De la bouteille au tissu : une sellerie en PET (PolyEthylène Téréphtalate)
 

  • Un intérieur en développement durable pour la Nouvelle Audi A3
  • Jusqu’à 45 bouteilles en plastique de 1,5 l pour chaque siège
  • De nombreux autres composants fabriqués à partir de matières premières secondaires
Ingolstadt, le 25 février 2020 - L’industrie de la mode produit des bijoux, des vêtements et des sacs à partir de bouteilles en PET (polyéthylène téréphtalate). De plus en plus de meubles sont fabriqués à partir de déchets, tels que des chutes de papier, des bouteilles en plastique ou des copeaux de bois. Pour la première fois, Audi propose une sellerie confectionnée à partir de matières recyclées pour la nouvelle A3.
 
Le développement durable est au cœur de la stratégie d’entreprise d’Audi,
 
Faire du neuf avec du vieux
Les bouteilles jetables sont comprimées afin de gagner de la place en vue de leur transport en camion. Une fois à l’usine de recyclage, elles sont triées par couleur, taille et qualité. Toute matière étrangère, comme les bouchons, est mise de côté. Un moulin réduit ensuite les bouteilles en flocons, qui sont lavés, séchés et fondus. Des embouts permettent d’en faire des brins en plastique. Une fois les brins secs, une machine les hache en petits morceaux. On obtient ainsi du granulat ou recyclât, ensuite extrudé afin de créer des fils de tissage. Enroulés sur des bobines, ces fils sont utilisés lors de la dernière étape de fabrication du tissu. 
 
Plus de 100 bouteilles PET dans une seule A3
Au total, jusqu’à 45 bouteilles en plastique de 1,5 l ont été utilisées pour chaque siège. En plus de cela, 62 bouteilles en plastique supplémentaires ont été recyclées pour la moquette de la nouvelle Audi A3. De plus en plus d’autres composants de l’intérieur du véhicule sont réalisés à partir de matières premières secondaires, notamment les matériaux isolants et les amortisseurs, les bordures latérales du coffre, le plancher et les tapis. L’objectif est clair : le pourcentage de matières recyclées utilisées dans la flotte Audi doit augmenter considérablement dans les années à venir. En attendant, le constructeur haut de gamme continuera à proposer à ses clients les produits de haute qualité auxquels il les a habitués.
 
« Notre objectif est de fabriquer l’ensemble de la sellerie à partir de matériaux non mélangés afin qu’elle puisse être à nouveau recyclée. Nous n’en sommes plus très loin » explique Ute Grönheim, en charge du développement matériel de la division textile chez Audi. Sur le long terme, l’ensemble de la sellerie de toutes les gammes de modèles sera faite  à partir de matières recyclées.
 
Trois selleries recyclées proposées
Trois designs différents sont proposés pour la sellerie de l’Audi A3, contenant jusqu’à 89 % de matières recyclées. Le tissu « Torsion » gris acier est l’un d’entre eux et s’accompagne de coutures jaunes contrastantes qui attirent l’œil sur certains éléments. Le tissu « Puls » est également disponible. La finition S inclut une combinaison noire et argent, mise en valeur par des coutures grises roc contrastantes. Une combinaison noire et rouge à coutures contrastantes sera disponible ultérieurement.
 
– Fin –
 

Médias associés

videos_Sieges_A3.mp4