que lors du premier trimestre 2017. Cette croissance des trois premiers mois a été portée par la forte demande en Chine (+41,9 %) et en Amérique du Nord (+10,2 %). En Europe, néanmoins, les ventes depuis janvier n’ont pas atteint le niveau record de 2017 ; elles ont enregistré une baisse de 4,7 %. En mars, l’entreprise a livré environ 183 750 automobiles haut de gamme dans le monde entier (+6 %).

  • Hausse des ventes de 9,8 % entre janvier et mars
  • Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing: « Les ventes record de ce début d’année nous donnent un formidable élan »
  • Meilleur mois de mars jamais réalisé en Chine (+30,6 %) et en Amérique du Nord (+8,3 %)

 

Un nouveau record pour le constructeur aux anneaux : Audi réalise le meilleur premier trimestre de son histoire. Entre janvier et mars, l’entreprise a vendu environ 463 800 voitures dans le monde entier, soit 9,8 % de plus que lors du premier trimestre 2017. Cette croissance des trois premiers mois a été portée par la forte demande en Chine (+41,9 %) et en Amérique du Nord (+10,2 %). En Europe, néanmoins, les ventes depuis janvier n’ont pas atteint le niveau record de 2017 ; elles ont enregistré une baisse de 4,7 %. En mars, l’entreprise a livré environ 183 750 automobiles haut de gamme dans le monde entier (+6 %).

« Les ventes record de ce début d’année nous donnent un formidable élan. Avec les modèles Audi A7, A6, A1 et Q3, nous nous nous apprêtons à renouveler un quart de nos modèles commercialisés en Europe tout au long de l’année », a expliqué Bram Schot, Membre du directoire AUDI AG en charge des Ventes et du Marketing.

En Chine, Audi a également connu un bon premier trimestre. En effet, 154 270 Audi y ont été livrées depuis janvier, ce qui représente une hausse de 41,9 %. Au mois de mars, la demande a augmenté de 30,6 %, le constructeur d’Ingolstadt ayant vendu plus de voitures que jamais au cours d’un seul mois, avec 54 031 unités livrées. L’Audi A4 a été un important moteur de croissance. Le nombre de livraisons de ce modèle a augmenté de 86,4 % par rapport au mois de mars 2017, avec plus de 13 800 voitures. Et depuis le début de l’année, ce sont plus de 37 350 clients chinois qui ont reçu les clés de leur Audi A4 (+99,2 %). Le bestseller connaît également cette tendance positive dans le reste du monde, puisque ses livraisons ont augmenté de 15,3 % à environ 87 850 Audi A4 entre janvier et mars.

Avec des ventes en baisse de 5,8 % en mars, l’Europe témoigne du défi que représente la mise en place de nombreux lancements consécutifs. En Allemagne et au Royaume-Uni, les deux plus gros marchés européens d’Audi, les livraisons ont légèrement reculé par rapport aux excellents résultats de 2017. Sur le marché allemand, Audi a livré 28 247 automobiles (-9 %) en mars, un mois au cours duquel il y a eu moins de jours ouvrés qu’en 2017. Au Royaume-Uni, les ventes ont baissé de 2,9 % par rapport au mois de mars de l’année dernière. Au cours du premier trimestre, les ventes au Royaume-Uni étaient équivalentes à celles de la même période l’année précédente (+0,1 %), et bien meilleures que celles des autres acteurs d’un marché en déclin. La demande en Espagne (+11,3 %) et en Italie (+2,8 %) est également restée positive au cours du mois dernier. Sur les deux marchés, l’intérêt des clients pour l’Audi Q5 a contribué à la croissance depuis le début de l’année. En effet, depuis le début de l’année, ce sont déjà 1 618 clients espagnols (+51,5 %) et 2 106 clients italiens (+131,9 %) qui ont opté pour le SUV. Autre résultat positif : en Autriche, Audi est le constructeur qui a immatriculé le plus de véhicules haut de gamme entre janvier et mars.

Sur le continent nord-américain, Audi a également poursuivi sa croissance en mars, avec une hausse des ventes de 8,3 %, à environ 24 550 voitures. Avec quelques 61 400 livraisons, Audi a enregistré une hausse de 10,2 % dans la région entre le premier trimestre 2017 et le premier trimestre 2018. Au Canada seulement, Audi a vendu 3 404 unités en mars, restant sur sa lancée de croissance à deux chiffres amorcée ces derniers mois (+14 %). Depuis janvier, environ un client Audi canadien sur trois a choisi un Q5. Aux États-Unis, Audi a atteint un nouveau record, avec des ventes en hausse de 7,4 % à 20 090 unités. La famille Q a, une fois encore, largement contribué à ce succès. La part des SUV aux États-Unis est actuellement de 52 %, ce qui signifie qu’un modèle Audi vendu sur deux appartient à cette gamme. L’Audi Q7 est très prisée : au cours du mois dernier, une Audi Q7 vendue sur trois l’a été à un client américain. Sur l’ensemble des modèles, les ventes cumulées ont augmenté de 9,7 % aux États-Unis.

 

- Fin -

Éléments associés

Choisir l'élément à télécharger

CP - Audi établit un nouveau record au premier trimestre 2018.pdf
(12/04/18)
MÉDIATHÈQUE